La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

AVEC MARIJO RUSSIE - 4 - Le territoire de la Russie s'étend d’ouest en est sur plus de 9 000 km et couvre une superficie de 17 millions de km², soit.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "AVEC MARIJO RUSSIE - 4 - Le territoire de la Russie s'étend d’ouest en est sur plus de 9 000 km et couvre une superficie de 17 millions de km², soit."— Transcription de la présentation:

1

2 AVEC MARIJO

3 RUSSIE - 4 -

4 Le territoire de la Russie s'étend d’ouest en est sur plus de km et couvre une superficie de 17 millions de km², soit 31 fois celle de la France.

5 La principauté de Kiev fut le premier Etat russe organisé dans la région de l’Ukraine, la Biélorussie et une partie de la Russie actuelle, au IXe siècle. Cet état se désintégra peu à peu avec les attaques de nomades et au gré des successions, laissant place à une quinzaine de petits états dont plusieurs furent bientôt soumis aux Tataro-Mongols. Du XIIIe au XVIe siècle, cependant, l’une des principautés, la Moscovie, annexa progressivement toutes les autres et devint la Russie qu’Ivan III libéra du joug des Mongols. Son petit-fils Ivan IV dit « Le Terrible » fut le premier à porter le titre de Tsar. Sa mort marque la fin de la dynastie des Rurikides et, après le règne malheureux de Boris Godounov, commença le « Temps des Troubles » qui verra, pendant 13 ans, diverses factions de boyards se battre pour le trône au moment même où Suédois et Polonais interviennent, sur les instances de la Papauté, pour installer un monarque catholique. sur le trône d’une Russie considérée hérétique. Ce sera finalement Michel Romanov qui accèdera au trône en 1613.

6 Les armoiries officielles de la Russie représentent un aigle d’or bicéphale placé en champ de gueules. Il est emprunté à Byzance mais avec une symbolique différente. A Byzance cela représentait l'alliance du pouvoir spirituel et du pouvoir temporel et en Russie, la Russie d'Europe et la Russie d'Asie tenant le pouvoir et le sceptre avec, en son milieu, un écu de couleur rouge sur lequel est représenté Saint Georges terrassant le dragon.

7 CROISIERE : de MOSCOU à SAINT-PETERSBOURG

8 Carte montrant l’ensemble du parcours du bateau pour la croisière de Moscou à Saint-Pétersbourg.

9 Par beau temps, la croisière entre Moscou et Saint-Pétersbourg, doit être le mode le plus agréable de découverte. Avec le temps gris et la pluie, on contemple les paysages avec un peu de regret, rêvant de soleil et de ciel bleu. Cependant, malgré cela, il y a de bons moments d’émerveillement… C’est le tsar Pierre le Grand qui, le premier, envisagea de créer tout un système de circulation fluviale destiné, par des canaux entre les voies naturelles, à relier Moscou à la mer Baltique, la mer Blanche, la mer Caspienne par la Volga mais aussi grâce à un canal reliant le Don, d’ouvrir un passage jusqu’à la mer Noire et la Méditerranée! C’est sous Staline que ce fut réalisé. Entre Moscou et Saint-Pétersbourg nous emprunterons le Canal de Moscou, la Volga, le réservoir d’Ouglitch (Volga), le réservoir de Rybinsk, la Basse et la Haute-Cheksna, le lac Blanc, la Kovja, le canal de la division des eaux, le canal Vytegra, le lac Onega, la Svir, le lac Ladoga et, enfin, la Néva. Pour permettre aux bateaux de grand gabarit de pouvoir voguer, depuis 1940, les travaux ont été d’importance et ont nécessité l’immersion de plusieurs villes et villages…

10 C’est à 17 heures, sous un ciel plombé, que notre bateau quitte le quai de la gare fluviale de Moscou, accompagné d’une musique de fanfare…

11 Le canal de Moscou a été ouvert en Il s’étend sur une longueur de 125 km, du port au débarcadère de la Haute-Volga. Dans la nuit nous passons six écluses. La dernière, au matin offre le changement de niveau d’eau le plus important : 11 m. C’est alors que l’on passe dans la Volga, fleuve mythique de la Russie et l’un des plus grands, 3530 km. Ouglitch

12 La banlieue de Moscou en quittant le port et, un peu plus loin, un espace plus reposant…

13 La dernière écluse, la No 1, celle qui nous amène à la Volga.

14 Lorsque le bateau est à l’intérieur de l’écluse, la porte d’amont est fermée et le sas est vidé de son eau par des vantelles de la porte d’aval. Quand le niveau du bief inférieur est atteint, cette porte s’ouvre pour laisser sortir le bateau.

15 Sortie de l’écluse

16 Sur la rive, des villages aux maisons colorées.

17 La retenue d’Ouglitch avec, soudain et pour une courte durée, un peu de ciel bleu…

18 Environ 700 villes et villages ont été immergés. Ici, on peut voir émerger le clocher de la cathédrale Saint-Nicolas qui s’élevait dans l’ancienne ville de Kaliazine.

19 Vers 16 heures, le deuxième jour, nous arrivons à Ouglitch, habitants, l’une des plus anciennes villes de la Haute-Volga. Une écluse y fait fonctionner une station hydro-électrique dont la construction et celle du barrage ont fait disparaître un grand nombre de vieux bâtiments des XVe et XVIIe siècles ainsi qu’un monastère, celui de l’Intercession. Ouglitch fera l’objet d’un autre diaporama. Nous atteignons ensuite le réservoir de Rybinsk et nous voguons de nuit jusque vers Yaroslavl que nous visitons dans la matinée puis revenant en arrière, nous avons un aperçu de la ville de Rybinsk et traversons le réservoir d’une longueur de 217 km. Il fut formé en 1941 avec la construction d’une centrale hydro-électrique et l’inondation des terres entre la Volga, la Mologa et la Cheksna. En revenant à ce réservoir, nous quittons la Volga et après l’avoir traversée, nous voguons sur la Haute puis sur la Basse-Cheksna en nous dirigeant vers Goritsy.

20 Yaroslav Goritsy Dans la nuit, nous voguons vers Yaroslav que nous atteignons à 8 heures le matin du 3 ème jour. Goritsy sera rejoint à 9 heures le 4 ème jour.

21 Nous arrivons à Yaroslavl, ville de habitants, centre industriel important, située au confluent de la Volga et de la Kotorosl. Cette ville fait partie de l’Anneau d’Or de Russie qui réunit une douzaine de cités princières anciennes, entre la Volga et la Kliazma. Elles constituèrent jadis le centre culturel du pays. A gauche, non loin de Yaroslavl par beau temps!

22 La ville historique de Yaroslavl fut fondée en 1010 par le prince kiévien, Yaroslav le Sage. La légende veut qu’il aurait terrassé avec une hache, un ours lancé contre lui par une tribu finno-ougrienne, installée là et vivant du pillage des bateaux marchands, d’où l’emblème de la ville. A l’entrée du monastère, on retrouve aussi le symbole du Dit du Prince Igor (selon le manuscrit ancien trouvé là). Cette ville est célèbre par les fresques murales qui décorent toutes ses églises. C’est dans cette ville que naquit la première femme cosmonaute du monde, Valentina Terechkova, également première femme général! Arrivée dans la ville, j’ai réalisé que j’avais oublié de remettre une carte dans mon appareil photographique… Donc, toutes les photos de cette visite viennent de ma cousine, Simonne Chièze, qui a bien voulu m’en permettre l’utilisation. Je l’en remercie.

23 Le monastère de la Transfiguration-du-Sauveur, en plein centre de la ville, a des allures de Kremlin fortifié. Au Moyen Age ce fut un centre culturel important qui possédait une belle collection de livres. Sous Catherine II, on y aurait trouvé le manuscrit du Dit de l’Ost d’Igor (la geste du Prince Igor), grand texte épique médiéval relatant une expédition malheureuse. Ce manuscrit a été acheté vers 1790 par le comte Mousine Pouchkine. qui l’édita en russe moderne en 1800.

24 La cathédrale de la Transfiguration-du-Sauveur occupe le centre du monastère. Elle fut ouverte en 1516.

25 A l’intérieur du monastère, l’église de Tous-les-Saints.

26 …à droite, l’église Saint-Michel qui est bâtie dans le style classique de Yaroslavl avec les motifs, la brique et les carreaux de faïence. A gauche, l’église de la Renonciation faisant également partie du monastère et…

27 Dans le monastère, on trouve là des cellules plus vastes et confortables pour personnes plus fortunées… En avant, les petites constructions sont des ruches.

28 Monument aux morts de Yaroslavl

29 Dans la brume, la cathédrale de la Dormition commencée en 2004 en remplacement d’une cathédrale du XIIIe siècle détruite en 1937.

30 L’une des plus importantes églises de la ville est celle du Prophète Elie au centre. C’est un monument remarquable de l’architecture russe du XVIIe siècle. Sa construction fut financée par de riches marchands, les frères Scripiny.

31 Sa façade est décorée de carreaux de faïence.

32 Les fresques qui ornent l’église sont les œuvres d’isographes de Kostroma. Ici on peut voir la porte sacrée de l’iconostase.

33

34 Le théâtre Volklov à Yaroslavl fut le premier de Russie.

35 Au revoir à Yaroslavl et à Macha, sa mascotte…

36 Durant toute la croisière, nous remarquons le long des rives d’immenses forêts avec beaucoup de bouleaux, notamment. Mais là, ces arbres évoquent pour moi les paysages canadiens!

37 Sur la rive, on remarque la cathédrale de la Transfiguration-du-Sauveur qui date du XIXe siècle. Revenus à Rybinsk, à peu près le seul moment vraiment ensoleillé de la croisière! Cette ville très ancienne fut créée par les Slaves et la première mention retrouvée remonte au XIe siècle. Elle a été bâtie au confluent de la Volga et de la rivière Cheksna.

38 Faubourgs de la ville

39 Petit village au bord de la rive.

40 Barrage et écluses de Rybinsk

41 Ce sont deux écluses longues de 271 mètres, une montante et une descendante, qui sont construites en parallèle avec un changement de niveau d’eau de 14 m.

42 La Mère Volga, haute de 24 m, est placée près de l’entrée des écluses de Rybinsk.. Elle tend le bras dans leur direction.

43 Orechek, une île qui se trouve au point où la Neva s’écoule du lac Onéga..

44 Non loin de Rybinsk

45 Nous croisons bon nombre de bateaux et barges qui font le transport du bois, de produits pétroliers, de matériaux de construction…

46 Goritsy, une petite localité de habitants, reçoit les bateaux de croisière pour la visite du monastère de Saint- Cyrille-du-Lac-Blanc, situé à Kirillov, à 8 km. Ce monastère fondé au XIVe siècle fera l’objet d’un diaporama particulier. Nous reprendrons ensuite le bateau pensant que la prochaine escale se ferait le lendemain à Kiji. Hélas, dans la nuit, après avoir parcouru le lac Blanc, la Kovja, le canal de division des eaux, le canal Vytegra, c’est la tempête qui se déchaîne avec des vagues de plus de 3 m de hauteur sur le lac Onega. Au matin, nous apprenons qu’il sera impossible de se rendre à Kiji, la navigation étant interdite près de l’île quand les vagues dépassent 3 m! Nous poursuivons donc la route en droite ligne pour rejoindre la Svir et arriver à Mandrogui vers 16 heures, le 5 ème jour.

47 Goritsy

48 En s’éloignant de Goritsy.

49 Kiji Mandrogui

50 Peu après avoir quitté Goritsy, en traversant le lac Blanc, nous pouvons voir les ruines de l’église de la Nativité-de-Jésus, construite au XVIIIe siècle. à Krokhino, village englouti.

51 L’église de la Transfiguration à Kiji, la perle de la Coralie que nous avons manquée à notre grand désespoir et un intérieur dans le village.

52 Petites églises en bois laissé au naturel, comme à Kiji…

53 Le long de la Svir.

54 L’écluse du Haut-Svir offre une variation de niveau d’eau de 24 m!

55 Passage de l’écluse En haut, à droite, on aperçoit le barrage.

56 A cause du changement de programme nous avons la possibilité de faire une première incursion en soirée à Mandrogui en plus de la matinée du 6 ème jour! Complètement détruit durant la guerre de , ce village a été reconstruit avec une vocation touristique et est revenu sur la carte dans les années C'est un charmant petit village typique quoique un peu artificiel, construit en bois dans la pure tradition russe, mettant en valeur les traditions séculaires et l’artisanat. Je le présenterai dans un diaporama subséquent. La dernière étape nous amènera à Saint-Pétersbourg après avoir traversé le lac Ladoga, le plus grand d’Europe et le deuxième de Russie après le lac Baïkal. C’est la Neva qui nous conduira à destination, durant la nuit. Sans écluse, sur 84 km, elle s’étire jusqu’au golfe de Finlande.

57 Ce piètre cliché, pris de très loin, veut montrer une maison aux parois sculptées, typique de la région.

58

59 Aperçu des villages le long de la Svir

60 Une dernière écluse : celle du Bas-Svir et son barrage.

61 Tout au long de la Svir, nous pouvons voir une multitude de petites îles, certaines seulement recouvertes de roseaux.

62 Le lac Ladoga a une superficie de km2. Il compte plus de 600 îles et îlots… La frontière russo- suédoise le traversait entre 1617 et 1721 et, plus tard, ce fut la frontière russo-finlandaise de 1812 à Durant le siège de Léningrad (actuelle Saint-Pétersbourg) qui dura 900 jours et coûta la vie à près de 2 millions d’habitants, ce fut le seul accès à cette ville. Le ravitaillement y était transporté l’été par bateau et l’hiver sur des routes aménagées sur la surface gelée.

63 Musique : Down the Mother Volga – Russian Songs « Koucheg song production » Informations : Guide Nelles Moscou Saint-Pétersbourg, livret touristique Croisière fluviale en Russie acheté sur place, Moscou et Saint-Pétersbourg, des Guides Mondéo, différents sites Web. Photos personnelles et de Simonne Chièze en ce qui concerne Yaroslavl. Conception et réalisation : Marie-Josèphe Farizy-Chaussé Novembre 2011 D’autres diaporamas sur :

64 AU REVOIR

65


Télécharger ppt "AVEC MARIJO RUSSIE - 4 - Le territoire de la Russie s'étend d’ouest en est sur plus de 9 000 km et couvre une superficie de 17 millions de km², soit."

Présentations similaires


Annonces Google