La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ELECTROLYTES GAZ DU SANG N. COLLET Laboratoire de Biochimie Novembre 2010

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ELECTROLYTES GAZ DU SANG N. COLLET Laboratoire de Biochimie Novembre 2010"— Transcription de la présentation:

1 ELECTROLYTES GAZ DU SANG N. COLLET Laboratoire de Biochimie Novembre 2010

2 2 I.Electrolytes DISSOCIATION dans les solvants IONS de CHARGE ELECTRIQUE OPPOSEE ELECTROLYTES FORTS et FAIBLES Coexistence de molécules dissociées et non dissociées Coefficient de dissociation: α = nb de mol dissociées/nb de mol total ANIONS et CATIONS Nécessité de neutralité électrique dans les liquides physiologiques Schéma de Gamble

3 3 Une concentration plasmatique en calcium de 2,25 mM, correspond en Equivalents à ? 4,50 mEq/L UNITES Système international: mol/L Pondérales: g/L De charge électrique: équivalents (Eq) /L VRAI/FAUX: Les anions, chargés négativement, migrent vers la cathode La concentration totale des anions est égale à celle des cations dans les liquides biologiques Lion K+ est le plus abondant des cations plasmatiques F V F

4 4 Compartiments hydriques Liquide Extra-Cellulaire = milieu intérieur –Plasma –Liquides interstitiels et lymphe Liquide Intra-Cellulaire Échanges permanents membranes semi-perméables Importance de lEAU SOLVANT qui représente # 60% du poids corporel VARIATIONS –TISSULAIRES: os/tissus mous –PHYSIOLOGIQUES: âge, sexe –PATHOLOGIQUES: pertes hydriques MOUVEMENTS de leau liés à ceux des électrolytes entre les différents compartiments

5 5 Fonction du nombre de particules en solution 1 Osm = pression exercée par une molécule-gramme de soluté dissous dans 1L deau Méthodes de mesure – Directe, cryoscopique : pression, point de congélation – Indirecte : calcul approché 2 (Na + + K + ) + 10 # 300 mOsm/L Leau va du milieu le moins concentré, HYPOTONIQUE vers le milieu le plus concentré, HYPERTONIQUE PRESSION OSMOTIQUE = OSMOLARITE Chiffre 10?

6 6 PRESSION OSMOTIQUE Sanguine et urinaire Variations pathologiques –Insuffisance rénale –Coma hyperosmolaire du diabétique Cas du sang –influence des protéines: les protéines participent peu au pouvoir osmotique # 1 mOsm/L –osmolalité VRAI/FAUX: Les protéines représentent 7% du volume plasmatique Losmolalité plasmatique est supérieure à losmolarité V V: 100/93

7 7 PH: pression hydrostatique; PO: pression oncotique Schéma de Starling Pression Oncotique = [protéines]/masse moléculaire En pathologie, constitution dOEDEMES Protéines: PRESSION ONCOTIQUE Protéines peu diffusibles à travers les membranes semi-perméables des capillaires PO responsable des échanges hydriques entre le plasma et le LEC

8 8 Prescription de: IONOGRAMME (cotation B17, B=0,27 euro) composition ionique dun secteur hydrique serum ou plasma / urine / tous liquides PRESSION OSMOTIQUE (B20) serum / plasma et urinaire En pratique… Importance du PREANALYTIQUE –Prélèvement –Conservation –Transport –(centrifugation) SERUM PLASMA

9 9 Hyperkaliémie: hémolyse? Urologie: cohérent avec linsuffisance rénale aiguë –Urée/créatinine –Hyperkaliémie/acidose (HCO3 - ) UROLOGIE Dossier 1 2.Service 3.Paramètres dosés 1.Nom-prénom-DDN

10 10 Hypernatrémie et hyperchlorémie Augmentation parallèle des deux analytes dans le cas dune déshydratation Dossier 2Dossier 3 Hyponatrémie et hypochlorémie Diminution parallèle des deux analytes en cas dhyperhydratation

11 11 Leucémie Lymphoïde Chronique (LLC) –Hyperleucocytose majeure (mesurée à 909 G/L le 06/11/08) –Fragilité cellulaire typique (ombres de Gumprecht sur le frottis sanguin) libération massive de K + au cours de la centrifugation du tube Mesure de la kaliémie sur sang total artériel (seringue héparinée dédiée à la gazométrie): K+ artériel: 4,5mM Dossier 4 Soins Intensifs Hépatologie

12 12 Dossier 5 GERIATRIE Discordance Na + /Cl - Na + : Déshydratation Cl - : vomissements (cohérent avec lalcalose métabolique: HCO3 - ) Alcalose cohérente avec hypokaliémie

13 13 Dossier 6 PIEGE!!! Sang prélevé sur tube EDTA (EDTA/K 3, chélate le Ca ++ ) Ou pire: sang prélevé sur tube EDTA et transféré dans un tube hépariné… 17,4 0,01

14 14 Dossier 7 CARDIOLOGIE Acide urique Syndrome de lyse tumorale Goutte Syndrome métabolique

15 15 II.GAZOMETRIE SANGUINE Un seul prélèvement pour: –Echanges gazeux de lorganisme et de leur régulation: PaO 2, PaCO 2 –Paramètres acido-basiques: pH, HCO 3 - (CO 2 T), lactates –Hémoglobine = transporteur dO2 (12-15 g/dL) –COOxymétrie: HbCO, metHb,… –Autres paramètres Ions: Na +, K +, Cl -, Ca ++ (Glucose, urée)

16 16 Poumon –Pression partielle en O 2 –Pression partielle en CO 2 Fixation de lO2 sur lHb (A) Tissus périphériques (muscles) –Pression partielle en O 2 –Pression partielle en CO 2 Libération de lO2 (B) A B

17 17 Courbe de dissociation de lHb Importance: de la qualité de lHb: HbS, HbCO… de la quantité dHb une saturation de lHb à 97%ne veut pas dire que lapport en O 2 est satisfaisant! (Hb= 8g/dL) du pH local: différences entre –tissus –sang ARTERIEL (++), riche en O 2 –sang VEINEUX, plus acide, riche en CO 2 et acides organiques De la température

18 18 Gazométrie pH = - Log [H+] Equation de Henderson-Hasselbach pH = 6,1 + log 10 ([HCO 3 -]/0,03*PaCO 2 ) Régulation du pH à 3 niveaux – Systèmes tampons immédiat mais limité – Poumon rapide: pCO 2 – Rein lent: H + /HCO 3 - /NH 4 + /H 3 PO 4 pH normalAcidoseAlcalose 7,35 – 7,45< 7,35> 7,45 VRAI/FAUX: Le système tampon est représenté essentiellement par les ions HCO 3 - Acidose et alcalose peuvent être dorigine métabolique ou respiratoire La régulation pulmonaire est due aux centres nerveux bulbaires V V V

19 19 pHanomaliepathologiecompensation Acidose respiratoire pCO 2 MucoviscidoseRein Acidose métabolique [HCO 3 - ] Acido-cétose diabétique Poumon Alcalose respiratoire pCO 2 HyperventilationRein Alcalose métabolique [HCO 3 - ] Vomissements Hypokaliémie Poumon Diagramme de DAVENPORT

20 20 Matériel: seringue héparinée / capillaire (pédiatrie) Pour mémoire: Fragilité +++ (échanges gazeux rapides) Transport dans la glace (lactates ++) Pas de bulle dair! Sang total, automates dédiés Eventuellement ionogramme sur seringue après centrifugation

21 21 BILAN 1

22 22 BILAN 2 ACIDOSE METABOLIQUE non compensée

23 23 BILAN 3 ACIDOSE RESPIRATOIRE partiellement compensée

24 24 pH au scalp / sang de cordon pH + lactates NOUVEAUX-NESNOUVEAUX-NES N < 7 mM N > 7,12


Télécharger ppt "ELECTROLYTES GAZ DU SANG N. COLLET Laboratoire de Biochimie Novembre 2010"

Présentations similaires


Annonces Google