La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Norbert PERROT 1 er avril 20051 LA TECHNOLOGIE EN 6 ième 1. ENSEIGNEMENT TECHNIQUE – ENSEIGNEMENT TECHNOLOGIQUE 2. SCIENCES, TECHNOLOGIE ET ACTIVITÉS EXPÉRIMENTALES.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Norbert PERROT 1 er avril 20051 LA TECHNOLOGIE EN 6 ième 1. ENSEIGNEMENT TECHNIQUE – ENSEIGNEMENT TECHNOLOGIQUE 2. SCIENCES, TECHNOLOGIE ET ACTIVITÉS EXPÉRIMENTALES."— Transcription de la présentation:

1 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième 1. ENSEIGNEMENT TECHNIQUE – ENSEIGNEMENT TECHNOLOGIQUE 2. SCIENCES, TECHNOLOGIE ET ACTIVITÉS EXPÉRIMENTALES 3. SPÉCIFICITÉS DE LA TECHNOLOGIE 4. PROGRAMME ACTUEL DE 6 ième 5. NOUVEAU PROGRAMME DE 6 ième 5.3. Organisation pédagogique 5.2. Différences par rapport à lancien programme de 6 ième 5.1. Finalités des nouveaux programmes de Technologie au collège

2 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième La Technologie peut être définie comme la « science de lartificiel ». Par opposition aux « sciences de la nature », elle est le résultat de lactivité de lHomme, elle est au centre de sa culture, de son histoire et de son évolution. En effet les produits sont toujours inventés pour lhomme et par lhomme pour pallier ses insuffisances physiques, pour effectuer des travaux complexes ou répétitifs, pour améliorer son confort ou pour satisfaire des besoins plus ou moins vitaux ENSEIGNEMENT TECHNIQUE – ENSEIGNEMENT TECHNOLOGIQUE

3 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième La réalisation dun produit a longtemps été assimilée à la mise en œuvre de « règles de lart » ou à de savoir-faire. Lenseignement technique est alors fondé essentiellement sur lapprentissage de savoir-faire, et destiné à donner une formation professionnelle pour les métiers de lindustrie. À la fin du C.E.S. les élèves pouvaient sorienter vers une seconde technique qui débouchait vers un cycle de formation tourné vers la réalisation de produits simples. Certaines Grandes Écoles portent même encore avec fierté des noms de métiers aujourdhui pratiquement disparus en France : École des Arts et Manufactures, École des Arts et Métiers, École des Mines par exemple.

4 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième Les « règles de lart » sont devenues insuffisantes et souvent inadaptées face aux besoins qui ont profondément évolué et par voie de conséquence face aux produits qui sont devenus de plus en plus complexes. La conception et la réalisation de produits sest alors progressivement appuyée sur les résultats démontrés dans les sciences fondamentales. Mais la faiblesse des moyens de calcul dont la communauté scientifique disposait il y a encore une cinquantaine dannées, suffit à expliquer, voire à excuser, le développement de « techniques dexperts » plutôt que de méthodes scientifiques rigoureuses. Avec lévolution de ces moyens de calcul, lenseignement a changé : de technique il est devenu technologique.

5 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième 2. SCIENCES, TECHNOLOGIE ET ACTIVITÉS EXPÉRIMENTALES Les sciences sont des ensembles cohérents de connaissances, relatives à des objets, des phénomènes et des produits, obéissant à des lois et vérifiées par des activités expérimentales. Les activités expérimentales caractérisent la démarche scientifique et la démarche technologique. Ces activités sont indispensables à la vérification de lois ou de performances, à lélaboration de concepts, à la modélisation et à la compréhension du réel. La Technologie sappuie sur des méthodologies scientifiques rationnelles élaborées à partir de modélisations et dactivités expérimentales pour appréhender des réalisations dans leur globalité et leur complexité. Il ny a pas de sciences sans technologie et il ny a pas de technologie sans sciences.

6 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième Sciences, Technologie et activités expérimentales : trois expressions qui définissent des domaines différents certes, mais dont lappréhension nest pas simple et fait lobjet de grandes confusions. Pourquoi ? Parce que la Technologie est une discipline jeune qui nest pas encore bien positionnée dans le concert des disciplines ou des activités traditionnelles. Parce que les frontières ne sont pas étanches et quil y a une interpénétration mutuelle entre sciences, Technologie et activités expérimentales et qui se fécondent et se complètent mutuellement. Ainsi lévolution des sciences et de la Technologie est souvent liée à celle des besoins de lhomme.

7 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième Sciences Activités expérimentales Technologie Sciences de lingénieur

8 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième Les sciences physiques : étude des phénomènes et des applications. La Technologie : étude des réalisations, soumises à des contraintes multicritères.

9 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième 3. SPÉCIFICITÉS DE LA TECHNOLOGIE Par son ouverture sur le monde contemporain et la prise en compte de son environnement, la Technologie ne se place donc pas dans le prolongement naturel mais en complément des sciences. La Technologie est transdisciplinaire et fédératrice des savoirs et des savoir-faire développés dans toutes les disciplines. Senrichissant des autres disciplines, la Technologie sen distingue par ses finalités : conception et réalisation de produits répondant aux besoins exprimés par lHomme. La Technologique se caractérise par un mode de raisonnement original fait de transpositions, de similitudes de problématiques et danalogies adossé à un champ de contraintes pour aboutir à une solution.

10 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième La Technologie est une discipline à part entière. Elle dispose : dun corpus de connaissances spécifiques ; de modèles propres ; de démarches particulières. Elle permet : dacquérir des « compétences » ; dappréhender des réalisations dans leur environnement ; de souvrir sur le monde des entreprises.

11 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième La Technologie est caractérisée par plusieurs dimensions : systémique, nécessaire pour appréhender les produits dans leur globalité et complexité en intégrant la multiplicité des contraintes ; historique, afin de replacer les solutions technologiques dans un contexte temporel qui prend en compte lévolution des procédés et des techniques, et celle de la société et des besoins de lHomme ; créative, pour répondre (ou devancer) aux (les) nouveaux besoins exprimés par lHomme et pour sadapter aux nouveaux procédés, …, aux nouveaux matériaux, …, aux nouvelles modes, … ;

12 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième humaine, en participant au développement du savoir-être, comportement de plus en plus prisé par les entreprises, par le biais du travail en équipe, la prise de décisions multicritères, lapproche itérative dans la détermination dune solution qui nest jamais unique, …. économique, car un produit, quelles que soient la complexité et la « beauté » des solutions technologiques quil regroupe ou des services quil peut rendre, na de sens que sil trouve des acquéreurs.

13 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième Pour appréhender, analyser ou concevoir un produit, plusieurs approches caractéristiques de la Technologie sont possibles : fonctionnelle, le produit est considéré comme un ensemble de fonctions ; scientifique, le produit est appréhendé en fonction des phénomènes ou des concepts scientifiques quil regroupe ; technique, le produit est imaginé ou analysé comme un assemblage de composants et de solutions technologiques ; économique, le produit est considéré comme un objet de consommation, répondant à un besoin et résultant de méthodes de production dans un contexte donné ; historique, …, sociologique, …. culturelle, …

14 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième « Science de lartificiel », la Technologie est une DISCIPLINE à part entière qui permet dacquérir des savoirs et des savoir-faire, dans un domaine industriel donné, liés à lanalyse, la conception et la réalisation des produits. La Technologie s'apparente à une science par son esprit, par sa manière méthodique de poser un problème, par la rigueur de sa démarche, par la généralité de ses concepts.

15 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième 4. PROGRAMME ACTUEL DE 6 ième Les programmes actuels de Technologie au collège ont été construits autour de deux axes directeurs par le G.T.D. (Groupe Technique Disciplinaire) : APPROCHE GRADUÉE DE LA DÉMARCHE DE PROJET dans le domaine de la production de biens et de services. Acquisition progressive de compétences visant une utilisation raisonnée et autonome des TECHNOLOGIES DE LINFORMATION ET DE LA COMMUNICATION.

16 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième Le programme actuel de 6 ième Programme de Technologie en 6 ième Préparation à la réalisation sur projets (4/5 de lhoraire) Traitement de linformation textuelle (1/5 de lhoraire)

17 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième La première partie est une préparation à la réalisation sur projet qui est développée ensuite en 5 ième, 4 ième et 3 ième : Elle permet à lélève de se familiariser avec le processus de diversification à travers deux réalisations diversifiées du domaine de la mise en forme des matériaux et celui de la construction électronique (3/5 de lhoraire annuel). Ces phases de production de produits sont complétées par une observation et une analyse concrète de la façon dont les produits existants sont mis à la disposition du consommateur. Il sagit dune première approche qui, dès la classe de sixième, permet à lélève de prendre conscience quun produit nest pas simplement le résultat de solutions techniques mais quil sinscrit dans un environnement économique (1/5 de lhoraire annuel).

18 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième Préparation à la réalisation sur projets Mise en forme des matériaux Construction électronique Approche de la commercialisation de produits Réalisation dun produit simple tout en justifiant les matériaux utilisés. Opérations : découpage, poinçonnage, perçage, pliage et thermoformage. Réalisation dun produit par assemblage de composants électroniques usuels au moyen dun câblage imprimé et alimenté par des piles. Sensibilisation au fait quun produit na dintérêt que dans la mesure où il est mis à la disposition du consommateur.

19 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième Traitement de linformation textuelle Découverte dun micro ordinateur Notion de fichier Traitement de texte (saisie, mise en forme, impression, modification…) La seconde partie a pour but de familiariser lélève à loutil informatique : elle est consacrée au traitement dinformations présentées sous forme de texte à des fins de communication.

20 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième 5. NOUVEAU PROGRAMME DE 6 ième Le programme de 6 ième tel quil doit sappliquer en septembre 2005 a été soumis aux instances consultatives début décembre 2004 et publié au B.O.E.N. N°3 du 20 janvier Lorientation générale du programme de sixième, même sil sinscrit dans la continuité des apprentissages dispensés à lécole, est en rupture franche avec le programme actuel.

21 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième 5.1. Finalités des nouveaux programmes de Technologie au collège Lenseignement de la Technologie contribue à la construction dune culture commune à tous les élèves. Il permet : didentifier et de comprendre les principes et les solutions technologiques sur lesquels se fondent les produits et systèmes de son environnement ; dutiliser de façon raisonnée des moyens technologiques (micro- ordinateur, outils et équipements automatiques, ressources audio-visuelles …) ; de se familiariser avec une démarche originale qui se caractérise par un mode de raisonnement sur des problématiques faites de similitudes, danalogies et de transpositions permettant daboutir à une solution ;

22 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième de constater que la réalité des produits intègre de plus en plus de contraintes techniques, socio-économiques et de fondements scientifiques ; dappréhender les interactions entre les produits conçus et réalisés par lHomme et leur environnement physique et humain dans un monde où la sécurité, lergonomie et limpact environnemental deviennent déterminants ; de réaliser que les entreprises qui sont un lieu de production doivent trouver des solutions compatibles avec la maîtrise des coûts et linnovation.

23 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième 5.2. Différences par rapport à lancien programme de 6 ième lanalyse de produits (produits ou systèmes peu complexes) pour comprendre les besoins essentiels ou créés auxquels ils répondent, pour comprendre leur constitution et leur fonctionnement ; 1. Lenseignement sinscrit toujours dans la continuité des programmes de lécole sous les rubriques « Découvrir le monde » et « Sciences expérimentales et technologie », et permet de consolider et dapprofondir : la découverte et la mise en oeuvre de moyens élémentaires de fabrication ; lusage raisonné des technologies de linformation et de la communication.

24 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième 2. Il est construit autour du triptyque : À quoi sert un produit ? Comment un produit fonctionne-t-il ? Comment réalise-t-on un produit ? (à quoi çà sert ? comment ça marche ? comment cest fait ?) 3. Lenseignement est construit autour de deux démarches : La démarche dinvestigation : ensemble dactions et de réflexions autour dun problème à résoudre qui vise à observer le comportement, le fonctionnement, la constitution dun produit, à rechercher des informations et à identifier les solutions retenues ainsi que les principes qui les régissent.

25 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième 4. Lenseignement sappuie autour dun thème central, celui des Transports. Il permet à lélève dappréhender le monde des produits proches de son environnement quotidien, dapprécier leur évolution dans le temps. La démarche de résolution de problème technique, ensemble structuré de réflexions et dactions visant à partir de lexpression du problème identifié : -à lexpliciter ; - à identifier les contraintes qui y sont associées, le niveau de réponse attendue et les types de résolution possibles (lois règles, outils, méthodes et organisation, …) ; - à appliquer les méthodes de résolution ; -à comparer les résultats afin de faire un choix justifiable. La démarche de résolution de problème technique est très limitée en 6 ième.

26 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième 5. Les connaissances et compétences à acquérir sont clairement identifiées avec 3 niveaux taxonomiques : niveau 1 (information) : lélève est informé de lexistence de la connaissance, comprend son utilité dans un contexte donné, en apprend une définition simple quil est capable de restituer. niveau 2 (expression) : lélève est capable de citer la connaissance apprise, dexpliquer son utilité, de trouver, par lui-même et dans des situations simples, pourquoi il faut lappliquer. niveau 3 (utilisation dun outil associé à la connaissance) : dans un contexte simple donné, et pour répondre à une situation formalisée, lélève est capable, par lui-même, dutiliser un outil de résolution (modèle scientifique simple, méthode de résolution, procédure de travail).

27 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième 6. Le poids relatif entre les différentes composantes du programme est indiqué. Les produits issus du domaine des transports sont examinés à partir dune démarche dinvestigation portant sur : le fonctionnement (18 heures) ; les matériaux (6 heures) ; les énergies (6 heures) ; lévolution historique (6 heures) ; la réalisation (18 heures). 7. Les apprentissages relatifs aux T.I.C. sont intégrés à lenseignement aussi bien lors de lanalyse des produits étudiés que de leur réalisation. Ce qui implique 36 séances de 1,5 heure par semaine dans une année scolaire.

28 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième 8. La dimension économique, indispensable pour apprécier les solutions (notion de coût, de prix, de valeur, de marché, de service, …), nest pas explicitement formulée dans ce programme. Elle ne fait pas lobjet de connaissances imposées. 9. La mise en oeuvre des activités réalisées sur ces produits et systèmes, préconisées par les programmes, conduit à recommander la constitution de groupes à effectifs réduits (par exemple en formant 3 groupes à partir de 2 divisions), tout en respectant l'horaire élève et les règles de sécurité relatives aux équipements utilisés. 10. Lordre des activités pédagogiques doit répondre à une certaine logique : lorganisation par T.P. tournants nest pas possible. Il faut prévoir une organisation indépendante des supports utilisés mais dans laquelle les activités des élèves sont construites à partir des mêmes objectifs pédagogiques : la pédagogie est organisée autour de centres dintérêt.

29 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième Le matériel actuel des salles de technologie pourra bien évidemment être utilisé en particulier pour lapproche réalisation : Mais il est indispensable de mettre en place des postes de travail pour 4, 5 élèves pour étudier les produits selon la démarche dinvestigation … Thermo plieuse Tour C.N. Fraiseuse C.N. 11. Les activités pédagogiques suggérées par ce programme vont nécessiter la mise en place de laboratoires de technologie.

30 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième Exemple dergonomie dun poste de travail Un produit. Un produit démonté. Un micro relié à Internet (logiciels de bureautique, visionneuse,…).

31 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième Chaque produit devra être accompagné dun : dossier technique présentant : - le produit réel (analyse du besoin, éléments du cahier des charges, définition des solutions technologiques, maquette numérique,…) ; - le produit didactique (mise en situation dans le contexte industriel, description de linstrumentation, présentation des mallettes, …). Les supports retenus sont des produits simples ou des modèles réduits replacés dans leur contexte, illustrant la diversité des technologies actuelles, mis en situation de fonctionnement afin de permettre une observation et une analyse dans les conditions dutilisation.

32 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième dossier pédagogique comprenant : - un ensemble de fiches T.P., avec pour chacune delles le déroulement des activités prévues, les prérequis nécessaires et les objectifs pédagogiques (ce que lélève doit savoir pour réussir la séance et ce quil va apprendre au cours de celle-ci) ; - les corrigés ; - des fiches de synthèse sur ce quil faut retenir après un cycle homogène dactivités (centre dintérêt). dossier ressources décrivant : - les ressources pédagogiques (informations permettant lacquisition de connaissances sur les matériaux, énergies, …) ; - les ressources technologiques (familles de produits répondant à un même besoin, familles de solutions réalisant une même fonction, …, informations sur lévolution de ces produits ou de ces solutions, …).

33 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième Trois produits au minimum, qui font appel à des principes techniques différents, servent de supports aux activités. Lun deux donne lieu à une réalisation Organisation pédagogique Ces produits sont examinés à partir dune démarche dinvestigation selon cinq pôles portant sur le fonctionnement, les matériaux, les énergies, lévolution historique et la réalisation.

34 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième Produit Pôle 1 : à quoi ça sert ? comment cest fait ? comment ça marche ? Activités : démontage, observation, analyse déclatés, utilisation dune visionneuse, … Pôle 2 : matériaux Activités : étude des matériaux à replacer dans le contexte du pôle 1, essais si possibles, fiche de synthèse sur les matériaux, …. Pôle 3 : énergies Activités : étude de(s) énergie(s) à replacer dans le contexte du pôle 1, comparaison avec dautres produits, fiche de synthèse sur les énergies, …. Pôle 4 : évolution des produits Activités : comparaison de solutions répondant à un même besoin, fiche de synthèse, …. Analyse dun produit

35 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième Produit Pôle 1 : à quoi ça sert ? comment cest fait ? comment ça marche ? Pôle 2 : matériaux Pôle 5 : réalisation Réalisation partielle ou non, ou assemblage, dun produit, dun modèle réduit, … Réalisation dun produit

36 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième Les activités de réalisation, mises en place en fonction des supports choisis et des moyens disponibles dans les collèges, incitent lélève à réfléchir à la pertinence des opérations successives. Mais auparavant le produit devrait être étudié selon les pôles 1 et 2. Si cette étude a été faite au préalable, il est inutile de la refaire. La réalisation porte, sauf impossibilité dûment justifiée, sur un produit issu du thème des transports et met en œuvre des moyens de production unitaires.

37 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième Dans chacun des 5 pôles, il est souhaitable dorganiser les activités à partir dobjectifs pédagogiques identiques pour une même séance. Un centre dintérêt regroupe : une même classe de savoirs et de compétences associées qui sont déclinées dans le programme ; une même classe de problèmes et/ou de solutions technologiques. Les activités doivent donc faire référence à un même CENTRE DINTÉRÊT.

38 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième Les centres dintérêts Pôle 1 C.I.11 : Lobservation de produits simples. C.I.12 : Létude du fonctionnement dun produit simple. Pôle 2 C.I.2 : Les matériaux. Pôle 3 C.I.3 : Les énergies. Pôle 4 C.I.4 : Lévolution des produits. Pôle 5 C.I.5 : La réalisation dun produit.

39 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième Proposition pour lordre des séances C.I.11 Observation de produits simples (3 séances : 4, 5 heures) S1 : Mise en oeuvre dun produit. Compétences associées : Associer un besoin à un usage. Identifier objet et produit. Identifier la fonction dusage du produit. S2 : Description du principe général de fonctionnement dun produit simple. Compétences associées : Décrire le principe général du fonctionnement dun produit simple. Énoncer la fonction destime du produit. S3 : Synthèse + début de la séance S4.

40 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième C.I.12 Étude du fonctionnement dun produit simple (9 séances : 13,5 heures) S4 : Évaluation sur les séances S1, S2 et S3. Mise en oeuvre dun autre produit avec la notice. Compétences associées : Repérer, dans une notice, les éléments permettant la mise en service dun produit. S5 et S6 : Analyse du produit. Compétences associées : Identifier les principaux éléments constituant le produit. Représenter le fonctionnement observé. Identifier les fonctions techniques qui assurent la fonction dusage. S7 : Synthèse + début de la séance S8.

41 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième S8 et S9 : Évaluation sur les séances S4, S5, S6 et S7. Représentation du principe de fonctionnement du produit. Compétences associées : Associer le produit et ses éléments à une représentation. Identifier les éléments réalisant une fonction technique. S10 : Comparaisons de fiches techniques de produits ayant la même fonction dusage. Compétences associées : Repérer, dans une notice, les éléments permettant la mise en service du produit, son utilisation, son entretien, les règles de sécurité à observer. S11 : Validation dun produit. Compétences associées : Apprécier un produit en fonction de ses performances techniques. S12 : Synthèse + début de la séance S13.

42 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième C.I.2 Les matériaux (4 séances : 6 heures) S13 : Évaluation sur les séances S8, S9, S10, S11 et S12. Identification des matériaux sur un produit + synthèse entre les différents groupes (1/2 heure). Compétences associées : Reconnaître les matériaux constituant le produit étudié. S14 : Reconnaissance des familles de matériaux. Compétences associées : Reconnaître et nommer par grandes familles, les matériaux utilisés en indiquant notamment leur aptitude au façonnage, leur résistance à la corrosion et leur impact sur lenvironnement. Repérer à quelle famille appartient un matériau.

43 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième S15 : Validation du choix des matériaux. Compétences associées : Identifier la relation entre solution technique, matériau et procédés de réalisation. Mettre en relation les choix dun matériau et sa capacité de recyclage ou de destruction. S16 : Synthèse + début de la séance S17.

44 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième C.I.3 Les énergies (4 séances : 6 heures) S17 : Évaluation sur les séances S13, S14, S15 et S16. Identification de lénergie utilisée dans TOUS les produits. Compétences associées : Identifier lénergie utilisée dans le fonctionnement du produit. S18 : Identification de la chaîne dénergie dans TOUS les produits. Compétences associées : À partir du produit étudié, identifier les éléments de stockage, de distribution, de transformation de lénergie. S19 : Identification de limpact de lénergie utilisée par le produit sur lenvironnement. Compétences associées : Indiquer le caractère plus ou moins polluant dune énergie. S20 : Synthèse + début de la séance S21.

45 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième C.I.4 Lévolution des produits (4 séances : 6 heures) S21, S22 et S23 : Évaluation sur les séances S17, S18, S19 et S20. Étude de lévolution des produits. Compétences associées : Situer dans le temps les inventions en rapport avec le produit étudié. Classer chronologiquement des produits ayant la même fonction dusage. Identifier des principes techniques simples liés au produit étudié et à leur évolution. S24 : Synthèse + début de la séance S25.

46 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième C.I.5 La réalisation dun produit (12 séances : 18 heures) S25 : Évaluation sur les séances S21, S22, S23 et S24. S25 à S35 : Réalisation partielle ou non, ou assemblage, dun produit simple, dun modèle réduit. Compétences associées : Organiser le travail (déterminer les tâches) et la communication. Décoder un plan de montage, un schéma, un dessin en vue éclatée et la nomenclature associée. Proposer une procédure dassemblage et définir une chronologie des antériorités. Vérifier le poste de travail, les conditions de sécurité, la propreté. Contrôler à laide dun gabarit, dinstruments de mesure. Identifier et classer les contraintes de fonctionnement, dutilisation, de sécurité, …

47 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième Des bilans intermédiaires sont à mettre en place afin dassurer un suivi de la réalisation. Ainsi, les élèves sont-ils amenés à faire état de lavancement des tâches dans lesquelles ils sont impliqués. Tout en tenant compte des capacités et compétences dun élève de sixième, ces bilans pourraient se fonder sur le principe de la revue de projet. S36 : Synthèse et évaluation.

48 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième Pour chaque séance, les fiches dactivité sont construites à partir dobjectifs pédagogiques communs et sont a priori les mêmes quel que soit le support utilisé par lélève. Ce nest pas le support qui induit les démarches propres à la technologie et les connaissances et les compétences à acquérir. Le déroulement des séquences doit prévoir lévaluation formative et sappuyer sur les T.I.C..

49 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième C.I.3C.I.4 S17S18S19S20S21S22S23S24 P1 EvaluationG3-év. G3 P2 Syn.G4-év.G4 Syn. P3 etG5-év. G5 et P4 Rotation sur les S21 G1-év. G1 S25 P5 différents produitsG2-év.G2

50 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième Ce planning ne précise pas les évaluations formatives. Lors des synthèses, les T.I.C. seront à privilégier. C.I.5 S25S26S27 S28 S29S30S31S32 S33 S34S35 S36 P1 G2-év.G2 P2 G3-év. G3 BilanG3 BilanG3 Syn. P3 G4-év.G4 etG4 etG4 et P4 G5-év. G5 év.G5 év.G5 év. P5 G1-év. G1

51 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième La mise en place de ces nouveaux programmes de Technologie au collège, le B2i et la découverte professionnelle constituent un formidable challenge et doivent donner à la discipline et à celles et à ceux qui lenseignent toute la reconnaissance quils méritent. Limplantation réussie des sciences de lingénieur au lycée et des sciences industrielles pour lingénieur en C.P.G.E. doit nous encourager mais surtout nous inciter à mutualiser nos compétences et nos connaissances car cest tous ensemble que nous pourrons faire reconnaître les vertus de notre discipline de lécole élémentaire à luniversité !

52 Norbert PERROT 1 er avril LA TECHNOLOGIE EN 6 ième Adresse du site national


Télécharger ppt "Norbert PERROT 1 er avril 20051 LA TECHNOLOGIE EN 6 ième 1. ENSEIGNEMENT TECHNIQUE – ENSEIGNEMENT TECHNOLOGIQUE 2. SCIENCES, TECHNOLOGIE ET ACTIVITÉS EXPÉRIMENTALES."

Présentations similaires


Annonces Google