La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Adaptation des formations RS 2012. ACADÉMIE DE VERSAILLES CLASSES DE PREMIERE S-SI et STI2D EVOLUTION DES EFFECTIFS SUR 8 ANS.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Adaptation des formations RS 2012. ACADÉMIE DE VERSAILLES CLASSES DE PREMIERE S-SI et STI2D EVOLUTION DES EFFECTIFS SUR 8 ANS."— Transcription de la présentation:

1 Adaptation des formations RS 2012

2 ACADÉMIE DE VERSAILLES CLASSES DE PREMIERE S-SI et STI2D EVOLUTION DES EFFECTIFS SUR 8 ANS

3 ACADÉMIE DE VERSAILLES : BILAN RS 2011 FormationSTI2DS-SI Département Capacité initiale Capacité ajustée Vœux 1 Evol Capacité Eff. Places vacantes/ CA Initiales Places vacantes/ CA ajustées CAEff. Nbre div , Total ,5 L’académie présente 489 places vacantes en 1 ère STI2D malgré les ajustements réalisés en juin pour mieux répondre à la demande des élèves (fermeture de places en Energie-Environnement et ouverture de places en Systèmes Informatiques et Numériques) et 227 en 1 e S-Sciences de l’Ingénieur.

4 LE CAHIER DES CHARGES ACADÉMIQUE POUR LA RS 2012 Tenir compte des difficultés observées à cette rentrée, Ne pas réagir trop brusquement aux phénomènes constatés à la RS 2011, Laisser la réforme s’installer, Ne pas laisser une spécialité se développer au détriment des autres, Améliorer la qualité de la réponse académique au niveau d’un bassin ou d’une zone géographique. Confirmer l’approche « mise en réseau », Optimiser l’utilisation des moyens, Eviter les ½ divisions, Concevoir des structures à 30 élèves, Confirmer l’implantation d’au moins deux spécialités par établissement, Apporter une réponse globale « SI + STI2D ».

5 LE DEPARTEMENT DES YVELINES 1 ère S-SI1 ère STI2DTotal Effectif accueilli RS Capacité d’accueil RS Différentiel Lycée Charles de Gaulle de Poissy : La demande de l’établissement d’élargir son offre d’enseignement de spécialité en SIN sans augmenter les capacités d’accueil a reçu un avis opportun. En fonction de l’évolution du lycée Vaucanson des Mureaux, cette situation pourra être reconsidérée ultérieurement. Lycée Léonard de Vinci de Saint-Germain-en-Laye : Fermeture S-SI (18 élèves). Capacités d’accueil sur La celle St Cloud, Poissy et Versailles, Maintien de deux STI2D : EE (15 élèves) et ITEC (26 élèves), Ouverture seconde supplémentaire et 1 ère S-SVT (projet STL). Lycée Jules Ferry de Versailles : Le Recteur a souhaité que l’établissement reste dans les capacités d’accueil prévues par la carte des formations arrêtée à la RS 2011.

6 LE DEPARTEMENT DE L’ESSONNE 1 ère S-SI1 ère STI2DTotal Effectif accueilli RS Capacité d’accueil RS Différentiel Lycée Jean-Pierre Timbaud de Brétigny : Avis défavorable à l’augmentation de capacité en Architecture et Construction (pas nécessaire au vu de la demande et nécessité d’équilibrer avec EE). Lycée Georges Brassens de Courcouronnes : Avis défavorable à l’augmentation de capacité en Systèmes d’Information et Numérique (pas nécessaire au vue de la demande). Lycée Rosa Parks de Montgeron : Retour aux capacités initiales de l’établissement (30 EE – 30 ITEC et 30 SIN) car saturation des plateaux techniques et nombreux problèmes cette année.

7 LE DEPARTEMENT DES HAUTS DE SEINE 1 ère S-SI1 ère STI2DTotal Effectif accueilli RS Capacité d’accueil RS Différentiel Lycée Michelet de Vanves : Création d’une 1/2 division S-SI par transformation d’une 1/2 S-SVT. Lycée Rabelais de Meudon : Création d’une division de S-SI par transformation d’une division de S-SVT. Lycée Jean Jaurès de Châtenay-Malabry : Fermeture de la S-SI (5 élèves), Fermeture le la spécialité SIN (13 élèves), Maintien de la spécialité EE (30 places - 17 élèves), Augmentation de la capacité d’accueil en ITEC (30 places – 12 élèves).

8 LE DEPARTEMENT DU VAL D’OISE 1 ère S-SI1 ère STI2DTotal Effectif accueilli RS Capacité d’accueil RS Différentiel Lycée Jean Jaurès d’Argenteuil : Maintien des capacités ajustées dans les différentes spécialités (30 ITEC + 30 EE + 45 SIN). Lycée Montesquieu d’Herblay : Baisse de la capacité d’accueil en 1 e S-SI. Lycée Galilée et Jules Verne de Cergy : Projet de bassin. Transfert de S-SI de Galilée sur Jules Verne avec augmentation de capacité (S-SI + EE + ITEC) Création de SIN sur Galilée (EE + SIN + AC). Lycée Gustave Monod d’Enghien : Baisse de la capacité d’accueil en 1 e STI2D EE. Lycée Romain Rolland de Goussainville : Création Architecture et Construction (+ 30) et fermeture d’Energie Environnement (-30). Lycée Evariste Galois de Beaumont : Fermeture de la 1 e S-SI (5 élèves). Lycée De La Tourelle de Sarcelles : Maintien de la capacité d’accueil ajustée (60 SIN et de 30 EE).

9 Organisation pédagogique en STI2D

10 LE CONTEXTE Calendrier des opérations académiques : La carte des formations a été présentée au CTA. Elle est actuellement présentée dans les différents CTSD, Les établissements ont la connaissance des structures et des capacités d’accueil arrêtées pour la RS 2012, La DGH a été communiquée aux proviseurs. Les CE sont actuellement en phase de négociation avec les DASEN, Le TRM doit être « remonté » au rectorat pour les vacances d’hiver. Les précisions et préconisations qui suivent ont été élaborées pour aider les établissements dans la mise en place de la réforme.

11 GRILLE HORAIRE STI2D : Arrêté du 27 mai 2010 Horaires par disciplinePremièreTerminaleRemarques et commentaires Français3 Commun STI et STL Philosophie2 Histoire géographie2 Langues vivantes (*)33 Education physique et sportive22 Mathématiques44 Sciences physiques34 Accompagnement personnalisé22 Total enseignements généraux1917 Enseignements technologiques transversaux75 Communs aux 4 spécialités de STI2D Enseignement technologique en langue étrangère (**) 11 Enseignements technologiques spécifiques59 Total enseignements technologiques1315 Total Général32 (*)Objectif de 2 langues vivantes sur un horaire de 4h dont une heure de LV1 inscrite dans le cadre des enseignements technologiques, avec une mise en œuvre progressive jusqu’en Soit en pratique : - 2h ou 3h pour la LV1, - ou bien 4h pour LV1 et la LV2 (**)Pris en charge par deux enseignants (36h par année scolaire)

12 ORGANISATION PEDAGOGIQUE EN STI2D Arrêté du 27 mai 2010 : Elle peut être abondée en fonction des spécificités pédagogiques de chaque établissement. Son utilisation fait l’objet d’une consultation du conseil pédagogique. Le projet de répartition des heures prévues pour la constitution des groupes à effectif réduit tient compte des normes de sécurité et des activités impliquant l’utilisation des salles spécialement équipées et comportant un nombre limité de places. Art. 8. − Une enveloppe horaire est laissée à la disposition des établissements pour assurer des enseignements en groupes à effectif réduit. Son volume est arrêté par les recteurs d’académie, en divisant le nombre d’élèves prévus au sein de l’établissement à la rentrée scolaire dans les classes de première et terminales des séries STI2D et STL par vingt-neuf et en le multipliant par seize, puis en arrondissant le résultat ainsi obtenu à l’entier supérieur. (30 * 16) / 29 = 16, 55 ~ 17 heures

13 ORGANISATION PEDAGOGIQUE EN STI2D A la demande du Recteur, les corps d‘inspection IA-IPR ont travaillé à l’élaboration d’une proposition de « grille horaire de référence » : adaptée aux objectifs de la réforme (poursuites d’études), respectueuse de la didactique des disciplines, cohérente au regard de la dotation horaire type de ces sections. La volonté du groupe a été de confirmer l’ancrage des STI2D dans le champ des sciences et des technologies et d’afficher une priorité très claire à la mise en place d’un enseignement à dominante expérimentale dans les disciplines correspondantes. Elle se traduit par la constitution de groupes à effectif réduit en mathématiques, en sciences physiques et en technologie.

14 PROPOSITION D’ORGANISATION PEDAGOGIQUE EN STI2D Horaires par discipline Horaires élèves Proposition d’organisation pédagogique (horaire classe entière + Horaire groupes effectif réduit) PremièreTerminalePremière Terminale Français33 Philosophie2 2 Histoire géographie22 Langues vivantes333 3 Education physique et sportive222 2 Mathématiques44(3 + 1) Sciences physiques34(1 + 2) (2 + 2) Accompagnement personnalisé222 2 Total enseignements généraux Enseignements technologiques transversaux75(3 + 4) (2 + 3) Enseignement technologique en langue étrangère 11(0 + 1) Enseignements technologiques spécifiques59(2 + 3) (2 + 7) Total enseignements technologiques Total Général Division de 30 élèves Enveloppe horaire complémentaire 17 heures Dotation globale type 49 heures 6 h3 h

15 PROPOSITION D’ORGANISATION EN ENSEIGNEMENT TECHNOLOGIQUE CLASSE DE PREMIERE Enseignement technologique transversal 7 heures Enseignement de spécialité 5 heures CLASSE DE TERMINALE Enseignement technologique transversal 5 heures Enseignement de spécialité 9 heures 3 heures classe entière 2 x 2 heures groupe effectif réduit 2 heures classe entière 1 x 3 heures groupe effectif réduit 2 heures classe entière 1 x 3 heures groupe effectif réduit 2 heures classe entière (2 x 2 heures) + (1 x 3 heures) groupe effectif réduit En première comme en terminale, l’enseignement technologique en langue vivante est organisé dans le cadre des enseignements technologiques transversaux et pris en charge par deux enseignants (LV + STI)

16 RAPPEL : L’INTERVENTION DES ENSEIGNANTS L’enseignement du tronc commun peut être assuré par tous types d’enseignants STI, quelle que soit la discipline de recrutement. L’accueil d’une classe dans l’espace d’étude des systèmes pourra, si nécessaire, être assuré par deux enseignants de disciplines complémentaires. L’enseignement de spécialité doit être assuré par un professeur d’une discipline de recrutement adaptée : Domaine de la mécanique et de la construction pour ITEC, Génie civil pour AC, Génie électrique et énergétique pour EE, Génie électronique et informatique industrielle pour SIN, ou par un enseignant d’une autre discipline de recrutement, reconnu compétent par le corps d’inspection. Dans tous les cas, il y aura avantage à ce que ce professeur participe également aux enseignements technologiques transversaux. Projet spécialité

17 RAPPEL : L’INTERVENTION DES ENSEIGNANTS Discipline de recrutement Spécialités de baccalauréat STI2D ITECSINEEAC L 2400Génie Industriel Structures MétalliquesXXX L 2500Génie Industriel Transformation des matières plastiquesXXX L 3000Génie CivilXXXX L 3100Génie Civil – Equipement Technique EnergieXXXX L 4100MécaniqueXXX L 4120Génie OptiqueXXX L 4200Génie mécanique ProductiqueXXX L 4210Génie mécanique MicrotechniquesXXX L 4500Génie Mécanique MaintenanceXXX L 5100Génie ElectriqueXXX L 5200Génie Electrique ElectrotechniqueXXX

18 LA PREPARATION DE LA RENTREE 2012 : LES TRM Dans chaque établissement, le travail doit commencer par l’analyse des besoins en compétences pour la prise en charge des enseignements technologiques de spécialité. Tous les professeurs d’un établissement sont concernés, qu’ils enseignent en seconde, en BTS ou en CPGE RAPPEL : L’ETT peut être pris en charge par tous les professeurs de STI L’ETS doit être pris en charge par un professeur de la spécialité C’est uniquement à partir de ce travail que les éventuelles créations / suppressions de poste peuvent être explicitées et justifiées et nous devrons le faire devant les instances consultatives, académiques et départementales.

19 L’équipement des sections

20 L’EQUIPEMENT DES SECTIONS BILAN 2011 : La collectivité territoriale et l’état ont procédé par délégation de crédits. Tous les établissements ont touché : € pour l’acquisition de systèmes ou de maquettes didactiques dédiées à l’enseignement technologique transversal, € pour l’acquisition de logiciels. Les établissements qui ouvraient de nouvelles spécialités ont touché : € pour SIN, € pour EE et ITEC, € pour AC. Soit euros pour les établissements de l’académie de Versailles.

21 L’EQUIPEMENT DES SECTIONS PERSPECTIVES 2012 : Le souhait de la collectivité territoriale est de procéder par appel d’offre et marchés publics. Cette procédure devrait être réalisée en deux étapes : Un appel d’offre général (marché cadre), Des appels d’offre spécifiques (marchés subséquents). Le marché cadre devrait permettre de sélectionner des entreprises. Les marchés subséquents devraient permettre de retenir des produits (maquettes ou systèmes pédagogiques). Au terme de la procédure, les établissements devraient pouvoir opter pour un certain nombre de produits qui viendront compléter les matériels existants dans les établissements (matériels de STI, matériels acquis sur fonds propres ou délégués au titre de STI2D). Chaque établissement disposerait en quelque sorte d’un « droit de tirage » proportionnel à la structure STI2D arrêtés par le recteur : € pour l’enseignement technologique transversal, € pour chaque enseignement technologique de spécialité. Soit euros pour les établissements de l’académie de Versailles.

22 L’EQUIPEMENT DES SECTIONS La réunion du groupe de travail inter académique prévue le 20 janvier 2012, a été annulée par le CRIF. L’accord cadre a semble-t-il été « suspendu administrativement ». Une autre date de réunion devrait nous être proposée rapidement ! Concernant les aménagements de locaux, la collectivité semble au clair sur la majorité des établissements. Quelques cas sont encore à régler : Violet le Duc à Villiers St Frédéric, Jean Rostand à Mantes, Galilée à Cergy, Louis Bascan à Rambouillet. Vous m’avez tous retourné l’enquête région : Je vous en remercie !

23 Mise en place d’une période de détermination à l’entrée en classe de première STI2D

24 Mise en place d’une période de détermination en STI2D Le constat : Nous avons pu observer à la rentrée 2011 les limites du choix qui a consisté à demander aux élèves d’opter dès l’entrée en première pour une spécialité de baccalauréat. Certaines spécialités ont fait l’objet d’un engouement inattendu, alors que d’autres, sans qu’on puisse véritablement l’expliquer et sans raison objective apparente ont été moins prisées. Le choix des jeunes et de leur famille s’est semble-t-il principalement appuyé sur les représentations que chacun avait des anciens baccalauréats technologiques STI et sur les vidéos de présentation mises en lignes par le ministère, sans qu’une véritable information sur les formations, les carrières ou les secteurs d’activité concernés ait été apportée. L’objectif : L’expérimentation proposée au niveau académique se donne pour objectif d’améliorer l’information sur le baccalauréat technologique STI2D et de retarder le moment du choix de la spécialité, dans le respect de la carte des formations, des contenus et des masses horaires globales affectés aux enseignements technologiques.

25 Mise en place d’une période de détermination en STI2D Modalités : Le principe est de mettre en place, sur une durée de six semaines maximum, une période de détermination à l’entrée en classe de première. Durant cette période l’ensemble des activités proposées dans le cadre de l’enseignement technologique de spécialité et de l’accompagnement personnalisé (dans son volet « aide à l’orientation »), auront pour unique objectif de mieux informer : présenter les spécialités de baccalauréat STI2D offertes dans l’établissement, caractériser les secteurs d’activités ciblés par les différentes dominantes, informer sur l’éventail des carrières offertes et des études qui y conduisent. Au terme de cette période, le choix de spécialité pourra s’effectuer de manière plus raisonnée, en connaissance des caractéristiques véritables de la série STI2D, des études et des spécialités d’approfondissement proposées.

26 Mise en place d’une période de détermination en STI2D Organisation pédagogique : La période de détermination sera organisée dans le cadre de l’enseignement technologique de spécialité et de l’enseignement d’accompagnement personnalisé (7 heures hebdomadaires au total). Sur les six semaines de la période de détermination, on peut raisonnablement proposer qu’une part de l’horaire global soit consacrée à la présentation d’un secteur d’activité et des carrières proposées, une autre à la réalisation, en laboratoire et sur équipements spécifiques, d’activités expérimentales caractéristiques des domaines d’étude proposés dans les différentes spécialités (AC, SIN, EE et ITEC). Dans la configuration académique actuelle ou un maximum de trois spécialité est offert par les établissements, la durée fixée pour la période de détermination permettra de réaliser l’information sur l’ensemble des secteurs pour qu’au retour des congés d’automne au plus tard, les classes soient définitivement constituées, dans le respect des capacités d’accueil arrêtées par le Recteur.

27 Mise en place d’une période de détermination en STI2D Remarques : La durée de la période de détermination pourra éventuellement être raccourcie. Sur demande de l’élève et de sa famille, en fonction des places disponibles dans les spécialités considérées, on pourra « à la marge » proposer un changement d’établissement pour suivre une spécialité non proposée. Cette possibilité de « corriger une trajectoire » devra rester exceptionnelle. Elle ne pourra en aucun cas conduire à une remise en cause de la carte des spécialités. L’établissement pourra utilement faire appel à des intervenants extérieurs (chef d’entreprise, industriel, chercheur, ingénieur, architecte, technicien, etc.) pour présenter les secteurs d’activités, les perspectives de carrières offertes et les parcours de formations suivis.

28 Merci de votre attention


Télécharger ppt "Adaptation des formations RS 2012. ACADÉMIE DE VERSAILLES CLASSES DE PREMIERE S-SI et STI2D EVOLUTION DES EFFECTIFS SUR 8 ANS."

Présentations similaires


Annonces Google