La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Comparaison des dégats engendrés par le pica et le cannibalisme chez les dindes d’élevages et les dindes traditionnelles. Philippe Buttin Christophe Chauvain.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Comparaison des dégats engendrés par le pica et le cannibalisme chez les dindes d’élevages et les dindes traditionnelles. Philippe Buttin Christophe Chauvain."— Transcription de la présentation:

1 Comparaison des dégats engendrés par le pica et le cannibalisme chez les dindes d’élevages et les dindes traditionnelles. Philippe Buttin Christophe Chauvain Maudéléonore Pépin 2 DMV

2 Objectifs de l’étude. Selectionneur Œuf Acouveur Éclosion Poussins Eleveur Dinde Abattoir L’éleveur reçoit des poussins et est rémunéré en fonction du kilo de viande produit. Il est donc important pour lui de minimiser les pertes. Les principales pertes sont dues à la morbidité et au cannibalisme. Cependant on sait peu de choses sur ce qui pousse la dinde au comportement de cannibalisme. L’étude suivante se propose de comparer différents moyens applicables pour controler génétiquement le caractère de cannibalisme dans les lignées de dindes commerciales.

3 Matériels et méthodes. Formation des groupes d’étude : ML= male line 66 & 66 Réparti en 6 enclos. TR =Lignée traditionnelle. 20 & 24 Réparti en 2 enclos. Conditions environnementales : -Température de 27° à l’éclosion, 21 à 24° les semaines suivantes. -éclairage de 23h/j à l’éclosion diminuant jusqu’à 16h/j au bout d’une semaine -alimentation à base de farine jusqu’à 3 semaines et pellets ensuite. Lignée sélectionnée pour sa croissance rapide et sa forte musculature

4 Matériels et méthodes. 1 ) Inspection du bien-être : Passage dans l’enclos deux fois par jour. Tous les jours. Les observations réalisées : Pica violent = essai ou réussite d’arrachage d’une plume d’un congénère. Pica doux = investigation du plumage d’un congénère sans arrachage de plume 2 ) Observation du comportement : À 3, 6 & 9 semaines on organise des observations des enclos au hasard jusqu’à ce que tous les enclos aient étés observés. 10 minutes, 8 fois par jour, pendant 4 jours, 2 observateurs.

5 Matériels et méthodes. 3 ) Mesures électroniques : 12 dindes prises au hasard dans chaque enclos. Enregistrement en cage individuelle à l’aide d’un picomètre * 2. Durée : 23h à l’âge de 3, 6, & 9 semaines. Les observations réalisées : 4 ) Observation de l’occupation des animaux au cours de la journée: À 3 semaines deux observateurs notent pendant une période de 10 minutes 12 fois par jour la fréquence des comportements suivants : mangerboire dormir assisdeboutmarcher lisser ses plumespicorerpica bain de poussière “autre”. À l’âge de 6 et 9 semaine les enclos sont filmés et on répertorie les même comportements.

6 Modèle utilisé : Comportements observés et regroupés par similitudes : * debout/marche * assis/dors * lisse ses plumes * picore (le sol, ses congénères, autre…) Les fréquences d’observation de chaque comportement ainsi que les résultats du picomètre sont exprimés en logarithme ou pourcentage pour tenir compte de la taille différente des groupes. Utilisation du modèle ANOVA pour les analyses statistiques. Les effets de la lignée et du sexe sont fixés. Modèle fixe.

7 Résultats. Expérience 1 : 32% des mâles ML et 15% des femelles ML ont reçu des traitements pour des lésions corporelles. Trois dindes ont été éliminées au cours de l’étude suite à ces lésions. Aucune dinde de la lignée TR n’a présenté de telle lésions. Expérience 2 : On constate que la lignée et l’âge influencent le pica doux tandis que le sexe et l’âge influencent le pica violent. Pica doux : TR 9 semaines > ML Pica violent : TR > ML Pica des plumes du croupion :mâle > femelle ML > TR augmente avec l’âge Pica des plumes des ailes : TR 3 semaines > ML ML 6 semaines > TR Pica des plumes du dos : TR 3 semaines < ML ML 6 semaines < TR

8 Expérience 3 : La fréquence du pica violent augmente avec l’âge mais on ne peut pas mettre en évidence de différence de sexe ou de lignée. Résultats. Expérience 4 : On ne voit pas spécialement de différence dans la gestion du temps par les mâles et les femelles. Augmentation avec l’âge du temps passé à se lisser les plumes Diminution avec l’âge du temps passé à se reposer, se nourrir et picorer. Repos : à 3 & 6 semaines ML > TR à 9 semaines il y a peu de différence. Picorer/pica de l’environnement ou des congénères : ML 3 semaines > TR

9 Conclusions. Bien que les lésions ne sont observées que chez les dindes de la lignée ML, les dindes de la lignée TR ont un comportement de pica plus fréquement observé. Les lésions sont plus fréquentes chez les mâles que les femelles. Le picomètre semble un mauvais moyen d’évaluer le pica chez les dindes étant donné le changement d’environnement. L’absence de lésions chez les dindes TR peut être attribuée à une meilleure densité de plumes * 3, ou à un pica différent (lissage des plumes des congénères, découverte de l’environnement…)

10 Au niveau de l’éleveur : -Pas de sélection génétique possible. -Aménagements environnementaux* 4 envisageables. Application pratique. Au niveau du sélectionneur : -Sélection de mâles ne présentant pas le cannibalisme et dont la descendance n’en présente pas non plus. -Sélection sur les générations parentales et grand- parentales. -Décision de sélection motivée par le taux de refus de carcasse à l’abattoir (fourni par l’éleveur).

11 Comment améliorer le caractère de pica/cannibalisme dans la descendance? Héritabilité élevée  sélection sur les caractéristiques de l’animal. Héritabilité faible  sélection sur les capacités à transmettre un caractère ou croisement. h 2 = V(A) / V(P) On estime ces variances par la méthode BLUP (best linear unbiased predictor). P = µ + effets additifs (A) + effets d'environnements + effets inconnus effets d'environnements : lignée (traditionnelle ou sélectionnée) sexe âge densité de population moment de la journée/occupation type d'alimentation état sanitaire Application pratique.

12 *1 - Hocking, P.M., Channing, C.E., Robertson, G.W., Edmond, A., Jones, R.B., Between breed genetic variation for welfare-related behavioural traits in domestic fowl. Appl. Anim. Behav. Sci. 89, *2 - Mignon-grasteau, S., Faure, J.M., Génétique et adaptation : le point des connaissances chez les volailles. INRA production animale. *3 - Wyllie, L.M., Robertson, G.W., Hocking, P.M., Effects of dietary protein concentration and specific amino acids on body weight, body composition and feather growth in young turkey. Poultry science 44, *4 - Mirabito, L., Brunel, C.. Aménagement des batiments de dinde; des solutions alternatives pour diminuer les lésions. Viandes et productions carnées, volume 24. Bibliographie.


Télécharger ppt "Comparaison des dégats engendrés par le pica et le cannibalisme chez les dindes d’élevages et les dindes traditionnelles. Philippe Buttin Christophe Chauvain."

Présentations similaires


Annonces Google