La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les fonctions documentaires dans le contexte numérique Nouveaux contextes… … Nouvelles pratiques ? Gérard Puimatto.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les fonctions documentaires dans le contexte numérique Nouveaux contextes… … Nouvelles pratiques ? Gérard Puimatto."— Transcription de la présentation:

1 Les fonctions documentaires dans le contexte numérique Nouveaux contextes… … Nouvelles pratiques ? Gérard Puimatto CRDP Aix-Marseille Journées nationales IANTE documentation – janvier 2005

2 Sommaire Contexte TIC : le numérique et ses déterminants Information et documentation à lheure du numérique Approches documentaires scolaires à lheure du numérique La relation entre document et information documentaire Les processus technologiques, de la technique à lusage

3 Contexte TIC Le numérique et ses déterminants

4 Déterminants du numérique, agent de transport de linformation Transmission conforme Le numérique garant de la qualité de restitution Compression, flux de données Compression / compactage : accroissement considérable des flux dinformation sur une technologie de transport donnée Intégration, ou plutôt hybridation Technique : le numérique pour tous les médias. Obstacles, technologiques, éditoriaux, économiques, sociaux, etc. Dimension réseau Dématérialisation des contenus Produit Service Nouveau paradigme déchange Instantanéité Repliement de lespace (Virilio) Evidence de la généralisation Multimédia Multi-média Média ou modalité ? Retour au texte Les contenus au centre Le « village global » de McLuhan enfin réalisé ?

5 Education - des contextes locaux « structurants » : lexemple dOrdina13 Usages et pratiques Une certaine réactivité en matière dusages Une réactivité limitée à loffre éditoriale Un intérêt plus que marqué pour la démarche libre Le numérique comme composante principale Un portable pour chaque élève de quatrième/troisième… …et les problèmes commencent - Des difficultés : déploiement, connexion, mise en usage -Des financements importants, mais limités ; limités, mais disponibles -Quelles ressources, comment, pour quoi faire ? Quel positionnement, quelle(s) démarche(s) pour la fonction documentaire, le documentaliste, le CDI ? - Nécessité de la réflexion / concertation - Introduire des comportements et des habiletés - Investir le présent ou rechercher les restes du passé ?

6 Information et documentation à lheure du numérique

7 Numérique : lexistant bousculé Edition Grand public, professionnelle, scientifique, scolaire Texte, musique, audiovisuel, multimédia Papier, cassettes, radio/TV, CD, en ligne Editeur / Producteur / Auteur / Réalisateur Relations : auteur-éditeur ; éditeur-diffuseur ; auteur-diffuseur-client ; producteur-éditeur-banquier En ligne : publier sans éditer ? www, 1990, Tim Berners Lee, Cern Démarche « humaniste » : circulation des idées et connaissances Conséquence « collatérale » : disparition de lédition scientifique Cas particulier ? Sans doute… Mais tout de même Des évolutions significatives : exemple du WIKI et des BLOGS

8 Sujet dactu : la chronique des «majors» Internet tuera-t-il lédition musicale, filmique, vidéo ? Le rôle des majors est-il neutre ? –Ils ont longtemps nié le phénomène («ce nest pas possible…»), avant de vouloir le combattre –Ils ont failli à mettre en place un système adapté à la réalité du numérique Le disque, laudiovisuel, le film : –Lexemple du mp3. La logique de léchange, une logique par défaut ou une logique de la fraude ? –La télévision et la radio ne fonctionnent pas sur les mêmes modèles économiques. La banalisation du web est atteinte. –Le DIVx est au film ce que le mp3 est au disque –Des majors prises à leur propre jeu : les diffusions décalées, qui visent à accroître le potentiel commercial, créent un nouveau marché

9 KNE Nouveaux objets, nouveau contexte les espaces numériques déducation ENT CNS ENS Ordinateurs et terminaux réseaux hauts débits Un cadre de référence des initiatives publiques Mais aussi Des dimensions information et communication fortes Un contexte qui touche à tous les aspects scolaires Une rupture des unités temps/lieu Une nouvelle manière de vivre les communautés éducatives

10 Approches documentaires scolaires à lheure du numérique

11 Prendre en compte les nouveaux contextes Définir une approche stratégique du documentaire dans un contexte du numérique et de ses évolutions - Dans des dimensions de dynamisme, douverture, dhumanisme et déducation - Dans une approche documentaire, informationnelle et communicationnelle globale, -Vers une politique documentaire intégrant la dimension numérique En essayant dinscrire les stratégies dévolution TICE et documentation en synergie dans cette perspective Par une démarche - fondée sur la réponse aux besoins et aux attentes - Sappuyant sur nos domaines dexpertise En intégrant à cette réflexion le nouveau contexte espace / temps ouvert par les nouveaux espaces numériques déducation

12 Documentaliste CDI Le documentaliste et les ENT ? Le documentaliste et loffre numérique CNS - KNE ? Le documentaliste et les ressources non marchandes ? Quelles approches ? Quels rôles ? Quelles valeurs ajoutées ? Positionnements et interrogations Usagers Usages Ressources dInternet ENS CNS KNE ENT Ressources Usages Pratiques Informationnelles, pédagogiques

13 Construire lapproche En lieu et place dune analyse segmentée Définir une approche globale intégrant la dimension des « nouveaux espaces numériques déducation » Un positionnement qui ne peut être que multiforme … … ce qui impose une réflexion sur les incompatibilités entre les rôles La politique documentaire est un moyen dengager la réflexion, de construire une cohérence Quelle liaison et cohérence ENE – projet – politique documentaire ? Quelles fonctions documentaires au sein des ENE ? Le documentaliste… - Médiateur technologique ? - Médiateur informationnel - Offreur de services ? - Offreur de contenus ? - Prestataire dingénierie de services ? - Prestataire dingénierie de ressources ?

14 La relation entre document et information documentaire Une rapide mise en perspective historique

15 HTML : évolutions Tableaux, frames, feuilles de style, rôle du W3C De SGML à HTML et XML SGML : langage déchanges interopérable La DTD définit la structure et les formats Normalisé ISO 8879 Conception des balises HTML : Tim Berners Lee www, html, http, fondé sur Bush et Nelson Destiné à la publication scientifique SGML simplifié Web sémantique : Tim Berners Lee Espace virtuel déchanges de ressources entre hommes et machines… URL, URN, URI ; traitements sémantiques automatisés ou non Structures sémantiques : DC, LOM

16 De SGML à XML : les métadonnées Un excellent dossier Educnet : –Données sur une ressource –Intégrées à la ressource –Et même intégrant la ressource (métadonnées englobantes) Une dimension sémantique simple pour html Des tentatives de standardisation : Dublin core Et du côté de léducation ? –Dublin core éducation : –Travaux Montpellier ; –Recommandations CNDP : –A venir : LOM éducation / France

17 De SGML à XML : XML XML, implémentation simplifiée de SGML,plus ouverte que HTML. –Syntaxe SGML simplifiée, mais incompatibilité avec HTML –Donne lieu à XHTML, qui devient une sorte de html V4 –Un ensemble de documents XML sappuie sur une ou plusieurs DTD (schéma XML) schemas.htmhttp://membres.lycos.fr/pensarguet/XML/XML- schemas.htm Structure, contenu, description –Une structure et des objets appartenant au contenu, mais aussi à sa description (ou autres informations) –Linformation documentaire structurée, au sein de la ressource. Des outils –Des modes daccès structurés DOM et SAX, des langages de requêtes, des API –XSL : mode de description des feuilles de style xml. XSLT permert de passer dun XSL à un autre. XSL FO permet de décrire les formats de description de page –http://www.commentcamarche.net/xml/xmlxsl.php3http://www.commentcamarche.net/xml/xmlxsl.php3

18 Les « archives ouvertes » Open archive initiative for metadata harvesting ou collecte de métadonnées de lInitiative Archives Ouvertes –Définit un standard de transfert et dusage des métadonnées –Objectif : bases dinteropérabilité (domaine des pré-print scientifiques, en libre dépôt, souvrant par la suite au patrimonial) –Mise à disposition, moissonnage, accès : linformation documentaire répartie, les ressources restant à leur localisation dorigine –Conformité à au moins un grand standard (DCMI en général), mais possibilités de dimensions documentaires additionnelles Vers une exploitation standardisée par les outils de recherche –http://web.ccr.jussieu.fr/urfist/archives-ouvertes.htmhttp://web.ccr.jussieu.fr/urfist/archives-ouvertes.htm –http://www.mutu-xml.org/xml-base/shared/KEY-OAI.htmlhttp://www.mutu-xml.org/xml-base/shared/KEY-OAI.html –http://www.inist.fr/oa/spip/rubrique.php3?id_rubrique=7http://www.inist.fr/oa/spip/rubrique.php3?id_rubrique=7

19 La syndication de contenus Permet dutiliser des flux de contenus mis à disposition sur un serveur pour alimenter les pages dun site web –http://www.educnet.education.fr/phy/tice/mai2003/La%20syndication%2 0de%20contenu.ppthttp://www.educnet.education.fr/phy/tice/mai2003/La%20syndication%2 0de%20contenu.ppt –http://www.microsoft.com/france/msdn/rssfeeds.asphttp://www.microsoft.com/france/msdn/rssfeeds.asp –http://www.indicateur.com/Doc/rss.shtmlhttp://www.indicateur.com/Doc/rss.shtml –http://planetes.joueb.com/planetes/news/12.shtmlhttp://planetes.joueb.com/planetes/news/12.shtml

20 Evolution… Dune gestion dissociée entre document et information documentaire Vers une information documentaire intégrée au document Voire un document intégré aux informations documentaires Une remise en cause des notions de documents et de ressources, notion dinstances La nécessité de la standardisation Les enjeux pour une pratique documentaire plus directement utile La nécessité dune ingénierie spécifique et adaptée Une ouverture vers des exploitations documentaires réparties (OAI, RSS)

21 Les processus technologiques, de la technique à lusage Léducation, cas atypique

22 Education et contenus Des contenus et des ressources, pour quoi faire ? –Le document, support de linformation –La ressource, instance de linformation –Linformation, matière première de la connaissance Les réseaux permettent laccès immédiat à linformation –Les « nouvelles habiletés dinformation » –Un nouveau rapport à la connaissance et au savoir –Les bases de lenvironnement culturel et économique de demain Les « nouveaux contenus » (nouveaux contenants ?) –Une formidable ouverture –La nécessité dintégrer les supports différents, les lieux différents, les temps différents

23 La relation à lusage Le domaine des contenus numériques est celui des TIC (TIC…E ?) En matière de TIC, lusage est étroitement lié aux démarches innovantes Les TIC ne sont pas des outils, mais des objets transposés, « traduits » (Latour et Callon) Le développement de lusage passe par le détournement (Perriault) Léducation constitue un cadre dusage spécifique (Flichy) La tradition pédagogique garantit la liberté de lenseignant dans le choix de ses ressources

24 Axes et tensions (éducation)

25 Dans ce contexte, quelle valeur ajoutée documentaire ?… La lueur despoir est liée à a dimension humaniste / marchande et à sa capacité à sinscrire en complément / contrepoids de lapproche technico- pédagogiste. Le rôle des documentalistes est essentiel dans le double domaine de lhumanisme et de louverture. Les documentalistes sont les seuls professionnels de linformation. Ils ne doivent pas céder le champ aux professionnels de linformatique. Une nécessaire réflexion sur le rôle du documentaliste, acteur du projet détablissement / projet documentaire, et du système dinformation.

26 Comment prendre en compte ce nouveau contexte ? 1 – Par une démarche de politique documentaire intégrant la dimension de système dinformation 2 – En essayant dinscrire les stratégies dévolution TICE et doc dans cette perspective 3 – En intégrant à cette réflexion le nouveau contexte espace / temps dans la conception du rôle du documentaliste 4 – En sappuyant à la fois sur les contextes pédagogiques et sur le domaine « vie de lélève – vie de létablissement » (Blanchet, 1998)

27 Epure des cadres de référence KNE ENT CNS ENS Ordinateurs et terminaux réseaux hauts débits Activités personnelles -Espace personnel - Répertoire - Signets - Agenda Activités de groupes - Espace de groupes - Gestion groupes - Outils collectique Vie scolaire -Communauté éducative -Information -Notes, absences -Communication Ressources -Traditionnelles -Numériques locales / distantes - Services documentaires Une conception vers un système et des services dinformation / communication / documentation

28 Etablissement Contextes Contexte informationnel Diversification, instantanéité, ouverture Contexte documentaire : Faible organisation, pas de cohérences, approches éclatées Fonds Documentaire Fonds externes Autres fonds CDI Achats éclatés Pas de gestion globale Quelle responsabilité éducative ? Quelle exploitation des ressources externes ? Comment concilier la nécessité dunité dapproche documentaire avec la dispersion et lhétérogénéité des ressources ?

29 Statu quo Structures multiples, Données dispersées Services variables Le documentaliste comme acteur de mission Fonds local en ligne Structures ouvertes, Données compatibles Services à concevoir Ouverture, intégration BCDI Structures, données et services intégrés de façon fermée Compatibilité Import export uniquement Intégration : ce qui est dedans ou ce qui est dehors Pour tenter de structurer lapproche… Infrastructure : caractéristiques de lespace numérique déducation local Postes de travail, réseau(x), ENT, fonds local, services de contenus… Infostructure : structuration et données documentaire Schéma dorganisation, approche système dinformation, structures, données Services usagers : accès aux données documentaires, accès Intranet, accès aux services dinformation, accès aux ressources locales et distantes

30 De lenvironnement actuel vers le futur Quel lien entre les applications documentaires (BCDI), les structures de métadonnées, le web sémantique ? –BCDI intègre une dimension Dublin Core, mais uniquement en import / export –Comment intégrer une dimension documentaire sur les Intranet via BCDI ? –Comment indexer une ressource numérique en utilisant son DC, ses métadonnées ? –Quelle unité pour le SI ? DC et LOM ? Un combat perdu ?

31 Quelles liaisons ? Quelles cohérences ? Indexer : oui/non ? Indexer quoi ? Indexer comment ? Indexer pourquoi ? Globaliser lapproche, oui… mais comment ? Fonds documentaire local Productions numériques internes Productions numériques Externes sur Intranet Ressources externes Publiques ou non Système documentaire Thésaurus Une approche : La définition des services aux usagers Lapproche globale détablissement Lidentification des valeurs ajoutées documentaires Lanalyse des compétences à développer et des moyens Les fonctions de veille et conseil La prise en compte des contextes La cohérence de laffichage à léchelle de linformation

32 Il sagit dun mécanisme de transposition technologique, dans lequel le documentaliste est un acteur de traduction Dautres questions, dautres approches Choix doutils Une réflexion typiquement techno-logique, dans la perspective des acteurs-réseaux : négociation, enrôlement, alignement Mettre en réseau les documentalistes, les ressources, les acteurs, les systèmes, les usagers

33 Comme ouverture au débat davantage que comme conclusion Sortir des approches schématiques (;-)), Prendre en compte la nécessité de gestion de la diversité/complexité politique documentaire / vie de lélève / évolution des systèmes dinformation/ Une triple approche qui apparaît essentielle Elle définit le contexte de la construction de cadres sociotechnique et technico-pédagogique nouveaux Urbanisation des systèmes dinformation : une démarche à réfléchir pour les approches documentaires Modèles en présence : la cathédrale ou le bazar ?

34 Merci de votre attention


Télécharger ppt "Les fonctions documentaires dans le contexte numérique Nouveaux contextes… … Nouvelles pratiques ? Gérard Puimatto."

Présentations similaires


Annonces Google