La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LA RECHERCHE DOCUMENTAIRE A L’UNIVERSITÉ DE SAVOIE

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LA RECHERCHE DOCUMENTAIRE A L’UNIVERSITÉ DE SAVOIE"— Transcription de la présentation:

1 LA RECHERCHE DOCUMENTAIRE A L’UNIVERSITÉ DE SAVOIE
BU BOURGET 1) Présentation très rapide du SCD. 2) Introduction Objectif du cours : familiariser les étudiants à la recherche documentaire, la méthodologie, les outils de recherche et la rédaction d’une bibliographie. Donner des trucs et astuces pour trouver rapidement et correctement de l’information. On part du principe que l’étudiant à un mémoire à rendre sur un sujet exprimé par ex sous forme d’une phrase. Enfin, dire qu’il existe toujours des documents. Une recherche infructueuse est une recherche mal formulée. 3) Questions aux étudiants : Demander quels outils les étudiants utilisent généralement pour leur recherche. (souvent réponse Google). Demander s’ils vont consulter les bases en ligne. (souvent réponse Non). 4) Accrocher les étudiants : En leur présentant la recherche documentaire comme un élément très important pour leur cursus à la fois scolaire et professionnel. Formation (Physique par défaut) Service Commun de la Documentation Bibliothèque Universitaire du Bourget du Lac Responsable : Mr J. POLLET Christophe CHAIX Clément DODANE

2 Plan du cours 1) L’accès à l’information à la B.U du Bourget.
2) Méthodologie de recherche documentaire. 3) Bases de données bibliographiques. 4) Structure d’un document. 1.1 Les postes informatiques. 2.2. Le portail de l’Université. 2.1. Définir l’objet de la recherche. 2.2. Trouver un ensemble de documents pertinents grâce aux outils de recherche. 2.3. Localiser les documents. 2.4. Critiquer sa recherche. Présentation en 4 points : L’accès à l’information à la B.U. du Bourget Méthodologie de recherche documentaire Bases de données bibliographiques Structure d’un document. 3.1. Principe et fonctionnement d’une base de données. 3.2. Les catalogues. 3.3. Les ressources électroniques. 3.4. Internet. 4.1. La page de titre. 4.2 Les références bibliographiques.

3 1.1. Les moyens d’informations et leurs accès informatiques
BU du Bourget Nature et localisation des postes informatiques Les moyens d’informations à disposition CATALOGUE Postes BU CATALOGUE RESSOURCES ELECTRONIQUES, A TO Z LIENS BNF, UNIVERSITES INTERNET Postes Salle Informatique BU - Le portail de l’Université (Internet) permet un accès à la quasi-totalité des outils de recherche. Seules les ressources électroniques ne sont pas accessibles en dehors du site de la faculté (Intranet). - Sensibiliser les étudiants sur le fait que l’accès à l’information peut se faire depuis n’importe quel poste informatique de la faculté, mais aussi que les postes de la BU ont des accès spécifiques en fonction de leur localisation : 1et 2e étages, salle informatique. Postes Université Salles BU, IUT, labo… INTERNET Catalogue du SCD. Catalogue Annecy, Catalogue Pays de Savoie, SUDOC. A TO Z - Ressources électroniques. - Liens : autres bibliothèques. INTERNET Sauf Ressources Electroniques Postes Externes

4 1.2. Le portail de l’Université
Les catalogues et les ressources électroniques Petite visite du portail. Cliquez sur la flèche pour accéder à Univ-savoie.fr. Passer par l’onglet Bibliothèque et montrer les différentes options. Présenter A to Z Ne pas trop s’attarder…

5 3) L’importance de la critique.
2. Méthodologie de recherche documentaire 2.1. Définir l’objet de la recherche 2.2. Trouver un ensemble de documents pertinents grâce aux outils de recherche 2.3. Localiser les documents 2.4. Critiquer sa recherche 1) La méthodologie documentaire peut s’articuler autour de 4 points. (les lire). 2) Les relations entre les étapes : Expliquer que l’on peut être amener à redéfinir l’objet de recherche par la compréhension et l’interrogation des bases de données, par exemple par la consultation d’un thésaurus (mot-clés). 3) L’importance de la critique.  Dire que ces deux aspects de la recherche documentaire seront abordés au cours du diaporama. 4) Introduire la diapositive suivante « on va commencer par définir l’objet de recherche ». - Les étapes sont en relation constante au cours de la recherche… - La critique s’effectue aussi à chaque étape…

6 2.1. Définir l’objet de la recherche
Déterminer à quelle « échelle » se situe son questionnement. Il faut affiner ou au contraire élargir le ou les champs disciplinaires. (Spécialité ou généralité) - Trois points importants permettent de définir l’objet de sa recherche (les lire un par un) : Est-ce que mon sujet relève plutôt d’une généralité ou d’une spécialité ? Notion d’échelle importante, utile pour la suite pour cerner le sujet. (ex : physique appliquée – électronique – silicium). Mettre sur un papier les idées, les concepts qui cerne le sujet. Le choix est associés alors à celui de l’échelle. Enfin on retranscrit cela par des mot-clés équivalent à des synonymes des termes du sujet. Ces mots-clés vont nous permettre d’interroger les bases de données. De plus, on va pouvoir puiser dans cette « réserve » quand les premières informations obtenues ne correspondent pas aux attentes. Il faut cerner le sujet, créer une liste des idées et des concepts associés. Trouver les « corrélats » ou synonymes dans le champs sémantiques et traduire les concepts en mots-clés.

7 - Pour conclure le point 2.1.,
Questionnements… QUI ? - Est-ce que je connais un spécialiste, un laboratoire spécialisé (= personne ou lieu ressource) ? QUOI ? - Quels sont les divers points de vue (scientifique, technique, économique, social, politique, etc.) ? - Quels types d’information recherche-t-on (document technique, loi, manuel de cours) ? OÙ ? - Cherche-t-on un document accessible immédiatement (site BU UdS) ou ailleurs ? POUR QUI ? - Niveau d’analyse (public visé, niveau enseignement, niveau recherche) ? COMMENT ? - Quelles sont les causes et les conséquences liées au sujet, les résultats et les applications ? - Quels sont les outils, moyens et techniques mis en œuvre ? - Quantitatif, qualitatif ? - De quelle manière ma problématique est-elle envisagée au sein de ma discipline ? - Pour conclure le point 2.1., Expliquez que cette démarche peut être faciliter par des questionnements « classiques ». (lire rapidement la liste qui apparaît). Cela permet de ne pas oublier des points de vue originaux.

8 Bien choisir ses outils de recherche : 3) S’aider des mots-clés
2.2. Trouver un ensemble de documents pertinents grâce aux outils de recherche Point 1 Point 2 Point 3 Connaître l’ensemble des outils pour un choix judicieux Bien choisir ses outils de recherche : Connaître les outils (faire apparaître le point 1 et lire) Commentaires : Le travail préparatoire va donc être utile pour sélectionner des bases généralistes ou spécialisées, des bases qui recherchent des ouvrages ou des revues, des statistiques, etc… Quant on les connaît bien, on peut aussi choisir de commencer par certaines et de finir par d’autres, afin de se servir de cette exploration pour mieux cerner son sujet et ainsi viser au plus juste l’information adéquate. 2) Comprendre leur fonctionnement (lire le point 2). Commentaires : Comprendre comment est organisé une base de données, consulter les thésaurus ou les index permet de trouver par ex sous quels mots-clés sont répertoriés les sujets de recherche que l’on explore. 3) S’aider des mots-clés (activer le point 3) Commentaires : La lecture d’une notice permet de connaître les mot-clés utilisés pour décrire l’ouvrage, et ainsi de se renseigner soit même sur les bons mot-clés à choisir. Cela nous montre bien les interactions entre les différentes phases de la recherche documentaire. Mais quels sont donc ces différents outils proposés par la BU ? »» Comprendre l’architecture d’une base de données pour une exploitation optimum (ex : avec l’index ou le thésaurus) CRITIQUE Définir le champs de recherche Consultation des outils Ex : recherche de mots-clés dans le Sudoc.

9 Les outils de recherche à la BU du Bourget :
PPT Interactif L1 DUT GACO SFA Prépa Polytechnique L3 ESIGEC Génie de l’Environnement SFA Sciences et Technologies, Science de la Matière Spécialité Chimie Biochimie Spécialité Sciences Physiques Spécialité Physique (PPT actuel) Dewey Ressources électroniques Page spécialisée (site Internet…) M1 ESIGEC VERDEC SFA Sciences et Technologies, Physique (PPT actuel) M2 LMOPS Sciences et Technologies, Chimie (Polymères). Cette page a pour objectif de rediriger la présentation vers des diapositives spécifiques en fonction du cursus des étudiants. Il existe une autre page similaire à la diapositive 22 et 23 (ressources électroniques et page spécialisée). Alimenter cette page lorsque de nouvelles formations sont données, et créer de nouvelles Dewey. Technique : créer une diapositive vierge ou importée à la fin du PPT. Insérer la Dewey en gardant le même format mais en changeant les cotes. Sélectionner ensuite dans cette diapositive (n°8) le texte correspondant au cursus. Cliquer droit et sélectionner « lien hypertexte » puis à gauche de la boîte de dialogue « emplacement dans ce document ». Sélectionner le numéro de diapo, en général la dernière, ou dans un groupe de diapo de même nature, puis OK. Ne pas oublier ensuite de créer un retour. Effectuer les mêmes opérations pour les autres diapositives. Pour uniformiser les diapositives, cliquer droit sur le fond d’une diapo modèle, puis sur « arrière-plan », cocher la case « cacher les graphiques du masques » et « appliquer partout ». Si des rajouts de pages sont effectuées dans le corps du PPT, il ne faut surtout pas oublier de mettre à jour les liens hypertextes ! ! ! Attention : par défaut, le PPT est destiné à des étudiants de physique L3, Master. Pour les L3, passer la diapositive 22 (page spécialisée). Pour les L1, passer la diapositive DOI. Généralité : STAPS, MATHS, S.V., SVT, GÉO.

10 Une première approche : la cote Dewey
Les outils de recherche à la BU du Bourget : - La cote* DEWEY P H Y S I Q U E Généralités (Dictionnaires, Encyclopédies) et Informatique. Systèmes, Traitement de données, Programmation, IA. Philosophie et disciplines connexes (psychologie). Religion et mythologie. Sciences sociales. Langues. Science de la nature et mathématiques. 501 Philosophie et Théorie des Sciences. 510 Mathématiques générales. 519 Probabilités. 520 Astronomie, Astrophysique. 530 Physique générale. Mécanique Quantique. 539 Physique moderne (atomique, nucléaire, moléculaire). 540 Chimie. 530 Sciences de la Terre. Technique (Sciences appliquées). 621 Physique appliquée. Génie Atomique. 681 Instruments de mesures (voir aussi 530.7). Les Arts (dont Sports et Activités de loisirs). Littérature et rhétorique. Géographie, Histoire, biographies et voyages. Une première approche : la cote Dewey - Expliquer Dewey. - Lire les sous-classes spécifiques. Dire que c’est le premier outil qui permet de repérer des livres dans une BU, surtout pour consulter les ouvrages « généralistes », les recueils d’exercices, etc. Pour certains sujets (comme l’environnement) ou certains cursus (sports, ESIGEC, GACO…), on va trouver des livres un peu partout, il faut donc aller regarder dans toutes les cotes. Bien insister sur ce fait auprès des étudiants.

11 - Les Encyclopédies, dictionnaires… - Les catalogues informatiques :
Catalogues du SCD Catalogue du SUDOC Catalogue de la BNF - Les ressources électroniques : Bases de données bibliographiques Catalogues Editeur A TO Z - Internet Signets (de la BNF) Moteurs de recherche (google) Énumérer les quatre sortes d’outils. Expliquer pour chacun sa nature et son utilité. Les catalogues : ils sont la vitrine, le miroir du service qu’ils représentent. Permet la recherche du contenu des BU ou BN… Pour les ouvrages, revues, cd-rom, avec descriptions et indications de la disponibilité et de la localisation. 2) Les bases de données biblio et les catalogues Editeur dépouillent des revues spécialisées à l’échelle mondiale (langue anglaise principalement) avec notices et renvoi vers le texte intégral si abonnement de la BU. Les catalogues recherchent dans les revues proposées par l’Editeur et celui-ci fournit le plein-texte car abonnement. Pour AtoZ, l’accès est différent (par périodique) mais l’utilisation des thèmes est intéressantes. 3) Internet : comment repérer les sites utiles et sérieux pour la recherche dans cette nébuleuse ? Signets et moteur de recherche. A utiliser si l’on connaît bien certains trucs que l’on verra dans une autre partie. Enfin, récapituler les 2 premiers points (cerner le sujet et consulter les outils) afin d’introduire la localisation des documents. Celle-ci passe souvent par le lecture d’une notice.

12 2.3. Localiser les documents
Il existe deux grands types de documents : Les documents localisables dans l’espace : les ouvrages (monographies). les revues (périodiques). Les documents virtuels : Les articles en ligne sous forme de PDF à imprimer ou télécharger. Lire la diapositive S’arrêter sur : La différence entre les documents présents dans les BU et ceux que l’on peut télécharger (surtout les articles mais cela devient possible avec Gallica pour les ouvrages). ATTENTION : Pour les STAPS et les GEO, inviter les étudiants à consulter les revues papiers présentes dans les BU du Bourget, Jacob… Car les bases de données ne répertorient pas forcément ces revues. 2) Le PEB. Dire que c’est important dans une petite BU comme la nôtre. 3) Les Doi, qui sont les liens entre la notice et la forme intégrale. Chaque base de données vous donne des informations selon son principe de fonctionnement : Catalogue du SCD : NOTICES + CÔTE + LIEU + DISPONIBILITÉ. SUDOC : NOTICES + LIEU + P.E.B. Base bibliographique : NOTICE DE L’ARTICLE + Doi. Catalogue éditeur : NOTICE DE L’ARTICLE + FORME INTÉGRALE. Internet : INFORMATIONS EN LIGNE.

13 2.4. Critiques de l’information
A) On évalue les informations contenues dans les documents. Aspect externe : - Auteurs - Institution - Adresse Internet - Évaluation par les pairs - Date de publication - Objectifs du documents (abstract). Aspect interne : Évaluation de la forme (présentation, structuration, vocabulaire…) - Évaluation du fond (argumentation, concepts, données, sources…). Lire la diapositive A Critique du document Aspect externe : premier jugement possible sur la qualité du document trouvé. Paramétrable avec les champs d’une base de données. Aspect interne : permet de savoir si l’on va intégrer le document dans sa recherche, et donc dans la bibliographie. Possible seulement après une lecture attentive. B Critique de sa recherche. On est très souvent amené à reprendre une recherche avec un recul suffisant. Pour introduire la diapo suivante, dire que l’on revient souvent à la case départ, d’où l’importance de la critique. On a donc affaire à un système. B) On décide si l’information obtenue est « suffisante » pour sa recherche. Sinon : On reformule le sujet et on recommence la recherche…

14 La recherche documentaire :
Méthodologie Le système : Notre objectif est de trouver de l’Information. Il faut pour cela d’abord formuler son sujet, prolégomènes indispensables à la recherche d’information. Les encyclopédies ou les dictionnaires peuvent être de bonnes aides. 1) Il est possible de rechercher directement dans les étagères de la BU des informations. Il faut quand même au préalable connaître la Dewey ou consulter le plan de la bibliothèque. En fonction du ou des livre(s) trouver en rayon (localisé) il faudra évaluer si la recherche a été suffisante. Soit il sera nécessaire de recommencer l’opération, soit le document est considéré comme pertinent et après lecture il peut être introduit dans la partie références bibliographiques. C’est le système de recherche le plus simple, mais aussi celui qui est le moins exhaustif. Il est parfaitement probable de passer à côté d’ouvrages qui se trouveraient sur d’autres étagères. Cette méthode satisfait seulement les recherches basiques, comme celles des dictionnaires, livres de cours et livres généraux. 2) Dans la majorité des cas, l’autre système, qui diffère seulement par le choix des outils de recherche, sera préférable. Interroger un catalogue en croisant des champs (auteur, mots sujets, titres, etc.) est une méthode rapide et plus complète pour localiser des ouvrages en fonction de thèmes particuliers ou bien pour obtenir la cote d’un ouvrage connu. Des indications nous seront données pour le localiser, l’emprunter, ou le télécharger si c’est un article (bases de données bibliographiques). Enfin, il ne faut pas oublier d’être critique à l’égard de l’information obtenue. Comme il est possible de le constater, les outils électroniques sont une aide exceptionnelle pour mener à bien une recherche documentaire sur des thèmes élaborés. Les catalogues rendent la Dewey accessibles, et les bases de données permettent de faire une sélection dans un quantité incroyable d’informations. Il ne peut exister de passerelle entre tous ces outils qu’en connaissant leurs principes et leurs fonctionnements.

15 3. Bases de données bibliographiques
3.1. Principe et fonctionnement d’une base de données a) les notices b) La base de données c) La recherche par mots-sujets d) Les opérateurs de recherche e) Le DOI : Digital Object Identifiant Page de présentation du plan. Une « piqûre de rappel » pour resituer l’étudiant dans la progression logique du diaporama. - Le 3.1 concerne le fonctionnement d’une base de données biblio en général. - Le 3.2, 3.3, 3.4 montre l’utilisation de certaines bases de données biblio. 3.2. Les catalogues 3.3. Les ressources électroniques 3.4. Utilisation d’Internet

16 L’ensemble des mots descripteurs forme un THÉSAURUS
a) les notices Animations : A, B ,C, D LES NOTICES A) Description de la diapositive : Travail du gestionnaire d’une base de données : Renseigner les champs des notices associées à chaque document. (A)(B)(C) Les CHAMPS sont des listes de termes spécifiques non contrôlés ; Certains champs sont constitués en THÉSAURUS où les termes de la liste sont contrôlés ! (souvent mot-sujet). 2) Fonctionnement de la base de données : Elle compile les différentes notices dans des fichiers décomposés en champs où chaque terme est indexé et correspond à un numéro de notice. (D) B) Idée que le formateur doit transmettre : - C’est de faire réfléchir les étudiants à la structuration préétablie de l’information qu’ils recherchent, - Mais aussi, à la structuration de l’information dans la base de données. C) Explications à fournir dans le discours : Toutes problématiques, questions de recherches ou travaux documentaires peuvent être détaillés en éléments significatifs (mots-clés, synonymes, concepts, etc. Cf. méthodologie documentaire) Ces éléments doivent au maximum être en adéquation avec un champ de la notice. L’interrogation de la base de données, en tenant compte de sa structuration et de l’adéquation au contenu de la question posée, doit permettre d’obtenir des résultats pertinents. TITLE AUTHOR AUTHOR AFFILIATION SOURCE PUBLISHER NUMBER OF PAGES COUNTRY OF PUBLICATION RECORD TYPE CONFERENCE DETAILS LANGUAGE ABSTRACT NUMBER OF REFERENCES DESCRIPTORS IDENTIFIERS CLASSIFICATIONS CLASSIFICATION CODES SUBFILE TREATMENT CODE INTERNATIONAL STANDARD BOOK PUBLICATION YEAR COPYRIGHT CLEARANCE CENTER ACCESSION NUMBER SORT KEY COPYRIGHT STATEMENT UPDATE CODE CHAMPS Liste de termes spécifiques Description de l’article par le bibliothécaire dans une notice L’ensemble des mots descripteurs forme un THÉSAURUS (liste contrôlée) Intégration des Notices dans la base de données

17 Taper une chaîne de caractère dans le Logiciel d’interrogation
b) La base de données A, B : déclenchement des animations. Expliquer en même temps. 1) Les notices sont donc rentrées dans la base de données. (A) Celle-ci compile alors les différentes notices dans des fichiers décomposés en champs où chaque terme est indexé et correspond à un numéro de notice. (B) : ex d’index 2) En situation : l’étudiant arrive face à l’ordinateur. (C) Lors de l'interrogation, le LOGICIEL d'interrogation de la base de données considère les mots tapés au clavier comme des CHAINES de caractères, qui n'ont aucun sens pour lui. Il va explorer le ou les INDEX - ce sont les listes alphabétiques de tous les termes contenus dans chaque CHAMP - pour trouver si la chaîne tapée existe. Si oui, il retrouve le nombre de NOTICES* et les N° de ces notices. Il affiche alors à l’écran les notices repérées. Conclusion : Il n’y a donc aucune intelligence. Attention alors à la formulation des termes de recherches. Ceci est d’autant plus important si l’on a affaire à un thésaurus… Taper une chaîne de caractère dans le Logiciel d’interrogation Notices de livres/articles recherchés A B CHAMPS INDEX Nom du CHAMPS et N° de notice Date Auteur Mot-clés - Construction des index dans les champs à partir des notices

18 Marketing -- Aspect social
c) La recherche par mots-sujets Rameau A) Comment se servir d’une base de données par mot-sujets ? Travail du bibliothécaire : un ouvrage est décrit avec des mot-clés tirés d’un thésaurus puis rentré dans l’ordinateur. La requête est performante quand le langage personnel s’approche le plus du langage d’indexation. 2) Travail de l’étudiant : devant son ordinateur, trouver les mot-clés qui correspondent le plus au sujet recherché. B) Idée que le formateur doit transmettre : - C’est de faire réfléchir les étudiants sur le langage qu’ils utilisent (« personnel ») afin qu’ils puissent estimer la pertinence de leur requête. - La critique du ou des résultat(s) obtenus doit nécessairement rediriger les étudiants vers l’outil qui leur permettra d’ajuster leur requête, par l’emploi d’un ou de mot(s) sujet(s) issu(s) de RAMEAU (langage « d’indexation »). Cette démarche réflexive s’insère plus généralement dans une méthodologie de recherche documentaire (cf. les étapes et les questionnements associés). C) Explications à fournir dans le discours : Exemple (tiré d’une situation réelle) : « Comment trouver des documents traitant de l’achat citoyen ? » La recherche par mots du titre et mots sujets : achat (ET) citoyen, ne donne rien dans le catalogue du SCD et dans le SUDOC. Explication : Vu la jeunesse du concept d’achat citoyen, nous devrions supposer que ce couple de mot n’existe pas encore officiellement dans le langage des catalogueurs (celui-ci étant élaboré par la BNF et décrit dans le thésaurus RAMEAU). Que faire ? Le couple achat citoyen a en quelque sort sa propre autonomie. Il forme presque un concept à lui tout seul. C’est ce concept qu’il faut expliciter ! Dans ce couple on a une part de social et une part de commerce. Or la discipline qui étudie l’un en fonction de l’autre et vis et versa, c’est le marketing. AINSI : La recherche de marketing dans RAMEAU, va nous permettre de trouver : marketing - aspect social et cela avec une description du sens qu’on lui attribue. C’est exactement ce sens que véhicule le concept d’achat citoyen. À partir de la notice d’un ouvrage sélectionné, il est possible de rebondir sur les mots sujets qui décrivent l’ouvrage en question. ATTENTION : cet outil peut solutionner une partie de vos problèmes, mais certainement pas tous ! Marketing Aspect social LANGAGE D’INDEXATION Livres ! LANGAGE PERSONNEL Ex : Achat citoyen Aucun livre !

19 Les opérateurs sont d’une aide précieuse…
d) Les opérateurs de recherche A) Description de la diapositive : Fonctionnement d’une base de données : Elle compile les différentes notices dans des fichiers décomposés en champs où chaque terme est indexé et correspond à un numéro de notice. Lors de l'interrogation, le LOGICIEL d'interrogation de la base de données considère les mots tapés au clavier comme des CHAINES de caractères, qui n'ont aucun sens pour lui. 2) Travail de l’étudiant : devant son ordinateur, ne pas taper les articles, pronoms possessifs, virgule, accents, etc. dans sa requête, mais par contre utiliser les opérateurs de recherche. La requête est performante quand la structuration des termes de celle-ci s’approche le plus de l’enchaînement logique utilisé par le moteur de recherche de la base en question. B) Idée que le formateur doit transmettre : - C’est de faire réfléchir les étudiants à la structure des termes de leur requête, - Mais aussi, qu’après le « sens » du mot clé choisi, sa forme peut être réfléchie. C) Explications à fournir dans le discours : Lire les trois premières phrases et enchaîner en expliquant que : - Les opérateurs booléens sont un bon moyen pour combiner des termes de recherche entre eux, que ce soit pour limiter le nombre de résultat (ET, SAUF) ou bien pour augmenter le nombre de résultats (OU), - Les troncatures permettent de passer le barrage de la forme grammaticale des termes de la requête (un même mot sujet RAMEAU au singulier ou au pluriel ne concernera pas les mêmes documents, etc.), - Les termes d’une requête écrit entre guillemets correspondent à une expression exacte ou bien à une proximité nulle. Ne pas taper les articles, pronoms possessifs, virgule… Il faut se servir des opérateurs ! Et n’hésitez pas à consulter les aides… - Les opérateurs booléens ET, OU, SAUF : Mots de liaison permettant de combiner différents mots-clés. Ex : Matières premières ET Brésil. - Les troncatures ? * : La troncature est un signe qui remplace une ou plusieurs lettres d'un mot. Elle permet de rechercher des termes qui ont une racine identique en substituant un ou plusieurs caractères par un symbole. Ex : nombre* trouvera nombre, nombres, nombreux ; enzym* : enzyme, enzymes, enzymologie… Les opérateurs sont d’une aide précieuse… - Les guillemets «  » : permet de conserver l’expression exacte. Ex : « Artificial Intelligence ».

20 e) Le DOI : Digital Object Identifiant
C’est le lien, à partir du document répertorié dans une base de données, vers sa forme intégrale mise à disposition par l’Editeur. Attention ! Cette diapositive n’est pas obligatoire pour les étudiants de L1, L2, voire L3 A) Description de la diapositive : Travail du service de liens de références (cross-publisher reference linking service) : lier une référence hypertexte à une forme intégrale. 2) Travail de l’étudiant : devant son ordinateur et après une recherche correctement menée dans une base Bibliographique, les résultats s’affiche sous la forme de notices et l’étudiant doit repérer les liens vers la forme intégrale. Certains serveurs de liens, tel CrossRef hébergé par Google, sont susceptibles d’être interrogés comme un moteur de recherche web et de fournir, à partir de leur base de données, des liens vers des articles de périodiques. B) Idée que le formateur doit transmettre : - C’est de démontrer l’intérêt premier des bases de données bibliographiques dans une recherche documentaire, notamment parce que leur utilisation ne prive pas d’obtenir la forme intégrale, sous réserve d’abonnement. Il faut donc savoir quels sont les Éditeurs en question auprès desquels, la BU de l’UdS est abonnée (ici Elsevier et Springer). - Finalement, il n’est pas possible de prétendre ne pas avoir trouvé quelque document que ce soit. C) Explications à fournir dans le discours : Les liens DOI peuvent apparaître sous deux formes différentes dans les bases de données bibliographiques : - Soit le DOI apparaît, tel quel, en tant que champ dans la notice de l’article, - Soit le DOI n’est pas visible et dans ce cas il est question de lien vers le texte intégral. Base de données Doi : j.scc Sur //dx.doi.org (INSPEC) Éditeur Notice    Science Direct (Elsevier) Springerlink (Springer) Univ-savoie CROSSREF (service de lien DOI) (PASCAL) AUTRES Commander l’article sous forme papier (payant) : - A l’INIST CNRS (Appel ou PEB) Par le SUDOC (PEB) Ou demander à l’auteur ! ! ! Forme Intégrale

21 Le Système Universitaire de Documentation : SUDOC
3.2. Les catalogues Le Système Universitaire de Documentation : SUDOC Le catalogue contient plus de 5 millions de références de monographies, thèses, périodiques et autres types de documents. Le SUDOC permet : A) Description de la diapositive : Lire la diapositive B) Idée que le formateur doit transmettre : - Dans le trio de tête des outils à disposition des étudiants pour mener à bien leurs recherches documentaires figure le Système Universitaire de documentation (SUDOC), à côté des bases bibliographiques et d’Internet. - Par comparaison avec le catalogue du SCD de l’UdS et donc à l’avantage des étudiants, le SUDOC sera à la croisée des chemins qui mènent aux résultats d’une recherche documentaire. La localisation de document, étape incontournable pour obtenir l’information, passe par cet outil, au moins pour tous ceux qui prennent une forme visible dans l’espace. - Finalement, il n’est pas possible de prétendre ne pas avoir trouvé quelque document que ce soit. C) Montrer l’utilisation du Sudoc : prendre un terme déterminé par les étudiants ou choisis par le formateur et faire une recherche avancée. Bien lire les notices et montrer le bouton « localisation ». Essayer avec une thèse si étudiants de Master ou L3. On peut faire une comparaison avec le catalogue du SCD en repérant le nombre de notices repérées avec les mêmes termes utilisés dans la recherche. D’obtenir une vue d’ensemble de la documentation disponible dans les bibliothèques françaises et surtout universitaires, - D’ouvrir des pistes pour mener à bien une recherche documentaire, - De localiser les documents. Comparaison avec le catalogue SCD Accès SUDOC

22 3.3. Les ressources électroniques
L1/L2 DUT GACO L1/L2 toutes Sciences. L3 ESIGEC tout cursus SFA Sciences et Technologies, Science de la Matière Spécialité Chimie Biochimie Spécialité Sciences Physiques Spécialité Physique (PPT actuel) M1 SFA Sciences et Technologies, Physique (PPT actuel) M2 LMOPS Sciences et Technologies, Chimie, Polymères. (PPT actuel). Voir diapo n° 8 Contrairement à la Dewey, les ressources électroniques sont moins « changeantes »… Généralité : STAPS, MATHS, SV, SVT, GÉO.

23 Lire la diapositive (qui doit être adaptée à chaque discipline)
3.3. Les ressources électroniques BASE DE DONNÉES GÉNÉRALISTES ENCYCLOPAEDIA UNIVERSALIS – EUROPRESS : textes intégrales de la presse française. GENERALIS/DELPHES : Notices des articles des revues françaises. CATALOGUE ÉDITEUR – BASE DE DONNÉES BIBLIOGRAPHIQUES PASCAL : Base de données bibliographiques en sciences exactes, biomédicales et technologie . INSPEC : Base de données bibliographiques en physique, électronique et informatique. SCIENCE DIRECT : Texte intégral de périodiques édités par Elsevier. SPRINGERLINK : Texte intégral de périodiques édités par Springer. MATHSCINET : Base bibliographique dans le domaine des mathématiques et mathématiques appliquées. Comprend en particulier les Mathematical reviews (comptes rendus de lecture d'articles sélectionnés). ZENTRALBLATT MATH : Base bibliographique en mathématiques Accès Internet Lire la diapositive (qui doit être adaptée à chaque discipline) Le formateur doit au préalable connaître l’ensemble des ressources électroniques. Il est intéressant de faire remarquer aux étudiants que le fonctionnement des ressources électroniques pour être assimilé en essayant de comprendre l’architecture de chaque base qui diffère finalement peu. Revenir sur la différence entre une base bibliographique et un catalogue éditeur. Base de données bibliographiques  La base de données organisent et structurent l’information dans le but d’en faciliter le repérage. Les articles de périodiques ou de journaux, les textes de conférences, les comptes rendus de livres, les chapitres des livres, etc. ne sont pas repérable dans les catalogues de bibliothèques. Ils sont signalés dans des outils spécifiques sous forme de base de données bibliographiques. Catalogue éditeur (éditeur : personne ou collectivité responsable de la production et de la diffusion d’un document.) Ensemble de notices bibliographiques qui décrivent les documents publiés par un éditeur et grâce auquel on peut identifier et localiser un document. Nb : Si ATOZ est conservé, il serait bon de le mentionner sur cette diapositive.

24 Un site Internet particulier : ArXiv, « le pionnier des archives ouvertes ».
!!!!! Adapter cette diapositive aux domaines de recherche des étudiant. (généralement Master). Ex : Pour l’ESIGEC, présentation du site Internet « energies-renouvelables.org »., etc. - ArXiv est une archive ouverte de pré-publications et de post-publications, - Créée en 1991 à l’initiative de Paul Ginsparg, physicien à Los Alamos, - Le but premier était de fournir un accès global uniforme et équitable aux prépublications, - L’intérêt le plus important d’ArXiv est la communication instantanée, sans avoir à attendre quelques mois, - C’est également un outil d’agrégation d’archives, dans lequel le chercheur peut aller "piocher" ce qui l’intéresse, - En France, le Centre pour la Communication Scientifique Directe (CCSD-CNRS) héberge le site miroir et a développé une interface plus conviviale et plus complète pour alimenter ArXiv : Hal. Il permet aux auteurs français de soumettre leurs documents à ArXiv, tout en déposant au passage une série d’informations (métadonnées) utiles aux lecteurs, aux administrations ou en bibliométrie. LIRE LA DIAPOSITIVE Contexte général : ArXiv est une archive ouverte de pré-publications et de post-publications créée en 1991 à l’initiative de Paul Ginsparg, physicien à Los Alamos. Le but premier était de fournir un accès global uniforme et équitable aux prépublications. L’intérêt le plus important d’ArXiv est la communication instantanée, sans avoir à attendre quelques mois. C’est également un outil d’agrégation d’archives, dans lequel le chercheur peut aller "piocher" ce qui l’intéresse. En 11 ans, plus de articles ont été déposés dans la base nouveaux articles sont intégrés par an. Il y a environ consultations par jour et soumissions par mois. Plus de 20 millions de téléchargements de texte intégral ont été faits pendant l’année 2002, en moyenne le texte de chaque article a été téléchargé plus de 300 fois en 7 ans, certains des milliers de fois en 10 ans. Contexte particulier : La découverte d’ArXiv et de tous ce qui se greffent autour nécessite une découverte approfondie de la part du formateur. Ceci ne pourrait être expliqué que dans un cours à proprement parlé sur les moyens d’éditions alternatifs des connaissances scientifiques.

25 3.4. Utilisation d’Internet
Le nombre de pages référencées par les moteurs de recherche est gigantesque : - le 04/11/2004, Google référençait pages Web, - le 15/04/2005, Google avait atteint le nombre de - Comment trouver des informations valables dans cette nébuleuse ? - Pratique documentaire et pratique publicitaire Les signets du SCD de l’UdS et ceux du CADIST et Pôle associé BNF seront décris par le formateur. Les signets proposés sur le site du Service Commun de la Documentation de l’UdS. SCD Savoie Le Centre d’Acquisition et de Diffusion de l’Information Scientifique et Technique (CADIST) et Pôle associé BNF : Le SICD de Grenoble. BU de Science de Grenoble Les moteurs de recherche (ex : Google). Google. Comment Google estime-t-il la valeur d’un site ? 1) À partir de l’exemple du nombre de pages référencées par les moteurs de recherche : expliquer que Google utilise un algorithme d’indexation qui classe les pages web en fonction de leur valeur. 2) Commencer la présentation de Google par la page Google Recherche Avancée. Décrire et expliquer les rubriques : FORMAT (.pdf, .ps, .doc, .xls, .ppt, .rtf) ; EMPLACEMENT (dans le corps de la page) ; DOMAINES (.gouv.fr, .edu). L’idée est d’arriver à affiner au mieux sa recherche afin d’obtenir un ensemble de résultats les plus pertinents possible. L’affichage des résultats est fonction de la requête que l’on a écrite pour interroger la base (son écriture est en lien direct avec la reformulation du sujet), mais aussi en fonction de la valeur que Google donne à chaque page : comment estimer la valeur de celle-ci ? 3) Poursuivre par l’Annuaire de Google : faire remarquer que l’affichage est fonction de la valeur du PageRank et qu ’aucune page perso n’y figure. 4) Comment Google estime-t-il la valeur d’un site ? Personne ne le sait vraiment, mais certains émettent des hypothèses : A partir de ces hypothèses, l’idée est de pouvoir « jouer » sur ces critères afin de cibler au mieux les résultats que l’on souhaite obtenir. 5) Au cours des exemples qui seront utilisés pour faire découvrir Google, faire remarquer aux étudiants que Google est le « champion de la démocratie » et qu’entre autre, les pages ayant un lien commercial sont clairement indiquées en tant que telles.

26 4. Structure d’un document
Ou l’intérêt d’utiliser un modèle de document L’usage d’un modèle de document présente des avantages non négligeables : Lire la diapositive Les commentaires ci-dessous sont plutôt destiner au formateur : 1) La normalisation de la structure d’un document n’existe que pour les thèses. (Guide pour la diffusion et l’archivage électronique des thèses (2001)). Ce guide reprend le modèle de document développé par l’Université Lyon 2, pionnière en matière de diffusion électronique des thèses (ceci semble tout de même plutôt être un coïncidence). Le modèle proposé sur la diapositive suivant s’en inspire… 2) Qu’est-ce qu’un document structuré ? On distingue deux types de structures : La structure physique ou mise en page d’un document. Il s’agit des propriétés typographiques (police, taille, graisse, couleur) associées à chaque élément du texte ainsi que leur agencement les uns par rapport aux autres. La structure logique ou syntaxique décrit, elle, la nature ou le rôle de chacun de ces éléments et les relations hiérarchiques et/ou logiques qui les lient. - Il offre une aide à la rédaction, en permettant de visualiser et de manipuler directement le plan du document, - Il favorise également l’édition d’un document homogène, par manipulation simple des attributs typographiques du document, - Enfin, un document correctement structuré est plus facilement traité et plus rapidement diffusé.

27 La structure d’un document devrait être la suivante :
SIGNALEMENT Page de titre et autres éléments de signalement PAGES LIMINAIRES TABLE DES MATIERES CORPS DU DOCUMENT SOURCES Références bibliographiques et illustrations ANNEXES INDEX Lire la diapositive Et démerdez-vous !

28 - Université de rattachement ; - Filière d’enseignement ;
4.1. La page de titre Prénom NOM ; - Université de rattachement ; - Filière d’enseignement ; - Diplôme préparé ; - Date ; - Titre ; - Sous-titre ; - Nom du Professeur ; - Logos. Lire la diapositive La liste suivante, qui fait état des éléments nécessaires dans une page de titre, est une proposition et non une norme. - Les étudiants devront s’assurer que celle-ci est bien validée par leur professeur responsable.

29 4.2. Les références bibliographiques
Lire Les références bibliographiques doivent permettre : l'identification, la localisation des documents. Une référence bibliographique : INSA Une référence bibliographique : (en italique, informations supplémentaires pour le formateur). varie selon le type (ouvrage, articles, congrès, etc.) et le support (papier, on line, cédérom, etc.) du document auxquels elle se rapporte, est constituée d'éléments (auteur, titre, édition, etc.) indispensables au bon signalement. Ces éléments doivent respecter un ordre précis, doit être présentée de façon homogène dans le style choisi pour chaque élément (taille des caractères, police et graisse, ponctuation). Les documents listés dans la partie « Références bibliographiques » sont appelés dans le texte de votre écrit ; il s'agit d'une citation. La citation établit un lien avec la référence bibliographique.  varie selon le type et le support du document auxquels elle se rapporte,  est constituée d'éléments indispensables au bon signalement,  doit être présentée de façon homogène dans le style choisi pour chaque élément. La citation établit un lien entre le texte et la référence bibliographique.

30 Comment rédiger une bibliographie ? Exemples
- Un ouvrage : BOTTER R.. Un siècle de chimie physique Les Ulis : EDP Sciences, 2000, 178 p. - Un article de périodique : MICHAUT Cécile. Vers un test ADN tout-terrain. La Recherche, n°379, octobre 2004, p. 24. Un bon bibliothécaire ou vacataire sachant « bibliographier » sans difficultés sait rédiger une bibliographie et l’expliquer. Les autres iront consulter avec les étudiants le document de l’INSA de Lyon, à l’adresse suivante : Google est même capable de vous retrouver le site en question en tapant les deux mots suivant : « références bibliographiques » dans sa barre de recherche. Google est tellement exceptionnaux qu’il affiche en deuxième choix la norme ISO 690 : « Information et documentation -- Références bibliographiques ». - Un site Internet : BNF. Les signets de la Bibliothèque nationale de France [en ligne]. Disponible sur : <http://signets.bnf.fr/> (consulté le 08/10/2004). - Un support électronique : SANJUAN Bernard. Géothermie Haute Enthalpie dans les DOM [en ligne]. Disponible sur : <http://www.brgm.fr/Fichiers/LivreJaune03/6_Energie/2_Ghedom.pdf> (consulté le 08/10/2004).

31 Utilisation des bases de données bibliographiques
Retour 3.3. Utilisation des bases de données bibliographiques Accès I S’il reste du temps à la fin du cours,en profiter pour aller sur une base de données biblio pour commencer à préparer le TD.

32 Merci de votre attention
Et bonne recherche BU BOURGET

33 Les outils de recherche à la BU du Bourget :
- La cote DEWEY Généralités (Dictionnaires, Encyclopédies) et Informatique. Systèmes, Traitement de données, Programmation, IA. Philosophie et disciplines connexes (psychologie). Religion et mythologie. Sciences sociales. 304 Influence des facteurs naturels sur les processus sociaux. 333 Economie de la Terre et des Ressources Naturelles. 344 Droit Social. Protection de l’Environnement. Langues. Science de la nature et mathématiques. 540 Chimie de l’eau. 550 Géologie de l’Environnement. 574.5 Ecologie. Technique (Sciences appliquées). 614 Santé publique et sujets connexes. 628 Technique sanitaire et municipale. Analyse, traitement, pollution. Les Arts (dont Sports et Activités de loisirs). 719 Sites naturels dont sites protégés et parc nationaux. Littérature et rhétorique. Géographie, Histoire, biographies et voyages. Géographie Physique. E S I G E C Retour

34 Les outils de recherche à la BU du Bourget :
- La cote DEWEY Généralités (Dictionnaires, Encyclopédies) et Informatique. Systèmes, Traitement de données, Programmation, IA. Philosophie et disciplines connexes (psychologie). Religion et mythologie. Sciences sociales. Langues. Science de la nature et mathématiques. 501 Philosophie et Théorie des Sciences. 510 Mathématiques générales. 519 Probabilités. 530 Physique générale. 541 Chimie physique et théorique. Thermodynamique chimique. 542 Laboratoire. Techniques, équipements. 547.8 Polymères, fibres artificielles, colorants. Biochimie. Technique (Sciences appliquées). 660 Technologies chimiques. 660.2 Génie chimique. 660.6 Biotechnologies. Les Arts (dont Sports et Activités de loisirs). Littérature et rhétorique. Géographie, Histoire, biographies et voyages. C H I M E Retour

35 Les outils de recherche à la BU du Bourget :
- La cote DEWEY Généralités (Dictionnaires, Encyclopédies) et Informatique. Systèmes, Traitement de données, Programmation, IA. Philosophie et disciplines connexes (psychologie). Religion et mythologie. Sciences sociales. Langues. Science de la nature et mathématiques. 501 Philosophie et Théorie des Sciences. 510 Mathématiques générales. 530 Physique générale. 541 Chimie physique et théorique. 547.8 Polymères, fibres artificielles, colorants. Biochimie. Technique (Sciences appliquées). 620 Art de l’Ingénieur. 620.1 Mécanique appliqué et matériaux. Autres Matériaux dont polymères. 620.5 Nanotechnologies 660.6 Biotechnologies. 668.9 Polymères. Les Arts (dont Sports et Activités de loisirs). Littérature et rhétorique. Géographie, Histoire, biographies et voyages. L M O P S Retour

36 Les outils de recherche à la BU du Bourget :
- La cote DEWEY SC P H Y S I Q U E Généralités (Dictionnaires, Encyclopédies) et Informatique. Systèmes, Traitement de données, Programmation, IA. Philosophie et disciplines connexes (psychologie). Religion et mythologie. Sciences sociales. Langues. Science de la nature et mathématiques. 501 Philosophie et Théorie des Sciences. 510 Mathématiques générales. 520 Astronomie, Astrophysique. 530 Physique générale. Relativité. 535 Optique. 537 Électricité, Électromagnétisme. 540 Chimie. Électrochimie. 530 Sciences de la Terre. 551.2 Géophysique. Technique (Sciences appliquées). 621 Physique appliquée. Optique appliquée. Les Arts (dont Sports et Activités de loisirs). Littérature et rhétorique. Géographie, Histoire, biographies et voyages. Retour

37 Les outils de recherche à la BU du Bourget :
- La cote* DEWEY Généralités (Dictionnaires, Encyclopédies) et Informatique. Philosophie et disciplines connexes (psychologie). Religion et mythologie. Sciences sociales. 333 Economie de la Terre et des ressources naturelles. Energies Langues. 420 Anglais. Science de la nature et mathématiques. 510 Mathématiques. Eau (chimie) Technique (Sciences appliquées). 628 Technique sanitaire et municipale. Génie urbain. Analyse, traitement, pollution. 660 Technologie chimique. 690 Bâtiments 693 Constructions 694 Utilisation du bois dans la construction 697 Chauffage, ventilation, air conditionné. Isolation technique. Les Arts (dont Sports et Activités de loisirs). Littérature et rhétorique. Géographie, Histoire, biographies et voyages. V E R D C Retour

38 Les outils de recherche à la BU du Bourget :
- La cote* DEWEY Généralités (Dictionnaires, Encyclopédies) et Informatique. 005.7 Gestion banques de données, manuels informatiques (ex : Access). Philosophie et disciplines connexes (psychologie). Religion et mythologie. Sciences sociales. 302 Psychosociologie. 330 Économie. 336 Fiscalité. 340 Droit. 344 Droit social. Droit des Affaires. Langues. 420 Anglais. Science de la nature et mathématiques. 510 Mathématiques. Technique (Sciences appliquées). 650 Gestion et services connexes. 657 Comptabilité. 658.3 Gestion du personnel. Stratégie, communication dans l’entreprise… 658.8 Marketing, gestion commerciale. Les Arts (dont Sports et Activités de loisirs). Littérature et rhétorique. 808 Art de l’expression écrite et orale. Géographie, Histoire, biographies et voyages. G A C O Retour

39 Les outils de recherche à la BU du Bourget :
- La cote DEWEY Généralités (Dictionnaires, Encyclopédies) et Informatique. Systèmes, Traitement de données, Programmation, logiciels... Philosophie et disciplines connexes (psychologie). Religion et mythologie. Sciences sociales. Langues. Science de la nature et mathématiques. 501 Philosophie et Théorie des Sciences. 510 Mathématiques générales. 520 Astronomie, Astrophysique. 530 Physique générale. 537 Électricité, Électromagnétisme. 540 Chimie. Électrochimie. 530 Sciences de la Terre. 551.2 Géophysique. 570 Science de la Vie. Technique (Sciences appliquées). 621 Physique appliquée. 624 Génie civil. 690 Bâtiments. Les Arts (dont Sports et Activités de loisirs). Littérature et rhétorique. Géographie, Histoire, biographies et voyages. POLYTECHNIQUE Retour

40 Les outils de recherche à la BU du Bourget :
- La cote* DEWEY Généralités (Dictionnaires, Encyclopédies) et Informatique. Philosophie et disciplines connexes (psychologie). 152 Psychophysiologie Religion et mythologie. Sciences sociales. 302 Psychosociologie. 330 Économie. 340 Droit. 370 Education. Langues. Science de la nature et mathématiques. 510 Mathématiques. 574 Biologie. Technique (Sciences appliquées). 611 Anatomie humaine, biologie des tissus, cytologie humaine. 612.8 Neurophysiologie et physiologie sensorielle. Matériaux dont polymères. 650 Gestion et services connexes. Les Arts (dont Sports et Activités de loisirs). 796 Sport. 797 Sports nautiques et aériens. 798 Sports équestres. 799 Pêche, chasse, tir. Littérature et rhétorique. Géographie, Histoire, biographies et voyages. S T A P Retour

41 Les outils de recherche à la BU du Bourget : La cote DEWEY
Généralités (Dictionnaires, Encyclopédies) et Informatique. Philosophie et disciplines connexes (psychologie). 180 Histoire et géographie de la philosophie. Religion et mythologie. Sciences sociales. 330 Économie (économie de la terre, les ressources naturelles). 340 Droit. 360 Problèmes & services sociaux (environnement). Protection de l’environnement (risques naturels). Langues. Science de la nature et mathématiques. 501 Philosophie et théorie des sciences. 550 Sciences de la Terre. 551.4 Géomorphologie. Hydrologie. 570 Sciences de la vie et biologie. 574.9 Biogéographie. Technique (Sciences appliquées). 630 Agriculture et techniques connexes. 634.9 Forêt. Les Arts (dont Sports et Activités de loisirs). 711 Géographie urbaine. Littérature et rhétorique. Géographie, Histoire, biographies et voyages. 910 Géographie & voyages. Géographie physique. 940 Histoire générale de l’Europe. GÉOGRAPHI E Retour

42 Les outils de recherche à la BU du Bourget :
La cote DEWEY Généralités (Dictionnaires, Encyclopédies) et Informatique. Philosophie et disciplines connexes (psychologie). Religion et mythologie. Sciences sociales. 330 Économie (économie de la terre, les ressources naturelles). Protection de l’environnement (risques naturels). Langues. Science de la nature et mathématiques. 501 Philosophie et théorie des sciences. 546 Chimie minérale. 548 Minéralogie. 550 Sciences de la Terre, cartographie. 551.2 Géophysique, sismologie… 551.7 Géologie historique, stratigraphie, paléogéographie. 551.9 Géochimie. 552 Pétrologie 554 Géologie de l’Europe. 574 Biologie. 574.5 Ecologie. Technique (Sciences appliquées). 622 Génie minier. Les Arts (dont Sports et Activités de loisirs). Littérature et rhétorique. Géographie, Histoire, biographies et voyages. Géographie physique. S V T Retour

43 Les outils de recherche à la BU du Bourget :
- La cote DEWEY Généralités (Dictionnaires, Encyclopédies) et Informatique. Systèmes, Traitement de données, Programmation, IA. Philosophie et disciplines connexes (psychologie). Religion et mythologie. Sciences sociales (et économie). Langues. Science de la nature et mathématiques. 501 Philosophie et Théorie des Sciences. 510 Mathématiques générales. 512 Algèbre. Théorie des représentations. 515 Analyse. 515.3 Calcul différentiel et équations. 516 Géométrie. 519 Probabilités. 520 Astronomie, Astrophysique. 530 Physique générale. 537.5 Electronique théorique. 540 Chimie. Technique (Sciences appliquées). Génie atomique. Les Arts (dont Sports et Activités de loisirs). Littérature et rhétorique. Géographie, Histoire, biographies et voyages. MATHS INFO Retour

44 3.3. Les ressources électroniques
BASE DE DONNÉES GÉNÉRALISTES ENCYCLOPAEDIA UNIVERSALIS : L’encyclopédie générale française de référence. EUROPRESS : Base de données en texte intégral de la presse française : le Monde, le Monde Diplomatique, la Tribune, le Figaro, Libération, Le Point, l'Express, Les Echos, L'entreprise, L'expansion, News Press. ( accès Internet). GENERALIS / DELPHES : Bases de dépouillement des articles parus dans les revues de la presse scientifique, économique (Science&Vie, etc…). ( accès Internet). GACO ÉCONOMIE, MARKETING, GESTION… ECONLIT : Base de données bibliographiques en économie : résumés et accès à une sélection d’articles en texte intégral. BUSINESS SOURCE PREMIER : Grand choix de périodiques dans les domaines du Management, de l'Economie, de la finance et de la Comptabilité et des Affaires Internationales. ( accès Internet).

45 DROIT (accès aussi par Internet).
KOMPASS : Annuaire des sociétés françaises de l'industrie et des services (accès aussi par Internet). ( accès Internet). INSEE : Base de données de l'Institut national de la statistique et des études économiques sur l'économie et la société française. DROIT (accès aussi par Internet). JURISCLASSEUR : Accès aux bases de données Jurisclasseur : Encyclopédies Jurisclasseur, revues, Jurisprudence, Doctrine. LAMYLINE REFLEX : Documentation officielle nationale et européenne, commentaires juridiques issus des ouvrages et revues Lamy. LEGIFRANCE : Service public de l'accès au droit A TO Z (accès Internet) Catalogue des périodiques consultables en ligne. Accès par liste alphabétique, mots du titre ou thème. Retour

46 3.3. Les ressources électroniques
BASE DE DONNÉES GÉNÉRALISTES ENCYCLOPAEDIA UNIVERSALIS : L’encyclopédie générale française de référence. EUROPRESS : Base de données en texte intégral de la presse française. GENERALIS / DELPHES : Bases de dépouillement des articles parus dans les revues de la presse scientifique, économique (Science&Vie, etc…). ESIGEC A TO Z (accès Internet) Catalogue des périodiques consultables en ligne. Accès par liste alphabétique, mots du titre ou thème. CATALOGUE ÉDITEUR SCIENCE DIRECT : Texte intégral de périodiques édités par Elsevier. SPRINGERLINK : Texte intégral de périodiques édités par Springer. Accès internet

47 BASE DE DONNÉES BIBLIOGRAPHIQUES
PASCAL : Références bibliographiques, résumés d’articles de périodiques, congrès,…en sciences exactes et biomédicales ainsi qu’en technologie depuis 1984. INSPEC : Base de données bibliographiques en physique, électronique et informatique. Dépouillement de plus de 4000 titres de périodiques, comptes rendus de congrès, brevet depuis 1969.  Accès internet AUTRES : ENVIRONNEMENT ET NUISANCE : Recueil des lois et textes sur l’air, l’eau, le bruit, les déchets, les installations classées, les produits chimiques… Et sur la protection de la nature. FRANCE REGION : Statistiques socio-économiques avec tableaux, graphes, cartes, sur des thèmes tels que l’agriculture, l’industrie, le commerce, l’emploi, l’environnement, la population, le tourisme, sur les régions françaises… TECHNIQUE DE L’INGENIEUR : Site internet ou forme papier derrière la banque de prêt. KOMPASS : Annuaire des sociétés françaises de l'industrie et des services (accès aussi par Internet). ESIGEC Accès internet

48 Site Internet particulier : http://www.energies-renouvelables.org/
- Accès à Systèmes Solaires, la vitrine électronique de la revue du même nom. Sommaire, archives, etc… - Accès à Observ’ER et Energie pour le monde. Accès à l’annuaire professionnel des opérateurs énergies renouvelables. Cet annuaire regroupe, classées par département, près de adresses de professionnels travaillant dans le secteur des énergies renouvelables en France. Il constitue la référence indispensable pour ceux qui veulent s'équiper ou travailler dans ce domaine. Présenter les fiches et l’annuaire professionnel. Généralement les étudiants de l’Esigec connaissent assez bien ce site, sauf pour l’annuaire. Accès I Retour

49 3.3. Les ressources électroniques
- BASE DE DONNÉES GÉNÉRALISTES ENCYCLOPAEDIA UNIVERSALIS : L’encyclopédie générale française de référence. EUROPRESS : Base de données en texte intégral de la presse française : le Monde, le Monde Diplomatique, la Tribune, le Figaro, Libération, Le Point, l'Express, Les Echos, L'entreprise, L'expansion, News Press. ( accès Internet). GENERALIS / DELPHES : Bases de dépouillement des articles parus dans les revues de la presse scientifique, économique (Science&Vie, etc…). L1/L2 - A TO Z Catalogue des périodiques consultables en ligne. Accès par liste alphabétique, mots du titre ou thème. (accès Internet) - CATALOGUE ÉDITEUR – BASE DE DONNÉES BIBLIOGRAPHIQUES PASCAL : Références bibliographiques, résumés d’articles de périodiques, congrès,…en sciences exactes et biomédicales ainsi qu’en technologie depuis 1984. SCIENCE DIRECT : Texte intégral de périodiques édités par Elsevier. SPRINGERLINK : Texte intégral de périodiques édités par Springer. Retour

50 3.3. Les ressources électroniques
BASE DE DONNÉES GÉNÉRALISTES ENCYCLOPAEDIA UNIVERSALIS : L’encyclopédie générale française de référence. EUROPRESS : Base de données en texte intégral de la presse française : le Monde, le Monde Diplomatique, la Tribune, le Figaro, Libération, Le Point, l'Express, Les Echos, L'entreprise, L'expansion, News Press. ( accès Internet). GENERALIS / DELPHES : Bases de dépouillement des articles parus dans les revues de la presse scientifique, économique (Science&Vie, etc…). ( accès Internet). ATTENTION : Pour les STAPS, il est possible consulter des sommaires sur Internet, en cherchant avec Google. (pour une revue papier par ex). A TO Z (accès Internet) Catalogue des périodiques consultables en ligne. Accès par liste alphabétique, mots du titre ou thème. BASE DE DONNÉES SPORTS SPORTDISCUS : Base de données bibliographique sur le sport. HERACLES : Base de donnée bibliographique sur le sport et l'éducation physique éditée par le réseau Sportdoc et l'Institut National de la Jeunesse et de l'Education Populaire.

51 SCIENCE ÉCONOMIQUE ET SOCIALE
FRANCIS : Références bibliographiques, résumés d'articles de périodiques, congrès,…en lettres, sciences humaines, sciences sociales et économiques depuis 1984. ÉCONOMIE BUSINESS SOURCE PREMIER : Grand choix de périodiques dans les domaines du Management, de l'Economie, de la finance et de la Comptabilité et des Affaires Internationales. ( accès Internet). SCIENCES MÉDICALES, ÉDUCATION, PSYCHOLOGIE MEDLINE : Base de données bibliographiques couvrant tous les domaines médicaux. PSYCINFO : Base de données bibliographiques internationale spécialisée en psychologie et disciplines connexes portant sur près de périodiques. ERIC : Base de données en Science de l’Education. DROIT JURISCLASSEUR : Accès aux bases de données Jurisclasseur : Encyclopédies Jurisclasseur, revues, Jurisprudence, Doctrine. Retour

52 3.3. Les ressources électroniques
BASE DE DONNÉES GÉNÉRALISTES ENCYCLOPAEDIA UNIVERSALIS : L’encyclopédie générale française de référence. EUROPRESS : Base de données en texte intégral de la presse française : le Monde, le Monde Diplomatique, la Tribune, le Figaro, Libération, Le Point, l'Express, Les Echos, L'entreprise, L'expansion, News Press. ( accès Internet). GENERALIS / DELPHES : Bases de dépouillement des articles parus dans les revues de la presse scientifique française, en Géographie, Géopolitique, SHS, Environnement, Collectivités locales, Urbanisme, Histoire, etc. ( accès Internet). GEO A TO Z (accès Internet) Catalogue des périodiques consultables en ligne, depuis les postes de l’UdS. Accès par liste alphabétique, mots du titre ou thème. BASE DE DONNÉES BIBLIOGRAPHIQUE EN SHS FRANCIS : Références bibliographiques, résumés d'articles de périodiques, congrès,…en lettres, sciences humaines, sciences sociales et économiques depuis 1984.

53 CD-ROM ( accès Internet).
CATALOGUE ÉDITEUR SCIENCE DIRECT : Texte intégral de périodiques édités par Elsevier. ( accès Internet BU). ( accès Internet direct). SPRINGERLINK : Texte intégral de périodiques édités par Springer. ( accès Internet BU). ( accès Internet direct). CD-ROM ( accès Internet). ENVIRONNEMENT ET NUISANCE : Recueil des lois et textes sur l’air, l’eau, le bruit, les déchets, les installations classées, les produits chimiques… Et sur la protection de la nature. FRANCE REGION : Statistiques socio-économiques avec tableaux, graphes, cartes, sur des thèmes tels que l’agriculture, l’industrie, le commerce, l’emploi, l’environnement, la population, le tourisme, sur les régions françaises… INSEE : Base de données de l'Institut national de la statistique et des études économiques sur l'économie et la société française. KOMPASS : Annuaire des sociétés françaises de l'industrie et des services (accès aussi par Internet). LEGIFRANCE : Service public de l'accès au droit Il est proposé au formateur de faire découvrir aux étudiants le contenu des sites Internet présentés dans la diapositive. Quant aux catalogues éditeurs,il se peut que certaines revues utiles aux géographes soient éditées au format numérique par Elsevier ou Springer-Verlag. Accès à la page Bibliothèque de Géographie sur le site de Paris 1 Panthéon – Sorbonne, CADIST de Géographie : Accueil >> Étudiants >> Informations pour vos études >> Bibliothèques & Centres de documentation >> Bibliothèque de Géographie Quelques informations complémentaires à propos de HAL : Le logiciel HAL (hyper article en ligne) fournit une interface permettant aux auteurs de déposer sur la base du CCSD des manuscrits d'articles scientifiques dans toutes les disciplines. Une interface spécialisée permet de fournir des « métadonnées » c'est-à-dire des informations structurées sur le document. La présence des métadonnées structurées permet des recherches fines, comme des extractions automatiques des articles/notices au niveau d'un laboratoire, d'une unité ou d'une Université, avec des présentations personnalisées. HAL est un outil de communication scientifique directe entre chercheurs. Les documents déposés sur HAL ne sont soumis à aucune évaluation scientifique par les pairs ; ils doivent cependant être d'un niveau suffisant pour être soumis à une revue scientifique spécialisée. Leur dépôt doit être fait, soit par leur auteur ou l'un des coauteurs ayant l'accord des autres, soit par une personne autorisée (bibliothécaire de laboratoire par exemple) qui en prend la responsabilité. La mise à disposition gratuite en ligne de ces documents est destinée à la meilleure diffusion des travaux de recherche, mais leur propriété intellectuelle reste entièrement celle du ou des auteurs. Les utilisateurs sont donc soumis aux règles du bon usage habituelles, comme pour les publications sur papier : respect des travaux originaux, citation dans des travaux antérieurs, interdiction du pillage intellectuel, etc.

54 DONNÉES GÉOGRAPHIQUES
Comparativement aux autres sciences, la géographie dispose seulement de quelques titres de revues en texte intégral. DONNÉES GÉOGRAPHIQUES Bibliothèque de Géographie de l’Université Paris 1 Panthéon - Sorbonne : CADIST de Géographie, le site Internet est une plate-forme centralisatrice des ressources en Géographie et des moyens de mener à bien une recherche documentaire. ( accès Internet). CYBERGÉO - Site Internet de la Revue Européenne de Géographie : Accès aux textes intégral des articles de la revue, ainsi qu’au sommaires des grandes revues géographiques française et étrangères et de nombreuse autres informations géographiques. ( accès Internet). URFIST Paris – Étude de cas : les revues numériques en Géographie : En complément de Cybergéo, cette étude présente des compléments au sujet des revues géographiques, ainsi que quelques paragraphes au sujet de l’édition numérique en Géographie. ( accès Internet). Hyper Article en Ligne : Site Internet, du CNRS et du CCSD, de publications scientifiques en ligne et au format numérique intégral. ( accès Internet). Il est proposé au formateur de faire découvrir aux étudiants le contenu des sites Internet présentés dans la diapositive. Quant aux catalogues éditeurs,il se peut que certaines revues utiles aux géographes soient éditées au format numérique par Elsevier ou Springer-Verlag. Accès à la page Bibliothèque de Géographie sur le site de Paris 1 Panthéon – Sorbonne, CADIST de Géographie : Accueil >> Étudiants >> Informations pour vos études >> Bibliothèques & Centres de documentation >> Bibliothèque de Géographie Quelques informations complémentaires à propos de HAL : Le logiciel HAL (hyper article en ligne) fournit une interface permettant aux auteurs de déposer sur la base du CCSD des manuscrits d'articles scientifiques dans toutes les disciplines. Une interface spécialisée permet de fournir des « métadonnées » c'est-à-dire des informations structurées sur le document. La présence des métadonnées structurées permet des recherches fines, comme des extractions automatiques des articles/notices au niveau d'un laboratoire, d'une unité ou d'une Université, avec des présentations personnalisées. HAL est un outil de communication scientifique directe entre chercheurs. Les documents déposés sur HAL ne sont soumis à aucune évaluation scientifique par les pairs ; ils doivent cependant être d'un niveau suffisant pour être soumis à une revue scientifique spécialisée. Leur dépôt doit être fait, soit par leur auteur ou l'un des coauteurs ayant l'accord des autres, soit par une personne autorisée (bibliothécaire de laboratoire par exemple) qui en prend la responsabilité. La mise à disposition gratuite en ligne de ces documents est destinée à la meilleure diffusion des travaux de recherche, mais leur propriété intellectuelle reste entièrement celle du ou des auteurs. Les utilisateurs sont donc soumis aux règles du bon usage habituelles, comme pour les publications sur papier : respect des travaux originaux, citation dans des travaux antérieurs, interdiction du pillage intellectuel, etc. Retour

55 3.3. Les ressources électroniques
BASE DE DONNÉES GÉNÉRALISTES ENCYCLOPAEDIA UNIVERSALIS : L’encyclopédie générale française de référence. EUROPRESS : Base de données en texte intégral de la presse française : le Monde, le Monde Diplomatique, la Tribune, le Figaro, Libération, Le Point, l'Express, Les Echos, L'entreprise, L'expansion, News Press. ( accès Internet). GENERALIS / DELPHES : Bases de dépouillement des articles parus dans les revues de la presse scientifique, économique (Science&Vie, etc…). SVT A TO Z Catalogue des périodiques consultables en ligne. Accès par liste alphabétique, mots du titre ou thème. (accès Internet) CATALOGUE ÉDITEUR – BASE DE DONNÉES BIBLIOGRAPHIQUES PASCAL : Références bibliographiques, résumés d’articles de périodiques, congrès,…en sciences exactes et biomédicales ainsi qu’en technologie depuis 1984. SCIENCE DIRECT : Texte intégral de périodiques édités par Elsevier. SPRINGERLINK : Texte intégral de périodiques édités par Springer. Retour

56 3.3. Les ressources électroniques
BASE DE DONNÉES GÉNÉRALISTES ENCYCLOPAEDIA UNIVERSALIS : L’encyclopédie générale française de référence. EUROPRESS : Base de données en texte intégral de la presse française : le Monde, le Monde Diplomatique, la Tribune, le Figaro, Libération, Le Point, l'Express, Les Echos, L'entreprise, L'expansion, News Press. ( accès Internet). GENERALIS / DELPHES : Bases de dépouillement des articles parus dans les revues de la presse scientifique, économique (Science&Vie, etc…). MATHS A TO Z Catalogue des périodiques consultables en ligne. Accès par liste alphabétique, mots du titre ou thème. (accès Internet)

57 CATALOGUE ÉDITEUR – BASE DE DONNÉES BIBLIOGRAPHIQUES
PASCAL : Base de données bibliographiques en sciences exactes, biomédicales et technologie . INSPEC : Base de données bibliographiques en physique, électronique et informatique. SCIENCE DIRECT : Texte intégral de périodiques édités par Elsevier. SPRINGERLINK : Texte intégral de périodiques édités par Springer. Accès Internet Maths Spécialisés en Mathématiques : MATHSCINET : Base bibliographique dans le domaine des mathématiques et mathématiques appliquées. Comprend en particulier les Mathematical reviews (comptes rendus de lecture d'articles sélectionnés). ZENTRALBLATT MATH : Base bibliographique en mathématiques. Accès Internet Retour

58 Les outils de recherche à la BU du Bourget :
La cote DEWEY Généralités (Dictionnaires, Encyclopédies) et Informatique. 004 Bioinformatique. Philosophie et disciplines connexes (psychologie). Religion et mythologie. Sciences sociales. 330 Économie (économie de la terre, les ressources naturelles). Protection de l’environnement (risques naturels). Langues. Science de la nature et mathématiques. 501 Philosophie et théorie des sciences. 547 Chimie organique. 550 Sciences de la Terre, cartographie. 570 Science de la Vie. 573 Anthropologie physique 574 Biologie. 574.5 Ecologie 575 Evolution, Génétique, hérédité. 590 Zoologie. Technique (Sciences appliquées). 610 Sciences Médicales. 611 Anatomie humaine. 660.6 Biotechnologie. Les Arts (dont Sports et Activités de loisirs). Littérature et rhétorique. Géographie, Histoire, biographies et voyages. S V Retour

59 3.3. Les ressources électroniques
BASE DE DONNÉES GÉNÉRALISTES ENCYCLOPAEDIA UNIVERSALIS : L’encyclopédie générale française de référence. EUROPRESS : Base de données en texte intégral de la presse française : le Monde, le Monde Diplomatique, la Tribune, le Figaro, Libération, Le Point, l'Express, Les Echos, L'entreprise, L'expansion, News Press. ( accès Internet). GENERALIS / DELPHES : Bases de dépouillement des articles parus dans les revues de la presse scientifique, économique (Science&Vie, etc…). SV A TO Z Catalogue des périodiques consultables en ligne. Accès par liste alphabétique, mots du titre ou thème. (accès Internet) CATALOGUE ÉDITEUR – BASE DE DONNÉES BIBLIOGRAPHIQUES PASCAL : Références bibliographiques, résumés d’articles de périodiques, congrès,…en sciences exactes et biomédicales ainsi qu’en technologie depuis 1984.

60 SCIENCE DIRECT : Texte intégral de périodiques édités par Elsevier.
SPRINGERLINK : Texte intégral de périodiques édités par Springer. RESSOURCES Sciences de la Vie. MEDLINE : Base de données bibliographiques couvrant tous les domaines médicaux. RESSOURCES Environnement. ENVIRONNEMENT ET NUISANCE : Recueil des lois et textes sur l’air, l’eau, le bruit, les déchets, les installations classées, les produits chimiques… Et sur la protection de la nature. FRANCE REGION : Statistiques socio-économiques avec tableaux, graphes, cartes, sur des thèmes tels que l’agriculture, l’industrie, le commerce, l’emploi, l’environnement, la population, le tourisme, sur les régions françaises… INSEE : Base de données de l'Institut national de la statistique et des études économiques sur l'économie et la société française. Retour

61 Les outils de recherche à la BU du Bourget : La cote Dewey
Généralités (Dictionnaires, Encyclopédies) et Informatique. Systèmes, Traitement de données, Programmation, IA. Philosophie et disciplines connexes (psychologie). Religion et mythologie. Sciences sociales (et économie). 302 Interaction sociale. 305 Structure de la société. Langues. Science de la nature et mathématiques. 501 Philosophie et Théorie des Sciences. 510 Mathématiques générales. 515 Analyse 519 Probabilités. 519.5 Statistiques mathématiques. Technique (Sciences appliquées). Les Arts (dont Sports et Activités de loisirs). Littérature et rhétorique. Géographie, Histoire, biographies et voyages. MA S S Retour


Télécharger ppt "LA RECHERCHE DOCUMENTAIRE A L’UNIVERSITÉ DE SAVOIE"

Présentations similaires


Annonces Google