La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Cours IFSI BICHAT 5 novembre 2007 Les intervenants en toxicomanie Travail en réseau PEC pluridisciplinaire PEC socio-éducative E.C.I.M.U.D Bichat Gaëlle.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Cours IFSI BICHAT 5 novembre 2007 Les intervenants en toxicomanie Travail en réseau PEC pluridisciplinaire PEC socio-éducative E.C.I.M.U.D Bichat Gaëlle."— Transcription de la présentation:

1 Cours IFSI BICHAT 5 novembre 2007 Les intervenants en toxicomanie Travail en réseau PEC pluridisciplinaire PEC socio-éducative E.C.I.M.U.D Bichat Gaëlle Baumard - FFCI Donatienne Barrier - ES

2 MILDT : Mission Interministérielle de Lutte contre les Drogues et la Toxicomanie Sous lautorité du Premier Ministre, elle anime et coordonne laction des ministères concernés par la lutte contre la drogue et la prévention des dépendances Elle prépare et met en oeuvre les décisions du Comité Interministériel de lutte contre la drogue et de prévention des dépendances (drogues illicites, abus dalcool, de tabac et de médicaments psycho-actifs) Site internet :

3 Les CIRDD Centres dInformation Régionaux sur les Drogues et les Dépendances - mis en place par la MILDT (2005), les CIRDD assurent laccès à des ressources documentaires, humaines et dexpertise dans le domaine de la lutte contre les drogues et la toxicomanie - outils à disposition des acteurs, institutionnels ou associatifs qui interviennent dans le champ des drogues et des dépendances - lun des pôles dactivité des CRIPS (Centre Régional de Ressources et dInformation sur le VIH/Sida)

4 INPES Institut National de Prévention et dÉducation pour la Santé Créé en 1972, lINPES est une association loi 1901, placée sous la tutelle du Ministre de la Santé. Il invite le citoyen à prendre en charge sa santé, à adopter des comportements favorables à son bien- être physique, psychique et social. Il édite des brochures, plaquettes et livrets déducation, dinformation et de prévention dans le domaine des dépendances aux substances psycho-actives et des risques liés à leur usage.

5 Drogues Alcool Tabac Info Service - groupement dintérêt public de la MILDT depuis activité répartie entre un pôle national (Paris) et 5 pôles régionaux : (Lille, Lyon, Marseille(92), Strasbourg, Toulouse (97) Présence régionale qui vise à : - Traiter les appels - Mettre à jour le répertoire des structures spécialisées afin de contribuer à une orientation de proximité des appelants, - Faire connaître lensemble des structures et des réseaux. Les 5 pôles tissent des relations afin : - denrichir les connaissances du service sur les ressources locales, habitudes de consommation des produits et mobilisation des acteurs, - faire connaître les besoins et les attentes exprimées lors des appels.

6 O.F.D.T. Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies Créé en 1995, lO.F.D.T. est un groupement dintérêt public financé par la M.I.L.D.T. Il est chargé du recueil, de lanalyse, de la synthèse, de la diffusion et de la valorisation des données et des connaissances dans le domaine des substances psycho-actives et des toxicomanies en France.

7 TOXIBASE Réseau National dInformation et de Documentation - Toxibase est une association proposant des informations, une bibliographie et de la documentation spécialisée sur les drogues et les dépendances aux substances psycho-actives par : - une revue : Toxibase - un site : - financée par la MILDT depuis 1986, fonction info-doc des CIRDD - coordonne le portail ELISAD Internet Gateway qui donne accès à + de 1000 sites européens :

8 Dispositif Sanitaire et Social 190 CSST ambulatoires places en CSST avec hébergement collectif places en CSST avec hébergement éclaté CSST en milieu pénitentiaire + 8 unités pour sortants de prison 34 boutiques 86 programmes déchanges de seringues 2,7 millions de stéribox – 148 automates 60 réseaux ville-hôpital-toxicomanie Entre 5000 et 8000 médecins impliqués dans la prise en charge de toxicomanes pharmaciens dofficine personnes sous traitement Méthadone personnes sous traitement buprénorphine (Subutex®).

9 Coordination Toxicomanie 18ème – CT 18 Dispositif de médiation sociale né de la volonté dagir ensemble dassociations dhabitants et de structures de soins et daccueil des toxicomanes du 18ème. Elle prend en compte les problèmes de toxicomanie dans une dimension globale : Prévention /Droit aux soins / Tranquillité publique/ Gestion urbaine et sociale. La CT 18 a pour but de : Répondre aux préoccupations des habitants, Faciliter laccès des usagers de drogues aux structures sociales et sanitaires, Animer un travail partenarial avec les différentes institutions du 18ème. La CT 18 se compose de 3 équipes de médiation qui interviennent dans les rues, auprès des habitants, des commerçants et des usagers de drogues: Quartier Simplon / Clignancourt Quartier La Chapelle / Marx Dormoy Quartier Château Rouge / Goutte dOr

10 Réseaux Ville – Hôpital - Toxicomanie - associations subventionnées par les pouvoirs publics : 60 structures de liaison organisées autour dun pôle hospitalier - formations organisées par des professionnels de la toxicomanie - constituent un carnet dadresses au travail de réseau - ouverts aux professionnels de l'hôpital et de la ville : Médecins / Pharmaciens /Infirmiers / Psychologues / Travailleurs sociaux : éducateurs spécialisés, assistantes sociales et divers intervenants en toxicomanie - réseau de proximité qui assure la liaison et la continuité des soins entre la ville (médecine libérale, pharmacie de ville, centre spécialisé de soins aux toxicomanes, centre de post- cure) et lhôpital (E.C.I.M.U.D, services médico-chirurgicaux et psychiatriques) Réseau Paris Nord / Hôpital Bichat-Claude Bernard / CSST La Terrasse Réseau Bastille / Hôpital Saint Antoine / CSST La Corde Raide.

11 C.S.A.P.A Centre de Soins dAccompagnement et de Prévention en Addictologie (Anciennement C.S.S.T : Centre de Soins Spécialisé en Toxicomanie) - Les C.S.S.T sont nés du décret du 29 juin Les CSAPA unissent les CSST et les CCAA (centre de cure ambulatoire dalcoologie) - équipes pluridisciplinaires : prise en charge globale des patients usagers de drogues : accueil, suivi médical, psycho-éducatif et social (aide à linsertion- réinsertion)

12 C.S.A.P.A La Terrasse Association GAIA Paris – Bus Méthadone Horizons : Périnatalité Espace Parmentier La Corde Raide Charonne : dispose de budget pour le financement dhébergement en hôtel Espace Tolbiac St Germain Pierre Nicole Marmottan : propose des actions daide à la réinsertion, activités thérapeutiques, lits dhospitalisation Confluences : dispose dappartements thérapeutiques Espace MURGER (Hôpital Fernand Widal) Centre CASSINI (Hôpital Cochin) Nova Dona (Hôpital Broussais) Monte Cristo (HEGP). Chimène (Hôpital Corentin-Celton) Centre Boucebci + ECIMUD (Hôpital Avicenne). …/…

13 LES CAARUD (ex Boutiques) Centre d'Accueil et d'Accompagnement à la Réduction des risques pour Usagers de Drogues - situés surtout dans le nord de Paris - accueillent les usagers de drogues les plus désocialisés - possibilité de se poser, de prendre un café, une douche - premier contact avec un travailleur social, une infirmière ou un médecin La BOUTIQUE Charonne - Paris 18 : Douche, soins, accompagnement social, échange de seringues, lave linge. BEAUREPAIRE - Paris 10 : Accueil, accompagnement, consultation médico- sociale, soins IDE, douche, programme déchange de seringues, conseil juridique (sur RV) ESPOIR GOUTTE DOR (EGO) - Paris 18 : Echange entre les habitants du quartier, travailleurs socio-sanitaires et UD, prévention des hépatites et du SIDA STEP (Association EGO) - Paris 18 : seringues, tampon, eau, préservatifs – tous les soirs de 19 h à 22 h 30, sauf le dimanche de 19 h à 22 h BOREAL – Paris 19 : Accueil soins infirmiers, douche, seringues, kits, préservatifs

14 Les 12 E.C.I.M.U.D Equipe de Coordination et d'Intervention auprès des Malades Usagers de Drogues - implantées dans les hôpitaux parisiens (AP-HP) à partir de permettent une meilleure prise en charge des UD au décours dune hospitalisation ou dun passage aux urgences - gravité et fréquence des complications (en particulier infectieuses) touchant des patients UD - contexte de détresse sociale majeure et durgence médicale 1995 : Bichat-Claude Bernard (18è) - Louis Mourier Colombes (92) Saint-Antoine (92) 1996 : Béclère (92) Clamart – Avicenne (93) Bobigny – Bicêtre (94) Kremlin-Bicêtre – Lariboisière (10è) - Pitié-Salpétrière (13è) – Cochin (14è) 1998 : Jean Verdier (93) Bondy 2000 : Tenon (20è) 2001 : Hôpital Européen Georges Pompidou -HEGP ( 15è)

15 Les Missions des ECIMUD Travail de liaison : prise en charge des UD hospitalisés - dans les services accueillants (urgences, SMIT, réa, mater, psy) - à la sortie de lhôpital (orientation vers CSST ou médecin de ville, centre de post-cure, continuation du suivi à lECIMUD) Consultation externe : à moyen ou long terme surtout qd comorbidités Hospitalisation pour sevrage : dans des lits fléchés Formation : étudiants et professionnels de la santé Participation à la politique de santé : AP-HP, gouvernement et IdF - réunions avec des structures gouvernementales et régionales - partenariat et rencontres régulières avec des structures spécialisées Lien ville-hôpital : travail de réseau

16 Nos Partenaires Réseau Coordination Toxicomanie 18ème – Paris 18ème Dispositif de médiation socilae, intervient sur les problèmes liés aux drogues Réseau PARIS NORD – Paris 3ème Réseau de médecins généralistes / Suivi médical / Substitution La Terrasse – Paris 18ème Accueil / Suivi / Soutien psychologique / Orientation / Substitution Boutique – Association Charonne – Paris 18ème Accueil /Soutien /Échange de seringues /Préservatifs /Soins Sleep-In – Paris 18ème Hébergement durgence pour toxicomanes actifs Espoir Goutte dOr – STEP Paris 18ème Suivi / Orientation / Informations / Échanges de seringues / Prévention Horizons - Paris 10ème Accueil / Suivi / soutien aux femmes enceintes et aux parents toxicomanes

17 P A U S E

18 Prise en Charge PLURIDISCIPLINAIRE Médecin Psychiatre Coordonnateur : Dr Michel SANANES Médecin Psychiatre :Dr Céline BERDAH Médecin Infectiologue :Dr Ugo COLASANTE Médecin Addictologue :Dr Enida IVANESCU FF Cadre de Santé :Gaëlle BAUMARD I.D.E. :Isabelle JACQUELET Jean-Pierre VALMORIN Christine RAULIN Psychologues :Marion DELMAS Mélissa HADOUX Éducatrice Spécialisée :Donatienne BARRIER Secrétaire :Romy MUSKER

19 La Prise en Charge Socio-Éducative Donatienne BARRIER Éducatrice Spécialisée

20 La prise en charge socio- éducative Il sagit de cheminer avec la personne à la mise en œuvre du changement quelle veut opérer, laccompagner et la soutenir dans son désir de sortir de son « inconfort de vie », cest-à-dire : - sortir de lisolement - (re)devenir acteur de sa vie - mettre un sens à son quotidien - être comme tout le monde…

21 La prise en charge éducative Cela peut prendre différentes formes : - reprendre une activité (professionnelle ou autre) - se faire soutenir par des professionnels de différents champs dintervention - sinscrire dans un projet thérapeutique contenant - intégrer un hébergement thérapeutique - mettre à jour sa situation administrative…

22 La prise en charge éducative Pour cela, une évaluation sociale est nécessaire. Elle cherche à évaluer les potentialités, les possibilités et les obstacles à lintégration de la personne en difficulté.

23 La prise en charge éducative Les éléments suivants seront recueillis et leur analyse permettra une visibilité des objectifs entrant dans le projet de soins : - La situation administrative de la personne - Son contexte de vie - Son histoire de vie - Ses envies

24 Travail en Réseau Partenariat inhérent à la prise en charge et rassurant pour la personne. 1.Laide sociale : Assistantes sociales de secteur, ASE (services AED et AEMO judiciaire) Maison de la Justice et du Droit, MDPH (anciennement COTOREP) ACT UP Associations daide à la parentalité (Horizons, DAPSA, espaces de médiation…)

25 Travail en Réseau 2. Lhébergement : En fonction du contexte de la personne, il sagira de lorienter sur un hébergement : Hôtel (Charonne, Siloé, SAS…) CHRS (Centre dHébergement et de Réinsertion Sociale) Appartements Thérapeutiques, Appartements de Coordination Thérapeutique

26 Travail en Réseau 3. Associations de redynamisation : La médiation culturelle valorise les aptitudes des personnes par le biais de la culture ou de pratiques artistiques. AERI (Atelier Expérience Redynamisation Insertion) Cultures du Cœur Musées nationaux

27 Travail en Réseau 4. Centres de post-cure en alcoologie ou toxicomanie : Partout en France, ils permettent : Une transition entre lhospitalisation et le retour à domicile quand il y en a un, Un éloignement de leur environnement, une réflexion sur le retour à la vie quotidienne, une gestion de sa relation aux produits mais aussi aux autres.

28 Travail en Réseau 5. Associations daide au retour à lemploi : Elles assurent un suivi individualisé, contenant et non stigmatisant : ARCIE (Association Régionale Contre lExclusion par lInsertion et lEmploi) Ligne de Vie : association dinsertion professionnelle qui travaille en partenariat avec la mairie de Paris.


Télécharger ppt "Cours IFSI BICHAT 5 novembre 2007 Les intervenants en toxicomanie Travail en réseau PEC pluridisciplinaire PEC socio-éducative E.C.I.M.U.D Bichat Gaëlle."

Présentations similaires


Annonces Google