La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

A4: Etude de la langue : enseignement de lorthographe à lécole élémentaire. Deux séances: jeudis 7 novembre et 5 décembre 2013, 17H15 – 18H45. Apports.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "A4: Etude de la langue : enseignement de lorthographe à lécole élémentaire. Deux séances: jeudis 7 novembre et 5 décembre 2013, 17H15 – 18H45. Apports."— Transcription de la présentation:

1 A4: Etude de la langue : enseignement de lorthographe à lécole élémentaire. Deux séances: jeudis 7 novembre et 5 décembre 2013, 17H15 – 18H45. Apports didactiques et pédagogiques. Y. LATHUILIERE CPC Lyon 1 er /6 ème.

2 Question préliminaire : Quelle(s) activité(s) privilégiez - vous pour enseigner lorthographe aujourdhui et favoriser son apprentissage ? Y. LATHUILIERE CPC Lyon 1 er /6 ème.

3 Lenseignement de lorthographe à lécole élémentaire. (Circulaire du 27 avril 2012). Létude de lorthographe est répartie entre: - lorthographe grammaticale: orthographe des formes conjuguées, règles daccords, distinction des principaux homophones grammaticaux. - lorthographe lexicale: correspondances grapho – phoniques, mémorisation de lorthographe des mots les plus fréquents. Y. LATHUILIERE CPC Lyon 1 er /6 ème.

4 Deux axes complémentaires pour lapprentissage de lorthographe à lécole: - Un enseignement progressif et explicite est nécessaire. - Une attention permanente à lorthographe dans tous les domaines denseignement doit être développée. Y. LATHUILIERE CPC Lyon 1 er /6 ème.

5 Cinq principes fondateurs de lenseignement de lorthographe (Cf. « Comment enseigner lorthographe aujourdhui ? » C.Brissaud, D.Cogis, éd. Hatier, 2011): 1) Distinguer connaissances et savoirs mis en œuvre: On peut connaître un mot ou une règle et ne pas pouvoir mobiliser lun ou lautre au moment où on écrit un texte. Y. LATHUILIERE CPC Lyon 1 er /6 ème.

6 Orthographe lexicale: aider à mémoriser les mots (Eduscol. Cf.listes de fréquence lexicographique ) Orthographe grammaticale: apprendre à analyser la variation des mots en fonction du contexte. 2) Différencier savoirs fondés sur la mémorisation et savoirs fondés sur lanalyse. Y. LATHUILIERE CPC Lyon 1 er /6 ème.

7 3) Etablir une progression véritable. Répartir les différentes notions étudiées par année. Segmenter des notions à étudier à des moments différents. Prendre en compte les acquis: on décide du prochain contenu à étudier en fonction de ce que les élèves ont assimilé. Y. LATHUILIERE CPC Lyon 1 er /6 ème.

8 4) Pratiquer lévaluation positive qui - rend visible les progrès au cours de lannée; - fixe des objectifs limités ne rendant pas la faute inévitable; - porte sur des savoirs accessibles et effectivement appris. Y. LATHUILIERE CPC Lyon 1 er /6 ème.

9 5) Proposer aux élèves des tâches qui les engagent intellectuellement. Avoir une consigne suffisamment ouverte pour que les élèves aient une marge dinitiative. Faire obligation décrire une justification. Entraîner à la confrontation collective orale pour avancer dans la compréhension individuelle des notions. Y. LATHUILIERE CPC Lyon 1 er /6 ème.

10 Quelles activités pour quels apprentissages ? Apports de la recherche en linguistique, psycho et socio – linguistique, cognition et didactique. Cf. recherche au Québec ( M.Fayol) : Les classes où il y a le plus de méta - langage sont celles où il y a le plus de réussite. Y. LATHUILIERE CPC Lyon 1 er /6 ème.

11 Des activités mobilisatrices: A. Pour faire découvrir le fonctionnement de la langue: des activités variées à partir de la norme linguistique. B. Pour clarifier, expliciter ce quon a appris, faire évoluer les conceptions des élèves : des activités à partir des erreurs des élèves. C. Pour écrire : des activités qui apprennent à contrôler ses textes et transférer ses connaissances. Y. LATHUILIERE CPC Lyon 1 er /6 ème.

12 Jeudi 5 décembre 2013: séance n°2 sur lenseignement de lorthographe grammaticale aux cycles 2 et 3. 1) Retour sur la séance n°1 du 7 novembre dernier. 2) Principes pédagogiques et activités dapprentissages orthographiques, pour A) - apprendre le fonctionnement de lorthographe; B) - clarifier, expliciter ce qui est appris; C) - écrire des textes de plus en plus longs en faisant le moins derreurs possibles. 3) Conclusion. Ressources. Y. LATHUILIERE CPC Lyon 1 er /6 ème.

13 Quelques principes pédagogiques basés sur la convergence de diverses recherches: Lorthographe, comme la grammaire, le vocabulaire, la compréhension de textes, doit être abordée de manière explicite et progressive. Des séances structurées, brèves et régulières quotidiennement réservées à un travail de mémorisation des mots. Dautres séances, plus longues, pour étudier les régularités orthographiques et apprendre les règles qui les régissent. Y. LATHUILIERE CPC Lyon 1 er /6 ème.

14 Activités A: activités variées à partir de la norme. Le chantier détude. La phrase donnée du jour. Le remue - méninges orthographique. Y. LATHUILIERE CPC Lyon 1 er /6 ème.

15 Le chantier détude. Pour faire appréhender une loi de fonctionnement de lorthographe: découvrir des notions nouvelles ou approfondir des notions déjà rencontrées. Le travail se déroule en plusieurs phases le questionnement des élèves est le moteur de lavancée du chantier détude. Y. LATHUILIERE CPC Lyon 1 er /6 ème.

16 Déroulement du chantier détude. Fractionner le déroulement en petites séances rapprochées afin que la question reste présente à lesprit des élèves. A chaque début de séance, on récapitule ce quon a fait et ce quon cherche (premiers pas vers la mémorisation). Y. LATHUILIERE CPC Lyon 1 er /6 ème.

17 1) Etude du corpus proposé. Le cheval part à lentraînement. Les chevaux sont dans le manège. Les chevaux du boulanger mangent des croissants. Les épineux blessent le cheval: le fermier les coupe souvent. Le petit cheval des voisins galope dans le pré. Les chevaux passent sur le pont. Mistral, Canasson et Tagada galopent dans le bois. Les chevaux qui mangent du foin sont à mon cousin. Le cheval passe lobstacle. Franchir cet obstacle est à la portée de la plupart des chevaux. Les petits chevaux font des galipettes. Les chevaux de mon cousin jouent dans le pré. Le cheval du centre équestre joue avec son poulain. Le cheval mange le foin de sa mangeoire. Que mangent les chevaux de ma tante ? Ils partent faire des acrobaties. Le cheval est dans ma cour. Ils peuvent dévorer un tas d'herbe. Y. LATHUILIERE CPC Lyon 1 er /6 ème.

18 2) Classement du corpus. Le cheval part à lentraînement. Le cheval passe lobstacle. Le cheval est dans ma cour. Le cheval mange le foin de sa mangeoire. Le petit cheval des voisins galope dans le pré. Le cheval du centre équestre joue avec son poulain. Franchir cet obstacle est à la portée de la plupart des chevaux. Les chevaux sont dans le manège. Les chevaux du boulanger mangent des croissants. Les chevaux passent sur le pont. Les petits chevaux font des galipettes. Mistral, Canasson et Tagada galopent dans le bois. Les chevaux de mon cousin jouent dans le pré. Que mangent les chevaux de ma tante ? Ils partent faire des acrobaties. Ils peuvent dévorer un tas d'herbe. Les épineux blessent le cheval: le fermier les coupe souvent..Les chevaux qui mangent du foin sont à mon cousin. Y. LATHUILIERE CPC Lyon 1 er /6 ème.

19 Synthèse sur le classement opéré : Comment repérer le sujet du verbe ? - Dans une phrase, je peux repérer le sujet du verbe en utilisant lexpression cest … qui … ou ce sont … qui … La fonction « sujet » peut être tenue par:- un GN ou un nom propre; un pronom personnel; un pronom relatif; un verbe à linfinitif. Le sujet est placé avant le verbe. On le trouve après le verbe dans une phrase interrogative, dans un dialogue. Un sujet peut être commun à plusieurs verbes. Y. LATHUILIERE CPC Lyon 1 er /6 ème.

20 PROGRESSIVITE des apprentissages. I.O juin / Propositions de D.Cogis. CE1: Marquer laccord entre le sujet et le verbe dans les phrases où lordre sujet-verbe est respecté. On sassure que les élèves ont acquis la notion daccord dans le groupe nominal. On travaille alors laccord sujet-verbe uniquement quand il sentend à loral à la 3ème pers. des temps simples. On distingue les marques graphiques du pluriel: [s] du nom et [nt] du verbe. Y. LATHUILIERE CPC Lyon 1 er /6 ème.

21 21 Les verbes Écrit écrivent Boit boivent sort sortent dort dorment Affichage classe Phase 1 : Trouver le verbe de la phrase Etape 1Etape 2 Un élève écrit. Un élève boit. Un élève sort. Un élève dort. Simon lécole. La chat du lait. Un élève la balle. Y. LATHUILIERE CPC Lyon 1 er /6 ème.

22 22 Phase 2 : Découvrir que le verbe est une forme variable Etape 1 Des élèves écrivent. Des élèves boivent. Des élèves sortent. Des élèves dorment. Les verbes Écrit écrivent boit boivent sort sortent dort dorment Affichage classe Quest-ce qui a changé par rapport à la première fois ? Y. LATHUILIERE CPC Lyon 1 er /6 ème.

23 23 Phase 3 : Découvrir la dépendance du verbe Etape 1Etape 2 Des élèves écrivent. Des élèves boivent. Des élèves sortent. Des élèves dorment. Un élève écrit. Un élève boit. Un élève sort. Un élève dort. Des élèves Un élèveécrit. écrivent. Mettre en évidence la source de la variation du verbe Matérialiser la relation entre le groupe du nom et le verbe Y. LATHUILIERE CPC Lyon 1 er /6 ème.

24 24 Phase 4 : Formuler la notion daccord Etape 1Etape 2 Récapituler les observationsRenforcer la compréhension du terme accord. -Quand le sujet est au singulier, le verbe de la phrase est au singulier. -- Quand le sujet est au pluriel, le verbe de la phrase est au pluriel. -On appelle cela laccord. -On dit que le verbe de la phrase saccorde avec le sujet. Des élèves Un élèveboit. boivent. boit. boivent. Y. LATHUILIERE CPC Lyon 1 er /6 ème.

25 25 Phase 5 : Vérifier Etape 1 Le professeur connait la date du spectacle. Mes petits frères ne comprennent rien. Les professeurs connaissent la date du spectacle. Mon petit frère ne comprend rien. Ce joueur revient du stade. Ces joueurs reviennent du stade. Y. LATHUILIERE CPC Lyon 1 er /6 ème.

26 26 Phase 5 : Vérifier Le sujet du verbe est au singulier Le verbe de la phrase est au singulier Le maître connait la réponse. Les maîtres connaissent la réponse. Mon petit frère ne comprend rien. Mes petits frères ne comprennent rien. Ce joueur revient du stade.Ces joueurs reviennent du stade. …… Le sujet du verbe est au pluriel Le verbe de la phrase est au pluriel La mise en commun permet de confirmer la synthèse précédente. Y. LATHUILIERE CPC Lyon 1 er /6 ème.

27 27 Phase 5 : Vérifier Etape 2 Les deux classes attendent le car. Le lecteur choisit son livre. Les jeunes rendent un service au vieux monsieur. Mon oncle veut partir au Japon. Les chats poursuivent la balle. Léquipe vient de gagner le match. Y. LATHUILIERE CPC Lyon 1 er /6 ème.

28 28 Phase 5 : Vérifier Etape 3 Compléter la collection de verbes entamée. Demander aux élèves de trouver un système de classement Il / elle Ils / elles il écritils écrivent elle sortelles sortent il boitils boivent il connaitils connaissent elle choisitelles choisissent Y. LATHUILIERE CPC Lyon 1 er /6 ème.

29 29 Phase 6 : Distinguer le pluriel du nom et le pluriel du verbe Etape 1 Se rappeler les connaissances sur le GN Trier un grand nombre détiquettes. chat chats Un chat qui dort.Des chats qui dorment. Les chats dorment. Le chat dort. Y. LATHUILIERE CPC Lyon 1 er /6 ème.

30 30 Phase 6 : Distinguer le pluriel du nom et le pluriel du verbe Etape 2 Faire ressortir les marques « -s » et « -nt » comme marques de lopposition entre classe du nom et classe du verbe. Le chat Les chats dorment dort. Y. LATHUILIERE CPC Lyon 1 er /6 ème.

31 31 Phase 7 : Sentraîner Activité 1 Objectif : produire une chaine daccords par transformation singulier/pluriel La maîtresse ne plaisante pas avec les insultes. Les maîtresses … Les trois petits cochons rangent des livres. Le petit cochon …. Mon frère mange de la tarte Mes frères …… Explique ce qui a changé. Réécris la phrase en commençant par le groupe du nom indiqué et fais toutes les modifications quil faut. Y. LATHUILIERE CPC Lyon 1 er /6 ème.

32 32 Phase 7 : Sentraîner Activité 2 Objectif : produire une phrase à partir dun groupe du nom donné. Larbitre italien … Les joueurs … Les spectateurs … Le commentateur … Utilise les jetons pour montrer comment tu fais les accords. Voici quatre groupe nominaux. Utilise-les comme sujet pour inventer une phrase. attendre le coup denvoi. sortir des vestiaires. répondre à un joueur. regarder le joueur blessé. Y. LATHUILIERE CPC Lyon 1 er /6 ème.

33 33 Phase 7 : Sentraîner Activité 3 Objectif : produire une phrase à partir dun groupe du verbe donné. … prennent le large. … dévore les morceaux de fromage. … part du port. … mange un poisson. Utilise les jetons pour montrer comment tu fais les accords. Voici quatre groupes du verbe. Utilise - les dans des phrases de ton invention. Le vieux chat noirles grands bateauxLes jeunes marins les ogres énormesle requin blancLe joli voilier blanc Y. LATHUILIERE CPC Lyon 1 er /6 ème.

34 34 CE2. Appliquer la règle de laccord du verbe avec le sujet (y compris le pronom personnel) dans les phrases où lordre sujet-verbe est respecté et où le verbe est à un temps simple..On stabilise les connaissances de base : vérifier la capacité à identifier le verbe (varie en fonction des pronoms, du temps, peut être encadré par la négation ne …pas) mettre en évidence la covariation en nombre du sujet (=donneur) et du verbe (=receveur) en différenciant les marques en fonction de la classe grammaticale : [s] nom et [nt] ->verbe (dabord avec ceux dont on entend la marque du nombre puis en introduisant quelques formes homophones) Y. LATHUILIERE CPC Lyon 1 er /6 ème.

35 CM1: Appliquer la règle de laccord du verbe avec son sujet, y compris pour les verbes à un temps composé et pour les sujets inversés. On complexifie laccord : - en utilisant une plus grande variété de groupes nominaux sujets (noms collectifs, noms inanimés) - en introduisant des formes verbales homophones. CM2: Appliquer la règle de laccord du verbe avec son sujet, y compris avec le sujet « qui » de 3 ème personne. On introduit des éléments de complexification portant sur le sujet ou sur le verbe en abordant : - Des constructions particulières pour les GN sujets. - Des formes verbales composées. 35 Y. LATHUILIERE CPC Lyon 1 er /6 ème.

36 La phrase donnée du jour. Objectif :Faire justifier lorthographe des mots et évoluer le type dexplications des élèves. Outiller les élèves dans leur réflexion sur la langue en recourant au métalangage (dont la terminologie grammaticale). On sélectionne une phrase délève ou une phrase rencontrée en lecture et on la présente sous forme normée. Les élèves disent tout ce quils savent pour expliquer lécriture des mots. Toutes les remarques sont écrites au tableau. Y. LATHUILIERE CPC Lyon 1 er /6 ème.

37 Le « remue – méninges orthographique ». Objectifs : consolider des notions en cours dacquisition, mémoriser des formes orthographiques, développer la réflexion métalinguistique. Entraînement orthographique quasi quotidien sur une période. Exercices de collecte: Chasse aux mots. Exercices de classement de mots, de phrases. Exercices dexploration de mots Exercices de transformation. Exercices de fabrication de phrases, selon contraintes. Y. LATHUILIERE CPC Lyon 1 er /6 ème.

38 Des activités B. Travailler à partir des erreurs des élèves, expressions de leurs conceptions orthographiques à un moment de leur développement : La dictée sans faute. La dictée négociée ( ou lAtelier de Négociation Graphique). (Cf. banque de séquences; CRDP de Montpellier). La phrase dictée du jour. Y. LATHUILIERE CPC Lyon 1 er /6 ème.

39 La dictée sans faute. Est envisagée comme une tâche problème. Pour favoriser la compréhension des phénomènes orthographiques et la prise de conscience des savoirs à acquérir. Lenseignant lit le texte à toute la classe, puis le dicte phrase par phrase. A chaque phrase, une recherche collective de solutions est organisée pour résoudre les problèmes rencontrés et signalés par les élèves. Quand les problèmes sont résolus, la phrase est dictée à nouveau. -> Fabrication doutils de référence: affichages, outils de synthèse. Y. LATHUILIERE CPC Lyon 1 er /6 ème.

40 Latelier de négociation graphique (La dictée négociée). Permet de développer lactivité métalinguistique et les interactions entre les élèves, en favorisant la réflexion et le raisonnement. Permet un réel apprentissage de lorthographe dans et par loral (explicatif et argumentatif). Place est laissée à la parole de lélève pour « dire » lorthographe pour mieux lappréhender et lintégrer. Permet véritablement le contrôle, la révision du texte. Y. LATHUILIERE CPC Lyon 1 er /6 ème.

41 La phrase dictée du jour. Y. LATHUILIERE CPC Lyon 1 er /6 ème.

42 Des activités C. Pour construire lapprentissage de la correction, enseigner des stratégies de révision : La production écrite à contrainte(s). La révision orthographique. Y. LATHUILIERE CPC Lyon 1 er /6 ème.

43 Articuler travail de la langue et de la production écrite. Pour mobiliser les savoirs orthographiques existants pendant lécriture. Ex: Ecrire à partir de lune des entrées suivantes: - marche dans la forêt; - marches dans la forêt; - marchent dans la forêt Autre ex: Ecrire un texte à partir dune série de formes verbales en [e] ou [E],(en lien avec une œuvre littéraire): manger – cachés - tombé – cuisiné; Mangeait – cachaient – tomber – cuisinait. Y. LATHUILIERE CPC Lyon 1 er /6 ème.

44 Vers la relecture experte: La révision orthographique. Apprendre des stratégies: - Construction dune grille typologique des erreurs: amener les élèves à construire des catégories orthographiques. - Balisage du texte: laisser des traces de son questionnement. Pour corriger, il faut identifier des zones derreurs possibles, à lappui des rubriques de la grille des erreurs. Y. LATHUILIERE CPC Lyon 1 er /6 ème.

45 Conclusion: Oui, on peut motiver ses élèves pour ce véritable apprentissage détude de la langue. Avec des activités variées qui sollicitent effectivement les élèves et les engagent intellectuellement. Où lon considère les graphies produites par les élèves comme des indices dun niveau de compréhension provisoire du fonctionnement de lorthographe. Y. LATHUILIERE CPC Lyon 1 er /6 ème.

46 Ressources pour lenseignement de lorthographe lexicale: Echelle Dubois-Buyse dorthographe usuelle française. F.Ters, G.Mayer et D.Reichenbach, éd.MDI, Echelle dacquisition en orthographe lexicale (pour lécole élémentaire). B. et P.Pothier, éd.Retz, Liste de fréquence lexicographique: eduscol.education.fr Base lexicale « Manulex » : bourgogne.fr Y. LATHUILIERE CPC Lyon 1 er /6 ème.

47 Ressources pour lenseignement de lorthographe grammaticale. « Comment enseigner lorthographe aujourdhui ? » C.Brissaud, D.Cogis, éd.Hatier, « Quelle grammaire enseigner ? » dir. par J.C.Pellat, éd.Hatier, Orthographe au quotidien. Cycle 3. G.Haas, CRDP de Bourgogne, Orthographier. M.Fayol, J.P.Jaffré. PUF, Lenseignement de lorthographe à lécole élémentaire:eduscol.education.fr Y.LATHUILIERE; CPC Lyon 1 er /6 ème.


Télécharger ppt "A4: Etude de la langue : enseignement de lorthographe à lécole élémentaire. Deux séances: jeudis 7 novembre et 5 décembre 2013, 17H15 – 18H45. Apports."

Présentations similaires


Annonces Google