La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

STAGE RAR SEPTEMBRE 2008 CIRCONSCRIPTION DE ROUBAIX-HEM C’est en écrivant qu’on devient « Ecriveron » Raymond Queneau ECRITS COURTS ECRITS LONGS.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "STAGE RAR SEPTEMBRE 2008 CIRCONSCRIPTION DE ROUBAIX-HEM C’est en écrivant qu’on devient « Ecriveron » Raymond Queneau ECRITS COURTS ECRITS LONGS."— Transcription de la présentation:

1 STAGE RAR SEPTEMBRE 2008 CIRCONSCRIPTION DE ROUBAIX-HEM C’est en écrivant qu’on devient « Ecriveron » Raymond Queneau ECRITS COURTS ECRITS LONGS

2 ÉCRIRE Monique Desq Pour de rire Écrire pour de vrai Écrire pour dire Hésiter Essayer Se risquer S’éblouir Effacer Rayer Échouer Souffrir Se reprendre Entreprendre Suspendre Partir Recommencer Avancer Jouir Écrire Il fallait vous le demander Il fallait y croire pour s’exécuter Écrire pour agir C’est fait : CONTINUONS ! Au travers ces différents éléments liés à l’écriture, nous pouvons nous apercevoir que c’est une notion complexe, impliquant de multiples compétences et qui laisse entrevoir des enjeux importants pour l’école C’est en écrivant qu’on devient « Ecriveron » Raymond Queneau

3 Brouillons d’écrivains C’est en écrivant qu’on devient « Ecriveron » Raymond Queneau  Extrait 1 « L’homme qui aimait les femmes » F Truffaut Extrait 1  Extrait 2 « L’homme qui aimait les femmes » F Truffaut Extrait 2

4 Généralités sur l’apprentissage de la langue écrite C’est en écrivant qu’on devient « Ecriveron » Raymond Queneau  Quelles sont les composantes de la tâche d’écriture?  Les différents sens du mot écrire  Didactique de la production d’écrits  Hayes et Flower

5 Généralités sur l’apprentissage de la langue écrite  Extrait des 11 points pour l’acquisition en langue écrite de Jacques FIJALKOW  L’apprentissage de la langue écrite consiste pour les enfants à construire une représentation mentale aussi exacte que possible de la langue écrite, objet d’apprentissage ; apprendre la langue écrite, c’est donc intérioriser l’ensemble des propriétés et des unités qui la constitue, de telle sorte que soient possibles toutes les activités la mettant en œuvre et, en particulier, la lecture et l’écriture C’est en écrivant qu’on devient « Ecriveron » Raymond Queneau

6 Généralités sur l’apprentissage de la langue écrite  Extrait des 11 points pour l’acquisition en langue écrite de Jacques FIJALKOW  Cette construction s’effectue progressivement, de manière continue et discontinue, par la redécouverte des propriétés de la langue écrite C’est en écrivant qu’on devient « Ecriveron » Raymond Queneau

7 Généralités sur l’apprentissage de la langue écrite  Extrait des 11 points pour l’acquisition en langue écrite de Jacques FIJALKOW  La lecture et l’écriture d’une unité donnée constituent deux étapes d’un même apprentissage, celui de la langue écrite, et non pas deux apprentissages distincts effectués séparément ou l’un après l’autre C’est en écrivant qu’on devient « Ecriveron » Raymond Queneau

8 Généralités sur l’apprentissage de la langue écrite  Extrait des 11 points pour l’acquisition en langue écrite de Jacques FIJALKOW  De manière générale, et pour chaque unité d’écrit en particulier, la lecture précède l’écriture. Les activités de lecture sont possibles assez tôt et se complètent peu à peu d’activités de plus en plus complexes allant jusqu’à l’écriture C’est en écrivant qu’on devient « Ecriveron » Raymond Queneau

9 Généralités sur l’apprentissage de la langue écrite  Extrait des 11 points pour l’acquisition en langue écrite de Jacques FIJALKOW  Des productions écrites conformes aux normes ne sont possibles que dans un état avancé du modèle ; l’écriture exacte apparaît quand la représentation mentale de la langue écrite a acquis toutes les propriétés de l’objet langue écrite C’est en écrivant qu’on devient « Ecriveron » Raymond Queneau

10 Généralités sur l’apprentissage de la langue écrite  Extrait des 11 points pour l’acquisition en langue écrite de Jacques FIJALKOW  La connaissance des tâches que peut réussir le sujet permet donc de déterminer quelles sont les propriétés actuelles de son modèle interne et, inversement, connaître les propriétés actuelles de son modèle interne, permet de déterminer les activités de la langue écrite auxquelles il peut réussir actuellement. C’est en écrivant qu’on devient « Ecriveron » Raymond Queneau

11 Généralités sur l’apprentissage de la langue écrite  Extrait des 11 points pour l’acquisition en langue écrite de Jacques FIJALKOW  La reconstruction de la langue écrite par les enfants suit un chemin qui, dans ses grandes lignes, comporte des constances (par exemple, la précession de la lecture sur l’écriture), mais qui, dans le détail, varie d’un enfant à l’autre en fonction des occasions d’apprentissage, des modalités pédagogiques, du matériau linguistique rencontré, etc. C’est en écrivant qu’on devient « Ecriveron » Raymond Queneau

12 Généralités sur l’apprentissage de la langue écrite C’est en écrivant qu’on devient « Ecriveron » Raymond Queneau  Pourquoi (pour quoi) faire écrire?  L’écriture de textes éclaire l’activité de lecture et favorise la formation du comportement de lecteur  Ecrire des textes aide à comprendre la notion de mot et la segmentation en mots  L’écriture est la source de notions comme celle de « début d’un mot écrit  L’écriture conduit naturellement à l’épellation et favorise l’observation des premières régularités.  L’écriture de textes favorise la mémorisation des mots de très haute fréquence.  L’écriture des mots consolide la mémoire des apprentissages.

13 Qu’est-ce qu’un écrit COURT? C’est en écrivant qu’on devient « Ecriveron » Raymond Queneau  Un écrit qui va sérier les difficultés afin de ne pas les présenter toutes en même temps  Planification  Geste d’écriture  Syntaxe  Orthographe, grammaire, conjugaison

14 Comment travailler l’écrit COURT? C’est en écrivant qu’on devient « Ecriveron » Raymond Queneau  Objectifs  Prendre conscience de la spécificité du texte écrit par rapport à l’oral  Amener les élèves à réfléchir sur la démarche d’une production d’écrits (contraintes, premier jet, amélioration)  Il faut les faire écrire souvent, de manière variée, dans des contextes favorables; il faut multiplier les occasions d’une expérience positive de l’écriture

15 Comment travailler l’écrit COURT? C’est en écrivant qu’on devient « Ecriveron » Raymond Queneau  La dictée à l’adulte  Dispositif qui va permettre aux élèves de travailler en se concentrant SUR LE FOND, la forme étant en partie traitée par l’adulte  Prise de conscience du REGISTRE d’énonciation, différent entre l’oral et l’écrit

16 Comment travailler l’écrit COURT? C’est en écrivant qu’on devient « Ecriveron » Raymond Queneau  Exemples d’activités possibles  Jeu de « Jacques a dit.. » -> Utilisation d’un verbe à l’impératif  Ecrire ce que l’on aime / ce que l’on n’aime pas  Jeu du cadavre exquis  Production d’une phrase à partir de boîtes à mots classés (ou non) selon des catégories grammaticales  Production de fin de phrases  Production d’une phrase expliquant ou commentant un dessin  Production d’une bulle faisant parler un personnage  Devinettes (Qui est-ce..?, Qui suis-je…?)

17 Comment travailler l’écrit COURT? C’est en écrivant qu’on devient « Ecriveron » Raymond Queneau  Exemples d’activités possibles  Modification de phrases dans des comptines par substitution de noms  Ecrire la légende d’un dessin, d’une photo, d’une image  Ecriture d’une comptine sur les prénoms Ecriture d’une comptine sur les prénoms  Projet d’écriture Projet d’écriture

18 Qu’est-ce qu’un écrit LONG? C’est en écrivant qu’on devient « Ecriveron » Raymond Queneau  Ecrits où vont apparaître les 3 grandes phases de l’écriture :  Planification  Mise en mots  Révision

19 Comment travailler l’écrit LONG? C’est en écrivant qu’on devient « Ecriveron » Raymond Queneau  Exemples d’activités possibles  Sabochon Sabochon  L’énorme crocodile (Attention, long à télécharger!!!) L’énorme crocodile  Album électronique Album électronique

20 Finalité des écrits  Création d’un journal  Création d’un cédérom  Création d’un site Internet  Création d’un « Didapages » Création d’un « Didapages »  Des idées Des idées C’est en écrivant qu’on devient « Ecriveron » Raymond Queneau

21 Références  S’initier à l’écrit Cycle 2 (« Outils pour les cycles » SCEREN)  Site « 50 Jeux de langue » Site « 50 Jeux de langue »  50 jeux de langue en PDF 50 jeux de langue en PDF  ONL « Ecrire des textes, l’apprentissage et le plaisir » ONL « Ecrire des textes, l’apprentissage et le plaisir »  Albums de littérature de jeunesse et production d’écrits courts « Outil pour proposer des activités d’écriture en classe » Albums de littérature de jeunesse et production d’écrits courts  Des sites Internet : C’est en écrivant qu’on devient « Ecriveron » Raymond Queneau


Télécharger ppt "STAGE RAR SEPTEMBRE 2008 CIRCONSCRIPTION DE ROUBAIX-HEM C’est en écrivant qu’on devient « Ecriveron » Raymond Queneau ECRITS COURTS ECRITS LONGS."

Présentations similaires


Annonces Google