La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

EVALUATION DE LOUTIL DE RECHERCHE DocCISMeF POUR LA DIFFUSION DES RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES SUR LINTERNET: une étude quasi-randomisée auprès des.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "EVALUATION DE LOUTIL DE RECHERCHE DocCISMeF POUR LA DIFFUSION DES RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES SUR LINTERNET: une étude quasi-randomisée auprès des."— Transcription de la présentation:

1 EVALUATION DE LOUTIL DE RECHERCHE DocCISMeF POUR LA DIFFUSION DES RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES SUR LINTERNET: une étude quasi-randomisée auprès des médecins généralistes Lucie BAERT-QUIBEL 27 mai 2004

2 1) Les recommandations professionnelles 2) CISMeF et son outil de recherche DocCISMeF 3) Evaluation de DocCISMeF

3 RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES (RP) : Définition (Institute of Medecine, 1990) « Les RP sont des propositions développées selon une méthode explicite pour aider le professionnel de santé et le patient à rechercher les soins les plus appropriés dans des circonstances cliniques données » Améliorer coût/efficacité des services de santé Pratiquer une médecine fondée sur les preuves EBM Faciliter laccès aux résultats pertinents de la recherche médicale (flux continu des publications) LES ENJEUX Expérience clinique Données de la recherche Préférences du patient Décision Améliorer létat de santé des patients

4 RP : LES METHODES Conférence de Consensus (CC) Si controverse sur un sujet pouvant se décliner en quelques questions Recommandation pour la Pratique Clinique (RPC) Si thème complexe nécessitant un travail prolongé. Conférence Formalisée dExperts (CFE) Si peu ou pas de données scientifiques sur un thème.

5 RP : IMPACT Critères de jugement : Audience : couverture médiatique, nombre de citations Connaissance : connaissance déclarée des RP, intentions de prescription Modification des pratiques : déclarations de pratiques, analyse du dossier patient, mesure de la variation des prescriptions ou de la consommation médicamenteuse Modification de létat de santé Répercussion dans lorganisation des soins ou les programmes de recherche Résultats : Etudes souvent contradictoires : difficultés méthodologiques (hétérogénéité des populations étudiées, des interventions ciblées, des critères de jugement) Grimshaw et Al (1993) : 55/59 études ont montré des « améliorations » du processus de soins, 9/11 études ont rapporté des « améliorations » sur les résultats de soins. Mais grande variation des effets limpact des RP reste limité

6 Liées aux RP : manque de lisibilité, pas applicables en pratique, pas adaptées aux besoins réels… Liées aux praticiens : perte de liberté clinique, inertie des comportements, amalgame entre les RP et les RMO avec une connotation négative Liées à lenvironnement : refus du patient, problèmes dorganisation. RP : BARRIERES A LA MISE EN APPLICATION STRATEGIES POUR AMELIORER LIMPACT

7 STRATEGIES Délaboration ( contenu et présentation) De mise en oeuvre audits mesures administratives rappels ou reminders sur support papier systèmes informatisés daide à la décision médicale (SIADM) De diffusion Le support papier Le support « FMC »: distribution de documents imprimés ou matériels audiovisuels réunion débat interactif, conférence élaboration de consensus locaux intervention de leaders dopinion visites déducation au cabinet du médecin Le support électronique CD-Rom lInternet = sujet de ce travail Les interventions les plus efficaces : les visites déducation les rappels (seuls les SIADM permettraient denvisager la mise en œuvre simultanée de nombreuses RP) les réunions débats interactifs les audits - retours dinformation lassociation de plusieurs interventions +++ Pas de méthode définie pour garantir la mise en application des RP

8 LINTERNET : UN OUTIL ADAPTE POUR LA DIFFUSION DINFORMATIONS EN SANTE ? Utilité : source dinformation majeure, grandes potentialités Rapidité : oui si connexion de qualité et compétence pour manipuler ces outils. Validité : information de tout type et de qualité hétérogène. Les ressources pertinentes sont difficiles à localiser.

9 OU TROUVER DES RP SUR LINTERNET? Les agences gouvernementales : ANAES : Agence Nationale d Accréditation et d Evaluation en Santé SIGN : Scottish Intercollegiate Guideline Network... Les sociétés savantes : SOR : Standards, Options et Recommandations NGC : National Guideline Clearinghouse CISMeF : Catalogue et Index des Sites Médicaux Francophones, site Web du CHU de Rouen... Quelques exemples

10 1) Les recommandations professionnelles 2) CISMeF et son outil de recherche DocCISMeF 3) Evaluation de DocCISMeF

11 OBJECTIF : faciliter laccès à des documents médicaux de qualité en français et gratuits CISMeF Description, indexation et classification des ressources : Recensement : (n ressources) 3 axes prioritaires : la médecine factuelle, lenseignement, linformation des patients Filtrage et sélection : seulement les ressources de qualité Deux outils standards : - des métadonnées - le thésaurus MeSH Deux nouveaux concepts : -les métatermes - les types de ressources COMMENT ?

12 DESCRIPTION, INDEXATION ET CLASSIFICATION DES RESSOURCES LES METADONNEES - Dublin Core + 7 autres champs spécifiques à CISMeF (décrire et indexer les ressources) - HIDDLE (transparence, la confiance et la qualité de linformation) - métadonnées spécifiques à lenseignement: (ex : « cycle », « lannée d étude ») LE THESAURUS MeSH - Version française de l INSERM - Langage le plus connu par les professionnels de santé (Medline) mots-clés (ex : « abdomen », « tumeur ») et 84 qualificatifs (ex : « diagnostic », « complication ») LES METATERMES - Permettent un classement thématique - Correspondent à des spécialités biologiques ou médicales LES TYPES DE RESSOURCES Décrivent la nature de la ressource (ex : « recommandation », « patient », « corrigé d annales »)

13 EXPLOITATION DE LA TERMINOLOGIE CISMeF CISMeF est structuré en 4 niveaux hiérarchiques : métatermes, mots-clés, qualificatifs et type de ressources LOUTIL DE RECHERCHE Doc CISMeF 4 modes de recherche : recherche simple (langage naturel) recherche avancée recherche booléenne (documentalistes) recherche pas à pas

14 Garantit la validité des ressources Permet une présentation claire et organisée de l information médicale Offre des possibilités de recherche précise Est lun des sites les plus fréquentés par les médecins CISMeF et DocCISMeF Satisfaction des utilisateurs? Comment appréhendent-ils cet outil? DocCISMeF est-il efficace pour diffuser des RP?

15 1) Les recommandations professionnelles 2) CISMeF et son outil de recherche DocCISMeF 3) Evaluation de DocCISMeF

16 OBJECTIFS DE L ETUDE 1) Déterminer si DocCISMeF est efficace pour diffuser des RP auprès des médecins généralistes. 2) Evaluer si une session de formation à lutilisation de DocCISMeF améliore les performances de recherche des praticiens 3) Mesurer le différentiel entre laccès aux RP et laccès à une information précise dans ce document

17 Partiellement financée par l ANAES dans le cadre du programme de recherche En mars et avril 2003 : une séance de formation et dévaluation de DocCISMeF. En avril 2004 : une enquête téléphonique sur lutilisation de DocCISMeF sur lannée écoulée. MATERIELS ET METHODES (1)

18 Etude mars/avril médecins généralistes volontaires (recrutés à partir de la liste du CHNGE puis de lannuaire) 2 groupes : (étude quasi-randomisée) –évaluation après formation (n = 28) –évaluation avant formation (n = 27) la session de formation (~ 1h) : terminologie CISMeF, recherche simple, recherche avancée, type de ressource « recommandation » la session d évaluation (~ 1h) : 5 questions sous forme de cas cliniques (max 12min/question) MATERIELS ET METHODES (2)

19 MATERIELS ET METHODES (3) Questions proposées aux médecins 1 – Diabète de type 2 Quel schéma thérapeutique proposer à une femme de 45 ans, dont l'Indice de Masse Corporelle (IMC) est à 31, sans stérilet et sans autre anomalie biologique ou clinique ? 2 – Asthme A - Retrouver les 4 niveaux de gravité de l'asthme B - Pour un adulte jeune, dont vous avez évalué qu'il était porteur d'un asthme persistant modéré, quelles sont les recommandations thérapeutiques ? 3 – Cancer du sein A – Quel dépistage du cancer du sein proposer à une femme de 51 ans qui arrive dans votre clientèle sans antécédents familiaux ni personnels ? 4 – Lombalgie A – Quelle est la place du scanner chez un patient porteur de lombalgie clinique depuis 3 semaines sans atteinte sciatique clinique ?

20 MATERIELS ET METHODES (4) Profil des participants : âge, habitudes dutilisation de lInternet et de CISMeF critères dévaluation de DocCISMeF –critères analysés pour chaque objectif distinct succès pour trouver un document pertinent (critère majeur) succès pour identifier un paragraphe pertinent (critère majeur) temps nécessaire à la recherche (critère majeur) nombre de clics mode de recherche satisfaction difficulté –critères qualitatifs (évaluation globale) : design, clarté de la présentation, qualité de laide à la navigation, facilité de la navigation –« lutilisation régulière de ce site pourrait faciliter votre pratique clinique? »

21 RESULTATS (1) Profil des participants : 50 ans en moyenne 87% CHNGE 93% avaient déjà utilisé Internet (78% personnel, 82% professionnel) 36% avaient déjà utilisé CISMeF

22 RESULTATS (2) Figure 1 : répartition du nombre de médecins généralistes par nombre de documents pertinents trouvés p = 0,078. Test exact de Cochran-Armitage Pas de différence significative entre les deux groupes

23 RESULTATS (3) Figure 2 : Répartition du nombre de médecins généralistes par nombre de paragraphes pertinents identifiés p = 0,714. Test exact de Cochran-Armitage Pas de différence significative entre les deux groupes

24 RESULTATS (4) Pas de différence significative entre les deux groupes quelque soit lobjectif ou le critère considéré

25 RESULTATS (5) Figure 3 : succès de la recherche par objectif et par groupe

26 RESULTATS (6) Estimation de Kaplan-Meier de la survie cumulée par question et par groupe SF : groupe sans formation AF : groupe avec formation n : nombre total de médecins qi : nombre total de paragraphes pertinents identifiés La survie cumulée en un temps t est la probabilité que le temps nécessaire pour identifier un paragraphe soit supérieure ou égale à t * test du Logrank (différence significative pour une erreur de premièreespèce de 5% si p 0,01)

27 93 à 56% (selon les objectifs et les groupes) des médecins ont été satisfaits ou très satisfaits de leur recherche. 82 à 41% (selon les objectifs et les groupes) des médecins ont estimé leur recherche facile ou très facile mode de recherche : –groupe formé : 4,9 RA et 0,6 RS en moyenne –groupe non formé : 1,5 RA et 4,6 RS RESULTATS (7)

28 RESULTATS (8)

29 RESULTATS (9)

30 RESULTATS DE LA PHASE 1 1) DocCISMeF est performant. 2) Impact de la session de formation Uniquement sur le mode de recherche et la qualité de laide à la navigation. Le groupe des médecins formés na pas été plus performant ou plus rapide que le groupe des médecins non formés. 3) Différentiel non négligeable entre laccès au document et laccès à linformation.

31 L ENQUETE TELEPHONIQUE (1) Utilisation de DocCISMeF depuis un an. n = 53 (2 perdus de vue) n = 34 non initiés CISMeF n = 19 initiés CISMeF n = 8 0/mois Manque de temps Complexité du site n = 27 1,5 fois/mois n= 18 6 fois/mois recherche plus efficace n = 9 Mars 2003 Mars 2004 recherche plus rapide n = 8 N.B.: Utilisation de CISMeF pendant une consultation : n = 5

32 L ENQUETE TELEPHONIQUE (2) Mesure de lintervention de DocCISMeF pour améliorer limpact des RP 38% ont déclaré avoir découvert des RP avec DocCISMeF. 45% ont déclaré avoir modifié leur pratique après avoir consulté des RP sur CISMeF.

33 L ENQUETE TELEPHONIQUE (3) La session de formation 51% des médecins lestiment insuffisante. Elle est : –indispensable (32%) –utile (64%) –inutile (4%)

34 L ENQUETE TELEPHONIQUE (4)

35 CONCLUSION ET PERSPECTIVES RP Accès document DIFFERENTIEL Accès information APPLICATION Amélioration de l état de santé des patients Diminution des coûts Appréciation du médecin et préférences du patient BFES CISMeF/ANAES Doc CISMeFFORMATIONDIFFUSION Performant pour diffuser des informations médicales Pas encore intégré à la pratique quotidienne Pas dimpact Non négligeable Projet « e-FMC » lien (notice/paragraphe) Améliorer la formation


Télécharger ppt "EVALUATION DE LOUTIL DE RECHERCHE DocCISMeF POUR LA DIFFUSION DES RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES SUR LINTERNET: une étude quasi-randomisée auprès des."

Présentations similaires


Annonces Google