La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Métapsychologie – Langoisse (1). L Angoisse Introduction à la réflexion psychanalytique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Métapsychologie – Langoisse (1). L Angoisse Introduction à la réflexion psychanalytique."— Transcription de la présentation:

1 Métapsychologie – Langoisse (1)

2 L Angoisse Introduction à la réflexion psychanalytique

3 Introduction

4 Angoisse et Inconscient Événement psychique dorigine inconsciente, lié à la pulsion agressive et au désir Le deuil serait la quatrième notion significative Psychologie actuelle « Emotions primaires » Psychanalyse Pulsions et affects

5 Histoire de la théorie psychanalytique Rapports de langoisse avec la pulsion agressive, le deuil et linconscient A travers 3 périodes de lhistoire de la psychanalyse : La pensée Freudienne, lEcole Anglaise et plus spécifiquement Mélanie Klein et John Bowlby, et finalement Jacques Lacan

6 Les troubles anxieux

7 Distinctions Anxiété X Angoisse Anxiété X Trouble anxieux Angoisse X Symptôme Déplaisir, détraisse, peur, douleur, tristesse

8 Distinction : anxiété / angoisse (1) Inquiétude : valeur plus faible Angoisse :valeur plus forte que anxiété Anxiété : d'ordre psychique Angoisse d'ordre physique

9 Distinction : anxiété / angoisse (2) Allemand: « angst » qui signifie angoisse Anglais, « anxiety » très utilisé, « anguish » rare Langage populaire : rapport synonymique Psychologie, psychiatrie, psychanalyse et neurobiologie: aucun consensus mondial

10 Aspects épidémiologiques (1) Les anxiolytiques et les anti-dépresseurs: les produits les plus vendus 20% de la population générale atteinte : une personne sur cinq

11 Conséquences épidémiologiques (2) Socioprofessionnelles Transforme la vie : comportements défensifs Réduire: tous les fonctionnements à un signifiant Phénomène social : propre ttt

12 Aspects phénoménologiques de la peur (1) Anxiété : fondement = peur Peur : confrontation avec un danger réel Anxiété: réaction dalerte en labsence de tout péril

13 Aspects phénoménologiques de la peur (2) Réactions face à lagression chez lanimal lAttaque, la Fuite et la Stupeur (ou effroi)

14 Aspects phénoménologiques de la peur (3) Modification physiologique dans un sens défensif: Ventilation plus rapide Accélération du rythme cardiaque muscles fonctionnent avec force

15 Aspects phénoménologiques de la peur (4) Anxiété : pas de danger défini Réaction dattaque : impossible Le sujet considère que la peur elle-même est le danger Cercle vicieux : « la peur de la peur »

16 Le symptôme de l'anxiété (1) 3 niveaux de réactions: Composante corporelle Composante psychique (La pensée) Comportement

17 Le symptôme de l'anxiété (2) Composante corporelle Les signes physiques diffèrent selon les sujets l'accélération des battements de cœur resserrement de la cage thoracique fourmillements dans les mains

18 Le symptôme de l'anxiété (3) Composante psychique Pensées autour d'une menace Peur d'atteintes physiques : "je vais m'évanouir" Le souci de « perdre le contrôle » Peur du ridicule

19 Le symptôme de l'anxiété (4) Comportement Angoisses comportement d'évitement en fuyant "mesures de sécurité particulières" s'asseoir près de la sortie ou se faire accompagner par une personne

20 Le symptôme de l'anxiété (5) Diverses manifestations cliniques Phobies spécifiques Trouble d'anxiété sociale (phobie sociale) Anxiété généralisée Hypocondrie ou les troubles psychosomatiques Troubles obsessionnels compulsifs Létat de stress post-traumatique

21 Das Unheimliche

22 Deux théories sur langoisse Problème de langoisse, déjà dans les lettres à Wilhelm Fliess Par la suite : deux théories successives pour expliquer langoisse La seconde théorie de langoisse sera présentée dans Inhibition, symptôme et angoisse en 1925

23 Das Unheimliche Texte de 1919 : prépare la théorie de 1925 Référence à l « Unheimliche » en 1912 : « Totem et Tabou » en relation avec la « toute-puissance de pensée »

24 Problème de la traduction Gallimard : « Linquiétante étrangeté » PUF : « Linquiétant » maison familiale (heim) notion détrangeté : non-familier En allemand « inquiétant »

25 Lobjet dangoisse Passages sur la « contrainte à la répétition » annonçant Au-delà du principe de plaisir de 1920 ainsi que ISA Annonce la compulsion de répétition à travers le thème du retour du refoulé Références littéraires dont Schiller et E.T.A. Hoffmann Ne se réfère quasiment pas à la littérature psychiatrique Traitera de lobjet dangoisse

26 Linguistique et fantasmes Freud suit deux voies : létymologie jointe aux variations selon les langues Du vécu et des fantasmes relatés dans des romans

27 Heimlich Lidée de Heimlich en allemand englobe deux types de représentations sur lesquelles Freud insistera : - familier, confortable - dissimulé caché

28 Unheimliche - non familier, inconfortable - non dissimulé, non caché

29 Définition de lUnheimliche « Cette variété particulière de leffrayant qui remonte au depuis longtemps connu, depuis longtemps familier » Paradoxe : familier / inquiétant Secret, caché : notion dhostilité et de danger Dangereux de pénétrer dans ce qui est fermé

30 E.T.A. Hoffmann Exemple littéraire centrés sur lincertitude intellectuelle concernant le fait que quelque chose soit vivant ou non E.T.A. Hoffmann a exploité cette manœuvre psychologique, notamment dans le récit « LHomme au sable » récit doù est sortie la figure de la poupée Olympia La poupée semblant douée de vie nest pas responsable de leffet inquiétant du récit Autre facteur : le motif de lHomme au sable qui arrache les yeux aux enfants

31 Langoisse liée au retour du refoulé LUnheimliche rejoint langoisse liée au retour du refoulé : « Avec lanimisme, la magie, la sorcellerie, la toute-puissance des pensées, la répétition non intentionnelle et le complexe de castration, nous avons fait à peu près le tour des facteurs qui transforment langoissant en étrangement inquiétant » Travail dinteraction entre littérature et psychanalyse: avance dans létablissement de la notion à partir de létude des œuvres littéraires Sophie de Mijolla : un des plus foisonnants, mais aussi un des plus confus de Freud

32 Inhibition, Symptôme et Angoisse

33 Louvrage a été publié en 1926 Freud : « Il contient plusieurs choses nouvelles et dimportance, annule et corrige de nombreuses conclusions antérieures, et de façon générale nest pas bon » Travail extrêmement important dans lévolution de la pensée freudienne : réponse aux conceptions dOtto Rank sur Le Traumatisme de la naissance

34 Conception dOtto Rank Freud récuse le point de vue dOtto Rank sur le traumatisme de la naissance selon lequel celui-ci serait le prototype de toutes les angoisses ultérieures Freud : « Chez lhomme et les êtres qui lui sont apparentés, lacte de naissance, première expérience individuelle dangoisse, semble avoir conféré à lexpression de laffect dangoisse des traits caractéristiques. Toutefois, nous ne devons pas surestimer cette relation ; et la reconnaître ne saurait nous amener à oublier quun symbole daffect est une nécessité biologique pour la situation de danger, et que de toute façon il eut été créé. Je tiens aussi pour injustifié dadmettre que ce qui se passe dans la vie psychique lors de chaque accès dangoisse, revienne à reproduire la situation de la naissance. »

35 Points théoriques essentiels du texte (1) Freud garde lidée de Rank : la naissance fournit un moule à langoisse Le contenu psychique de langoisse reste déterminé par les expériences ultérieures Il insiste sur ce que langoisse est éprouvée par le Moi

36 Points théoriques essentiels du texte (2) Renouvelle sa théorie de langoisse : refoulement la conséquence de langoisse Ce nest plus une « angoisse automatique » mais une « angoisse-signal » Progrès : elle nest plus une simple réaction au danger mais une anticipation

37 Série finale Monde Externe Danger de pulsion Angoisse Défense Pulsion Symptôme

38 Le lieu de langoisse selon la première théorie Ancienne théorie: la libido refoulée se manifeste sous forme dangoisse Le ça serait la source de langoisse : angoisse-du-ça Lintime relation angoisse/libido mène à la question : comment le plaisir refoulé devient déplaisir ? Comment le plaisir devient déplaisir ?

39 Commentaires : le lieu et la première théorie Ancienne théorie: la libido refoulée se manifeste sous forme dangoisse Le ça serait la source de langoisse : angoisse-du-ça source de la même façon quil est la source du rêve Lintime relation angoisse/libido mène à la question : comment le (plaisir) refoulé devient déplaisir ? Le désir refoulé développe lagressivité qui devient inhibée. Limpossibilité dattaquer et de fuire maintient le sentiment de déplaisir.

40 Schéma simple selon la première théorie Pulsion Refoulement Angoisse

41 Modèle naturaliste de langoisse Nouvelle théorie: se rapproche dun modèle naturaliste Langoisse existe dans le monde animal : langst dans le sens de la peur Danger réel : naissance / animal féroce

42 Attaque, peur, défense Le danger réel gère une attaque externe indépendante du sujet Défense, attaquer ou fuir, défense qui est précédée de la peur, de langoisse

43 Schéma selon le modèle naturaliste Danger externe angoisse défense

44 Dialectique Nature/Culture

45 Angoisse de réel / Angoisse névrotique Danger réel : Traumatisme et angoisse de mort Angoisse de réel : devant un danger connu Angoisse névrotique : devant un danger apparemment inconnu danger de pulsion

46 Danger de pulsion et Culture Relation dobjet: parents procurent la satisfaction aux besoins de lenfant (utilitarisme freudien) Obéissance aux interdits de linceste et du meurtre, sous peine de punition ou de perte de lamour (exclusion) Au-delà de la perte dobjet, le danger cest la non- satisfaction du besoin Freud introduit la notion de danger; la défense contre un danger interne se fait selon le modèle du danger externe

47 Principe de plaisir et agressivité

48 Comment le plaisir devient déplaisir ? Le désir interdit risque de déclencher la punition: danger de castration Langoisse se situe entre le désir et la punition Langoisse est un déplaisir qui constitue le fondement de langoisse Déplaisir : manifestations somatiques hyperpnée, tachycardie etc.…

49 Principe de plaisir et agressivité Consolidation de lagressivité comme pulsion à être refoulée Au contraire de lancienne théorie : pulsion érotique seule Grâce à la théorie du principe du plaisir: angoisse en tant que signal de déplaisir avec incidence sur le processus pulsionnel qui mènera au refoulement

50 Commentaire sur la pulsion agressive Consolidation de lagressivité comme pulsion à être refoulée Est-ce un besoin ? (cf. Destin des pulsions) Lagressivité est une poussée; elle est structurée comme une pulsion. Mais langoisse aussi est une poussée.

51 Anticipation

52 Le Moi : lieu de langoisse Seconde topique : moi, le seul lieu de langoisse incidence du moi sur le processus pulsionnel : le moi donne un signal de déplaisir Le ça nest pas une organisation: ne peut pas juger de situation de danger Le lieu de lénergie sexuelle cest le ça Le ça : lieu de lénergie agressive et dangoisse

53 Angoisse: prévention dun trauma Langoisse devient un signal de danger Le moi se soumet à langoisse comme à une vaccination: éruption affaiblie du déplaisir Progrès : situation traumatique est prévue et attendue Angoisse : attente du traumatisme + répétition atténuée du traumatisme = prévention dun nouveau traumatisme + mémoire dun traumatisme ancien

54 Schéma du signal dangoisse Danger interne Moi signal de déplaisir défense (refoulement)

55 Danger interne et externe

56 Danger et désaide Même réaction dans le danger de réel et le danger de pulsion Le danger est lié au manque de force du sujet, au désaide ; même lorsque cest face à la pulsion Limpuissance cest le noyau de la situation de danger

57 Le danger interne représente un danger externe Le désir interdit devient un danger interne car sa satisfaction entraîne un danger externe Ce danger interne représente un danger externe Cest lintériorisation du danger

58 Le danger ultime vient de lextérieur Le danger réel nest pas de lordre du danger social Cest une attaque externe indépendante des pulsions du sujet La punition/castration dépend du comportement, donc de la pulsion Les pulsions deviennent dangereuses On combat le danger externe par des mesures contre des dangers internes

59 Schéma du danger de lexterieur Pulsion = Danger interne/Danger externe Moi signal de déplaisir défense (refoulement) Pulsion

60 Angoisse et formation de symptôme

61 Langoisse cause du symptôme La formation du symptôme est liée au refoulement Langoisse devient cause du symptôme à travers linstance plaisir-déplaisir Le moi réveille langoisse afin darrêter le processus du ça considéré dangereux

62 Formation du symptôme phobique Langoisse de castration est le moteur de la défense, du refoulement et détermine la formation du symptôme Dans la phobie langoisse de castration est remplacée par un objet arbitraire Cest le déplacement qui est à lorigine du symptôme, dans le cas du Petit Hans ce sera le cheval…

63 Des avantages du symptôme Disparition de lambivalence et de langoisse envers le père Langoisse de remplacement pourra être maîtrisée par lobjet contre-phobique qui empêche langoisse Lobjet transitionnel empêche langoisse Ainsi la phobie aussi empêche langoisse !!!

64 Angoisse-signal et angoisse-symptôme Inconvénient de la phobie : le symptôme se manifeste par une angoisse Donc, 2 types dangoisses : langoisse-signal qui servira de refoulant et langoisse-symptôme Lhystérie sera une névrose où langoisse nest pas manifeste

65 NC et angoisse de conscience Dans la névrose de contrainte, il sagit de comportements qui protègent de langoisse Dans la NC, langoisse de castration est intériorisée, cest la punition du sur-moi, du père impersonnel; cest la peur de lexclusion Cest langoisse sociale ou angoisse de conscience

66 Les quatre instances de la punition

67 Nature, culture, père et sur-moi Dans la NC, la pénitence évite langoisse les 4 instances qui auront une fonction protectrice et punitive du sujet : Nature, culture, père et sur-moi La menace de la nature est remplacée par la menace de la loi

68 Série finale Monde Externe Danger Angoisse Défense Pulsion Symptôme

69 Nouvelle théorie de la formation du symptôme En résumé, ce texte prend une importance cruciale car il sagit dune nouvelle théorie de la formation du symptôme et ceci est un fait peut souligné par les commentateurs qui se focalisent surtout sur la nouvelle théorie de langoisse Ce qui avant était un rôle exclusif des pulsions sexuelles maintenant Freud implique langoisse et les pulsions agressives comme phénomènes fondamentaux dans la genèse de la névrose


Télécharger ppt "Métapsychologie – Langoisse (1). L Angoisse Introduction à la réflexion psychanalytique."

Présentations similaires


Annonces Google