La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Service de Pneumologie et Réanimation Université Paris Sud Groupe Hospitalier Paris-Sud, APHP, France Inserm U 999 Consequences pulmonaires de l’ Amiante.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Service de Pneumologie et Réanimation Université Paris Sud Groupe Hospitalier Paris-Sud, APHP, France Inserm U 999 Consequences pulmonaires de l’ Amiante."— Transcription de la présentation:

1 Service de Pneumologie et Réanimation Université Paris Sud Groupe Hospitalier Paris-Sud, APHP, France Inserm U 999 Consequences pulmonaires de l’ Amiante (Amiante naturelle)

2 L’amiante • Variété de roches « métamorphiques » – transformées par la pression et la température – cristallisées en fibres longues et très fines – 3 grandes variétés : • Fibres serpentines (chrysotile) – 90% de l’amiante de l’industrie • Fibres amphiboles, crocidolite et aminosite – très agressives, retirées du marché • Fibres trémolites : environnement •Propriétés = ISOLANT – Résistante aux hautes températures – Résistante à la traction – Résistante aux frictions Trémolite Chrysolite Antofilite

3 Sources d’exposition à l’amiante Exposition professionnelle Type d’industrieMétier à risque Extraction, traitement, transport des minéraux Utilisation primaireCalorifugeage Constructions navales Industrie secondaireTextile Produits du ciment Produits d’isolation Plaquettes de freins Joints d’étanchéité Utilisation de produits de l’industrie secondaire Construction, réparation, démolition, entretien Exposition environnementale Répartition géographique trémolite Turquie, Grèce, Corse Nouvelle Calédonie Carrières d’amiante près d’Albu et Monza (Cap Corse)

4 Questions soulevées par les populations et travailleurs exposés à l’amiante Quels sont les risques ? Quelles sont les pathologies bénignes ou malignes associées à l’exposition à l’amiante ? Comment différentier : - mésothéliome malin / pleurésie ? - fibrose pulmonaire idiopathique / asbestose ? Quels symptômes et quel handicap génèrent-elles ? Mon médecin me conseille d’arrêter de fumer… Quels rapports entre le tabagisme et l’exposition à l’amiante ?

5 Questions soulevées par les travailleurs exposés à l’amiante La latence est si longue ! Quel suivi post- professionnel ? Quels traitements ? La latence est si longue ! Quel suivi post- professionnel ? Quels traitements ? Quelle prévention? Quel suivi pendant l’exercice de la profession ? Quelle prévention? Quel suivi pendant l’exercice de la profession ? Quelles indemnisations ?

6 Affections liées à l’exposition à l’amiante BENIGNES MALIGNES ParenchymePlèvreMésothéliomeCancer bronchique PneumopathieFibroses pleuralesPleurésie bénigne interstitielle (dg ≠ mésothéliome) diffuse (Asbestose) Plaques pleuralesEpaississements pleuraux (spécificité +++) LATENCE TABACTABAC TABACTABAC

7 Plaques pleurales • Lésions les plus fréquentes • Latence 20 ans • Plèvre pariétale • Assez spécifiques • Asymptomatiques • Pas de retentissement EFR • Indemnisation • Pas de lien / MM ou KcB

8

9 Epaississements pleuraux viscéraux • Latence courte < 10 ans • Plèvre pariétale et viscérale • Peu spécifiques – mode évolutif d’une pleurésie inflammatoire • Pleurodynies • Atélectasies par enroulement • EFR : ± sd restrictif • Indemnisation Epaississement pleural diffus Atélectasie par enroulement

10 Pleurésie bénigne • Forte exposition, latence < 10 ans • Pauci symptomatique • Ponction pleurale – Macrosc : séro-fibrineux, hématique – Bioch : exsudat – Cyto : formule panachée ou éosino – Microbiologie : négative – Corps asbestosiques = 0 • Thoracoscopie +++ – Eliminer mésothéliome => biopsies – Pleurodèse si récidives fréquentes • Evolution – Régression • Sans séquelle • Ou épaississement pleural viscéral – Récidive, à bascule Diagnostic de certitude = élimination - exposition à l’amiante - et pas d’argument pour une autre affection pleurale - et pas d’argument pour un mésothéliome malin - et après 3 ans d’évolution

11 Asbestose • Pathologie interstitielle pulmonaire résultant de l’inhalation et de la rétention de fibres d’amiante dans l’appareil respiratoire • Latence – 20 ans si expo moyenne – ans si expo forte – progression malgré l’arrêt de l’exposition • Relation dose-effet > 25fb/mL/an • Types de fibres inhalées : amphiboles +++ • Augmentation du risque de cancer bronchique

12 Asbestose • Clinique – Dyspnée croissante, toux sèche – Hippocratisme digital rare – Rales Crépitants secs fins • Imagerie thorax : syndrome interstitiel bilateral • EFR – TV Restrictif : diminution CV – Diminution DLCO – Hypoxémie Asbestose simple Asbestose évoluée

13 Asbestose débutante Asbestose évoluéee

14 • Diagnostic différentiel : FPI - évolution plus rapide. des symptômes. de la RX. des EFR - sans expo à l’amiante Corps asbestosique Asbestose

15 Mésothéliome • Cancer primitif de la plèvre spécifiquement lié à une exposition à l’amiante • Pronostic défavorable : survie < 12 mois • Diagnostic difficile : • latence (30 – 40 ans après expo) • Dc ≠ lésions bénignes • Augmentation exponentielle du risque si tabagisme +++ • Clinique • Dyspnée, douleurs thoraciques • Altération de l’état général • Epanchement pleural chronique • récidivant, unilatéral

16 • TDM thorax – Aspect typique de la plèvre : épaississement irrégulier, nodulaire (festonné) et circonférentiel – Épanchement pleuraux fréquents – Diminution du volume de l’hémithorax atteint Mésothéliome

17 • TEP : hypermétabolisme plèvre, bilan d’extension • Ponction pleurale – Liquide hémorragique, exsudatif => élimine Dc ≠ – ± Ac hyaluronique • Thoracoscopie diagnostique +++ • Traitement • Radiothérapie des points de ponction • Chimiothérapie de 1 ère ligne : Platine / Pemetrexed • Arrêt du tabac Mésothéliome

18 Lien amiante - tabac • La co-exposition à l’amiante et au tabagisme augmente fortement le risque de cancer bronchique

19 Prise en charge des affections pulmonaires bénignes liées à l’inhalation d’amiante • Prévention • Dépistage : suivi per et surtout post-professionnel • Réparation : • Indemnisation de cessation anticipée d’activité professionnelle à 50 ans (décret ) • TABLEAUX 30 et 30bis régime général, 47 et 47bis régime agricole • Pathologies bénignes : • Pas de traitement curatif • Traitements symptomatiques • Eviction du tabac • Pathologies malignes

20 Prévention des professionnels exposés • Législation : – Arrêté du 11/07/1977, Arrêté du 13/12/1996 – Décret du 7/02/1996, Décret du 7/02/1996 • Grandes lignes des actions préventives – Protections collectives • confinement de la zone où un opérateur intervient sur de l’amiante – Protections individuelles • port de masque à poussières type P3 lors des opérations ponctuelles • ou de cagoule à adduction d’air pour des opérations plus lourdes – Arrêt du tabac : synergie amiante-tabac => risque cancer bronchique – Valeur limite d’exposition en milieu de travail • 0,1 f/cm3 sur 1 heure de travail en 1997) – Surveillance RX et EFR des salariés ayant été ou encore exposés • dépister les formes débutantes • surveillance prolongée après cessation de l’activité

21 Prise en charge des travailleurs exposés … … pendant l’activité professionnelle • Rôle du médecin du travail • Informations sur – Niveaux d’exposition – Risques associés pour la santé – Effet d’exposition conjointes (tabac) – Dispositifs de suivi – Dispositifs d’indemnisation • Visite médicale de fin de carrière – Relevé d’exposition de fin de carrière

22 Prise en charge des travailleurs exposés : suivi post-professionnel • Rôle du médecin traitant • Etablir les paramètres de l’exposition – Durée, date de début => latence – Niveaux d’exposition • Information sur les risques liés à l’exposition – Pathologies susceptibles de survenir – Risques liées au tabagisme, proposer le sevrage – Examens de dépistage proposés (TDM) – Indemnisations • Article du code de la sécurité sociale – Toute personne exposée à l’amiante peut bénéficier, gratuitement, tous les 2 ans, d’un bilan comportant examen physique, RX thorax, EFR • Tableaux 30A, 30B du régime général et 47A, 47B du régime agricole – Réparation forfaitaire par présomption d’origine

23 Zones amiantifères en Corse • Nombreux affleurements de roche serpentine – Nord-Est – Cap Corse • Mine de Canari ( ) – Castagniccia • Risque d’émission de fibres d’amiante dans l’air – Érosion naturelle – Activités humaines

24 Activités humaines accroissant le risque : travaux de terrassements • Lors des travaux – Émission de fibres d’amiante dans les poussières engendrées par le chantier – Exposition : personnels du chantier, environnement – Prévention : rabattement de ces poussières • Après les travaux – Zones amiantifères à nu dans une agglomération – Emission de fibres d’amiante quand elles sont soumises à des conditions mécaniques naturelles (vent) – Exposition passive et régulière des populations – Prévention : recouvrement de toutes les zones découvertes, en fin de travaux

25 Prévention des populations exposées • Cartographie des zones d’affleurement (site internet de l’ARS de Corse) • Mesures de prévention aux travaux en zone amiantifère • Limiter les terrassements dans ces sites • Limiter la quantité de déblais évacués hors du site • Mesures de protection individuelles • Particules véhiculées par les chaussures, le bas des vêtements, le vent… => Nettoyage humide régulier des surfaces

26 Bilateral pleural plaques in Corsica : a marker of non-occupational asbestos exposure.Boutin G et al IARC Sci Publ 1989 Comparaison de la frequence de plaques pleurales calcifiées dans 2 regions de Corse (n=1721); 3,7 % dans le Nord Est vs 1.1% dans le Nord Ouest (p<0.05) Environmental pleural plaques in an asbestos exposed population of northeast Corsica. Rey F et al Eur Respir J 1993 Frequence de plaques pleurales calcifiées a Murato (41%) vs 7.5% a Vezzani (P< ) Taux de fibres tremolites dans l’air (6 à 72 ng par m3) a Murato vs <1 ng a Vezzani

27 Environmental mesotheliomas in northeast Corsica. Rey F et al ; Rev Mal Respir Sur une periode de 10 ans,. observation de 14 cas de mesotheliomes induits par l’exposition a l’amiante environmentale chez des patients originaires du nord est de la Corse.L’analyse mineral de la plevre retrouvait des taux elevés de fibres tremolites. Le risque estimé de mesotheliome dans cette region etait de 10 cas pour habitants par an.


Télécharger ppt "Service de Pneumologie et Réanimation Université Paris Sud Groupe Hospitalier Paris-Sud, APHP, France Inserm U 999 Consequences pulmonaires de l’ Amiante."

Présentations similaires


Annonces Google