La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Daniela Cardonne Daniela Cardone Sur ma peau, je traque ton odeur et je sens sous mes doigts les formes de ta vie. Ta bouche est la mienne, ta salive.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Daniela Cardonne Daniela Cardone Sur ma peau, je traque ton odeur et je sens sous mes doigts les formes de ta vie. Ta bouche est la mienne, ta salive."— Transcription de la présentation:

1

2 Daniela Cardonne

3 Daniela Cardone

4 Sur ma peau, je traque ton odeur et je sens sous mes doigts les formes de ta vie. Ta bouche est la mienne, ta salive est pour ma soif. Parviendrai- je à traverser ce désert ? Autour de moi il n'y a qu'absence et silence, hormis mon coeur fou qui gronde.

5 Tu as fui sous ce ciel tellement clair que je ne sais toujours pas s'il était le premier ou le dernier du monde. Tu n'as pas eu le courage de regarder l'appel de mes yeux. Tu t'étais tournée vers le chemin que tu avais déjà choisi et qui t'éloignait de moi à jamais. Je suis restée seule et immobile sous le soleil, cherchant à capturer la trace de ton ombre et j'ai murmuré dans ta langue les mots de soumission.

6 Tu es partie vers une part de toi-même en ignorant que ta vérité n'existait qu'entre mes mains. Sans vouloir croire que j'étais ta vie et que ma mort serait ta mutilation éternelle. Tu connaîtras la douleur de l'Arrachée, tu goûteras le sel amer des lèvres désertées, tu sentiras mon absence dans tous les corps que tu voudras aimer. Tu me rechercheras mais seules les feuilles des arbres te parleront encore de moi.

7 Tu m'as créée pour un amour démesuré. Pourquoi mon âme demeure-t-elle dans un corps si fragile ? Obscure et douloureuse cette passion d'inquiétude et démentielle l'exaltation dans laquelle elle me maintient.

8 Pourquoi mavoir tout donné si c'était pour tout me reprendre ? Crois-tu que j'aie la force des lionnes pour supporter cette déchirure ? Quel plaisir prends-Tu à me voir à genoux murmurant une prière que tu ne parais pas entendre et pleurant de souffrance ? Je ne comprends pas et tu le sais.

9 Je n'étais guère au monde avant de la connaître mais depuis quelle s'est éloignée de mon corps, il me semble être devenue irréelle. Des gestes mais dont le sens m'est étranger. Mon coeur un poids lourd et sombre que je traîne misère. Que veut-elle donc de moi ?

10 Contre toute raison, j'attendrai. En errant sur les pistes marquées des signes mystérieux des solitaires. Je pars à l'heure où la première prière déchire le ciel et foudroie l'onirique péché de la chair. S'éloigne pour moi la terre que borde l'écume où se croisent les voiles prometteuses de l'oubli du large.

11 O mon obsession de nuit lunaire, je suis au repos ce soir dans une oasis remplie de fleurs. Les yeux clos, je revois les bouquets de roses et de chèvrefeuille du pays de la montagne où je t'ai rencontrée, les bouquets de jasmin au coucher du soleil... Tant de fleurs sur nos chemins...

12 . O ma nécessité, me donneras-tu encore ce qui me manque ? Ton amour, ta présence, tes aubes souriantes et surtout la chaleur de ta peau qui seule pourrait me rassurer contre la mort ?

13 Je t'aime. T'aimant, je me perds en toi. Je t'aime et ne veux pas me lasser de te le dire, de te l'inventer, de te le caresser, d'en faire un feu de douceur ou de douleur sur lequel nous brûlerons ensemble. Je t'appartiens, ô Maîtresse... Comment les gens qui me croisent ne voient-ils pas que ta peau manque à ma peau, ton sourire à mon sourire, ta main à ma main et que tout mon être est tendu vers toi, l'Absente ? Je suis l'écorchée de ta vie.

14 Ta peau, terre d'oubli. Forêt de tes cheveux bleutés. Je connais par coeur les sentiers de tes veines et puis faire des arrêts là où elles s'agitent plus qu'ailleurs... le bruit de ton sang... Je connais la courbure tendre de ton sein, la largeur précise de tes reins, le creux aux baisers, le grain de ta fesse, les tendons de tes pieds. Et le puits où étancher mes soifs. Pas un coin de cette terre où ne poussent mes immortelles, où ne paissent mes chimères.

15 No hay mujer en el mundo que te asemeja en fuerza y en belleza cuyos ojos brillan como estrellas mujer de mi sueños madre de antaño ¿Cuando nos veremos en esta vida?

16 Daniela Cardone est une actrice Argentine des plus célèbres, Sûrement la plus adulée et la plus photographiée Personne nignore son visage si particulier, et son corps admirable, tant ses photos sont devenues « banales » sur le net.Je crois avoir copié la collection entière, ce qui fait quelques centaines de photos.Parmi elles jai choisi celles qui mattiraient le plus, et je vous les propose dans un style qui mest familier, cest-à-dire associées à des extraits de textes. Cest le résultat de mon parcours qui a vu se succéder la littérature et la photographie.Mais je ne vous laisserai pas sur votre faim et je vous proposerai bientôt ses photos couleurs qui montrent davantage de la beauté de Daniela Les textes sont issus dun recueil dune de mes amies : « Noces de sable » de Gil Pasteur..eve anne Fin


Télécharger ppt "Daniela Cardonne Daniela Cardone Sur ma peau, je traque ton odeur et je sens sous mes doigts les formes de ta vie. Ta bouche est la mienne, ta salive."

Présentations similaires


Annonces Google