La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Développer le lexique au cycle I - GAILLAT Thierry 1 Le lexique à lécole maternelle : en quoi un travail spécifique et régulier sur le lexique peut-il.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Développer le lexique au cycle I - GAILLAT Thierry 1 Le lexique à lécole maternelle : en quoi un travail spécifique et régulier sur le lexique peut-il."— Transcription de la présentation:

1 Développer le lexique au cycle I - GAILLAT Thierry 1 Le lexique à lécole maternelle : en quoi un travail spécifique et régulier sur le lexique peut-il favoriser son acquisition ? « Le temps de lécole maternelle correspond, dans le développement de lenfant, à une période dexplosion lexicale ; il importe que ce temps soit mis à profit pour aider tous les enfants à élargir leur capital lexical » LE LANGAGE A LECOLE MATERNELLE Document daccompagnement …. Rattaché aux anciens programmes…. St André / Ste Suzanne – Février 2009

2 Développer le lexique au cycle I - GAILLAT Thierry 2 Notre parcours… Que préconise le cadre institutionnel ? Acquérir une compétence lexicale Les vecteurs de la mobilisation du lexique en maternelle Les catégorisations Construire un dictionnaire de classe Quelques éléments bibliographiques

3 Développer le lexique au cycle I - GAILLAT Thierry 3 En 2008 parle-t-on des mots ? « Lobjectif essentiel de lécole maternelle est lacquisition dun langage oral riche, organisé et compréhensible par lautre » « … lenfant acquiert de nouveaux mots dont le sens est précisé, il sapproprie progressivement la syntaxe de la langue française (lordre des mots dans la phrase). La pratique du langage associée à lensemble des activités contribue à enrichir son vocabulaire et lintroduit à des usages variés et riches de la langue… ». « Chaque jour, dans les divers domaines dactivité, et grâce aux histoires que lenseignant raconte ou lit, les enfants entendent des mots nouveaux, mais cette simple exposition ne suffit pas pour quils les mémorisent. Lacquisition du vocabulaire exige des séquences spécifiques, des activités régulières de classification, de mémorisation de mots, de réutilisation du vocabulaire acquis, dinterprétation de termes inconnus à partir de leur contexte. En relation avec les activités et les lectures, lenseignant veille à introduire chaque semaine des mots nouveaux (en nombre croissant au fil de lannée et dannée en année) pour enrichir le vocabulaire sur lequel sexercent ces activités. ».

4 Développer le lexique au cycle I - GAILLAT Thierry 4 Socle commun : l'acquisition du vocabulaire Un encart du BO précise la mise en œuvre du socle commun de connaissances dans le domaine du vocabulaire à lécole maternelle, à lécole primaire et au collège. Le ministère demande aux enseignants de maternelle de « mettre en place une initiation méthodique au vocabulaire » en insistant sur limportance du vocabulaire acquis avant même lapprentissage de la lecture. Le texte dispose même que lapprentissage dun ou deux mots nouveaux par jour constitue un objectif en grande section de maternelle. Les instructions ajoutent qu« à lécole primaire puis au collège, lenseignement du vocabulaire sera fondé sur une progression rigoureuse, des séquences spécifiques, des activités systématiques et régulières ». Le ministère instaure lorganisation de « leçons de mots » en précisant que celle-ci « ne se résume ni à une rencontre occasionnelle de quelques mots recueillis dans un texte, ni à une mémorisation systématique et mécanique de listes de mots. Cest le moment où lon sinterroge sur un nombre réduit de mots en en approfondissant la connaissance et lusage. » BO n°12 du 22 mars 2007

5 Développer le lexique au cycle I - GAILLAT Thierry 5 En conséquence : « […] Lécole doit donc se mobiliser pour fixer les outils fondamentaux du langage, accroître et affiner le vocabulaire des élèves qui lui sont confiés, pour en garantir une utilisation sûre et appropriée. Dès lécole maternelle devra être mise en place une initiation déjà méthodique au vocabulaire. On sait aujourdhui limportance décisive de la quantité et de la qualité du vocabulaire quun enfant possède avant quil apprenne à lire. […] A ce niveau, il sagira dabord dun lexique premier, mais fondamental, lié aux expériences du très jeune enfant, à son environnement, […]. Progressivement les enfants seront conduits à prendre de la distance par rapport à leurs perceptions et à leurs sentiments immédiats : lécole maternelle doit leur donner le vocabulaire nécessaire pour commencer à raconter, décrire, expliquer. Cest sur ce socle que reposera sa pratique future de la langue… » Mise en œuvre du socle commun de connaissances et de compétences : lacquisition du vocabulaire à lécole primaire. C. N° du 16/03/07

6 Développer le lexique au cycle I - GAILLAT Thierry 6 Développer une compétence lexicale : Plusieurs « degrés » dacquisition : Identification de lobjet en le montrant identification de lobjet en le nommant catégorisation construction des différents critères de détermination conceptualisation De lobjet au mot : un cheminement nécessaire des représentations : Objet image couleur image N& B dessin diverses représentations (vues diverses) la représentation symbolique le mot

7 Développer le lexique au cycle I - GAILLAT Thierry 7 Quelques principes : « On napprend des mots que dans une syntaxe, cest le moteur qui rend possible lacquisition dun vocabulaire de plus en plus riche : Un mot même simple, nest bien acquis par lenfant que sil la découvert et sait lutiliser dans des contextes syntaxiques variés à sa portée ». Philippe BOISSEAU Nécessité de sintéresser non pas seulement aux substantifs, mais dintégrer les verbes (lexique verbal), les adjectifs, les mots outils…

8 Développer le lexique au cycle I - GAILLAT Thierry 8 Des objectifs : Priorité de découvrir - pour les comprendre et les utiliser - les mots les plus fréquents dans des situations déchange les plus ordinaires Ne pas se contenter des 365 mots préconisés par Bentolila, qui plus est hors contexte, qui est nest ni plus ni moins que la « leçon de mots » dantan. 750 mots pour la PS, mots qui sont les plus usuels 1500 pour la MS Pour essayer daller à 2500 mots pour la fin de la maternelle

9 Développer le lexique au cycle I - GAILLAT Thierry 9 4 directions à développer : « Une rencontre unique avec le mot ni une simple évocation ne suffisent à intégrer un mot nouveau »; il faut donc : - apprendre du vocabulaire à travers la construction de la connaissance, dans tous les domaines ; - apprendre du vocabulaire à travers les échanges langagiers élèves/élèves ; - apprendre du vocabulaire par le dialogue avec l'enseignant ; - apprendre du vocabulaire en travaillant la littérature.

10 Développer le lexique au cycle I - GAILLAT Thierry 10 Activités dapprentissage lexical : Les différentes activités que lon pourra mettre en place pourront se développer suivant les 4 axes suivants : Activités de découverte, dobservation, de prise de conscience Activités de mobilisation en contexte Activités de structuration du lexique Activités dexpression à but communicatif

11 Développer le lexique au cycle I - GAILLAT Thierry 11 Les cinq principaux vecteurs de mobilisation du vocabulaire à l'école maternelle : 1. Les situations elles-mêmes qui mobilisent un lexique particulier. 2. Les albums échos de ces situations qui permettent d'en travailler l'aspect lexical avec plus de distance. 3. Les imagiers et représentations graphiques et/ou photographiques. 4. La mobilisation des mots de vocabulaire par plusieurs types de jeux. 5. Les albums de littérature de jeunesse lus ou racontés en classe, les contes, les comptines, les chansons...

12 Développer le lexique au cycle I - GAILLAT Thierry Les situations elles-mêmes qui mobilisent un lexique particulier. Situations choisies dans des thèmes qui passionnent les enfants : raconter leurs exploits dans la salle de motricité, raconter la fabrication des gâteaux, parler de lanimal que lon élève dans la classe… Ventilées dans ces thèmes porteurs, les différentes listes sont plus aisément opérationnelles : les mots de la motricité, les mots de la cuisine, les mots des animaux… Le vécu de ces situations, les mots posés par ladulte dans ce cadre, les feedbacks quil propose en écho des approximations de lenfant, permettent une première appréhension en situation des mots. Les coins-jeux, Les temps où lon travaille la motricité, Les activités et fabrications, La vie de classe, Les spectacles, les sorties Les projets Les temps dans lécole (cantine, goûter, toilettes…)

13 Développer le lexique au cycle I - GAILLAT Thierry Les albums échos de ces situations : A partir des photos des enfants en action dans des situations précédentes : motricité, cuisine, coins-jeux, peuvent conduire à la réalisation dalbums échos. Sur la base des réactions spontanées des enfants à leurs photos, on établit des échos bonifiants leurs tentatives, un peu au delà-de leurs capacités syntaxiques et lexicales du moment. Les interactions adulte-enfant qui sinstaurent autour de tels albums, composés de photos accompagnées de ces échos, aident lenfant à progresser en syntaxe orale. Les réitérations quils rendent aisément possibles lui permettent de semparer parfaitement du vocabulaire mobilisé dans lalbum pour présentation à terme de lalbum en autonomie. Les 2 premiers vecteurs (situations et albums en échos) permettent de découvrir les mots les plus fréquents tels que les mots grammaticaux, les adjectifs, les verbes.

14 Développer le lexique au cycle I - GAILLAT Thierry 14 Les albums échos de ces situations (remarque) Constat : Lorsque l'enseignant(e) rédige le texte de l'album écho à partir des productions spontanées des enfants, il se focalise souvent plus sur la structuration syntaxique aux dépends de la diversification lexicale. Enrichir et préciser le vocabulaire peut constituer un objectif spécifique de ce travail autour des textes. EX : au lieu d'écrire « je mets du lait », on peut amener et proposer à l'enfant la proposition suivante : « je verse du lait ». Cet enrichissement est surtout efficace pour les pronoms et les verbes d'actions.

15 Développer le lexique au cycle I - GAILLAT Thierry Les imagiers : Les imagiers fonctionnent particulièrement bien pour les noms et les adjectifs, deux catégories le plus aisément représentables. Le meilleur imagier est propre à la classe, constitué peu à peu en prolongement des thèmes travaillés, regroupés dans un album évolutif qui senrichit et se structure. Faute dun tel imagier propre à la classe, des imagiers proposés par les éditeurs de jeunesse peuvent très bien faire laffaire. Il est bon den avoir de très variés, à disposition permanente à côté des albums échos et des albums du coin bibliothèque. Rem : Certains enfants adorent les feuilleter avec ladulte pour apprendre à montrer ou nommer ce quils connaissent. Pour dautres, dorigine étrangère, cette pratique est irremplaçable et compensatrice de bien des lacunes.

16 Développer le lexique au cycle I - GAILLAT Thierry 16 Quelques imagiers : « Mon premier livre de mots » (2004), Dorling Kindresley Limited / langue de chat, « Limagier photos de lécole maternelle » (2002), Play-Bac, « Mon grand imagier » (2003), « Limagier du Père Castor » (2001), et « Limagier de la maternelle » Père Castor Flammarion, « Mon école maternelle » (2003), R.Gouichoux et M.L.Viney Milan Jeunesse, « Le grand album de petit ours brun » (2001), D.Bour et M.Dubinais Bayard Jeunesse, « Images et mots pour les petits » (2000), ( 300 mots) Éditions Emma, « Le Larousse des tout-petits » (2000), ( 550 mots) Agnès Rosenstiehl Larousse, « Mon gros imagier » (1000 mots illustrés) Éditions Mille pages, « Limagerie des tout-petits » Éditions Fleurus « Le lexique évolutif pour la maternelle » (2003), avec Cédérom, RETZ. « Lecture plus » (2004), Editions ACCES

17 Développer le lexique au cycle I - GAILLAT Thierry 17 Activités à partir des imagiers : Activités de lecture : découverte des imagiers : - étude : des supports / des matières / de laspect extérieur / de limage… du texte / de la mise en page / du contenu… - recherche dans les imagiers et comparaison : Activités décriture : -mettre des mots dans des imagiers sans mots -rechercher les mots dans dautres imagiers -traduire les imagiers -transformations dimagiers Activités de création : -création dimagier pour construire le champ sémantique et la notion de concept (imagiers des lieux de lécole / des objets du cartable / des objets de la chambre / des objets de la cuisine… des chaises / des personnages de contes…) -création autour des sciences -création pour construire le champ syntaxique et pour travailler limage

18 Développer le lexique au cycle I - GAILLAT Thierry La mobilisation des mots de vocabulaire par plusieurs types de jeux. La mobilisation des mots des imagiers peut être accélérée par de multiples jeux tels que : loto, mémory, Kim… Les coins jeux avec leurs représentations en 3 dimensions souvent en modèles réduits de bien des réalités rendent possibles des moutures particulièrement attrayantes de ces jeux : Kim sur les objets, Kim de lobjet manquant… si bien que les coins jeux peuvent certainement jouer un rôle charnière dans lacquisition du vocabulaire en maternelle.

19 Développer le lexique au cycle I - GAILLAT Thierry 19 Quelques jeux… - Jeu de kim avec objets réels puis images et photos : Dans une série, retrouver l'objet, qui a été enlevé ou déplacé ou modifié. - Jeu de l'objet mystère : dans des sacs à toucher. Toucher un objet parmi plusieurs placés dans un sac à toucher opaque - Jeu de loto : jeu de mobilisation d'un vocabulaire présent dans des albums de littérature de jeunesse lus en classe, des comptines et chansons, de la vie de classe... - Jeux de catégorisation : associations / les intrus / jeu de lobjet caché dans la classe... - Jeu de pareil/pas pareil : travail sur les sens. (toucher, goût, odeurs, vue) - Jeu de devinettes : deviner la carte choisie en secret par un enfant parmi les cartes représentant différents personnages.

20 Développer le lexique au cycle I - GAILLAT Thierry Les albums de littérature de jeunesse lus ou racontés en classe, les contes, les comptines, les chansons... Soit des albums pris tels quels Peuvent permettre de découvrir de nouveaux environnements, tout en sinscrivant dans le développement de la culture littéraire. Soit des albums en syntaxe orale adaptées (ou oralbums) : textes racontés, dits, bien dans les structures de loral à portée de chaque âge et que les enfants sentraînent à raconter à leur tour Peuvent renforcer et compléter lensemble des éléments du lexique rencontrés dans les diverses activités déjà présentées.

21 Développer le lexique au cycle I - GAILLAT Thierry 21 Les catégorisations (cf : CATEGO) : Catégoriser consiste à considérer de manière équivalente des objets, des personnes ou des situations qui partagent des caractéristiques communes met en jeu de nombreuses activités cognitives : identifier, déduire, désigner, représenter, abstraire des relations, mémoriser, rappeler, apprendre… permet donc de réussir un grand nombre de tâches scolaires et de situations de la vie quotidienne. Il existe deux types de catégorisation : -les catégories taxinomiques (les familles) regroupent des éléments qui se ressemblent par des propriétés communes. -Les catégories schématiques ou fonctionnelles (les thèmes) ne sont pas fondées sur la similarité mais rassemblent des éléments qui sont associés dans une même scène ou un même événement.

22 Développer le lexique au cycle I - GAILLAT Thierry 22 Divers jeux de catégorisation (cf : CATEGO) : Ladulte veillera bien sûr à choisir des jeux adaptés au niveau de développement et aux compétences des joueurs : -Construire des catégories (reconnaître / trier / corriger…) -Associer des cartes (apparier / multiplier les associations…) -Transposer des associations et des relations (maintenir lassociation, maintenir la façon de trier…) -Catégoriser pour organiser, résoudre et apprendre NB : les jeux des 3 premiers groupes doivent être utilisés simultanément pour entraîner les différents aspects de la catégorisation. Le dernier groupe plus complexe à réaliser.

23 Développer le lexique au cycle I - GAILLAT Thierry 23 Construire un dictionnaire de classe, de cycle (en prenant en compte les représentations des enfants) : Exemples : définitions notées à partir des propos des enfants. GUERIR : On était malade et maintenant on na plus mal : on peut sortir de lhôpital. / On a un bobo, on va chez le docteur, on se soigne, on prend des médicaments ou des piqûres, et après plus de bobo, cest parti. / Cest revivre. GROS : Cest quelque chose dénorme, qui prend de la place, le contraire de petit. / Un monsieur qui est gros, ça veut dire quil mange beaucoup de sucre et de bonbons, après son ventre explose, alors il est au régime. / cest avoir le ventre comme un ballon.

24 Développer le lexique au cycle I - GAILLAT Thierry 24 Bibliographie indicative : -ASTINGTON Janet (1999), Comment les enfants découvrent la pensée : la théorie de lesprit chez lenfant, RETZ. -BOISSEAU Philippe (2000), Introduction à la pédagogie du langage, Version abrégée, CRDP de Hte Normandie. -BOISSEAU Philippe (2005), Enseigner la langue orale en maternelle, RETZ, CRDP de Versailles. -CEBE Sylvie, PAOUR Jean-Louis, GOIGOUX Roland (2004), Catégo, apprendre à catégoriser. HATIER. -CEBE Sylvie, PAOUR Jean-Louis, GOIGOUX Roland (2007), Imagier, 240 cartes à découper, (à utiliser avec Catégo). HATIER. -DUPREY Gaëtan & Sophie (2006), Parcours de lectures. Editions ACCES. -FLORIN Agnès (1995), Pour parler ensemble en maternelles ELLIPSES -FLORIN Agnès (1999), Le développement du langage. DUNOD. -FRANÇOIS Frédéric. & Al. (1994), Jeux de langage et dialogues à lécole maternelle, CRDP de Midi Pyrénées. -SIMONPOLI Jean François (1995), Ateliers de langage pour lécole maternelle, HACHETTE.


Télécharger ppt "Développer le lexique au cycle I - GAILLAT Thierry 1 Le lexique à lécole maternelle : en quoi un travail spécifique et régulier sur le lexique peut-il."

Présentations similaires


Annonces Google