La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Deux pôles asiatiques anciens: l’Inde et la Chine 14 septembre 201014 septembre 2010.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Deux pôles asiatiques anciens: l’Inde et la Chine 14 septembre 201014 septembre 2010."— Transcription de la présentation:

1 Deux pôles asiatiques anciens: l’Inde et la Chine 14 septembre septembre 2010

2 1. Le « noyau » chinois: quelques repères

3 2. Deux grands espaces géographiques Barrage des Trois-Gorges sur le fleuve Yangzi

4 3. La diversité ethnique de la Chine Principales «nationalités» selon les groupes linguistiques

5 4. La géographie physique Désert du Taklamakan

6 5. La géographie humaine

7 5bis. « Un empire pluriethnique»

8 6. Une mosaïque religieuse Bouddhisme: Religion de l’Éveillé, l’Illuminé, c’est-à-dire, le Bouddha. « Le Bouddha proposait aux hommes de son temps, non une religion nouvelle, mais une solution pratique au problème de la douleur, celle-ci s’identifiant à l’existence elle-même, à l’impermanence de l’être, au flux incessant de toutes choses, et trouvant son expression la plus accablante de la servitude du karma, qui fait perdurer tous les actes dans les incarnations successives ». Le petit Mourre. Dictionnaire de l’Histoire

9 7. L’Islam et le Nestorianisme Islam: « Signifie abandon à Dieu, à la volonté de Dieu. Ces nom est celui de la religion fondée par Mahomet au début du 7 e s. de notre ère en Arabie et qui se répandit largement en Afrique, en Asie et dans quelques régions de l’Europe orientale ». Le petit Mourre. Dictionnaire de l’Histoire Nestorianisme: « Doctrine hérétique répandue au 5 e s. dans le christianisme orientale par Nestorius, lequel, après avoir été formé à l’école d’Antioche, avait été nommé patriarche de Constantinople en 428. Les nestoriens déployèrent un grand effort missionnaire, vers l’Arabie, vers l’Inde et, par le Turkestan, vers la Chine des T’ang ». Le petit Mourre. Dictionnaire de l’Histoire

10 8. La naissance d’un Etat Empire chinois

11 9. L’empire des Hans a avant J.-C. : Royaumes combattants b. 221 avant J.-C.-300 après J.-C. : Élaboration d’un noyau Han c : Période de division, les 6 dynasties, du Sud et du Nord

12 10. La nature de l’Etat impérial Le temple du Ciel à Pékin Confucianisme: « L’un des grands systèmes moraux et religieux de la Chine, fondé par Confucius (vers av. J.-C.). Fonctionnaire, puis professeur de sagesse morale et politique, Confucius compila et épura les enseignements des Anciens, vaste travail d’où sortirent les cinq Classiques, véritable Bible de la civilisation chinoise. Indifférent aux problèmes vraiment religieux et métaphysiques, tourné vers l’action pratique, il conçut toute la vie chinoise sur la base d’une morale patriarcale de clan, tempérée par les vertus d’amitié et d’équité ». Le petit Mourre. Dictionnaire de l’Histoire.

13 11. La dynastie des Tang ( ) L'empereur Tang Taizong Il régna de 626 à 649.

14 12. La modernité des Song ( ) Moulin hydraulique construit sous la dynastie des Song Imprimerie Horloge astronomique

15 13. Le « noyau » indien: d’hier à aujourd’hui

16 14. La géographie physique

17 15. La géographie humaine

18 16. La géographie humaine

19 17. La diversité religieuse

20 18. L’Hindouisme « La religion de la plupart des habitants de l’actuelle Union indienne a son origine lointaine dans des traditions apportés par les Aryens qui, vers 1500 avant notre ère et peut-être plus tôt, commencèrent à pénétrer dans le Pendjab. La première littérature religieuse indienne fut constituée par les quatre recueils formant le Veda (vers av. J.-C.). La religion védique était avant tout une liturgie, une action sacrée, fondée sur le sacrifice. Religion sans fondateur, sans dogmatique, sans Église organisée, l’hindouisme rassemble la somme la plus prodigieuse de points de vue contradictoires que l’homme est portés sur Dieu, sur le monde, sur ses rapports avec le monde et avec Dieu ». Le petit Mourre. Dictionnaire de l’Histoire

21 19.Mahâyâna,Theravâda et Lamaïsme Après la mort du Bouddha, ses disciples se partagèrent en trois grandes écoles ou véhicules, distincts par les doctrines, les rites comme par les zones géographiques d’influence: a) le Petit Véhicule (Hinayana) est resté le plus fidèle à la lettre du message du Bouddha (de nos jours, le Petit Véhicule est surtout répandu dans les pays du Sud-Est asiatique (Sri Lanka, Birmanie, Thaïlande, Cambodge, Laos); b) le Grand Véhicule (Mahayana) a, au contraire, transformé peu à peu le bouddhisme originel, doctrine essentiellement monastique, en une religion abordable aux foules, qui met surtout l’accent sur la compassion universelle, qui possède ses dieux et ses saints, ses métaphysique complexe, ses cultes pompeux (le Grand Véhicule se rencontre en Chine, au Japon, au Vietnam et en Corée); c) le Véhicule de Diamant (Lamaïsme), beaucoup plus récent, pénétré d’influence tantriques, se donnera pour objet la réalisation concrète de la Délivrance par des formules et des pratiques magiques; il a trouvé son centre historique au Tibet ». Le petit Mourre. Dictionnaire de l’Histoire

22 20. La montée des Ârya (1500 avant J.-C.) « Ce sont les populations aryennes qui introduisent l’ancêtre du sanskrit et le Veda dans ce qui deviendra l’Inde ». L’Inde classique

23 21. Les castes en Inde 4 castes – les Brahamanes (prêtres), les Kshatriya (guerriers) et les Vaishya (marchands, agriculteurs) et en bas de l’échelle, les shudra, (les asservis). Un des hymnes du Rig-Veda, un des écrits hindous les plus saints, donne l'énumération suivante des castes dans le célèbre hymne Purusha Sukta (RV 10,90): Sa traduction littérale dit : « Qu'est-il advenu de son visage (ou de sa bouche) (de l'esprit cosmique) ? Qu'est-il advenu de ses deux bras ? Qu'est-il advenu de ses deux cuisses ? De que (les produits) les deux pieds se sont-ils appelés ? De son visage (ou de la bouche) sont venus les brahmanes. De ses deux bras est venu le rajanya (les kshatriya). De ses deux cuisses sont venus les vaishya. De ses deux pieds sont venus les shudra. »

24 22. Les Maurya et l’expansion de l’Inde Le règne d’Ashoka ( ) marque l’apogée des Maurya

25 23. L’empire renaissant des Gupta

26 24. L’Inde et l’Islam


Télécharger ppt "Deux pôles asiatiques anciens: l’Inde et la Chine 14 septembre 201014 septembre 2010."

Présentations similaires


Annonces Google