La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La compréhension en lecture. Programmes 2008/Socle commun C2: Acquérir le vocabulaire et les connaissances nécessaires pour comprendre les textes Dégager.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La compréhension en lecture. Programmes 2008/Socle commun C2: Acquérir le vocabulaire et les connaissances nécessaires pour comprendre les textes Dégager."— Transcription de la présentation:

1 La compréhension en lecture

2 Programmes 2008/Socle commun C2: Acquérir le vocabulaire et les connaissances nécessaires pour comprendre les textes Dégager le thème dun paragraphe ou dun texte court C3: Compréhension de mots nouveaux, de phrases, de textes informatifs, documentaires et littéraires Dégager le thème dun texte Utiliser ses connaissances pour réfléchir sur un texte

3 La compréhension en lecture

4

5 Comprendre, cest…

6 Comprendre un récit, cest construire une signification

7

8 Quelques apports théoriques : FAYOL « Le manuel de lecture au CP », ONL,TAUVERON-GIASSON Lire est un processus dynamique dont l objectif est la construction d une repr é sentation (parfois appel é mod è le de situation). Cette repr é sentation respecte ce que l auteur du texte a effectivement r é dig é et oblige le lecteur à faire appel à ses connaissances conceptuelles et langagi è res. Danger fr é quent chez les apprentis lecteurs ou chez les mauvais lecteurs : construction de repr é sentations fragmentaires juxtapos é es portant sur des fragments du texte et n aboutissant pas à une interpr é tation int é gr é e. Le caract è re dynamique de la lecture n é cessite que la construction de la compr é hension s effectue de mani è re continue, par mise au point ininterrompue de l interpr é tation, au fur et à mesure que des informations nouvelles sont introduites (mots, phrases, paragraphes).

9 Selon les obstacles ou les difficult é s rencontr é es, le d é roulement de la compr é hension peut donner lieu à des fluctuations (retours en arri è re, ralentissements). C est à ce prix que les informations sont trait é es et int é gr é es. Cela suppose que la construction de la repr é sentation int é gr é e ne puisse se faire que si les obstacles ne sont pas trop nombreux. La compr é hension constitue l objectif de la lecture MAIS elle n est pas sp é cifique de celle-ci. La compr é hension peut donc être travaill é e avant l apprentissage de la lecture (cycle 1), se poursuivre pendant et apr è s. Il existe une forte corr é lation entre d é codage et compr é hension. Les lecteurs doivent g é rer simultan é ment les deux dimensions pendant la lecture

10 Cons é quences p é dagogiques Pendant tout le cycle 2, l enfant peut tr è s difficilement conduire une activit é de compr é hension pendant le temps de lecture lui-même. Or, les habilet é s de compr é hension des enfants sont d é j à bien d é velopp é es aussi bien à l oral qu en lecture d images. Michel Fayol renvoie alors aux difficult é s de construire un manuel efficace, de choisir les bons supports de lecture. Il envisage donc une possibilit é qui est de concevoir des activit é s ayant pour dominante de travailler soit sur le code soit sur la compr é hension, même si celle-ci doit passer par une é coute du texte. Il faut donc mettre en ad é quation les difficult é s des textes et les objectifs poursuivis. Si l accent est mis sur la compr é hension, r é duire le co û t des traitements de code. Si l accent est mis sur le code, r é duire au maximum les difficult é s de compr é hension.

11 Il peut y avoir facilitation contextuelle (le contexte aide à d é coder un mot). Cette facilitation s observe chez les mauvais lecteurs, pas chez les bons pour d é videntes raisons (rapidit é ). MAIS RECOURIR TROP SOUVENT A CETTE PROCEDURE DIMINUE LE TAUX DE COMPREHENSION. On sait que les points qui peuvent faire probl è me sont : les anaphores, les inf é rences, la syntaxe, le lexique. La compr é hension est une activit é dynamique contrôl é e : un bon lecteur met en place des proc é dures de r é gulation (ralentir, revenir en arri è re … ). MAIS L ACTIVITE DE COMPREHENSION N EST PAS REGULEE PAR L ACTIVITE METACOGNITIVE CHEZ UN FAIBLE LECTEUR.

12 Les difficult é s de compr é hension peuvent avoir des sources diff é rentes : Difficult é s de d é codage Domaine lexical peu é tendu Connaissances concernant le domaine abord é par le texte Les processus d inf é rences L auto-r é gulation de la compr é hension Et Capacit é de m é moire limit é e D un point de vue cognitiviste, les bons et les mauvais compreneurs ne peuvent se distinguer par des r é ponses à des questions portant sur le sens litt é ral du texte mais par des questions portant sur des inf é rences.

13 Pistes pédagogiques Mener des activités orales en lecture compréhension. Travailler des textes courts (Cf exemples).

14 Pistes pédagogiques

15

16 Un exemple de Goigoux-Cèbe

17 Travailler les inférences

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27 Travailler lautocontrôle et la régulation de sa compréhension Au cours des activités liées aux inférences (expliciter/faire expliciter). Apprendre à se poser des questions. Montrer ce que lon fait en tant quadulte lisant un texte qui pose problème. Discuter du contenu dun texte que lon va lire. Travailler les stratégies de lecture (arrêt après une phrase, ce que lon a compris, dessins, etc.) Découper les textes en unités et/ou les phrases en unités.

28 Bibliographie La compréhension en lecture GIASSON. De Boeck Lire le littérature à lécole C2/C3 TAUVERON Le manuel de lecture au CP FAYOL Lecture et implicite ROCQUET Enseigner la compréhension : principes didactiques, exemples de tâches et d'activités CEBE,GOIGOUX THOMAZET Comprendre des textes écrits C3 P.JOOLE. Scéren Manuels: Je lis, je comprends au CE1, CE2, CM1, CM2. Groupe départemental 36 LECTOR, LECTRIX CM1, CM2 R. GOIGOUX, S.SEBE.RETZ Être bon lecteur au CM et au collège. Pour une meilleure compréhension de lécrit. SCEREN CNDP - CRDP

29 Stratégie pour lire au quotidien. Apprendre à inférer GORZEGNO, LEGRAND, VIRELY et GALLET. Scéren Les Maclé OUZOULIAS C2/C3. Scéren Ouverture sur langue orale Enseigner le langue orale en maternelle BOISSEAU C2. Scéren


Télécharger ppt "La compréhension en lecture. Programmes 2008/Socle commun C2: Acquérir le vocabulaire et les connaissances nécessaires pour comprendre les textes Dégager."

Présentations similaires


Annonces Google