La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Hématotoxicité Elaboré par : Marwa Mertah 2LF SB TP3.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Hématotoxicité Elaboré par : Marwa Mertah 2LF SB TP3."— Transcription de la présentation:

1 Hématotoxicité Elaboré par : Marwa Mertah 2LF SB TP3

2 INTRODUCTION Définition du mot Hématotoxicité induite par pyriméthamine : - Hématotoxicité: toxicité vis à vis du sang et des éléments figurés qu'il contient (globules rouges et blancs, plaquettes). - Cela se traduit par l'atteinte d'une ou plusieurs des lignées cellulaires : globules rouges (anémie), granulocytes (granulopénie voire agranulocytose), lymphocytes (lymphopénie), plaquettes (thrombopénie) ou de toutes les lignes (aplasie médullaire).

3 PRESENTATION GENERALE DU SANG: Le sang est un tissu conjonctif fluide vital qui circule continuellement dans les vaisseaux sanguins et le cœur En tant que tissu conjonctif, le sang contient des éléments cellulaires et des substances fondamentales, mais il est dépourvu de fibres. La couleur du sang vient de l'hémoglobine Il est composé de: hématies(99%), leucocytes(0.2%) et thrombocytes( %). PRESENTATION ANATOMIQUE DU SANG:

4

5 PHYSIOLOGIE DU SANG: •La biosynthèse des globules rouges commence au stade embryonnaire, à partir de la 3ème semaine de développement, au niveau du sac vitellin. La synthèse d'érythrocytes par le sac vitellin diminue vers la 5ème semaine pour disparaître complètement lors de la 9ème semaine de développement. Le relai est pris au cours du 3ème mois par le foie, puis par la moelle osseuse hématopoïétique à partir du 5ème mois de développement. Cette dernière restera le seul site de synthèse des érythrocytes chez l'adulte.

6 •Le transport de l'oxygène des poumons aux tissus et cellules du corps, grâce à l'hémoglobine contenue dans l'ergastoplasme (réticulum endoplasmique granuleux), à l'intérieur des globules rouges. •La régulation du pH sanguin et le transport du CO 2 grâce à l'anhydrase carbonique, une enzyme présente à la surface des hématies qui transforme les bicarbonates en CO 2 ou l'inverse, selon les besoins du corps. Ainsi, les hématies transforment le CO 2 fabriqué par les cellules en bicarbonates, puis elles vont jusqu'aux poumons, où elles retransforment le bicarbonate en CO 2. ROLES DE HEMATIES:

7 •Le transport de complexes immuns grâce au CD20, une molécule présente à la surface des hématies, qui fixe les complexes immuns et permet de les déplacer. Mais ceci est une arme à double tranchant, car en cas d'excès de complexes immuns dans le sang (par exemple au cours d'un lupus), les hématies déposent des complexes immuns dans le rein, ce qui aggrave les lésions rénales lors des lupus. •Chez l'homme, elles portent à leur surface les antigènes des groupes sanguins érythrocytaires ABO, rhésus, Kell, Duffy, entre autres.

8

9 PRINCIPAUX TOXIQUES ALTERANT LES HEMATIES: •Les principales affections hématologiques sont :  l’hémophilie est une maladie génétique.  les leucémies (ou « cancers du sang ») ;  le sang peut également être « intoxiqué » par de nombreux composés dont le monoxyde de carbone, ou encore le plomb (qui cause le saturnisme). Le monoxyde de carbone provoque l'intoxication en se fixant sur les globules rouges (via la respiration et les poumons) et en empêchant ces globules de véhiculer correctement l'oxygène dans l'organisme. Les mécanismes par lesquels le monoxyde de carbone induit ces effets toxiques ne sont pas encore entièrement connus, mais on pense que l’hémoglobine, la myoglobine et la cytochrome oxydase mitochondriale sont impliquées. Intoxication par le monoxyde de carbone:

10 une augmentation du volume des globules rouges, se traduisant par une augmentation du volume globulaire moyen (YGM). Elle est associée à des déformations des hématies: stomatocytose, sphérocytose, puis aspects de fragmentation cellulaire (schizocyte, ghost cells). Intoxication par des éthers de glycol: La toxicité hématologique des éthers de glycol a été largement étudiée dans des modèles animaux, où ont été principalement observées: hémolyse, déplétion lymphocytaire responsable d'immunosuppression, et toxicité sur les progéniteurs myéloïdes de la moelle osseuse.

11 •Le benz è ne est un solvant organique de la famille des hydrocarbures aromatiques monocycliques. En raison de son h é matotoxicit é, il est interdit d'employer des solvants contenant plus de 0,1% en poids de benz è ne, sauf s'ils sont utilis é en vase clos. •: H é mopathies provoqu é es par le benz è ne et tous les produits en renfermant. Intoxication par le benzène: Troubles de la synthèse de l'hème : Le plomb interfère avec la synthèse de l'hème en inhibant la déshydratase de l'acide delta- aminolévulinique (ALAD), l'hème synthétase et, à un moindre degré, la coproporphyrinogène décarboxylase. Intoxication par le plomb:

12 •Sang et maladies infectieuses :  paludisme : le plasmodium (parasite) colonise les hématies. CONCLUSION: Certaines maladies peuvent être transmises par transfusion sanguine, dont notamment l’hépatite C et le sida (le virus (VIH) peut se transmettre par contact entre le sang d’une personne et le sang ou/et le sperme.

13 Pour cette raison, dans certains contextes, on traite les objets tachés de sang comme un danger biologique. •Hémorragies :  les lésions corporelles peuvent entraîner des fuites importantes de sang (hémorragies). Les thrombocytes servent à coaguler le sang dans les plaies mineures, mais les plaies majeures doivent être réparées tout de suite pour prévenir l’exsanguination. Des plaies internes, passant parfois inaperçues, peuvent causer des hémorragies graves. •Les transfusions sanguines : les pertes importantes de sang, traumatiques ou non (par exemple lors d’une chirurgie), ou une maladie sanguine telle l’anémie ou la thalassémie, peuvent nécessiter des transfusions de sang.

14


Télécharger ppt "Hématotoxicité Elaboré par : Marwa Mertah 2LF SB TP3."

Présentations similaires


Annonces Google