La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ISITV Matériaux 2ième année - Métallurgie descriptive - contact : - 1 METALLURGIEDESCRIPTIVE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ISITV Matériaux 2ième année - Métallurgie descriptive - contact : - 1 METALLURGIEDESCRIPTIVE."— Transcription de la présentation:

1 ISITV Matériaux 2ième année - Métallurgie descriptive - contact : - 1 METALLURGIEDESCRIPTIVE

2 ISITV Matériaux 2ième année - Métallurgie descriptive - contact : - 2 Composites Céramiques Polymères Métalliques Alliages ferreux FontesAciers Alliages non-ferreux Alliages d’Aluminium Alliages de Cuivre Alliages de titane Les différentes familles de matériaux Les alliages ferreux représentent encore une très grande proportion dans l’utilisation des alliages métalliques (50% des métaux dans une automobile).

3 ISITV Matériaux 2ième année - Métallurgie descriptive - contact : - 3 Chapitre IV - Les Alliages de cuivre

4 ISITV Matériaux 2ième année - Métallurgie descriptive - contact : - 4 Sommaire  Introduction : le cuivre  Désignation des alliages de cuivre  Les principales familles d’alliages de cuivre

5 ISITV Matériaux 2ième année - Métallurgie descriptive - contact : - 5 Introduction

6 ISITV Matériaux 2ième année - Métallurgie descriptive - contact : - 6 Le cuivre  Points fort du cuivre Premier métal travaillé par l’homme (âge du bronze) Le cuivre et ses alliages ont plusieurs atouts les importants sont : - sa densité élevée (8,9) : voisine de celle du nickel et 3,3 fois celle de l’aluminium - meilleur conducteur électrique (r = 1,67 mW.cm) et thermique [l = 398 W/(m.K)], après l’argent, mais devant l’aluminium  ½ Cu consommé pour applications électriques - son module d’élasticité E = 120 GPa le place, en module relatif (rapporté à la densité), à un niveau deux fois plus faible que l’aluminium, l’acier et le titane - sa structure cristalline est CFC (a = 0,36 nm)  grande ductilité - la résistance à la corrosion est assez bonne

7 ISITV Matériaux 2ième année - Métallurgie descriptive - contact : - 7 Le cuivre L’apport d’élément d’alliage donne un diagramme binaire Cu-X assez semblable à celui des alliages Al-X (Chap III ), le domaine monophasé α s’étendant jusqu’à la teneur C * à la température T *. Les concentrations limites C * peuvent être élevées. Domaine monophasé α : teneur maximale C * à T * et teneur maximale à température ambiante

8 ISITV Matériaux 2ième année - Métallurgie descriptive - contact : - 8 Désignation des alliages de cuivre

9 ISITV Matériaux 2ième année - Métallurgie descriptive - contact : - 9 Désignation des alliages de cuivre CuZn39Pb2 symbole chimique du cuivre Symboles chimiques placés dans l’ordre décroissant de leur teneur en masse suivi de la concentration en % de l’élément d’alliage  Désignation des alliages de cuivre N.B. Dans certains cas, on note la teneur même si elle est inférieur à 1, en particulier pour différencier deux nuances voisines (exemple CuAg0,05 et CuAg0,1) Les alliages à base de cuivre sont appelé cupro-(élément d’alliage principal) exemple CuBe2 = cupro-béryllium, sauf le laiton (Cu-Zn) et les bronzes (Cu-Sn)

10 ISITV Matériaux 2ième année - Métallurgie descriptive - contact : - 10 Les principales familles d’alliages de cuivre

11 ISITV Matériaux 2ième année - Métallurgie descriptive - contact : - 11 Les principales familles d’alliages de cuivre  Les principales familles d’alliages de cuivre sont : - le cuivre pur industriel - les laitons (Cu-Zn) - les bronzes (Cu-Sn) - les cupronickels (Cu-Ni) - les alliages Cu-Be  Le cuivre pur industriel Les deux types principaux de cuivre pur sont : avec 0,02 à 0,06 % d’oxygène (sous forme de globules d’oxyde, Cu 2 O) sans oxygène : désoxydé La présence d’oxygène (sous forme eutectique Cu 2 O, 0,4 % oxygène) dans le cuivre raffiné  plus haute conductivité électrique plus cassant + avec des traces de phosphore  moins conducteur mais devient déformable et soudable

12 ISITV Matériaux 2ième année - Métallurgie descriptive - contact : - 12 Les principales familles d’alliages de cuivre  Le cuivre pur industriel Sa structure CFC le rend : - fortement écrouissable - bonne ductilité - résistance mécanique moyenne Passage de l’état recuit (Rm=230 MPa et A=45 %) à l’état écroui maximal (Rm=350 MPa et A=6 %) L’apport d’une faible teneur de certains éléments peut être utile : - la tenue en fluage (Ag) - l’usinabilité (Te) - un durcissement structural (Cr) - la tenue en fatigue et en fluage (Cd)  Usage électrique et électroniques

13 ISITV Matériaux 2ième année - Métallurgie descriptive - contact : - 13 Les principales familles d’alliages de cuivre  Les laitons (Cu-Zn) Les laitons constituent la famille la plus utilisée. Le zinc est moins cher que le cuivre, et selon la teneur en zinc, on distingue les familles suivantes : - Les laitons monophasés α - Les laitons biphasés ( α +β) - Les laitons avec additions Diagramme d’équilibre Cu-Zn - solubilité maximale de 39 % Zn vers 450°C qui  à plus haute et à plus basse T - Pratiquement, il existe des proportions croissantes de phase β, hors équilibre, pour une teneur en zinc supérieure à 30 %  impossible d’éliminer totalement cette phase pour atteindre 100 % de phase α homogène au- delà de 37 % de zinc CuZn5 CuZn37 Les laitons α industriels

14 ISITV Matériaux 2ième année - Métallurgie descriptive - contact : - 14 Les principales familles d’alliages de cuivre  Les laitons (Cu-Zn) Couleurs La teinte rose du cuivre  franchement dorée à partir de 10 à 15 % de zinc puis jaune avec reflets verdâtres vers 30 % de zinc Masse volumique, coefficient de dilatation, conductivités électrique et thermique et module d’élasticité

15 ISITV Matériaux 2ième année - Métallurgie descriptive - contact : - 15 Les principales familles d’alliages de cuivre  Les laitons (Cu-Zn) Déformabilité à chaud La teneur en impuretés (notamment Pb et Bi) étant sévèrement limitée, les laitons α sont : - très déformables à chaud - résistance mécanique (nettement plus élevée que celle des laitons riches en b)  limitation importante des passes de laminage ou des rapports de filage - La température de préchauffage, ~ 750 à 900°C selon le % en zinc, est donc aussi élevée que possible afin de supprimer la phase β, hors équilibre Déformabilité à froid Tous les laitons a renommés pour leur ductilité à froid supportent des réductions de 90 % et plus par laminage ou étirage-tréfilage, et ils se prêtent à des mises en forme par pliage, emboutissage, formage, gravage mécanique (tôles) et forgeage à froid (barres et fils)

16 ISITV Matériaux 2ième année - Métallurgie descriptive - contact : - 16 Les principales familles d’alliages de cuivre  Les laitons (Cu-Zn) Propriétés mécaniques en fonction de la teneur en Zinc I : Métal écroui à 10, 20, 70, 150% II : métal recuit présentant des grain Ø 10, 15, 25, 35, 50, 70  m

17 ISITV Matériaux 2ième année - Métallurgie descriptive - contact : - 17 Les principales familles d’alliages de cuivre  Les laitons (Cu-Zn) I : Métal écroui à 10, 20, 70, 150% II : métal recuit présentant des grain Ø 10, 15, 25, 35, 50, 70  m Propriétés mécaniques en fonction de la teneur en Zinc

18 ISITV Matériaux 2ième année - Métallurgie descriptive - contact : - 18 Les principales familles d’alliages de cuivre  Les laitons (Cu-Zn) Laitons α spéciaux pour tenue à la corrosion aqueuse Certains laitons α sont utilisés sous forme : - de tubes recuits pour les échangeurs thermiques refroidis à l’eau (ex : usine de dessalement et condenseurs principaux de centrales thermiques et de navires) Sans exception, ces laitons renferment une addition soluble d’arsenic (0,02 à 0,06 %) pour combattre la dézincification (corrosion pernicieuse  dissolution sélective du zinc en laissant des zones spongieuses de cuivre) Nuance simple CuZn30 convient pour des eaux de refroidissement assez pures de lacs et rivières « propres » (pas de pollution solide ni chimique : Cl – < 0,1 % et pH = 7-8) CuZn29Sn1 (laiton Amirauté ) où l’étain soluble  formation d’une couche protectrice Utilisable dans des eaux légèrement polluées de rivières et des estuaires présence de sable ou de vase en suspension ou d’un extrait sec > 0,4 % interdit son usage ! CuZn22Al2 (laiton à l’aluminium) où l’aluminium soluble  renforce la tenue de la couche protectrice formée en début de service et confère au tube une bonne résistance à la corrosion- érosion  Alliage le plus employé pour les tubes échangeurs refroidis à l’eau de mer polluée ou non

19 ISITV Matériaux 2ième année - Métallurgie descriptive - contact : - 19 Les principales familles d’alliages de cuivre  Les bronzes (Cu-Sn) Désigne les alliages cupro-étains D’un point de vue normalisation : Désigner à tout alliage contenant au moins 65 % de cuivre (même sans étain) Appellations courantes : - bronzes d’aluminium  cupro-aluminiums - bronzes au silicium  cuprosiliciums - bronzes au manganèse  laitons HR (haute résistance) Sn  Améliore la résistance à la corrosion

20 ISITV Matériaux 2ième année - Métallurgie descriptive - contact : - 20 Les principales familles d’alliages de cuivre  les Cupro-nickels (Cu-Ni) Ces alliages (contenant jusqu’à 50 % de nickel) sont industriellement importants surtout pour : - leur bonne résistance à la corrosion dans l’eau de mer - leur grande déformabilité à froid avec prise d’écrouissage modérée - leur aptitude au soudage Très souvent, les alliages industriels comportent des additions mineures de : - manganèse  désoxyder et piéger toute trace d’impureté de soufre  améliore nettement leur tenue en eau de mer. Applications : - Aquaculture : pour paniers en tôles déployées (élevage de poissons, d’huîtres, etc.) - Dessalement, centrales thermiques : pour tubes et plaques échangeurs revêtements de grosses conduites pour eau de mer (antifouling ) - Construction marine : conduites d’eau de mer, équipement de plates-formes offshore, revêtement de coques de bateaux, etc - Construction mécanique : systèmes tubulaires de contrôle hydraulique ou pneumatique devant résister à la corrosion saline ; tubes pour circuit de freinage dans l’automobile - Monnaie


Télécharger ppt "ISITV Matériaux 2ième année - Métallurgie descriptive - contact : - 1 METALLURGIEDESCRIPTIVE."

Présentations similaires


Annonces Google