La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

« Des boîtes à histoires » Action phare du plan de lutte contre la difficulté scolaire de l’académie de Créteil 2013-2014.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "« Des boîtes à histoires » Action phare du plan de lutte contre la difficulté scolaire de l’académie de Créteil 2013-2014."— Transcription de la présentation:

1 « Des boîtes à histoires » Action phare du plan de lutte contre la difficulté scolaire de l’académie de Créteil

2 Dans le cadre du travail engagé sur le plan national de lutte contre l’illettrisme et le projet académique, une nouvelle action phare est proposée aux écoles maternelles de l’académie, poursuivant la même thématique de compréhension des textes littéraires. Le principe du parcours littéraire défini dans le dossier pédagogique de l’année est reconduit. Le parcours littéraire permet, d’une part, de donner aux élèves les plus éloignés de la culture scolaire les indispensables références culturelles sans lesquelles l’accès à la compréhension est très difficile et, d’autre part, de se construire des « horizons d’attente ».

3 La production attendue prend la forme de « boîtes à histoires » : les livres étudiés dans l’année sont à « mettre en boîte ». Les classes s’appuient sur des parcours littéraires pour réaliser des boîtes contenant des éléments facilitant la compréhension et la mémorisation des histoires. Le contenu de ces boîtes est variable en fonction des obstacles à la compréhension et de l’âge des enfants.

4 Echéancier du projet Action de formation dans la circonscription (novembre 2013) Accompagnement pédagogique des écoles par PEMF itinérant Nathalie Vilette, CPAIEN Nathalie Olivier, CPD Arts Visuels Maryline Legouge Valorisation des productions sur le site 04 juin : valorisation départementale 25 juin : valorisation académique

5 ZOUZOU Il était une fois un bébé lapin, tout blanc, qui s’appelait Zouzou. Zouzou adorait dessiner et faire de la peinture. Le problème, c’est que chaque fois, il salissait tout. Un jour, il avait fait un dessin avec de la peinture verte et il s’en était mis partout. Sa maman l’envoya dehors pour se laver. Pendant que Zouzou se roulait dans l’herbe, il entendit du bruit. C’était un renard qui avait faim et qui voulait le manger. Zouzou eut très peur et il appela : « Maman ! ! ! ». Elle arriva tout de suite et vit le renard. Alors elle expliqua au renard que Zouzou avait une maladie très grave et que, s’il le mangeait, il deviendrait, lui aussi, tout vert. Le renard fut effrayé en pensant qu’il deviendrait vert, et il partit en courant.

6 Expliciter l’implicite Un jour, il avait fait un dessin avec de la peinture verte et il s’en était mis partout. Sa maman l’envoya dehors pour se laver. Pendant que Zouzou se roulait dans l’herbe, il entendit du bruit. C’était un renard qui avait faim et qui voulait le manger.

7 Rendre explicite l’implicite Un jour, il avait fait un dessin avec de la peinture verte et il s’en était mis partout. Sa maman l’envoya dehors pour se laver. Comme l’herbe était mouillée, Zouzou essaya d’enlever la peinture verte en se roulant dans l’herbe. Pendant que Zouzou se roulait dans l’herbe, il entendit du bruit. C’était un renard qui avait faim et qui voulait le manger.

8 Une nouvelle inférence causale Zouzou eut très peur et il appela : « Maman !!!». Elle arriva tout de suite et vit le renard. Alors elle expliqua au renard que Zouzou avait une maladie très grave et que, s’il le mangeait, il deviendrait, lui aussi, tout vert.

9 Rendre explicite l’implicite (2) Zouzou eut très peur et il appela : « Maman ! ! ! ». Elle arriva tout de suite et vit le renard. Elle se mit à réfléchir pour sauver son fils. Elle trouva une bonne idée : inventer un mensonge pour faire peur au renard. Alors elle expliqua au renard que Zouzou avait une maladie très grave et que, s’il le mangeait, il deviendrait, lui aussi, tout vert.

10 Accompagner les transferts (2)

11 Aller vers la narration (1)

12

13

14 Dispositif pédagogique facilitant la reformulation d’histoire.

15

16 Frise réalisée avec des symboles…

17

18 Marguerite d’aide à la mise en mémoire d’une histoire par une organisation spatiale des éléments constitutifs retenus.

19


Télécharger ppt "« Des boîtes à histoires » Action phare du plan de lutte contre la difficulté scolaire de l’académie de Créteil 2013-2014."

Présentations similaires


Annonces Google