La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Poème de Liliane Codant Il fait beau ; lherbe est tendre et la brise légère. On sent vivre les fleurs et bruire les fougères. La nature idyllique exalte.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Poème de Liliane Codant Il fait beau ; lherbe est tendre et la brise légère. On sent vivre les fleurs et bruire les fougères. La nature idyllique exalte."— Transcription de la présentation:

1

2 Poème de Liliane Codant

3

4 Il fait beau ; lherbe est tendre et la brise légère. On sent vivre les fleurs et bruire les fougères. La nature idyllique exalte en palpitant ; Tout mincite à songer et rêver… hors du temps…

5

6 Mille sensatiàns assoupies se dégagent. Ma pensée libérée vogue comme un nuage, Caresse le rameau, glisse dans le rayon, Suit le vol pailleté dArlequin papillon,

7

8 Plane un peu sur létang bordé de campanules, Valse dans la lumière avec les libellules, Passe sous la cascade aux reflets de saphir, Senivre des parfums quentraîne le zéphyr

9

10 Puis monte vers lazur, rejoindre à tire daile Le ballet enchanté des vives hirondelles.

11

12 Rêve, ô merveilleux rêve, admirable, éperdu, Rêve qui dans lazur demeure suspendu, Te voici tout en moi, plus rien dautre nexiste ;

13

14 Tu memportes bien loin du monde réaliste, Entre mille splendeurs de ton immensité, Aux sources infinies de la félicité !

15

16 Plus de guerre et deffroi, de famine et souffrance, Plus rien que le bonheur, lextase, lespérance. Ni la vie, ni la mort, mais labsolu désir Que seul donne le songe en lunique plaisir.

17

18 Instants de volupté, exquise allégorie, Douce paix, pure joie, ineffable euphorie…

19

20 Mon rêve tout à coup emplit le firmament, Monte sous le soleil paré de diamants, Plus haut, encor plus haut, vers la beauté parfaite, Si loin, presque trop loin, je voudrais quil sarrête !

21

22 Il semble méchapper… Hélas ! Il sest enfui… Oh ! Être cet oiseau qui là-bas le poursuit…

23

24 Le vide est effrayant, la chute si rapide De lempyrée magique à ce monde insipide…

25

26 Ne reverrai-je plus mon rêve inachevé Parti vers des sommets un peu trop élevés ? Soudain il me revient, transformé par sa fugue, A nouveau menvahit, mentraîne et me subjugue !

27

28 Vers la terre à présent se tourne, ensorceleur : Il a pris cette fois la forme dune fleur, Une rose de rêve, idéale et sublime, Tel un morceau dazur égaré sur labîme,

29

30 Délicate merveille où le vif alcyon Se penche pour chanter son admiration !

31

32 Plus despace étoilé, dhorizons grandioses, Tous les rêves du ciel tiennent dans une rose, Irréelle fée bleue dun royaume interdit, Ou, peut-être, avant-goût du lointain paradis…

33

34 Poème de Liliane Codant, avec son aimable autorisation; Photos prises sur le Net, travaillées dans PhotoFiltre. Diaporama de Jacky Questel, ambassadrice de la Paix

35


Télécharger ppt "Poème de Liliane Codant Il fait beau ; lherbe est tendre et la brise légère. On sent vivre les fleurs et bruire les fougères. La nature idyllique exalte."

Présentations similaires


Annonces Google