La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les Systèmes d’Exploitation Si1 : Support système des accès utilisateurs.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les Systèmes d’Exploitation Si1 : Support système des accès utilisateurs."— Transcription de la présentation:

1 Les Systèmes d’Exploitation Si1 : Support système des accès utilisateurs

2 Utilisateur(s) Logiciels applicatifs Système d’exploitation Matériel

3 Définition : Le système d’exploitation d’une machine est le programme qui pilote cette machine (Ordinateur, PDA, Téléphone mobile, Serveur,…) Il a le rôle d’interface entre les applications qui vont être installées et les composants matériels de la machine. Les logiciels et les commandes auxquels l’utilisateur a accès ne sont pris en compte par la machine qu’au travers de son système d’exploitation. Introduction

4 À chaque type de matériel correspond un type de système d'exploitation. Exemple : installation d’une carte vidéo sous Windows ≠ de Linux. Le système d’exploitation est stocké, en partie dans la mémoire centrale (RAM), en partie sur disque magnétique (disque dur). Exemple : Windows 7 alloue 512 Mo de RAM pour l’OS Le SE a un rôle d’allocateur et de gestionnaire des ressources.

5 Les OS par date : 1976 – 1982 : CP/M (Commodore, Amstrad,…)

6 Les OS par date : : DOS (IBM, …)

7 Les OS par date : : Macintosh System

8 Les OS par date : : OS/2

9 Les OS par date : : Windows 3.0

10 Les OS par date : : Windows 95

11 Les OS par date : : Windows : Windows : Windows XP : Windows : Windows Vista : Windows : Windows : Windows 8

12 1.1 La Gestion des Entrées/Sorties Les SE gèrent les Entrées/Sorties. On parle d'entrées-sorties dès qu'il s'agit d'échanger des informations entre l'unité centrale et les matériels périphériques (écran, clavier, souris, disque dur, imprimante, modem...). Ces informations sont échangées par l’intermédiaire d’interfaces qui réalisent la conversion des données, ex : touche de clavier transformée en représentation binaire suivant le code ASCII. I. Les fonctions d’un SE

13 Pour gérer les E/S sur les périphériques, les SE utilisent : - des programmes spécifiques aux périphériques, qu’on appelle pilotes (drivers). - le BIOS sur la carte mère ou sur les différents contrôleurs d’entrées/sorties. Aujourd’hui, la plupart des systèmes proposent la détection et le paramétrage automatique des périphériques au moment du démarrage de la machine (plug and play) ou même pendant son utilisation (hot plug).

14 1.2 Gestion de l’unité centrale (mémoire et processeur) Notion de processus : Un processus est globalement un programme qui est en cours d’exécution.

15

16 1.2 Gestion de l’unité centrale (mémoire et processeur) Notion de processus : Un processus est globalement un programme qui est en cours d’exécution. Le lancement d’un programme suppose qu’il ait été chargé en mémoire centrale (car seule les instructions se trouvant en mémoire centrale peuvent être traitées par le processeur). Les systèmes d’exploitation « mono-tâche » ne permettent de gérer qu’un processus à la fois.

17 2.1 Inconvénients des systèmes mono-tâche - On ne peut pas travailler en même temps avec deux applications. - Le processeur est très peu utilisé parce qu’il est très souvent en attente. La plupart du temps, le processeur attend, il est sous-utilisé. D’où l’invention de la multiprogrammation, à la base des systèmes multi-tâches. II. Différences entre SE

18 2.2 Les systèmes d'exploitation multitâches Ils peuvent exécuter plusieurs programmes en même temps. Dans ce cas là, tout se complique pour le système d'exploitation : - Il faut d’une part qu’il gère l’allocation de la mémoire - L’organisation de la mémoire (gestion du plan d’occupation de la mémoire) - L’optimisation (limiter les espaces inutilisables) - Chaque processus ne doit avoir accès qu’à la plage d’adresse qui lui est réservée en mémoire.

19 Ou comment étudier un premier SE mono-tâche. MS-DOS : Microsoft Disk Operating Systeme Aujourd’hui appelé Langage de commande III. Langage de commande

20 MS-DOS : Conçu par Microsoft pour être le système d'exploitation de l'IBM PC. - Mono-tâche (on ne peut pas exécuter plusieurs applicatifs en même temps) - Mono-utilisateur (il ne gère pas l’ouverture multiple de session)

21 3.1 Organisation de MS-DOS Le BIOS : Basic Input-Output System Dès la mise sous tension, le BIOS (Basic Input Output System), se lance automatiquement à partir de la mémoire morte de l’ordinateur appelée ROM. Le BIOS est fourni par le fabriquant de la machine. Il constitue la couche logicielle située entre le matériel et le système d'exploitation : il transmet au matériel les ordres du DOS.

22

23 DOS BIOS MATERIEL

24 3.1.2 L'interpréteur de commandes : COMMAND.COM - C'est lui qui affiche sur l'écran l'invite C:\>, qui est la partie visible pour l'utilisateur du système d'exploitation. Il analyse les ordres tapés par l'utilisateur au clavier et en pilote l'exécution. COMMAND.COM exécute directement les commandes les plus courantes.

25

26 3.1.3 Les Fichiers Les informations utilisées par l'ordinateur sont stockées dans des fichiers. Sous DOS, un nom de fichier se compose : - d'un nom proprement dit - d'une extension facultative (3 caractères maxi) précédée d'un point qui suit le nom, sans espace. Les caractères suivants sont autorisés dans le nom d'un fichier : A à Z, a à z, 0 à 9, &, $,(,),-

27 Exemples de nom de fichier : FACTURE.JAN COMPTA.92 LET_JEAN.DOC TXT WORD.EXE

28 Exemples d’extension de fichier :.COMfichier commande exécutable.EXEfichier exécutable.BATfichier texte de commande (batch).SYSfichier système.DOCfichier traitement de texte Word.TXTfichier de texte ASCII.PASfichier de programme source Pascal.DBFfichier base de données DBase III.XLSfeuille de calcul EXCEL

29 3.1.4 Organisation des périphériques de stockage Un disque dur peut, selon sa taille, contenir plusieurs milliers de fichiers. Il est difficile dans ce cas, d'en faire le suivi. Windows propose une organisation par répertoires liés par une structure d'arbre. Chaque unité de stockage dispose d'un répertoire racine représenté par ‘\’.

30

31 3.2 Les Commandes Windows L’utilisateur saisit des commandes puis l’interpréteur de commande les exécute. Les commandes Windows sont chargées en mémoire centrale (=vive) avec l’interpréteur de commande COMMAND.COM Ces commandes sont : - Disponibles à tout moment quelque soit le répertoire de travail où vous êtes placé. - Simples et utilisées fréquemment.

32 Un système d’exploitation est composé de plusieurs parties distinctes : - une partie qui commande le matériel (interface avec le matériel) - une partie qui permet de rendre des services aux applications (interface avec les applications) - une partie qui permet la communication avec l’utilisateur (interface utilisateur) IV. Conclusion

33 Utilisateur Logiciel d’application Système d’exploitation Matériel


Télécharger ppt "Les Systèmes d’Exploitation Si1 : Support système des accès utilisateurs."

Présentations similaires


Annonces Google