La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Découvrir le monde Pourquoi? •Dans la vie quotidienne l’enfant vit de multiples expériences qui enrichissent sa connaissance du monde, cette activité commence.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Découvrir le monde Pourquoi? •Dans la vie quotidienne l’enfant vit de multiples expériences qui enrichissent sa connaissance du monde, cette activité commence."— Transcription de la présentation:

1 Découvrir le monde Pourquoi? •Dans la vie quotidienne l’enfant vit de multiples expériences qui enrichissent sa connaissance du monde, cette activité commence dès la naissance •Découvrir le monde c’est d’abord l’appréhender par les sens •Cette expérience lui permet: -De découvrir la richesse du monde qui l’entoure -d’apprendre à décrire, connaître, utiliser, respecter

2 POURQUOI DECOUVRIR LE MONDE PAR LES SENS? •Pour partir du vécu de l’enfant - Cependant les activités sensorielles sont subjectives:. Elles sont le fruit de notre perception sur la base d’informations fournies par les sens - Plusieurs facteurs entrent en jeu:. Physiologiques liés à la qualité des organes récepteurs sensoriels. Psychologiques liés à nos attentes. Sociaux. Culturels

3 •Pour partir de la perception de l’enfant et l’amener à des activités scientifiques •L’analyse du réel doit conduire à la découverte du monde en: - Interrogeant l’évidence - Objectivant sa vision du monde - Confrontant sa vision à celle des autres - Dépassant sa vision pour aller plus loin • Les multiples expériences menées tout au long de la scolarité maternelle permettent à l’enfant de: - Se situer par rapport à tout ce qui l’entoure - Se situer par rapport à ce qu’il rencontre - Faire des choix - Se constituer en tant qu’individu

4 Le rôle de l’école s’inscrit dans une optique d’explication des évidences menant progressivement l’élève vers la construction des savoirs scientifiques

5 COMMENT? •En suscitant la curiosité des élèves: - En partant du constat que nos sens nous trompent, il faut amener l’élève à comprendre que l’observation n’est pas un simple exercice sensoriel, l’observation est:. Un procédé scientifique d’investigation. Une constatation attentive des phénomènes. Une observation polémique - Il faut donc adopter une attitude de questionnement scientifique face au monde A partir de ce constat on part du principe que la curiosité n’est pas un vilain défaut

6 •En suscitant l’étonnement et le questionnement - La curiosité naturelle des élèves est un élément moteur à l’attitude scientifique - Il faut tout mettre en œuvre pour que les « pourquoi? » et les « comment? » deviennent les éléments moteurs de la pensée des élèves - Il faut amener les élèves à être des « actifs- chercheurs » au lieu d’être des « passifs- récepteurs » (J.Bernardin « Comment les élèves entrent dans la culture écrite » RETZ L’école est donc le lieu où l’enfant se questionne, s’étonne, questionne le monde, remet en cause ce qu’il croyait

7 •En partant des représentations des élèves •Tout enseignement met en place des interférences par rapport à un « savoir déjà-là », des représentations, des conceptions, des idées sous jacentes - Il n’y a pas de représentation sans objet qu’il soit réel ou imaginaire, présent ou absent - La « représentation » est alors une reconstruction et une interprétation de cet objet pour le rendre intelligible, pour le garder en mémoire à long terme (MLT), c’est donc une activité à la fois cognitive et sociale •Pour faire évoluer les représentations des élèves, la démarche pédagogique doit s’inscrire dans la mise en place d’activités de construction

8 Quels processus? A partir de quelle pédagogie? •Activités de construction des connaissances Comprendre à partir de situations motivantes, situations « problème » Parler avec l’enfant, dialogue pédagogique perturbationassimilationéchecaccomodation Problème But Projet recherche Essais De solutions Connues Situations d’émergence Obstacle avec Prise de conscience d’un manque pour aboutir au but à atteindre Adaptation Recherche de solutions nouvelles Connaissance nouvelle en construction • Activités de structuration des connaissances Apprendre Parler avec l’enfant, dialogue pédagogique Assimilation Reproductrice et généralisatrice Fixer en mémoire à long terme avec traitement de l’information Décontextualisation Reconstruction formalisée Répétition Généralisation transfert À partir d’ Anne Marie Doly « Problèmes d’apprentissage, problèmes d’enseignement »

9 •En passant de la représentation au savoir par la formulation orale et écrite •La formulation orale permet de prendre du recul par rapport au vécu immédiat (mise à distance) car parfois la manipulation fait obstacle aux apprentissages, fait écran (E.Bautier, université St Denis) • Le vocabulaire employé pour décrire sera précisé, les différents niveaux de formulation permettant de préciser les concepts • À partir de cette écoute, de cette formulation, de cette communication, les élèves acquièrent autonomie physique et mentale à réinvestir dans d’autres domaines

10 •En gardant des « traces » •Pour comprendre: - En gardant une trace de forme différente, l’élève « écrit » pour lui même - Cette « trace » sera affinée au fur et à mesure des découvertes, des niveaux d’âge et de maturité - Cette « trace » permet:. Une soutenance de la réflexion dans sa continuité (observation dans le temps). un élément sur lequel on peut s’appuyer pour faire rebondir la recherche. une mise en forme de l’observation, une mémoire du vécu. Une prise de recul par rapport au vécu direct (manipulation)

11 •Pour communiquer et s’approcher du statut de texte documentaire en amenant l’autre à se questionner sur: •Quoi? Le départ de la recherche: base des hypothèses, argumentation, élaboration du ou des protocoles • Comment?La mise en œuvre du protocole d’expérimentation, la mémoire de cette expérimentation à travers « les traces » • Dans quel but? Pour vérifier, pour valider par une comparaison, pour débattre, pour argumenter, pour aboutir à un langage commun permettant compréhension et communication Le langage scientifique est alors un langage de référence, un outil pour comprendre et communiquer

12 florence Breuneval, CPC, 3e Gennevilliers La maîtrise du langage: un enjeu, un outil Être compris Outil de communication Comprendre Outil de réflexion De pensée Apprendre Outil d’apprentissage Apprendre à communiquerCommuniquer pour apprendre


Télécharger ppt "Découvrir le monde Pourquoi? •Dans la vie quotidienne l’enfant vit de multiples expériences qui enrichissent sa connaissance du monde, cette activité commence."

Présentations similaires


Annonces Google