La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Parasitologie Parasitologie – Bac 3 Part 16. Parasitisme et comportement animal.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Parasitologie Parasitologie – Bac 3 Part 16. Parasitisme et comportement animal."— Transcription de la présentation:

1 Parasitologie Parasitologie – Bac 3 Part 16. Parasitisme et comportement animal

2 Parasitologie – Bac 3 Introduction Cycle vital de Plagiorhyncus cylindraceus (Acanthocephala) Etourneau (Sturnus vulgaris) Cloporte (differentes espèces) Stage adulte intestinal Stade larvaire ou Cystacanthe

3 Parasitologie – Bac 3 Introduction Cycle vital de Plagiorhyncus cylindraceus (Acanthocephala) Infecté Non Infecté Surfaces claires Faible H.R. Surfaces foncées Forte H.R. PREDATION

4 Parasitologie – Bac 3 Introduction Ce système illustre les pressions de sélection et les contraintes sélectives Oiseau (stade adulte): effet très faible Isopode (stade larvaire) Prédation augmentée Castration possible

5 Parasitologie – Bac 3 Introduction May et Anderson (1970) Ro= Ratio reproductif = « parasite fitness » = nombre de parasites issus de la reproduction

6 Parasitologie – Bac 3 Introduction May et Anderson distinguent A.Microparasites: Protozoaires, Virus, Bactéries, Mycètes Taille réduite Reproduction dans l’hôte Bons inducteurs d’une immunité B. Macroparasites: Helminthes, Arthropodes Taille importante Survie longue Mauvais inducteurs d’une réponse immune

7 Parasitologie – Bac 3 Introduction

8

9 Parasitologie – Bac 3 Introduction R 0 (macroparasites)= nombre moyen de descendants femelles qui survivent et atteignent l’âge de la reproduction R 0 (microparasites)= nombre d’infections secondaires résultant d’une infection primaire R 0 = 1 = équilibre

10 Parasitologie – Bac 3 Introduction Facteurs infuencant R 0 ? Microparasites : proportion d’hôtes réceptifs (non infectés, non immuns) dans une population donnée NOTION DE DENSITE Macroparasites: nombre de descendants femelles qui arrivent à maturité NOTION DE DENSITE

11 Parasitologie – Bac 3 Introduction Microparasites: R 0 = taux de production de « propagules » transmises avec succès taux de mortalité + taux de survie de l’hôte R 0 = y (N) (a + b + v) y= transmission N= densité de la population a= taux de mortalité lié au pathogène (virulence) b= taux de mortalité non lié au pathogène v= taux de survie R 0 si a si a, y et v sont indépendants

12 Parasitologie – Bac 3 Introduction Microparasites: R 0 = y (a,N) [a+b+v(a)] cas où a est en relation avec y ou v Si a influence y R O augmentera avec la virulence qui subira donc une pression de sélection positive Notion de Pluralisme Théorique

13 Parasitologie – Bac 3 Introduction Notion de Cycle Parasitaire Mode de transmission Longévité Reproduction de l’hôte et du parasite Utilisation des ressources de l’hôte

14 Parasitologie – Bac 3 Introduction Particularités des Macroparasites Réinfection de l’hôte fréquente Localisation du partenaire sexuel Grande variation de la charge parasitaire entre différents hôtes Modèle de May et Anderson (1992)

15 Parasitologie – Bac 3 Introduction Modèle de May et Anderson (1992) Effet d’une campagne de vaccination Evolution de la virulence Effet d’espèces parasitaires introduites dans un nouveau milieu Utilisation d’un parasite pour le contrôle biologique

16 Parasitologie – Bac 3 Introduction Cycle vital de Plagiorhyncus cylindraceus (Acanthocephala) Etourneau (Sturnus sturnus) Cloporte (differentes espèces) Stage adulte intestinal Stade larvaire ou Cystacanthe R 0 maximal si l’oiseau produit un grand nombre d’œufs  peu pathogène R O maximal si le cloporte est ingéré  pathogène

17 Parasitologie – Bac 3 VIRULENCE RECEPTIVITE ALTERATIONS COMPORTEMENTALES PHYSIOLOGIE DE L’HOTE

18 Parasitologie – Bac 3 ALTERATIONS COMPORTEMENTALES ET TRANSMISSION Des modifications comportementales ont été décrites dans pratiquement tous les groupes biologiques renfermant des espèces parasites que le cycle parasitaire soit DIRECT OU INDIRECT Plusieurs modes de transmission existent: PREDATION TRANSMISSION VECTORIELLE TRANSMISSION DIRECTE (ingestion orale ou contamination active)

19 Parasitologie – Bac 3 ALTERATIONS COMPORTEMENTALES ET TRANSMISSION Exemple 1: Hymenolepis diminuta (Cestode) et Tenebrio molitor (Insecte)

20 Parasitologie – Bac 3 ALTERATIONS COMPORTEMENTALES ET TRANSMISSION

21 Parasitologie – Bac 3 ALTERATIONS COMPORTEMENTALES ET TRANSMISSION

22 Parasitologie – Bac 3 ALTERATIONS COMPORTEMENTALES ET TRANSMISSION

23 Parasitologie – Bac 3 ALTERATIONS COMPORTEMENTALES ET TRANSMISSION Exemple 2: Ligula intestinalis (Cestoda Pseudophyllidea) chez le gardon (Rutilus rutilus)

24 Parasitologie – Bac 3 ALTERATIONS COMPORTEMENTALES ET TRANSMISSION Exemple 2: Ligula intestinalis (Cestoda Pseudophyllidea) chez le gardon (Leuciscus rutilus) Van Dobben (1952) Pays-Bas compare la charge parasitaire des gardons pêchés par les grands cormorans et ceux pêchés par les pêcheurs Pêcheurs: 7% Cormorans:15-30%

25 Parasitologie – Bac 3 ALTERATIONS COMPORTEMENTALES ET TRANSMISSION L’escargot, la fourmi et le mouton…Mieux qu’une fable de La Fontaine Dicrocoelium lanceolatum adulte

26 Parasitologie – Bac 3 ALTERATIONS COMPORTEMENTALES ET TRANSMISSION

27 Parasitologie – Bac 3 ALTERATIONS COMPORTEMENTALES ET TRANSMISSION Parasites, Pathologie et Transmission? Le cas de Diplostomum spathaceum (Trematoda)

28 Parasitologie – Bac 3 ALTERATIONS COMPORTEMENTALES ET TRANSMISSION Transmission par des arthropodes vecteurs SALIVE HÔTE

29 Parasitologie – Bac 3 ALTERATIONS COMPORTEMENTALES ET TRANSMISSION Transmission par des arthropodes vecteurs SALIVE Facteurs: Antiinflammatoires Anticomplémentaires Anticoagulants Analgésiques Vasodilatateurs… Effet sur la transmission du ou des pathogènes

30 Parasitologie – Bac 3 ALTERATIONS COMPORTEMENTALES ET TRANSMISSION Transmission par des arthropodes vecteurs Les arthropodes vecteurs ne sont pas juste de simples seringues hypodermiques munies ou non d’ailes!

31 Parasitologie – Bac 3 ALTERATIONS COMPORTEMENTALES ET TRANSMISSION Transmission par des arthropodes vecteurs Conséquences de l’infection du vecteur - interférence avec la nutrition: Yersinia pestis et Xenopsylla cheopis Leishmania sp. et Lutzomyia longipalpalis Plasmodium gallinaceum et Aedes aegypti

32 Parasitologie – Bac 3 ALTERATIONS COMPORTEMENTALES ET TRANSMISSION Transmission par des arthropodes vecteurs Plasmodium gallinaceum et Aedes aegypti Non infecté Infecté (sporozoïtes) Salive riche en apyrase Salive déplétée en apyrase Pas de caillot/ repas aisé et rapide Caillot/ repas difficile et lent/ «probing» augmenté

33 Parasitologie – Bac 3 ALTERATIONS COMPORTEMENTALES ET TRANSMISSION Et de l’hôte infecté vers le vecteur? Diminutions des réactions de défense Modifications des caractéristiques sanguines Augmentation de l’attractivité de l’hôte vis-à-vis du vecteur

34 Parasitologie – Bac 3 ALTERATIONS COMPORTEMENTALES ET TRANSMISSION Autres formes de transmission: être au bon endroit au bon moment… Beaucoup de parasites n’utilisent pas d’arthropodes vecteurs pour leur transmission. Une phase exogène importante prend souvent place où de nombreuses interactions biologiques sont envisageables, certaines pouvant influer R 0

35 Parasitologie – Bac 3 ALTERATIONS COMPORTEMENTALES ET TRANSMISSION Le bon endroit: Dyctyocaulus viviparus

36 Parasitologie – Bac 3 ALTERATIONS COMPORTEMENTALES ET TRANSMISSION Le bon endroit: Dyctyocaulus viviparus

37 Parasitologie – Bac 3 ALTERATIONS COMPORTEMENTALES ET TRANSMISSION Le bon endroit: une question de champignon…

38 Parasitologie – Bac 3 ALTERATIONS COMPORTEMENTALES ET TRANSMISSION Le bon moment: en fonction de qui vous cherchez…

39 Parasitologie – Bac 3 ALTERATIONS COMPORTEMENTALES ET TRANSMISSION Le bon moment: en fonction de qui vous cherchez… Pic d’émission cercarienne: après-midi (e) Pic d’émission cercarienne: soirée (n) Schistosoma mansoni

40 Parasitologie – Bac 3 ALTERATIONS COMPORTEMENTALES ET TRANSMISSION Le bon moment: en fonction de qui vous cherchez… Schistosoma mansoni e n Mâles e Femelles n F1F1 Pic d’émission intermédiaire

41 Parasitologie – Bac 3 ALTERATIONS COMPORTEMENTALES ET TRANSMISSION Le bon moment: une question d’hormones… Accouplement et ovulation >> la puce reste sur place Libération d’ACTH et de corticoïdes 10 jours avant la mise bas>> les œufs de la puce se développent Passage chez le jeune >> Repas sanguin Accouplement de la puce Ponte dans l’environnement

42 Parasitologie – Bac 3 ALTERATIONS COMPORTEMENTALES ET EVITEMENT Vu la pression exercée par certains parasites il n’est pas étonnant que les espèces hôtes aient développé des comportements destinés à se protéger plus ou moins des effets délétères des parasites (directs ou indirects)

43 Parasitologie – Bac 3 ALTERATIONS COMPORTEMENTALES ET EVITEMENT De manière générale les comportements d’évitement vont varier en fonction de la nature de l’agresseur Parasitoïdes Ectoparasites et vecteurs Helminthes gastro-intestinaux Microparasites: protozoaires, bactéries et virus

44 Parasitologie – Bac 3 ALTERATIONS COMPORTEMENTALES ET EVITEMENT

45 Parasitologie – Bac 3 ALTERATIONS COMPORTEMENTALES ET EVITEMENT EVITEMENTDES ECTOPARASITES ET DES VECTEURS Plusieurs types de comportements peuvent intervenir dans ce cas: LA FUITE CHANGER D’HABITATS CHANGER DE POSITION SE METTRE EN GROUPE MORDRE, TAPER, FOUAILLER SE CAMOUFLER

46 Parasitologie – Bac 3 ALTERATIONS COMPORTEMENTALES ET EVITEMENT FUIR: Hypoderma sp. (mouche du varron)

47 Parasitologie – Bac 3 ALTERATIONS COMPORTEMENTALES ET EVITEMENT CHANGER D’HABITAT: attaques de mouches hématophages (Taons)

48 Parasitologie – Bac 3 ALTERATIONS COMPORTEMENTALES ET EVITEMENT CHANGER DE POSITION, FORMER UN GROUPE Oestrus ovis

49 Parasitologie – Bac 3 ALTERATIONS COMPORTEMENTALES ET EVITEMENT CHANGER DE POSITION, FORMER UN GROUPE Musca autumnalis (head fly)

50 Parasitologie – Bac 3 ALTERATIONS COMPORTEMENTALES ET EVITEMENT SE CAMOUFLER

51 Parasitologie – Bac 3 ALTERATIONS COMPORTEMENTALES ET EVITEMENT EVITEMENTDES ENDOPARASITES Plusieurs types de comportements peuvent intervenir dans ce cas: SOCIABILITE (Taille du groupe) HABITAT ET HABITUDES ALIMENTAIRES SELECTION DU PARTENAIRE SEXUEL

52 Parasitologie – Bac 3 ALTERATIONS COMPORTEMENTALES ET EVITEMENT Cycle de Ancylostoma duodenale

53 Parasitologie – Bac 3 ALTERATIONS COMPORTEMENTALES ET EVITEMENT

54 Parasitologie – Bac 3 ALTERATIONS COMPORTEMENTALES, « FITNESS » ET LONGEVITE DE L’HÔTE Malgré toutes une série de stratégies, les animaux sont néanmoins parasités… Ils doivent alors mettre d’autres comportements en action…

55 Parasitologie – Bac 3 ALTERATIONS COMPORTEMENTALES, « FITNESS » ET LONGEVITE DE L’HÔTE ENTRETIEN DU PELAGE ET DE PLUMAGE (« Grooming ») AUTO-MEDICATION UTILISATION DE DESINFECTANTS ET DE REPULSIFS COMPORTEMENTS QUI REDUISENT LA SURVIE PARASITAIIRE

56 Parasitologie – Bac 3 ALTERATIONS COMPORTEMENTALES, « FITNESS » ET LONGEVITE DE L’HÔTE Entretien du pelage ou du plumage (« Grooming ») Cette activité essentielle tend à limiter les populations d’ectoparasites - puces - poux - acariens des gales

57 Parasitologie – Bac 3 ALTERATIONS COMPORTEMENTALES, « FITNESS » ET LONGEVITE DE L’HÔTE Auto-médication (Thiarubrine A) Aspilia sp. Astéracée

58 Parasitologie – Bac 3 ALTERATIONS COMPORTEMENTALES, « FITNESS » ET LONGEVITE DE L’HÔTE Utilisation de désinfectants et répulsifs Sturnus vulgaris Tanaisie vulgaire Vierge d’Or Carrotte sauvage Achilée millefeuille

59 Parasitologie – Bac 3 ALTERATIONS COMPORTEMENTALES QUI AUGMENTENT LA SURVIE DE L’HOTE ET DU PARASITE Augmentation de la durée de vie du parasite Castration parasitaire et survie de l’hôte Réduction de la fécondité par altération comportementale

60 Parasitologie – Bac 3 ALTERATIONS COMPORTEMENTALES QUI AUGMENTENT LA SURVIE DE L’HOTE ET DU PARASITE Augmentation de la durée de vie du parasite via une plus grande longévité de l’hôte Cycle de Echinococcus multilocularis

61 Parasitologie – Bac 3 ALTERATIONS COMPORTEMENTALES QUI AUGMENTENT LA SURVIE DE L’HOTE ET DU PARASITE Augmentation de la durée de vie du parasite

62 Parasitologie – Bac 3 ALTERATIONS COMPORTEMENTALES QUI AUGMENTENT LA SURVIE DE L’HOTE ET DU PARASITE Castration parasitaire et survie de l’hôte  détourne les ressources de l’hôte vers la parasite  favorise la croissance de l’hôte  élimine des comportements à risque pour l’hôte

63 Parasitologie – Bac 3 ALTERATIONS COMPORTEMENTALES QUI AUGMENTENT LA SURVIE DE L’HOTE ET DU PARASITE Castration parasitaire et survie de l’hôte Tenebrio molitor et Hymenolepis diminuta (Cestoda Cyclophillidea) Facteur kDa Inhibition de la vitellogenèse Diminution du volume des œufs et de leur viabilité

64 Parasitologie – Bac 3 ALTERATIONS COMPORTEMENTALES QUI AUGMENTENT LA SURVIE DE L’HOTE ET DU PARASITE Castration parasitaire, obésité et gigantisme de l’hôte Mus musculus et Spirometra mansonoides (Cestoda Pseudophyllidea)

65 Parasitologie – Bac 3 ALTERATIONS COMPORTEMENTALES QUI AUGMENTENT LA SURVIE DE L’HOTE ET DU PARASITE Castration parasitaire, obésité et gigantisme de l’hôte Mus musculus et Spirometra mansonoides (Cestoda Pseudophyllidea) Le plérocercoïde de S. mansonoides secrète un facteur de croissnace qui mime un peu l’action de l’hormone de croissance des mammifères. Influence sur la capacité à échapper aux prédateurs?

66 Parasitologie – Bac 3 ALTERATIONS COMPORTEMENTALES LIEES A LA REPRODUCTION ET AUX SOINS LIES AUX JEUNES


Télécharger ppt "Parasitologie Parasitologie – Bac 3 Part 16. Parasitisme et comportement animal."

Présentations similaires


Annonces Google