La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La concurrence parfaite (Thème 4a) Les forces du marché à l’état pur Document préparé par Benoît Pépin.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La concurrence parfaite (Thème 4a) Les forces du marché à l’état pur Document préparé par Benoît Pépin."— Transcription de la présentation:

1 La concurrence parfaite (Thème 4a) Les forces du marché à l’état pur Document préparé par Benoît Pépin

2 2 Les quatre structures de marché Concurrence parfaite Concurrence monopolistique Oligopole Monopole

3 3 Un restaurant presque vide Le mercredi à 15h, il n’y a jamais plus de 3 à 4 clients chez Benito Pizzeria –Les quelques pizzas vendues ne couvrent certainement pas l’ensemble des coûts –Pourquoi Benito ne ferme-t-il pas plus tôt?

4 4 Hypothèses de base Atomicité Homogénéité du produit Transparence Fluidité

5 5 La demande à la firme... La firme ne fixe pas elle-même le prix Elle est « preneur de prix » L’élasticité-prix de la demande est infinie L’élasticité-croisée est infinie

6 6 …et les recettes RT = P Q RM = RT/Q = P Rm = P –Recette de l’unité additionnelle –Ce que l’unité additionnelle ajoute aux RT –Taux de variation des RT Rm = ∆RT/∆Q(discret) Rm = dRT/dQ(continu)

7 7 Q Prix D 10 Rm = 10$ 10 RT = 100$ 11 RT = 110$ P = RM = Rm Courbe de demande à la firme

8 8 Q $ 100 RT = 10Q Courbe de RT 0

9 9 La maximisation du profit à C-T La firme choisit Q ∏t = RT - CT est maximisé lorsque d∏t/dQ = dRT/dQ - dCT/dQ = 0 soit lorsque ∏m = Rm - Cm = 0 Rm = Cm P = Cm

10 Q $/Q La maximisation Cm CTM CVM P CTM Q* ∏M ∏t Fig. 14.1

11 11 Quelques manipulations ∏t = RT - CT ∏t = (P Q*) - (CTM Q*) ∏t = Q*(P - CTM) ∏t = Q*(RM - CTM) ∏t = Q* ∏M

12 12 Q RT et CT 0 $ CT RT ∏m = 0 Pente = Cm Pente = P Q* Q0Q0 Q1Q1 ∏t

13 13 Le seuil de rentabilité Nous avions: ∏t = Q*(P - CTM) Lorsque P = CTM Alors ∏t = 0 Il ne reste que le profit normal, i.e. le coût de renonciation du capital investi

14 14 Q $/Q Le seuil de rentabilité Cm CTM CVM Q* P A RT = CT

15 15 Entre le seuil de rentabilité et de fermeture Si CVM < P < CTM Alors CVT < RT < CT La perte est alors inférieure aux CFT Il est donc avantageux de continuer à produire à C-T

16 16 Q $/Q Entre deux seuils Cm CTM CVM CTM P CVM Q* A B Perte < CFT

17 17 Le seuil de fermeture Si CVM = P < CTM Alors CVT = RT < CT La perte est alors égale aux CFT La firme est donc indifférente à produire ou à ne pas produire à C-T

18 18 Q $/Q Le seuil de fermeture Cm CTM CVM CTM P B A Q* Perte = CFT

19 19 Courbe d’offre à la firme Courbe d’offre –Ensemble des combinaisons (P, Q) satisfaisant le producteur –Indique, pour chaque prix, la quantité que la firme voudra offrir, ceteris paribus –Courbe du Cm à partir du seuil de fermeture

20 Q $/Q Courbe d’offre Cm CTM CVM Q4Q4 Q5Q5 Q6Q6 Q7Q7 Q 10 Offre Fig. 14.3

21 21 Détermination du prix à court terme Le prix se détermine sur le marché L’offre de marché (somme des offres individuelles) rencontre la demande de marché N.B.: La demande de marché est beaucoup plus inélastique que la demande à la firme

22 22 FirmeMarché 4 QQ $/Q P L’offre du marché 100 firmes Cm Offre

23 23 FirmeMarché QQ $/Q P Demande du marché et fixation du prix 100 firmes Cm O D D

24 24 Détermination du prix à long terme L’absence de barrières à l’entrée joue ici un rôle déterminant ∏t > 0 : l’entrée de firmes réduit le prix ainsi que les ∏t de chacune ∏t < 0 : la sortie de firmes augmente le prix ainsi que les ∏t de chacune

25 25 FirmeMarché QQ $/Q P Une entrée de firmes à long terme Combien de nouvelles firmes ? Cm O D D D’ O’

26 26 FirmeMarché QQ $/Q P Une sortie de firmes à long terme Cm O D D D’ O’ Combien de départs ?

27 27 L’équilibre de long terme P = CTM Puisque RT = CT, le ∏t =0 Les firmes sont donc au seuil de rentabilité

28 28 Chez Benito Pizzeria Rappelons-nous la distinction entre les coûts fixes et les coûts variables –CFT: intérêt sur le capital emprunté, impôt foncier, assurances, etc. –CVT: serveurs, électricité, aliments, etc. –Puisque les CFT sont des coûts irrécupérables (sunk costs), il suffit à Benito de couvrir ses CVT


Télécharger ppt "La concurrence parfaite (Thème 4a) Les forces du marché à l’état pur Document préparé par Benoît Pépin."

Présentations similaires


Annonces Google