La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Analyse du budget de Montségur sur Lauzon 2008 - 2013 Décembre 2013 Sur la base des comptes administratifs 2008 à 2012 et du budget primitif pour 2013.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Analyse du budget de Montségur sur Lauzon 2008 - 2013 Décembre 2013 Sur la base des comptes administratifs 2008 à 2012 et du budget primitif pour 2013."— Transcription de la présentation:

1 Analyse du budget de Montségur sur Lauzon Décembre 2013 Sur la base des comptes administratifs 2008 à 2012 et du budget primitif pour 2013 Ces documents, publics, sont à la disposition de tous les habitants de Montségur Ils nous ont été transmis fin nov par la mairie de Montségur

2 Synthèse Augmentation très sensible des dépenses de fonctionnement et dinvestissement En 6 ans, les dépenses du budget ont progressé de + 70 % (1,1 M en 2008, 2 M en 2013) % pour les dépenses de fonctionnement Cette progression ne résulte pas de laugmentation (+ 17 %) du nombre dhabitants (1 043 en 2008 contre en 2013) car les dépenses réelles de fonctionnement par habitant progressent de + 22 % en 6 ans et les dépenses déquipement brut par habitant progressent de % sur la période. Le poids relatif de linvestissement dans le budget a augmenté de 50 points en 6 ans dont + 30 points pour la seule année 2013 Mécaniquement, le poids des dépenses de personnel dans les dépenses de fonctionnement baisse de - 7 % Pour les subventions aux associations, 13 dentre elles perçoivent moins de 100 en Le vieux Montségur reçoit 1,2 % du total Augmentation très sensible de la fiscalité locale sur les personnes physiques Le taux de la taxe dhabitation a progressé de + 8,5 points (passage de 9,2 % en 2008 à 17,8 % en 2013). Le produit de taxe dhabitation voté entre 2008 et 2013 augmenté de % (passage de en 2008 à en 2013) Le taux de la taxe foncière sur les propriétés bâties a progressé de + 1,1 % et le produit de cette taxe a augmenté de + 35 %. Le taux sur les propriétés non bâties a augmenté de près de + 8 % pour un produit recouvré identique entre 2008 et 2013 Au total, le produit de ces 3 taxes locales portant sur les personnes physiques a augmenté de + 80 % parmi les 19 communes de la future intercommunalité « Grignan - Enclave », Montségur à le taux de taxe dhabitation le plus élevé Augmentation très préoccupante de la dette Lencours de dette rapporté à la population de Montségur a progressé de % en 6 ans, passant de 56 en 2008 à 661 en Ce ratio mesure lampleur de lendettement en euros par habitant Lencours de dette rapporté aux recettes réelles de fonctionnement a progressé de 74 points. Ce ratio mesure le surendettement, il indique les marges de manœuvre pour les années à venir. Ce ratio est passé de 8,6 % en 2008 à 82,5 % en Le seuil dalerte fixé par les services de lEtat est de 100 % (point où la commune ne peut plus rembourser sa dette avec les recettes de fonctionnement). Cette dégradation du ratio de surendettement est dautant plus préoccupante que la progression en 2013 est considérable (30 points en une année) Les taux des emprunts sont élevés. Ex : 4,74 % sur 20 ans pour un prêt de 250 K ou 5,25 % sur 20 ans pour un prêt de 457 K. Dégradation de la capacité dautofinancement En dépit de la forte progression des recettes de fonctionnement, le coefficient dautofinancement sest dégradé (rapport entre les charges de fonctionnement auxquelles on ajoute le remboursement de la dette et les recettes de fonctionnement). Cest la capacité dune commune à financer des opérations importantes une fois payées lensemble des dépenses courantes. Si les charges augmentent plus vite que les recettes, la capacité dautofinancement se dégrade. Cest le cas pour Montségur (dégradation de 2 points en 6 ans). Cette évolution masque une amélioration de lautofinancement entre 2008 et 2012 et une très forte dégradation en 2013 (baisse de la capacité de 12 points) pour arriver à 97,5 %. Le seuil dalerte est 100 %; passé ce ratio, la commune ne peut plus autofinancer ses investissements. Pour en faire, elle doit soit de nouveau emprunter (inenvisageable dans le cas de Montségur), soit réduire ses dépenses Pour 2013, les recettes de fonctionnement sélèvent à alors que les dépenses ont été votées à Cela nest possible que grâce à un résultat de fonctionnement reporté de 2012 à A linverse, en 2012, les recettes de fonctionnement votées était supérieures de près de aux dépenses de fonctionnement votées. En 2011, elles étaient supérieures de ; en 2010 de plus de ; en 2009 de ; en 2008 de

3 Annexe n° 1 : principaux indicateurs financiers (2008 – 2013) Source : comptes administratifs de Montségur 2008 à 2012 et budget primitif 2013

4 Annexe n° 2 : évolution de la fiscalité locale ( ) Source : comptes administratifs de Montségur 2008 à 2012 et budget primitif 2013 Fiscalité locale sur les personnes Source : direction générale des finances publiques, dernières données disponibles, 2012

5 Annexe n° 3 : emprunts en cours

6 Annexe n° 4 : subventions versées par la mairie en 2013 Source : budget primitif 2013


Télécharger ppt "Analyse du budget de Montségur sur Lauzon 2008 - 2013 Décembre 2013 Sur la base des comptes administratifs 2008 à 2012 et du budget primitif pour 2013."

Présentations similaires


Annonces Google