La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

L EPR : TECHNOLOGIE DU PASSÉ pour une VISION DÉPASSÉE EPR = European Pressurized Reactor.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "L EPR : TECHNOLOGIE DU PASSÉ pour une VISION DÉPASSÉE EPR = European Pressurized Reactor."— Transcription de la présentation:

1 l EPR : TECHNOLOGIE DU PASSÉ pour une VISION DÉPASSÉE EPR = European Pressurized Reactor

2 SOMMAIRE Le contexte énergétique français ou les contre-vérités Surcapacité nucléaire Indépendance gonflée Le nouveau slogan : le Mix Nucléaire et environnement ou une autre idée du développement durable Nucléaire et effet de serre Un problème de ressource rarement évoqué Les risques du nucléaire Le nucléaire : une énergie sale Le nucléaire : une énergie dangereuse Le nucléaire : une énergie guerrière Le nucléaire : une inconnue pour la santé publique Pourquoi lEPR ? ou Comment lindustrie nucléaire cherche à se relancer Le maintien des compétences Les faibles perspectives à lexportation En dehors du nucléaire : quelles compétences ? LEPR ou comment faire du neuf avec du vieux Compétitivité à la française Un réacteur loin dêtre révolutionnaire

3 Surcapacité nucléaire Indépendance gonflée Le nouveau slogan : le Mix Le contexte énergétique français ou les contre-vérités

4 58 réacteurs équivalent à 77% de la production délectricité Combien de trop ? Le contexte énergétique français ou les contre-vérités Surcapacité nucléaire

5 Laberration du chauffage électrique *aberration énergétique *aberration sociale *aberration environnementale Le contexte énergétique français ou les contre-vérités Surcapacité nucléaire 58 réacteurs, combien de trop ? INTERDIT sil y a du chauffage urbain ou du gaz au Danemark INTERDIT den faire la publicité en Belgique

6 Exportations = 20% (12 réacteurs) Le contexte énergétique français ou les contre-vérités Surcapacité nucléaire 58 réacteurs, combien de trop ?

7 Nouvelle unité de grande puissance : non justifiée avant 2020 (rapport ministériel Charpin-Dessus-Pellat, 2000) Le contexte énergétique français ou les contre-vérités Surcapacité nucléaire Surcapacité (+ directive EU sur ENR) == >

8 Officiellement = 50% En réalité = 36% (29% en terme de consommation finale) Le contexte énergétique français ou les contre-vérités Indépendance gonflée Depuis 2001 : 100% de lUranium est importé !!! (Niger, Russie, Canada, Australie...) Dépendance accrue par rapport au nucléaire (Rappel : 77% de la production délectricité)

9 Définition : « à chaque énergie son rôle, elles ont toutes leur utilité et sont complémentaires » Idée séduisante - reprise complaisamment par le lobby nucléaire (et pétrolier) - mais incompatible avec la poursuite dun programme nucléaire pour des raisons de priorités (choix budgétaires en terme dincitations, subventions, développement, recherches,...). Le contexte énergétique français ou les contre-vérités Le nouveau slogan : le Mix

10 Nucléaire et environnement ou une autre idée du développement durable Nucléaire et effet de serre Un problème de ressources rarement évoqué Les risques du nucléaire

11 Nucléaire et environnement ou une autre idée du développement durable Nucléaire et effet de serre Le cycle du nucléaire produit peu de gaz à effet de serre. Certes ! Mais avec 437 réacteurs en fonctionnement dans le monde, on couvre… 6% de la production dénergie mondiale ! Exercice : combien de réacteurs sont nécessaires pour couvrir 30% des besoins mondiaux actuels (réduction de 24% des GES). Solution : 437*5 = 2185 réacteurs !!!! Où ? Chez vous ? Dans combien de temps ? En Corée ? En Iran ?

12 Nucléaire et environnement ou une autre idée du développement durable Un problème de ressources rarement évoqué Le cycle du nucléaire produit peu de gaz à effet de serre. Certes ! Mais avec t d Uranium consommées par an dans le monde, on couvre… 6% de la production dénergie mondiale ! Exercice : sachant que les réserves de combustibles (uranium) sont estimées à moins de 2,52 millions de tonnes, combien dannées de production sont possibles si lon souhaite doubler la production actuelle ( soit une réduction de 6% des GES). Réponse : / (64*2) = 20 ans !!!! (35 si lon est optimiste) Développement durable ?

13 Nucléaire et environnement ou une autre idée du développement durable Un problème de ressources rarement évoqué Même avec le « retraitement recyclage » ? Si intégralement mise en œuvre, la stratégie du MOX 1 apporte - en fin de vie du parc actuel - une réduction de 5% des besoins dUranium et de 12-15% des quantités de Pu et Américium à stocker par rapport à un arrêt du retraitement en MOX = Plutonium extrait du combustible usé + Uranium Corollaires : * prolongation de 50 à 150 ans dentreposage des déchets produits dont le MOX irradié * coût : 22 milliards deuros, soit 145 millions deuros la tonne de Pu+Am évitée (si mené jusquen fin de vie du parc actuel 2050)

14 Nucléaire et environnement ou une autre idée du développement durable Un problème de ressources rarement évoqué Et les surgénérateurs alors ? Il sagit là de la fin dun mythe dont même les plus fervents promoteurs du nucléaire évitent de parler.

15 Nucléaire et environnement ou une autre idée du développement durable Les risques du nucléaire Une énergie sale = cadeau aux générations futures

16 Nucléaire et environnement ou une autre idée du développement durable Les risques du nucléaire Une énergie dangereuse Accident majeur dun réacteur = km 2 rayés de la carte à jamais (base : 30 km de rayon comme pour Tchernobyl), soit la moitié du département du Nord. Quid dun accident de convoi de Pu ? Selon la gravité des accidents, les retombées de plutonium pourraient contaminer jusqu'à des centaines de km 2 et des millions de personnes USA : 1979, Three Miles Island URSS : 1986, Tchernobyl Japon : 1999, Tokaï-Mura France : jamais ? Cocoric o o o oo o !

17 Les risques du nucléaire Une énergie guerrière Nucléaire et environnement ou une autre idée du développement durable 8 kg de plutonium permettent de fabriquer une bombe atomique Le stock de La Hague permet la fabrication de bombes atomiques (puissance Hiroshima), et le stock français (140 t) bombes Durée de demi-vie : ans ( ans pour en éliminer 99%) Durée du mandat dun ministre : quelques années

18 Nucléaire et environnement ou une autre idée du développement durable Les risques du nucléaire Une inconnue pour la santé publique ? Un travailleur du nucléaire ne peut avoir accès à son dossier médical professionnel même si il développe un cancer !!!

19 Le maintien des compétences Les faibles perspectives à lexportation En dehors du nucléaire : quelles compétences ? Pourquoi lEPR ? ou Comment lindustrie nucléaire cherche à se relancer

20 Compétences en terme de projet industriels ? De sûreté ? De gestion des déchets ? De démantèlement sur le long terme ? Si cette question est importante, elle demande une discussion en dehors du débat énergétique Pourquoi lEPR ? ou Comment lindustrie nucléaire cherche à se relancer Le maintien des compétences

21 Selon lAIE-OCDE, les projets dans les quelques pays émergents, essentiellement en Asie, ne devraient pas compenser le déclin annoncé du parc nucléaire mondial. Pourquoi lEPR ? ou Comment lindustrie nucléaire cherche à se relancer Les faibles perspectives à lexportation

22 Avec le tout nucléaire, exception mondiale, comme pilier de notre politique énergétique, la France a certes développé des compétences importantes dans le nucléaire. En revanche elle sest privée du développement des technologies du futur que sont les technologies defficacité énergétique et des énergies renouvelables. Pourquoi lEPR ? ou Comment lindustrie nucléaire cherche à se relancer En dehors du nucléaire : quelles compétences ? Jeumont licencie, Photowatt, ex-leader européen, souffre. Quantitativement, les énergies renouvelables et lefficacité énergétique sont plus créatrices demplois que le nucléaire, Qualitativement ces emplois sont mieux répartis. => Rapport Eole ou Pluton

23 Pourquoi lEPR ? ou Comment lindustrie nucléaire cherche à se relancer En dehors du nucléaire : quelles compétences ? Un programme éolien de même coût que la tête de série EPR produit clairement plus de courant à son apogée : 2,3 fois plus (24 TWh vs 10 TWh)

24 Compétitivité à la française Un réacteur loin dêtre révolutionnaire lEPR ou Comment faire du neuf avec du vieux

25 Compétitivité à la française lEPR ou Comment faire du neuf avec du vieux Axiome : l e kWh nucléaire est moins cher ! Devons-nous y intégrer les subventions publiques ? Devons-nous y intégrer le coût du démantèlement ? Devons-nous y intégrer le « coût » dun accident ? Devons-nous y intégrer le coût de gestion des déchets ?

26 Un réacteur loin dêtre révolutionnaire Sûreté du réacteur améliorée sans modification fondamentale du type de réacteur ni même du cycle du combustible Les + avancés par ses promoteurs : * sûreté : prise en compte de la fusion du cœur * fonctionnement : durée de vie, disponibilité, Mox * démantèlement : facilité * économique : coût du kWh -10% (base 10 EPR) * industrie et recherche : maintien des compétences et de la compétitivité. lEPR ou Comment faire du neuf avec du vieux

27 Un réacteur loin dêtre révolutionnaire Ces arguments (théoriques) sont-ils pertinents ? * Besoin : 2022 si « laisser faire », 2035 si « maîtrise de la demande ». Ceci sans tenir compte de la directive UE « Électricité renouvelable ». Donc pas de décision nécessaire avant 2015 (construction=7ans). * Sûreté : reste le risque liés aux erreurs et aux agressions (chute dun jumbo) * Économique : discutable car problème de charge et non pas de disponibilité. Toute nouvelle unité diminuera cette charge et donc augmentera le prix au moins jusque * Environnement et prolifération : le renforcement de lusage du Mox maintient de facto la stratégie du recyclage et sa cohorte de risques et coûts (évoqués précédemment ). * Recherche : ne permet aucune avancée en terme de déchets, de prolifération. Faible en terme de sûreté du réacteur. Concentration des moyens sur cette filière. lEPR ou Comment faire du neuf avec du vieux

28 Conclusion Quelque soit la réponse à la question : « Faut-il sortir ou non du nucléaire ? » il est en tout cas URGENT dATTENDRE une éventuelle construction de lEPR.

29 Mais peut-on sortir du nucléaire ?

30 Peut-on sortir du nucléaire ? ou Quand électricité ne rime pas avec énergie Lélectricité produite en France est à 77% dorigine nucléaire Il est donc impossible de sen passer, nest-il pas ? Mais lélectronucléaire représente 17% de la consommation finale dénergie (22%*77% = 17%) Ah ouais ! Vu comme cela, ça change la donne, nest-il pas ?

31 422 TWh Production nucléaire : 422 TWh Solde Exportations/Importations : 69 TWh (9,48 réacteurs) Autoconsommation : 23 TWh (3,16 réacteurs) Enrichissement Uranium : 15 TWh (2,016 réacteurs) 315 TWh Consommation « nucléaire » : 315 TWh Peut-on sortir du nucléaire ? ou Quand PRODUCTION ne rime pas avec CONSOMMATION Lélectricité produite en France est à 77% dorigine nucléaire

32 Peut-on sortir du nucléaire ? ou Quand PRODUCTION ne rime ni avec CONSOMMATION, ni avec besoin Consommation = Besoin ? Un exemple : le chauffage électrique représente 10 % de la consommation nationale délectricité Or le chauffage électrique est une aberration écologique et économique. Interdit dans certains pays, il serait bien plus sage de créer des centrales à cogénération (chaleur + électricité).

33 Peut-on sortir du nucléaire tout en limitant les émissions de gaz à effet de serre ? Le concept est basé sur une énergie révolutionnaire, déjà au point, renouvelable et ne polluant pas. Celle-ci se mesure en négaWatts Cest ce que propose le MANIFESTE négaWatt LAssociation négawatt :

34 Peut-on sortir du nucléaire tout en limitant les émissions de gaz à effet de serre ? La démarche en trois volets : Sobriété Efficacité Renouvelables Objectif : réduire de 50% nos émissions de gaz à effet de serre dici 2050 tout en satisfaisant les besoins, en ayant recours aux SEULES technologies éprouvées.

35 Peut-on sortir du nucléaire tout en limitant les émissions de gaz à effet de serre ? Deux scénarios : le « tendanciel » et le « négaWatt »

36 Peut-on sortir du nucléaire tout en limitant les émissions de gaz à effet de serre ? Deux scénarios : le « tendanciel » et le « négaWatt »


Télécharger ppt "L EPR : TECHNOLOGIE DU PASSÉ pour une VISION DÉPASSÉE EPR = European Pressurized Reactor."

Présentations similaires


Annonces Google