La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

COREVIH de Bretagne. CDAG et/ou CIDDIST MORBIHAN CDAG Vannes CMS CDAG Lorient CMS CDAG Hôpital Pontivy Centre Hubert Jégourel FINISTÈRE CH de Cornouaille.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "COREVIH de Bretagne. CDAG et/ou CIDDIST MORBIHAN CDAG Vannes CMS CDAG Lorient CMS CDAG Hôpital Pontivy Centre Hubert Jégourel FINISTÈRE CH de Cornouaille."— Transcription de la présentation:

1 COREVIH de Bretagne

2 CDAG et/ou CIDDIST MORBIHAN CDAG Vannes CMS CDAG Lorient CMS CDAG Hôpital Pontivy Centre Hubert Jégourel FINISTÈRE CH de Cornouaille Hôpital Laënnec Quimper CHU de Brest Hôpital Morvan CH de Morlaix Hôpital de la Cavale Blanche Médecine I Hôpital la Cavale Blanche Service de Maladies Infectieuses CÔTES DARMOR Hôpital de jour / Maladies Infectieuses Centre Hospitalier Yves Le Foll Laboratoire de Biologie Centre Hospitalier Pierre Le Damany Lannion ILLE ET VILAINE CHU de Pontchaillou Rennes Service de Maladies Infectieuses Hôpital Broussais Consultations externes Saint-Malo

3 COREVIH de Bretagne Commissions - Commission recherche - Commission qualité de soins - Commission prévention - Commission dépistage : des hauts.. mais débats - Commission AES - Commission éducation thérapeutique - Commission médecine de ville = bras effecteurs du COREVIH Création par thématique pour : - Définir un programme de travail - Mettre en place des projets daction - Émettre des avis tendant à améliorer loffre de soins et les pratiques Composition des commissions : - Membres acteurs du COREVIH ayant un lien DIRECT ou INDIRECT avec le thème de travail.

4 Données du DÉPISTAGE en Bretagne 2010 inVS = sérologies VIH réalisées = ensemble des laboratoires bretons. dont environ en CDAG : (8 % de lactivité de dépistage = proportion idem France). 180 tests positifs au VIH soit 1/1000 tests (2,2 en France). CDAG de la région = 1,1/1000 (3,5 en France) Stabilisation des tests de dépistage et de tests positifs Bretagne au 4 ème rang des régions les moins touchées…

5

6 6 Tu as vraiment besoin de tout ça ?

7 2010 : Bretagne au 4 ème rang des régions les moins touchées… mais un taux de recours parmi les plus bas. - Recours au dépistage en Bretagne : = 55 tests pour 1000 habitants (77/1000 en France) - Moindre recours = CDAG bretons 4 tests/1000 habitants contre 6/1000 en France

8

9 Commission dépistage : -6 IDE -2 Médecins -2 Délégués SIS -1 Délégué SNEG -3 Coordinateurs (AIDES, COREVIH, PCPPS) -4 Associatifs -1 Membre du RVH -1 TEC COREVIH

10 Absence de dépistage = dépistage tardif En Ille et Vilaine (VESPA) : résultats -Population jeune et féminine chez les migrants -Population non diplômée, célibataire -Population homosexuelle ou bisexuelle -Parcours de soins chaotique -Déni de la prise de risque - peur du sujet (13 %) - peur de dévoiler sa sexualité (16 %) - crainte dun jugement (13 %) - non informé (2 %) - non concerné (11%) - pas denvie daborder le sujet (27 %)

11 Quelles solutions ? -Cibler les populations à risques ? -Consentements ? OPT IN OPT OUT -Bilan systématique -Implication de tous les professionnels de la santé. -TROD ?

12 Faut-il dépister en population générale ?

13 Le VIH dans les prisons et les occasions cliniques à ne pas rater

14 Occasions à ne pas rater… - Lymphome malin - Cancer du col de lutérus ou dysplasie anale - Hépatite B ou C - Syndrome mononucléosique évolutif - Leucocytopénie ou thrombocytopénie inexpliquée - Exanthème ou dermatite séborrhéique - Lymphadénopathie inexpliquée - Neuropathie périphérique dorigine inconnue - Cancer primaire du poumon - Psoriasis sévère ou récalcitrant - IST

15 TROD / COREVIH BRETAGNE - Objectifs = optimiser les pratiques -Compléter loffre traditionnelle de dépistage VIH 1 -VIH 2 (population plus exposée et isolée) -Accès facilité et renouvelé du statut -Adaptation des stratégies préventives -Entrée et accompagnement dans une démarche de soins précoce Médecine Générale CDAG/CIDDIST UCSA CAARUD Lieux commerciaux de sexe Structure associative de prévention Formation à la pratique du test Formation théorique et pratique validante Dossier nécessaire requis Habilitation ARS Bretagne

16 Formations Moyens - Recueil des besoins des personnes intervenant déjà sur le terrain - Mise en place de sessions de formations adaptées au besoin (TROD, sexologie, counseling, psychologie, sociologie). En Bretagne : - Formation réalisée par association AIDES (associatifs) - Formation SFLS nationale (2012 à Rennes) pour professionnels de santé ou personnel salarié ou bénévole des structures de prévention ou associatives (formation complémentaire préalable (COREVIH / Bretagne) et pratique sous forme de TP. Autres formateurs agréés : - CRIPS (Paris, PACA) - IREPS (Bordeaux)

17 Formation / Mutualisation - Institutionnels sans connaissance du milieu HSH Vocabulaire spécifique non maitrisé - Création dun glossaire et accompagnement par le SNEG vers les établissements « GAYS » pour rencontrer les équipes faire tomber les représentations et démystifier les lieux. - Mutualisation des compétences et savoir faire entre acteurs de santé et acteurs associatifs.

18 ÉLARGISSEMENT DE LA PROPOSITION DE DÉPISTAGE Actions « Hors les murs » Projet camion « Bretagne » URMDP (Unité Régionale Mobile de Dépistage et Prévention) DépistageInformations / Prévention Outil fédérateur commun à tous les départements et aux acteurs de la région Bretagne Publics ciblés : - Groupe à forte incidence VIH - HSH, LBT - Personnes usagères de drogues - Migrants

19 Coordination du dispositif / PCPPS = Gestion régionale : - Calendrier départemental de réservation (listing projets) Hébergement et entretien/conventions hospitalières Financement = achat par COREVIH (porté par le PCPPS) - DRJS / FONCEP - Conseil Régional - ARS - Conseil Général - SIDACTION - Financeurs privés Ce qui reste à faire : - Financement annuel des frais de fonctionnement annuel (ARS ?) pour 3 ans - Finalisation achat - Convention hospitalière de parking - Entretien

20 DÉVELOPPEMENT DUN OUTIL INFORMATIQUE COMMUN Gestion de coordination des données régionales - Élaborer un recueil de données épidémiologiques commun des consultants ayant recours à un dépistage - Harmoniser et améliorer les pratiques de dépistage - Répondre aux besoins de la population générale et plus spécifiquement les populations les plus exposées.

21 2 logiciels en concurrence : SILOXANE CUPIDON -Visite sur site utilisateur de Siloxane (Novembre 2012) -Visite site de Toulouse utilisateur de CUPIDON Choix du logiciel pour le 1 er trimestre 2013 sur grille de comparaison : -Nombre de structures utilisant le logiciel -Acceptabilité du système par les consultants et les utilisateurs -Pertinence des indicateurs choisis -Tableaux de bord sur la procédure de la mise en place du logiciel : liberté de recueil -Degré de satisfaction -Fonctionnalité -Coût et surcoût ?

22 AMÉLIORER LACCUEIL EXISTANT DES STRUCTURES SPÉCIFIQUES Résultats attendus : -Augmentation des personnes informées et dépistées (particulièrement celles exposées) -Mettre en place la prise en charge du TPE au niveau des structures -Satisfaction des usagers. Moyens : -Formation du personnel -Diffusion auprès du public de lexistence des structures (plaquettes…) -Soutenir la notion délargissement des horaires douverture -Complémentarité départementale

23 FUSION CDAG - CIDDIST Fonction de prévention basée sur dépistage, information, conseil (personnes asymtomatiques) Fonction de soins (personnes symptomatiques) Dépistage de qualité ? Clarifier la mission des nouveaux centres. - modalité ? - Interaction entre les acteurs ? - répartition sur le territoire breton ? Intégration du dispositif dépistage de qualité dans le champ de « vie affective et sexualité ». Promouvoir une approche globale de la santé sexuelle. Partenariat entre CDAG - CIDDIST et structures associatives mais également le CPEF et les centres de santé notamment gérés sous forme associative ou municipale. Quid du financement ? A la consultation !!! Sans critère de qualité Ou autres critères ? Évaluables ? répartition rationnelle du financement.


Télécharger ppt "COREVIH de Bretagne. CDAG et/ou CIDDIST MORBIHAN CDAG Vannes CMS CDAG Lorient CMS CDAG Hôpital Pontivy Centre Hubert Jégourel FINISTÈRE CH de Cornouaille."

Présentations similaires


Annonces Google