La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Sophie REMY Professeur de physique en classe préparatoire MPSI, Lycée Gay-Lussac Limoges Aménagement des programmes en CPGE scientifiques Journée Transition.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Sophie REMY Professeur de physique en classe préparatoire MPSI, Lycée Gay-Lussac Limoges Aménagement des programmes en CPGE scientifiques Journée Transition."— Transcription de la présentation:

1 Sophie REMY Professeur de physique en classe préparatoire MPSI, Lycée Gay-Lussac Limoges Aménagement des programmes en CPGE scientifiques Journée Transition « Secondaire-supérieur » Faculté des sciences et techniques Limoges - 25 février 2005

2 Des aménagements Pourquoi ? Juin 2003: Baccalauréat sur les programmes du secondaire mis en œuvre à la rentrée 2000 Pas de « réforme » en CPGE comme en 95 « Toilettage » des programmes existants Pour la rentrée 2003 ADAPTATION ADAPTATION à la nouvelle population

3 Esprit de ces aménagements « Première période » de transition Passage progressif des acquis du secondaire à de nouvelles notions Travail en concertation entre différentes disciples scientifiques Maths, physique, chimie, SI CPGE : MPSI, PCSI, PTSI BCPST

4 Quelques exemples de directives des programmes Maths: « Dans une première partie figurent les notions et les objets qui doivent être étudiés dès le début de lannée scolaire. Il sagit essentiellement, en partant du programme de la classe de Terminale S et en sappuyant sur les connaissances préalables des étudiants, dintroduire des notions de bases nécessaires tant en mathématiques que dans les autres disciplines scientifiques (physique, chimie, sciences industrielles…). Certains de ces objets seront considérés comme définitivement acquis (nombres complexes, coniques*…) et il ny aura pas lieu de reprendre ensuite leur étude dans le cours de mathématiques; dautres, au contraire, seront revus plus tard dans un cadre plus général ou dans une présentation plus théorique (groupes, produits scalaire, équations différentielles*…). » Variantes : * « équations différentielles » **« géométrie du plan et de lespace, similitudes… »

5 Physique : « La première partie, qui doit être traitée en début dannée /…/ a pour objectif majeur de faciliter la transition avec lenseignement secondaire. Trois idées ont guidé sa rédaction. i) Vu le nombre important doutils et de méthodes quil est nécessaire dintroduire pour construire un enseignement de physique post-baccalauréat, il convient que cette introduction se fasse de manière progressive. ii) Par ailleurs, il est préférable quen début dannée ces outils nouveaux soient introduits sur des situations conceptuelles aussi proches que possible de celles qui ont été rencontrées au lycée; de même lintroduction à ce stade de concepts physiques nouveaux doit éviter au mieux lemploi doutils mathématiques non encore maîtrisés. iii) Enfin, dès lors que ces outils sont souvent communs à plusieurs disciplines scientifiques, la recherche dune cohérence maximale entre les enseignants de mathématiques, sciences industrielles, physique et chimie est indispensable pour faciliter le travail dassimilation des étudiants. Ceci interdit tout cloisonnement des enseignements scientifiques et suppose au contraire une concertation importante au sein de léquipe pédagogique. » « Ces différentes contraintes ont conduit à placer dans la première partie des éléments doptique géométrique, de mécanique du point et délectrocinétique. Il est important que les enseignants de classes préparatoires connaissent précisément les rubriques des programmes de lenseignement secondaire quils sont amenés à approfondir. »

6 Sciences industrielles : « Il (lenseignement de sciences industrielles pour lingénieur) renforce linterdisciplinarité et développe des aptitudes à modéliser/…/. » Chimie : « Lenseignement de la chimie a pour objectif de donner une vue équilibrée entre aspects de science expérimentale, débouchant sur dimportantes réalisations industrielles et ses aspects de science théorique faisant appel à la modélisation et susceptible de déductions logiques. Un autre objectif est de faire prendre conscience aux étudiants que la chimie participe au développement dautres disciplines scientifiques, comme la physique et les sciences de la vie et de la Terre. Chaque fois que cest possible, on présente les applications industrielles ou pratiques des notions abordées. /…/ La démarche expérimentale qui sinscrit dans la continuité du cycle terminal du lycée, doit être privilégiée. La réflexion sur les phénomènes doit primer sur toute dérive calculatoire. » /…/ « Chaque fois que cest possible, le micro-ordinateur doit être employé pour lacquisition et le traitement de données expérimentales. » /…/ « Thermodynamique des systèmes chimiques: cette partie est développée en relation avec le programme de thermodynamique physique. » /../

7 Alors ? Des efforts réels pour une transition « en douceur » Lien avec lamont Lien avec le transverse Acquisition progressive Est-ce suffisant ?


Télécharger ppt "Sophie REMY Professeur de physique en classe préparatoire MPSI, Lycée Gay-Lussac Limoges Aménagement des programmes en CPGE scientifiques Journée Transition."

Présentations similaires


Annonces Google