La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Autorité et respect Yves Michaud Université de tous les savoirs au lycée Université de tous les savoirs juin 2010 ©Yves Michaud.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Autorité et respect Yves Michaud Université de tous les savoirs au lycée Université de tous les savoirs juin 2010 ©Yves Michaud."— Transcription de la présentation:

1 Autorité et respect Yves Michaud Université de tous les savoirs au lycée Université de tous les savoirs juin 2010 ©Yves Michaud

2 Plan 1) le pouvoir 2) lautorité 3) autorité et éducation 4) le respect 5) le respect des personnes et le respect de soi Université de tous les savoirs juin 2010 ©Yves Michaud

3 1.1. Le pouvoir et ses médiations le pouvoir = capacité consciente d'exercer une influence sur le comportement d'autrui": pour le faire agir, pour le faire agir de telle manière ou pour l'empêcher d'agir Trois moyens (médiations) du pouvoir Le consensus sur l'autorité: on est d'accord sur les valeurs, les fins, les règles, les procédures, sur qui commande, etc. L'intérêt: on attend un avantage ou on craint un désavantage mais par ailleurs pas nécessairement accord, La crainte de la force Université de tous les savoirs juin 2010©Yves Michaud

4 1.2. Consensus, intérêt et contrainte Consensus = relation d'autorité (se méfier de lidée que le consensus peut fonctionner sans autorité: fantasme de lautogestion) Intérêt = relation d'incitation Contrainte = relation de contrainte Chaque relation est affaire de degré Chaque relation est présente dans toute situation humaine Définition d'une situation par trois vecteurs: le vecteur autorité, le vecteur incitation, le vecteur contrainte. Exercice pratique: analyser une situation courante dans ses composantes Université de tous les savoirs juin 2010©Yves Michaud

5 1.3. Les faillites du pouvoir (à titre de contre-épreuve) Dévaluation de l'autorité (impuissance) Prépondérance de l'incitation (vénalité) Gesticulation de la force (menace) Crainte dexercer lautorité (manque de courage ou de confiance en soi) Effondrement du pouvoir (an-archie, chaos, autogestion erratique) Université de tous les savoirs juin 2010©Yves Michaud

6 2.1. L'autorité: caractéristiques L'importance du groupe : pas de pouvoir sans adhésion d'un groupe. Même quand un groupe se soumet à une autorité violente, il y a une part de consentement (servitude volontaire) Importance du consensus: on ne rétablit pas l'autorité par la violence Importance de la dimension "éthique" de l'autorité L'autorité n'est pas la séduction L'autorité n'est pas le dialogue L'autorité n'est pas l'achat par des biens, faveurs, récompenses, concessions Importance de la dimension hiérarchique de l'autorité: reconnaissance qu'il faut un "ordre" et des règles. La synergie du groupe, la robustesse de la communauté Université de tous les savoirs juin 2010©Yves Michaud

7 2.2. Variétés de l'autorité L'autorité politique : avoir le pouvoir légitime L'autorité religieuse : être dépositaire de la relation au sacré L'autorité parentale : avoir engendré et protéger la progéniture L'autorité de l'expert : avoir la compétence L'autorité du notable : être là depuis longtemps L'autorité des Anciens : avoir fondé, être à l'origine de… L'autorité du professeur : vouloir et pouvoir éduquer L'autorité des people et des marques: être connu et être connu pour être connu Université de tous les savoirs juin 2010©Yves Michaud

8 2.3 Les sources de l'autorité: les sources empiriques Formes et sources de l'autorité L'autorité de la tradition et des coutumes L'autorité légale L'autorité charismatique (vrai et faux charismes) L'autorité de la compétence Formes correspondantes de la défiance Ne pas croire dans les usages Avoir du soupçon sur la loi Se méfier des personnes Aveuglement à la compétence – ou ne pas voir qu'elle est nécessaire dans tel ou tel cas Université de tous les savoirs juin 2010©Yves Michaud

9 2.4. Les bases théoriques de l'autorité Échecs des anciens Grecs pour penser l'autorité (modèle technique, modèle familial, modèle pastoral, modèle despotique) Réussite grecque pour penser l'autorité de la vertu et l'autorité du savoir Conception romaine de l'autorité politique: la force du passé et de la fondation. L'auctoritas romaine: ce qui vient de la fondation et de la tradition et doit être "augmenté » (augeo-augere) par ceux qui viennent ensuite Conception religieuse de l'autorité: l'autorité de Dieu transmise aux hommes et notamment aux rois et aux papes. Mélange de l'autorité politique et de l'autorité religieuse. Hésitation par la suite entre le sacré politique et une autorité purement humaine. Locke versus Rousseau Université de tous les savoirs juin 2010©Yves Michaud

10 3.1. Autorité et éducation : Revenir aux sources de l'autorité Sources : Le groupe La communauté La loi La tradition La coutume et les usages La compétence Le charisme L'organisation de l'action Interrogations Le groupe - ses divisions La communauté et ses complexités La loi et ses critiques La tradition: quelle tradition? La coutume et les usages La compétence Le charisme L'organisation de l'action Université de tous les savoirs juin 2010©Yves Michaud

11 3.2. Lautorité à lécole face à lindividualisme, à légalité, au conformisme Les jeunes, lindividualisme et le conformisme Moi et le groupe Le conformisme Les appartenances plurielles (diversité culturelle et ethnique) La demande de reconnaissance et la demande de respect L'égalité: des demandes ambiguës Égalité abstraite : les personnes. Le respect abstrait Égalité différenciée : en tenant compte des appartenances. Le soin (care) Égalité dans la liberté et la conscience. Le respect éthique et exigeant Université de tous les savoirs juin 2010©Yves Michaud

12 4.1. Le respect : une distinction de départ Le respect comme mode de comportement : je respecte linterdiction de fumer (je ne fume pas), au foot ou au rugby, je respecte la ligne de touche (je ne passe pas en touche) Le respect comme vécu, attitude et sentiment: jéprouve du respect pour mon grand père, pour les lieux de religion, les lieux dun terrible accident. Je ressens quelque chose. Université de tous les savoirs juin 2010©Yves Michaud

13 4.2. Conséquences de la distinction pour les conduites Je respecte des interdictions (code de la route), des règles (dans un jeu), des prescriptions (respecter la prescription dun médicament), des normes (les normes de bruit, les distances de sécurité) Ça ne veut pas dire forcément que jéprouve le sentiment de respect mais jobéis, je me conforme. Lobéissance peut avoir plusieurs raisons: jobéis par crainte (il est plus fort que moi, je ne veux pas damende) par habitude (jai toujours fait ainsi) parce que ça marrange (je veux continuer à jouer au foot) parce que jai vraiment du respect Université de tous les savoirs juin 2010©Yves Michaud

14 4.3. Le sentiment de respect Le sentiment de respect: Une émotion, un ressenti qui nous fait avoir une attitude envers quelquun ou quelque chose - le respect se traduit dans le comportement. Quelle attitude? Ne pas traiter par dessous la jambe, ne pas rudoyer, faire attention, attacher de la valeur Étymologie : verbe latin respicere = regarder de nouveau quelque chose, sarrêter sur, regarder mieux = prêter une attention forte et voir autrement. cest un individu comme un autre mais cest un être humain comme moi et il est vieux et vulnérable je le respecte Université de tous les savoirs juin 2010©Yves Michaud

15 4.4. Analyse du sentiment ou de lattitude de respect Le respect comme sentiment est le propre dun être humain. Mon chien ne me respecte pas : il mobéit. Je nattends pas du respect de la montagne – elle est comme elle est Ce sentiment suppose un objet « à respecter », parce quil le mérite, parce quil a une valeur. Je laisse de côté mon égoïsme, pour me tourner vers lobjet et me soumettre à lui. Exemples : si je respecte une personne, je vais adapter mon comportement à elle, faire attention à elle, avoir du soin pour elle, arrêter de penser à moi dabord. Mais je mets aussi activement quelque chose de moi : je ne suis pas entièrement dépendant ou passif – jaccorde mon attention à bon escient, volontairement, parce que jestime avoir des raisons – normalement je peux expliquer mon respect. Cest une idiotie de dire : « je respecte mais je ne sais pas pourquoi » Université de tous les savoirs juin 2010©Yves Michaud

16 4.5. Caractéristiques du respect Le respect ne se commande pas subjectivement : il faut que la chose respectée dirige mon attitude – objectivité (je ne peux pas dire : « je respecte X mais je ne sais pas pourquoi ») Le respect mimpose des contraintes – je dois me conduire « selon la règle du respect ». Je ne peux dire « je respecte cette femme mais cest une salope » Mes raisons de respecter ne valent pas seulement pour moi – je peux en partie les expliquer et les faire partager aux autres, ou au moins leur faire comprendre mon respect. Ex religion. Le respect a une certaine universalité : si je respecte une chose pour une raison, il me sera difficile de ne pas respecter une chose comparable pour la même raison – sauf si elle comporte des différences trop fortes à dautres égards. Je respecte toutes les mères comme ma mère mais quen est-il dune mère indigne? Université de tous les savoirs juin 2010©Yves Michaud

17 4.6. Pour quelles choses, pour qui a-t-on du respect ? Certaines choses de valeur (les œuvres dart, les souvenirs, les monuments, lespace public) La nature en tant quelle nous demande de lattention plutôt que de la dévastation, des détritus, de la pollution Les personnes Nous-mêmes comme personnes NB tout le monde ne sera pas daccord. Certains disent que seules les personnes méritent le respect. Université de tous les savoirs juin 2010©Yves Michaud

18 5. 1. Le respect pour les personnes deux thèses en présence Le respect est du à toute personne, à tout humain parce quil est un humain – parce que cest un être rationnel libre, cest-à- dire une fin en soi quon ne doit jamais traiter comme un moyen. Thèse de Kant Le respect est du aux personnes en fonction de leur valeur morale et de leurs mérites : il y a donc des degrés de respect et tout le monde na pas le droit au même respect Université de tous les savoirs juin 2010©Yves Michaud

19 5.2. Les deux thèses (suite) Kant : « Agis de telle manière que tu traites lhumanité en toi ou en autrui toujours comme une fin et jamais comme un moyen » (Fondements de la métaphysique des mœurs 1785) Ici la relation est symétrique: A respecte B et B respecte A dès lors que A et B sont des personnes Et nécessaire : si A est une personne, A est nécessairement respectable Les personnes doivent être respectées quand elles sont respectables selon leur moralité selon le respect quelles montrent envers autrui selon leur rationalité La relation peut être asymétrique et elle est contingente : A respecte B si B est respectable… Université de tous les savoirs juin 2010©Yves Michaud

20 5.3. Le respect de soi Une personne qui se respecte ne se traite pas comme un moyen, fait preuve de dignité, assume sa responsabilité. Quand une personne ne se respecte-t-elle pas ? quand elle sutilise comme moyen (prostitution) Quand elle na pas souci de sa dignité (exhibitionnisme de soi) Quand elle se laisse aller au lieu de faire preuve de volonté (faiblesse de la volonté – par rapport au travail, à la drogue, à la sexualité) Université de tous les savoirs juin 2010©Yves Michaud

21 5.4. Le respect de soi (suite) Relation entre respect de soi et respect dautrui pour soi : pour me traiter comme une personne, il faut que les autres me traitent comme une personne – notion de réciprocité et de réassurance en autrui. Celui qui est méprisé risque de mépriser et surtout de se mépriser. Lien entre estime, estime de soi et estime de lautre. Lien entre vulnérabilité et demande de reconnaissance. Le respect de soi nest rien dinné : cest en grande partie un sentiment auquel nous donne droit la reconnaissance dautrui: les individus se respectent dautant plus que la relation avec autrui leur permet de se respecter, cest-à-dire sils se sentent respectés. Université de tous les savoirs juin 2010©Yves Michaud

22 Fin Université de tous les savoirs juin 2010©Yves Michaud


Télécharger ppt "Autorité et respect Yves Michaud Université de tous les savoirs au lycée Université de tous les savoirs juin 2010 ©Yves Michaud."

Présentations similaires


Annonces Google