La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Groupe 42 Muylaert Adeline Ovaert Pascal Padie Laetitia Travail de génétique quantitative.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Groupe 42 Muylaert Adeline Ovaert Pascal Padie Laetitia Travail de génétique quantitative."— Transcription de la présentation:

1 Groupe 42 Muylaert Adeline Ovaert Pascal Padie Laetitia Travail de génétique quantitative

2 Estimation du maximum de vraissemblance des paramètres génétiques des caractères de production d' oeuf en relation avec le poids au jeune age chez les poulets à rôtir.

3 Plan  Introduction  Présentation du sujet  But de l’étude  Matériels et méthodes  Modèle génétique  Résultats  Discussions  Conclusion  Critiques éventuelles  Usages vétérinaires  Bibliographie

4 Introduction Comment les paramètres de population ont ils été affectés par une sélection prolongée sur les caractères de performance ? Comment les paramètres de population ont ils été affectés par une sélection prolongée sur les caractères de performance ?

5 Présentation du sujet  La sélection extensive réalisée sur de nombreuses générations pourrait avoir changé la corrélation génétique entre le poids au jeune âge et les caractères de production des oeufs,du fait des objectifs de sélection.  Ceux ci ont conduit les fréquences des gènes dans différentes directions et donc ont créé des paramètres propres à des populations individuelles.  Augmentation probabilité de fixation du pleiotropisme ou des gènes étroitement liés  => changements de la corrélation génétique au cours de la ségrégation des gènes  Les changements environnementaux au cours de ce temps ont aussi eu un impact sur l’importance de la corrélation génétique.  Les programmes de sélection habituels (sur les poulets à rôtir) sont généralement une sélection séquentielle dans laquelle la sélection pour la reproduction est obtenue après la sélection sur la croissance.

6 Présentation du sujet  L’évaluation de nombreux caractères génétiques peut nécessiter de surmonter un déclin de la sélection et du progrès génétique. Dans ces cas, l’estimation des matrices de covariances nécessite 2 évaluations génétiques par des méthodes type ANOVA produisant des résultats extrêmement biaisés. Dans ces cas, l’estimation des matrices de covariances nécessite 2 évaluations génétiques par des méthodes type ANOVA produisant des résultats extrêmement biaisés.  croissance rapide des capacités des ordinateurs+ récents progrès des algorithmes: =>IAM REML possible pour résoudre quelques uns des problèmes décrits ici,incluant de grands nombres d’animaux.

7 But de l’étude Les objectifs de cette étude étaient:  1)d 'estimer: *les covariances génétiques et les paramètres pour la production d'oeuf en relation avec le poids au jeune âge. *les covariances génétiques et des paramètres parmi des caractéristiques de production d’œufs par REML en utilisant le modèle animal individuel bi et multivarié dans une lignée femelle de poulets viandeux.  2)de rechercher : *l'effet de transformation de données de production d’oeufs sur l’importance de l’héritabilité *les corrélations entre les caractères de production d’oeufs et le poids au jeune âge et parmi les caractères de production d’oeuf.

8 Matériels et méthodes  Données: données relatives à plus ou moins 8 générations de lignée femelle de poules à rôtir données relatives à plus ou moins 8 générations de lignée femelle de poules à rôtir  Caractères considérés: JWT:poids au jeune âge mesure à 6 semaines JWT:poids au jeune âge mesure à 6 semaines AFE:âge du 1er oeuf en jours (indiquant la maturité sexuelle) AFE:âge du 1er oeuf en jours (indiquant la maturité sexuelle) nombre d’oeuf jusqu’à 48 semaines d’âge nombre d’oeuf jusqu’à 48 semaines d’âge HHP:production d’oeuf par poule pondeuse HHP:production d’oeuf par poule pondeuse taux de ponte à partir de l’âge au 1er oeuf jusqu’à 48 semaines taux de ponte à partir de l’âge au 1er oeuf jusqu’à 48 semaines HD%:taux de ponte en % par jour de ponte HD%:taux de ponte en % par jour de ponte poids moyen des oeufs à 28 semaines poids moyen des oeufs à 28 semaines La population fut soumise à quelques sélections pour des traits secondaires (ex:conformation et défauts au niveau des pattes) La population fut soumise à quelques sélections pour des traits secondaires (ex:conformation et défauts au niveau des pattes) La grande partie de la pression de sélection reposait sur le poids au jeune âge et les caractéristiques de reproduction. La grande partie de la pression de sélection reposait sur le poids au jeune âge et les caractéristiques de reproduction.

9 Matériels et méthodes  Transformation des données: HHP: transformation de 2,5 HHP: transformation de 2,5 HD%: transformation de 3,5 HD%: transformation de 3,5 =>pour réduire la non normalité et la curvilinéarité de l’héritabilité =>pour réduire la non normalité et la curvilinéarité de l’héritabilité  transformation logarithmique de l’âge au 1er oeuf après un changement de 140 jours dans le temps  le poids moyen des oeufs à 28 semaines :non transformé car déjà distribué normalement et d’héritabilité linéaire

10 Modèle génétique Application du modèle animal individuel aux données relatives au poids au jeune âge Y=µ + SEX + HW + AGE + a + p + e Y=µ + SEX + HW + AGE + a + p + e Y:phénotype= poids de l’animal au jeune âge µ:moyenne SEX:effet fixe du sexe HW:effet fixe de la semaine d’éclosion Age:effet fixe de la classe d’âge des mères (effet responsable de la taille de l’oeuf) a:somme des effets génétiques additifs de l’animal p:somme des effets de l’environnement permanent du à la mère e:somme des effets génétiques associés au phénotype (environnement temporaire)  Modèle univarié: On envisage la variation d’un seul caractère =>y= le seul caractère Modèle bivarié: On envisage la bivariation de poids corporel et production d’oeuf. =>y= les 2 caractères  Modèle multivarié: On envisage la variation d’une multitudes de caractères ensemble.

11 Résultats  corrélation génétique entre JBWT et EWT (poids de l’oeuf) élevée (0,63)  corrélation de HHP et HD% très élevée et proche de 1  corrélation négative entre AFE et HHP (-0,76), et entre AFE et HD% (-0,45)  corrélations de EWT avec HHP, HD% et AFE est nulles  corrélations de JBWT avec HHP et HD% sont proches de 0 =>soit on a des corrélations très élevées, càd proches de 1 =>soit on a des corrélations très faibles, càd proches de 0

12 Discussions: Estimations de l’héritabilités des caractères reproducteurs caractères Héritabilité estimée Ideta et Siegel Kinney notre étude HHP / /0.14 HD% AFE EWT

13 Explications du tableau  Héritabilités (h² )très différentes dans la 1ere étude<=pas de sélection préalable sur la production d’œufs =>variances génétiques additives plus élevées  h² de AFE influencée par le hasard  2ème et 3ème études: h² plus faibles <=sélection réalisée plus intense

14 Estimations de la corrélation entre le poids corporel et la reproduction  Effet possible sur la corrélation génétique d’une restriction de nourriture appliquée à la population => prévenir l’obésité et ses effets – sur la reproduction  Restriction de nourriture =>change signe de corrélation entre GQM et quantité de graisse =>si restriction :dépôt de muscle plutôt que de graisse  Corrélation – entre AFE et dépôt de graisse  Animaux à poids supérieur d’un point de vue génétique => plus efficients: effet + sur AFE  Effet + sur AFE =>corrélation faible entre JBWT et HHP  Effet – du poids corporel sur l’ action de la photopériode (2ème étude) =>corrélation + entre JBWT et AFE

15 Conclusion  L’article insiste sur l’existence d’une relation entre le caractère viandeux et les performances de production d’œuf.  Une meilleure compréhension des relation génétiques et physiologiques entre ces caractères peut optimiser la stratégie de sélection et de management à l’intérieur du programme de sélection.

16 Critiques éventuelles: inconvénients  Selon les conditions d’expériences, on obtient des corrélations et des héritabilités variables. Exemple de variations: *Choix de la population *Choix de la population *Nourriture,etc… *Nourriture,etc…  Manque de comparaison à des études récentes vu les progrès actuels de la génétique.  Manque de précision à propos de la race des poules utilisées.  Restriction de l’environnement (ex: influence parasitaire, climat,pays choisi dans l’étude…)

17 Critiques éventuelles: avantages  Étude regroupant de nombreux paramètres relatifs à la production cunicole.  Ouverture vers des études ultérieures grâce aux nombreux points de vue abordés.  Ouverture à la réflexion sur de nouveaux horizons de recherche.  Insistance sur l’existence d’une relation entre le caractère viandeux et la production des œufs (par opposition aux idées préconçues des industriels)

18 Usages vétérinaires  Mise à la production d’œufs la plus précoce possible:  âge recommandé (6 semaines) tout en respectant l’évolution du poids de la poule  Mise en place sur le marché d’un poulet « double fin »  Intérêts pour les pays en voie de développement  Création d’un nouveau type de poulet label  Retour du « contact » exploitant-VT-animal  Conseils=>vétérinaire de guidance *normes alimentaires *normes alimentaires *bien être animal *bien être animal *progrès génétiques=>nouveau type de programme de sélection=>nouvelle finalité de la recherche *progrès génétiques=>nouveau type de programme de sélection=>nouvelle finalité de la recherche

19 Bibliographie:  Detilleux,J. cours de 1er doctorat en medecine vétérinaire.  Chambers,J.R ;1990.Genetics of growth and meat production in chickens. ed. R.D Crawford. Poultry breeding and genetics. Elsevier.Amsterdam.  Eitan,U and Soller,M ;1994.Selection for high and low threshold body weight at first egg in broiler strain females. Vol 4.Photoperiodic drive in the selection lines and in commercial layers and broiler breeders. Poult. Sci. 73:  *Ideta,G and Siegel,P.B.;1966.Selection for body weight at eight weeks of age 4.Phenotypic.genetic and environmental correlations between selected and unselected traits. Poult. Sci.,45:  *Kinney,Jr.,J.B.;1969.A summary of reported estimates oh heritabilities and of genetic and phenotypic correlations for traits of chickens. Agric. Handbook 363,U.S.D.A., Washington, DC.  *Koerhuis,A.N.M.;1996.Non-normality of egg production distributions in poultry and the efects of outlier elimination and transformation on size and curvilinearity of heritability. Livest. Prod. Sci.,45:  *Marks,H.L.;1985.Direct and correlated responses to selection for growth. ed. W.G Hill.J.M Manson and D.hewitt, Poultry genetics and breeding. Longman Group.Harlow.  *Siegel,P.B and Dunnigton.E.A.;1985.Reproductive complications associated with selection for broiler growth. ed. W.C Hill.J.M.Manson and D.Hewitt.Poultry genetics and breeding. Longman Group.Harlow.


Télécharger ppt "Groupe 42 Muylaert Adeline Ovaert Pascal Padie Laetitia Travail de génétique quantitative."

Présentations similaires


Annonces Google