La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Travaux internationaux sur RDA État davancement Réunion plénière du Groupe technique sur ladoption de RDA en France 24 septembre 2013 Groupe technique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Travaux internationaux sur RDA État davancement Réunion plénière du Groupe technique sur ladoption de RDA en France 24 septembre 2013 Groupe technique."— Transcription de la présentation:

1 Travaux internationaux sur RDA État davancement Réunion plénière du Groupe technique sur ladoption de RDA en France 24 septembre 2013 Groupe technique sur ladoption de RDA en France

2 Réunion dEURIG Stockholm, septembre 2013

3 Ordre du jour Rapports dactivité Enquête Groupe de travail sur la musique Groupe de travail sur les agrégats Propositions envoyées au JSC 4 documents de travail (discussion papers) Préparation de la réunion du JSC Examen des propositions soumises au JSC Programme de travail Échange et discussion plus ouverte réalisations et projets en cours dans chaque pays

4 EURIG – Évolution du groupe Membres 32 membres représentant 20 pays européens Un nouveau pays : Islande

5 EURIG – Évolution du groupe Nouveau bureau élu pour 2 ans Présidente : Verena Schaffner Vice-président : Alan Danskin Secrétaire : Lian Wintermans / Laura Peters

6 EURIG - Enquête Enquête sur ladoption de RDA gérée par la British Library ouverte avant lété ; close fin septembre dépouillement par la British Library en octobre Résultats : base pour préparer un article à paraître en 2014 dans LIBER Quarterly

7 EURIG - Enquête 15 réponses à ce jour 7 pays : adoption de RDA décidée ou en cours Pourquoi adopter RDA ? Interopérabilité Implémentation du modèle FRBR Rentabilité (cost effectiveness) : rarement citée Pourquoi ne pas adopter RDA ? Pas de traduction dans la langue nationale Coût Besoin de recul pour évaluer les impacts sur les pratiques actuelles

8 Musique Groupe de travail EURIG constitué pas de président aucun travail fait cette année Conséquence : pas de représentant EURIG dans le groupe de travail RDA sur la musique Décision EURIG Ne pas abandonner Problème de procédure Relance du groupe par Anders Cato (Suède), également secrétaire de la Commission Catalogage de lAIBM

9 Agrégats – Illustrations Discussion paper : 6JSC/EURIG/Discussion/2 6JSC/EURIG/Discussion/2 2 façons de traiter les illustrations au niveau de lŒuvre si étroitement liée au contenu au niveau de la Manifestation, avec un lien potentiel à une œuvre graphique si dissociable du contenu (textuel, etc.) création dune œuvre graphique si nécessaire Étude sur cette illustration Illustration détachée et présentée isolément pour son aspect graphique etc.

10 Agrégats – Compilations Discussion paper : 6JSC/EURIG/Discussion/3 6JSC/EURIG/Discussion/3 Choix de traitement ne peut pas reposer sur un critère arbitraire Nombre dœuvres fixé par lagence de catalogage Deux cas distincts Compilations dœuvres du même auteur Compilations dœuvres dauteurs différents avec titre collectif sans titre collectif Créateur de lœuvre agrégative au niveau de lŒuvre

11 Dates de lŒuvre et de lExpression Discussion paper : 6JSC/EURIG/Discussion/4 6JSC/EURIG/Discussion/4 Création de nouveaux éléments : Chronological Information for Expression Preferred Chronological Information for Expression Date of Expression (core element) Nature of Date Additional Chronological Information for Expression Additional Date of Expression Nature of Date Même logique au niveau de lŒuvre

12 Langue(s)de lExpression Discussion paper : 6JSC/EURIG/Discussion/5 6JSC/EURIG/Discussion/5 Création de nouveaux éléments : au niveau de lŒuvre : Language in which the Work was Originally Expressed au niveau de lExpression : Language of Expression Statement Language of Expression (core element) Translation aspect Method of expression (résumé, sous-titres, etc.)

13 Préparation de la réunion du JSC 43 propositions et documents de travail reçus par le JSC Publiés sur le site du JSC Propositions dévolution Documents de travail (discussion papers) Réponse des membres du JSC Accord / Rejet / Commentaires 5 demandes dajouts immédiats (fast track additions) préparées par le Danemark Nouveaux codes de fonction

14 Examen des propositions au JSC Examiner les propositions émanant des membres du JSC et définir la position dEURIG sur celles-ci Avis à transmettre au JSC en octobre

15 Examen des propositions au JSC Identification des sujets les plus importants 4 demandes en relation avec le modèle FRBR Compilateurs et éditeurs de compilations Importance (matérielle) Couleur Détenteur du copyright 5 demandes visant linternationalisation du code Description des périodiques (premier/dernier n°) Dates dans plus dun calendrier Livres de la Bible Traités Usage des majuscules Ajout de nouveaux codes de fonction Relation de sujet dans RDA

16 Responsabilité dune compilation 6JSC/ACOC/7 : Compilateurs et éditeurs de compilations Compilateur : créateur (Œuvre) Compilations de données (statistiques, notices bibliographiques, etc.) Éditeur de compilation : contributeur (Expression) Agrégats dœuvres pré-existantes (anthologies, oeuvres complètes ou choisies, etc.) EURIG Création dune œuvre agrégative Éditeur Créateur de compilation (Œuvre) À fusionner avec Compilateur ?

17 Importance (matérielle) 6JSC/ALA/Discussion/1 : Éléments de données utilisables par les machines Importance de lExpression Importance matérielle de lItem Développement du RDA/ONIX Framework Référentiels détaillés pour les types de contenus et de supports matériels Évolution du modèle Aspect/Unité/Quantité Rendre compte de cas complexes EURIG Agrément de principe

18 Importance (matérielle) 6JSC/ALA/Discussion/1 : Éléments de données utilisables par les machines Importance de lExpression EURIG Accord général pour la création dun élément Extent of Expression Avis partagé sur son caractère obligatoire si vérifiable et important pour lidentification selon le type de ressource (cartes, images fixes, etc.)

19 Importance (matérielle) 6JSC/ALA/Discussion/1 : Éléments de données utilisables par les machines Importance matérielle de lItem EURIG Accord général pour la création dun élément Extent of Item Exemples dutilisation dune structure exploitable par les machines programmes de numérisation identification des livres anciens

20 Importance (matérielle) 6JSC/ALA/Discussion/1 : Éléments de données utilisables par les machines Référentiels détaillés pour les types de contenus et de supports matériels sur la base des référentiels existants (Content type, etc.) libellés plus parlants pour les utilisateurs Développement du RDA/ONIX Framework EURIG Agrément de principe

21 Importance (matérielle) 6JSC/ALA/Discussion/1 : Éléments de données utilisables par les machines Évolution du modèle Aspect/Unité/Quantité Rendre compte de cas complexes EURIG Accord général Répétition de lélément Extent (et de ses sous-éléments) dans le cas de publications en plusieurs parties

22 Importance (matérielle) 6JSC/ALA/Discussion/1 : Éléments de données utilisables par les machines Modèle AUQ Aspect/Unité/Quantité Évolution pour rendre compte de cas complexes EURIG Accord général

23 Couleur 6JSC/ALA/26 : Mention de couleur Attribut de lExpression ( RDA 7.17) Unifier la mention de couleur entre les différents types de ressources Référentiel commun Donner une définition de la couleur Couleur appliquée à la main : attribut de lItem ? EURIG Agrément de principe

24 Couleur 6JSC/ALA/26 : Mention de couleur Définition de la couleur Colour content consisting entirely or in part of primary colour, or colour derived from primary colour. EURIG Définition contestée Présence dau moins deux couleurs nécessaire ?

25 Couleur 6JSC/ALA/26 : Mention de couleur Couleur appliquée à la main attribut de lItem uniquement ? EURIG Attribut de lItem dans la majorité des cas Exceptions existent Exemples à fournir par France et Suisse

26 Détenteur du copyright 6JSC/ACOC/8 : Relation entre une Manifestation et le détenteur du copyright EURIG Besoin dune relation pour identifier le détenteur du copyright MAIS Copyright relève de lExpression Identifier ce que recouvre la notion de copyright dans les différents pays Manifestations (en Allemagne) ?

27 Description des périodiques 6JSC/DNB/Discussion/1 : Description des périodiques au premier / dernier numéro Création dune alternative pour permettre une description au dernier numéro pratique allemande Indication de la base utilisée pour lidentification de la ressource EURIG Alternative peu soutenable sur le long terme Proposition dune autre approche

28 Description des périodiques 6JSC/DNB/Discussion/1 : Description des périodiques au premier / dernier numéro EURIG Autre approche proposée Définir des éléments identifiant chaque cas premier numéro, numéro intermédiaire, dernier numéro Définir un élément pour identifier la source privilégiée pour la description Revoir les instruction pour les rendre neutres par rapport au choix de description (premier / dernier numéro)

29 Dates dans plusieurs calendriers 6JSC/LC/25 : Transcription des dates figurant dans plusieurs calendriers Chapitre 2 : adresse bibliographique + numérotation Transcrire les dates dans lordre suggéré par la présentation de la ressource Seule la date dans le calendrier préféré par lagence est obligatoire EURIG Accord général

30 Livres de la Bible 6JSC/DNB/1 : Parties de la Bible : Livres Ne pas imposer la Bible anglicane comme référence Rédaction plus ouverte forme dusage courant dans la langue et lécriture de lagence de catalogage Bible anglicane = référence pour langlais EURIG Accord de principe Supprimer toute référence à la Bible anglicane

31 Traités 6JSC/ALA/23 : Identification des traités Titre privilégié à utiliser pour construire le point daccès privilégié = titre du traité Définition générique des traités Élargir la notion de date de signature dun traité Variantes de points daccès construites : Nom du signataire. Titre du traité EURIG Signataire dun traité = relation entre une œuvre et une collectivité Refus des variantes de points daccès construites

32 Usage des majuscules 6JSC/CCC/12 – Usage des majuscules dans Annexe D (présentation ISBD) Occasion de souligner la formulation des règles relatives à des pratiques linguistiques (usage des majuscules, etc.) à partir des règles propres à langlais autres langues = exceptions Besoin dinternationalisation Annexe A encore plus concernée que Annexe D EURIG Soutien total

33 Ajout de codes de fonction Annexe I (Relations entre une ressource et les personnes, les familles et les collectivités associées à la ressource) Proposition danoise Concepteur de travaux daiguille (broderies, etc.) Accord – Précision de Concepteur Créateur de recette(s) Accord – Précision de Auteur Preneur de notes Accord – Précision de Rapporteur Collectivité responsable (sans précision) Lecteur Report

34 Sujets dans RDA RDA ne traite pas de lindexation matière FRSAD pas encore publié Place réservée pour les entités du Groupe 3 Chapitres vides Chapitre 16 (Lieux) : ne traite que des lieux utilisés comme collectivités Décision du JSC en 2011 Introduire la relation de sujet 2 propositions suite à cette décision 6JSC/Chair/8 : approche FRBR 6JSC/ALA/Discussion/2 : approche FRSAD

35 Modèle FRBR

36 Modèle FRSAD Thema : toute entité utilisée comme sujet dune œuvre Nomen : tout signe ou séquence de signes (caractères alphanumériques, symboles, son, etc.) par lesquels un thema est connu, référencé ou abordé.

37 Sujets dans RDA 6JSC/Chair/8 : Relations de sujet dans RDA Référence lointaine à FRSAD : RDA respecte lesprit du modèle FRSAD La relation de sujet (a pour sujet / est sujet de) peut exister entre une Œuvre et chaque entité Définir les entités Concept, Objet, Évènement Développer les chapitres correspondants

38 Sujets dans RDA 6JSC/ALA/Discussion/2 : Traitement des sujets dans RDA Adopter le modèle FRSAD Thema / Nomen Relation de sujet (a pour sujet / est sujet de) entre une Œuvre et Thema Apporter des modifications Thema > Sujet, Nomen > Nom du sujet Nom du sujet = attribut de Sujet Remplacer les chapitres vides par un chapitre général sur les sujets Déplacer au chapitre 11 les instructions sur les lieux désignant des collectivités

39 Sujets dans RDA EURIG Accord général sur lajout de la relation de sujet dans RDA a pour sujet / est sujet de Pas de consensus sur une proposition Minorité en faveur de Chair/8 Majorité en faveur de ALA/Discussion/2 pas de consensus sur le changement dappellation des entités FRSAD risque de confusion avec vocabulaire existant respect du modèle de référence consensus sur le traitement de Nomen comme attribut de Thema alignement sur la structure générale de RDA

40 Sujets dans RDA EURIG Minorité en faveur de Chair/8 Conforme au programme initial de RDA catalogage descriptif + indexation matière (détaillée) MAIS Maintien dune situation existante Structure actuelle des catalogues et des fichiers dautorité Risque de figer toute évolution dans la gestion des référentiels dindexation matière ?

41 Sujets dans RDA EURIG Majorité en faveur de ALA/Discussion/2 Plus conforme à lintégration des trois modèles FR.. Plus ouvert classifications / thesauri / listes dautorité matière international MAIS Restriction du périmètre de RDA Relation de sujet prise en compte (cf PIC) à un niveau très général Listes dautorité (LCSH, Rameau) utilisées en indexation matière exclues de RDA Risque de divergence des règles pour les entités utilisées en catalogage descriptif (RDA) et en indexation matière (gérées ailleurs)

42 EURIG – Programme de travail Programme pour 2014 Suivi des propositions en cours Dates de lŒuvre et de lExpression Langue(s) de lExpression Agrégats – Illustrations et autres augmentations Agrégats – Compilations Instruction sur les pseudonymes collectifs Transmettre aux membres dEURIG les réflexions et questions débattues en France Recherche dun consensus européen Proposition dévolution de RDA (en 2015 ?) Groupe de travail sur la musique à activer Pilotage dAnders Cato (AIBM)

43 Tour dhorizon Au-delà de RDA, quelles initiatives pour une transition du paysage bibliographique ? Web de données Ouverture des données Réutilisation des données Identifiants FRBRisation etc.

44 British Library Ouverture des données Payant pour les produits globaux en MARC Gratuit pour dérivation sélective avec Z succès : plus de 500 utilisateurs du monde entier bon argument pour ouvrir les données Ouverture pour les autres modes de diffusionautres modes de diffusion BNB (British National Bibliography) en RDF/XML avec licence CC0 : Linked Open BNBBritish National Bibliography correspond parfaitement aux missions de la BL données liées et ouvertes licence CC0 discutée avec le Conseil dadministration ouverture juridique, mais aussi technique (formats)

45 British Library Réutilisation des données Aucun contrôle possible sur des données ouvertes difficile de savoir qui réutilise les données et comment difficile de maintenir la mention de la source difficile davoir des statistiques Exemple de réutilisation de la BLB en RDF/XML Consortium des réseaux de bibliothèques allemandes Contact avec la British Library pour développer / améliorer la récupération Conversion des données en RDF/XML en PICA+ Import des notices fonctionne bien utilisation pour les acquisitions et le catalogage

46 British Library FRBRisation Outil de Primo (Ex-Libris) pas satisfaisant Travail sur la refonte du site web de la BL Introduction de concepts FRBR : sujets, lieux, gens Projet "Voices of sciences" Histoire orale des sciences en Grande-Bretagne Sujets et personnes Notices dautorité LC/NACO + vocabulaires du Web de données Moteur de recherche sémantique Partir de Primo, puis enrichir avec DBPedia Pas encore accessible Tests en cours par des utilisateurs

47 Deutsche National Bibliothek Ouverture des données Données publiées avec licence CC0 depuis 2012 MARC (sauf année en cours) et autres formats Données liées en RDF Données dautorité depuis 2010 Données bibliographiques en janvier 2012

48 Allemagne Bayerische Staatsbibliothek Ouverture des données depuis 2011 Licence CC0 pour données en XML MARCXML (entrepôt OAI) RDF/XML (triple store) Données liées en RDF Catalogue collectif des bibliothèques de Bavière, Berlin et Brandbourg :B3KatB3Kat Mise à jour deux fois par an seulement Aucune information sur la réutilisation de ces données

49 Allemagne Groupe de travail sur les ontologies Piloté par la DNB Réseaux de bibliothèques de langue allemande Définir un modèle commun pour la représentation en RDF des données bibliographiques FRBRisation Implémentation de services de recherche intégrée (discovery service) Outil de FRBRisation inclus dans ces produits Besoin de travailler pour les améliorer Résultats assez satisfaisants

50 Autriche Ouverture des données Groupe de travail, mais pas encore de décision Données liées (Dbpedia) Participation au groupe de travail allemand sur les ontologies Projet denquête auprès des bibliothèques exposant des données liées et ouvertes sur la réutilisation de ces données FRBRisation à travers Primo (Ex-Libris) Souhait déchanger sur les expériences (bonnes pratiques, algorithmes)

51 Pays-Bas Ouverture des données Le réseau des bibliothèques néerlandaises applique la même politique quOCLC Licence ODC-BY (ou CC-BY 2.0) = règle générale Licence CC0 uniquement pour des expérimentations La Bibliothèque royale (KB) na ouvert que son fichier dautorité Participation à VIAF Participation à ISNI Grand intérêt des bibliothèques universitaires Identifiants pour les chercheurs

52 Pays-Bas Implémentation de RDA Travail en cours Démarrage officiel : Février 2014 Conformité avec RDA en décembre 2013 Quest-ce quune notice conforme à RDA ? FRBRisation Expérimentation : création automatique de notices dautorité pour les Œuvres pour les œuvres de fiction qui relèvent de la bibliographie nationale Expression : intéresserait davantage les bibliothèques publiques niveau pas encore créé

53 Espagne Données liées et ouvertes datos.bne.es datos.bne.es Objectif principal : FRBRisation du catalogue en utilisant les référentiels de lIFLA Résultat de la FRBRisation très satisfaisant Prise en compte des sujets dans la dernière mise à jour Pas dinformation sur la réutilisation des données Besoin de créer une interface conviviale pour les utilisateurs (pages html) Données publiées avec licence CC0

54 Suisse Ouverture des données Décision gouvernementale douvrir toutes les données publiques Bibliographie nationale suisse publiée avec licence CC0 Question de la réutilisation pas posée : cela sert les citoyens suisses Pas de données liées

55 Suède Données liées et ouvertes Bibliographie nationale suédoise : depuis 2007 Peu de liens au début faute densembles de données disponibles Difficulté à avoir des informations sur la réutilisation des données Fichiers dautorité : depuis 2011 Élargir la licence CC0 à lensemble du catalogue collectif LIBRIS : en cours Nécessité de contacter tous les partenaires

56 Danemark Données liées et ouvertes Bibliographie nationale danoise Pas dinformation sur la réutilisation des données FRBRisation bibliotek.dk Catalogue collectif regroupant les catalogues des bibliothèques danoises (publiques et universitaires) et la bibliographie nationale danoise Interface FRBRisée Bibliothèque numérique danoise Présentation au congrès de lIFLA en 2012 Présentation

57 Finlande Projet de nouveau système fondé sur FRBR et RDA Pas prêt avant plusieurs années

58 Lettonie Données liées et ouvertes Fichiers dautorité cette année Participation à VIAF depuis juillet 2013 Projet de publier aussi la bibliographie nationale

59 Islande Données liées et ouvertes Travail en cours Volonté de rejoindre VIAF FRBRisation à travers Primo (Ex-Libris) Pas très satisfaisant Certains outils de FRBRisation fonctionnent mal Décision de ne pas les utiliser

60 BIBFRAME Projet en cours de développement Beaucoup de discussions internes Données locales à traiter comme des annotations ? etc. Modèle proposé par Zepheira et la LC Modèle de données général pas limité à RDA assez léger pour être compris des communautés du Web En même temps, volonté de rendre compte de tous les attributs de RDA Besoin de se détacher des notices MARC prise de recul, grande discipline nécessaires

61 ISNI Bibliothèque nationale comme agence dattribution dISNI Projet en Finlande centralisant les besoins des bibliothèques, archives, etc. Problème budgétaire Travail continue À létude dans plusieurs pays Norvège, Suède, France Implémentation de lISNI difficile en Grande- Bretagne (et à la British Library) Concurrence dORCID, soutenu par le JISC Accord entre ISNI et ORCID (avril 2013) Accord

62 Livres électroniques Règle générale Notices différentes pour la version imprimée et la version numérique Une seule notice pour la version numérique, regroupant les différents formats Exception en Suède (base de données pour les ressources audio-visuelles) une notice décrivant le contenu n notices décrivant chaque support (et le format associé) Création automatique de la notice pour la version numérique ? Expérience aux Pays-Bas

63 Livres électroniques Cas intéressant, illustrant la transition bibliographique les évolutions des catalogues lintérêt de la FRBRisation (cf Suède)

64 Livres électroniques Cas intéressant, illustrant la transition bibliographique les évolutions des catalogues lintérêt de la FRBRisation (cf Suède)

65 Congrès de lIFLA Singapour, août 2013

66 Section de catalogage Révision de lISBD en 2014 RDA / ISBD : utilité de deux standards ? Simplifier lISBD et en faire une norme plus générique et moins détaillée ? Question posée par le bureau de la Section Débat(s) en réunion(s) Conclusion Besoin de lISBD comme norme internationale de référence Règles suffisamment détaillée pour remplacer un code de catalogage dans certains pays

67 Futur de lISBD : les questions posées Statements/Questions to consider: Has the time come when developing and maintaining a standard such as ISBD simply cant be done on a voluntary basis while still securing truly international involvement? Even though RDA isnt an IFLA product it is hard to ignore that RDA most likely will be considered a de-facto-standard in large parts of the world. Will the countries using RDA put all their efforts on developing rules into RDA and not be able to contribute to ISBD? Perhaps consider ISBD less important? If RDA and ISBD continue their separate development and make efforts to harmonize the content, who benefits from having two standards describing the same things and often involving the same people? What about the obligation to countries who have based their development and trust in IFLA continuing to provide guidelines through the ISBD? What about countries preferring other codes than RDA? What about the social obligation to countries where they cant afford RDA? (on the other hand: can they afford to implement ISBD as it is for now?) IFLA is the natural and truly democratic place for international cooperation: but the form the work takes must be adjusted to what is feasible. Could the ISBD evolve to a shorter, more principle-based, simple and basic standard that would be able to be incorporated into other codes but also could be used by itself by countries with no possibility to implement a more sophisticated code?

68 Préparation de la révision de lISBD Enquête sur lutilisation de lISBD dans le monde Alignements avec RDA Granularité de linformation Préparer lutilisation de lISBD dans un contexte de catalogage FRBRisé ISBD décrit une ressource et imbrique les quatre entités du Groupe 1 du modèle FRBR pas uniquement la Manifestation permettre de distinguer ce qui relève des différentes entités du Groupe 1 dans une notice

69 Section de catalogage 2014 : Session plénière conjointe avec dautres sections autour du CBU à lheure du Web de données : Libraries, Citizens, Societies : Universal Bibliographic Control and use and reuse of metadata

70 IFLA 2014 Congrès à LyonLyon Bibliothèques, Citoyenneté, Société : une confluence vers la connaissance Possibilité de participer à certaines sessions en étant volontaire (accueil et orientation des congressistes, etc.)volontaire Pré-conférence à Francfort, 13 août RDA et son implémentation (intitulé à venir) Pré-conférence à Paris, 14 août Web de données et bibliothèques (intitulé à venir)


Télécharger ppt "Travaux internationaux sur RDA État davancement Réunion plénière du Groupe technique sur ladoption de RDA en France 24 septembre 2013 Groupe technique."

Présentations similaires


Annonces Google