La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1. KINESIOLOGIE 2. PHYSIOTHERAPIE ET READAPTATION UNIVERSITE DE KINSHASA (RDC) FACULTE DE MEDECINE DEPARTEMENT DE MEDECINE PHYSIQUE & READAPTATION 1. KINESIOLOGIE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1. KINESIOLOGIE 2. PHYSIOTHERAPIE ET READAPTATION UNIVERSITE DE KINSHASA (RDC) FACULTE DE MEDECINE DEPARTEMENT DE MEDECINE PHYSIQUE & READAPTATION 1. KINESIOLOGIE."— Transcription de la présentation:

1 1. KINESIOLOGIE 2. PHYSIOTHERAPIE ET READAPTATION UNIVERSITE DE KINSHASA (RDC) FACULTE DE MEDECINE DEPARTEMENT DE MEDECINE PHYSIQUE & READAPTATION 1. KINESIOLOGIE 2. PHYSIOTHERAPIE ET READAPTATION

2

3

4

5 Les effets des activités physiques sur la qualité de vie des employés des entreprises de Kinshasa Les effets des activités physiques sur la qualité de vie des employés des entreprises de Kinshasa PAR Prof. Dr. Nkiama Ekisawa C. Université de Kinshasa/RDCongo MAPUTO DU 25 AU 29 MARS 2014

6 PLAN DE L’EXPOSE PLAN DE L’EXPOSE I.INTRODUCTION II. EXIGENCES DU MILIEU DE TRAVAIL TRAVAIL III. OBSERVATIONS DANS LES ENTREPRISES ENTREPRISES IV.ETUDES REALISEES V. ETUDE EN COURS DE REALISATION REALISATION CONCLUSION CONCLUSION

7 I. INTRODUCTION I. INTRODUCTION  Le progrès technique a surtout réduit les occasions d’activité physique sur les occasions d’activité physique sur le lieu de travail. le lieu de travail.  Beaucoup d’employés, aujourd’hui, passent la plupart de leur temps de passent la plupart de leur temps de travail assis, ne pratiquant que peu ou travail assis, ne pratiquant que peu ou pas d’activité physique. pas d’activité physique.

8 INTRODUCTION (2) INTRODUCTION (2)  Le développement de la vie urbaine, l’extension du urbaine, l’extension du secteur tertiaire dans la secteur tertiaire dans la population active ainsi que population active ainsi que la mécanisation des outils la mécanisation des outils de travail et des moyens de travail et des moyens de transport favorisent de transport favorisent

9 INTRODUCTION (3) INTRODUCTION (3) un mode de vie sédentaire qui peut un mode de vie sédentaire qui peut déboucher sur un état physiologique déboucher sur un état physiologique délétère. délétère. Celui-ci se manifeste principalement par:  une limitation de VO ₂ max et de l’endurance aérobie; l’endurance aérobie;  une FC et une PA de repos et d’exercice anormalement élevée; d’exercice anormalement élevée;

10 INTRODUCTION (4) INTRODUCTION (4)  une surcharge pondérale avec un excès de matière grasse; excès de matière grasse;  une diminution de la force et de l’endurance musculaire; l’endurance musculaire;  une réduction de la souplesse musculo-tendineuse et; musculo-tendineuse et;  une diminution des mouvements articulaires. articulaires.

11 II. EXGIGENCES DU MILIEU DE TRAVAIL TRAVAIL  Productivité,  Efficacité,  Croissance,  Innovation,  Performance,  Compétence,  Rentabilité,  Compétitivité,  Rendement optimal du personnel, etc.,

12 III. CE QUI S’OBSERVE DANS LES ENTREPRISES ENTREPRISES Le comportement sédentaire et l’inactivité physique associés aux habitudes de vie non saines dans les entreprises:  Augmentent: - l’absentéisme; - les risques psychosociaux;

13 - les risques des maladies chroniques non transmissibles. non transmissibles.  Réduisent: - la productivité; - le moral et les relations interpersonnelles. interpersonnelles. Ces risques psychosociaux (stress, anxiété et dépression etc.) et

14 les maladies chroniques non transmissibles constituent des risques majeurs pour la santé physique, mentale des employés et le bon fonctionnement des entreprises. les maladies chroniques non transmissibles constituent des risques majeurs pour la santé physique, mentale des employés et le bon fonctionnement des entreprises. Leurs conséquences pour les individus,  pénalisent la performance des entreprises; entreprises;  génèrent des coûts directs et indirects de santé. indirects de santé.

15 Les principaux facteurs générant ces risques sont:  sédentarité;  inactivité physique;  charge mentale (charge de travail, complexité des tâches,). complexité des tâches,).

16 Les échéances sont de plus en plus serrées et la pression ne cesse de monter. Les conséquences à moyen et long terme pour la plupart des employés sont:  problèmes de santé mentale,  accidents de travail, absentéisme.

17 IV. QUELQUES ETUDES REALISEES Très peu d’études se sont intéressées sur les facteurs de risques de maladies chroniques non transmissibles dans les entreprises et aucune n’a évalué les effets des activités physiques sur la qualité de vie des employés.

18 1.En 2008, le Ministère de la Santé Publique a mené une enquête sur une population âgée de 15 à 49 ans:  24, 8% des jeunes présentaient un taux élevé des risques de maladies chroniques non transmissibles.  l’inactivité physique, le comportement sédentaire et comportement sédentaire et l’alimentation non saine (coupables). l’alimentation non saine (coupables).

19 2. En 2008, une étude transversale, réalisée à la Banque Centrale du Congo, a évalué les cofacteurs des risques de la sédentarité en milieu de travail. 127 participants dont 75 hommes et 52 femmes âgés de 25 ans à 69 ans ont été évalués. Les résultats obtenus montrent: Les résultats obtenus montrent:

20 Age Poids (Kg) Taille (Cm) IMC (Kg/m²) (an) HommeFemmeHomme n= 75 Femme n= 52 Homme n= 75 Femmes n= 52 n= 75 n= 75 n= 52 n= ,680, ,128, ,576, ,827, , ,830,1 55 …... 79,294, ,734,6

21 AgeSexe (an)HommeFemme HommeFemme n= 25 n= 41 n = 43 n = 48 Tour de taille (NCEP/ATPIII) RAH (OMS) ≥ 102 cm ≥ 88 cm ≥ 0,90 cm ≥ 0, 85 cm ,610, ,66 6,65, ,837,8 13,127,4 55 et plus 67,5 15,38,9 Pourcentage de l’obésité abdominale et des risques morbide et mortel Pourcentage de l’obésité abdominale et des risques morbide et mortel dépistée dépistée

22 Age Age Sexe (an) (an) HommesFemmes n = 23 n = ,47, ,426,4 55 et plus 24,310 Pourcentage de la pression artérielle (PAS et PAD) Pourcentage de la pression artérielle (PAS et PAD) dépistée dépistée

23 Pourcentage de la consommation excessif d’alcool d’alcoolAgeHommeFemme(an) n = 75 n = 52 OuiNonOuiNon ,319, ,71,313,53, ,7446,27,7 55 ….. 21,32,79,60

24 V. ETUDE EN COURS DE REALISATION OBJECTIFS OBJECTIFS  Elaborer un programme d’intervention structuré sur le style de vie ; structuré sur le style de vie ;  Améliorer la qualité de vie des employés par la participation régulière employés par la participation régulière des activités physiques; des activités physiques;

25  Augmenter la productivité, l’efficacité et le présentéisme au travail; et le présentéisme au travail;  Prévenir (Réduire) les risques psycho- sociaux et les maladies chroniques sociaux et les maladies chroniques non transmissibles ; non transmissibles ;  Favoriser la baisse des dépenses des soins de Santé; soins de Santé;

26  Décrire les caractéristiques nutritionnelles des employés des nutritionnelles des employés des entreprises de Kinshasa ; entreprises de Kinshasa ;  Répondre adéquatement aux exigences du milieu professionnel; exigences du milieu professionnel;  Instaurer une culture quotidienne des habitudes de vie saine ; habitudes de vie saine ;  Augmenter l’estime de soi……

27 HYPOTHESE HYPOTHESE L’amélioration de la qualité de vie par l’intervention des exercices structurés permet aux employeurs de prévenir les maladies chroniques non transmissibles de leurs employés et contribue à la prospérité de leurs entreprises.

28 METHODOLOGIE METHODOLOGIE  Echantillon (18 à 65 ans) - constitué des cadres supérieurs, moyens et des agents d’exécution moyens et des agents d’exécution - reparti en trois groupes après avoir accepté librement de manière écrite à accepté librement de manière écrite à la participation de l’étude. la participation de l’étude.

29 1. Groupe Test, 2. Groupe Autonome  Mesures Subjectives: Questionnaire sur: - l’activité physique globale et sédentarité (IPAQ); (IPAQ); - les habitudes alimentaires (Three-Factor - les habitudes alimentaires (Three-Factor Eating Questionnaire (TFEQ-R18); Eating Questionnaire (TFEQ-R18); - la qualité de vie; - la consommation alcool et tabac - la consommation alcool et tabac

30  Mesures Objectives: - Anthropométriques (P, T, IMC, % Graisse Corporelle totale, Graisse Graisse Corporelle totale, Graisse viscérale, Muscle), viscérale, Muscle), - Mesures physiologiques (TA, FC,MB) ; - Mesures de Fitness (Niveau d’AP); - Mesures biochimiques (Glycémie, Cholestérol total, HDL et LDL, Acide Cholestérol total, HDL et LDL, Acide Urique, Créatinine) Urique, Créatinine)

31  Programme d’Activité Physique et de Marche avec Evaluation mis Marche avec Evaluation mis parcours (3mois, 6 mois,..): parcours (3mois, 6 mois,..): 1.Groupe Test (prise en charge dirigée), 2. Groupe Autonome (prise en charge individuelle) individuelle)

32 CONCLUSION CONCLUSION Pour créer un milieu de travail sain et agréable dans les entreprises, le service de médecine du travail devrait élaborer un programme d’intervention structuré sur le style de vie pour appuyer les établissements dans leur démarche de prévention et plus particulièrement sur la qualité de vie des employés.

33 La pratique régulière des activités physiques structurées:  contribuera à l’amélioration de la qualité de vie des employés de qualité de vie des employés de l’entreprise; l’entreprise;  favorisera la baisse des dépenses de soins de santé; soins de santé;

34  augmentera les régimes de travail (souples, possibilités d’éducation et (souples, possibilités d’éducation et de formation); de formation);  répondra adéquatement aux exigences du milieu professionnel. exigences du milieu professionnel.

35 Merci pour votre aimable attention


Télécharger ppt "1. KINESIOLOGIE 2. PHYSIOTHERAPIE ET READAPTATION UNIVERSITE DE KINSHASA (RDC) FACULTE DE MEDECINE DEPARTEMENT DE MEDECINE PHYSIQUE & READAPTATION 1. KINESIOLOGIE."

Présentations similaires


Annonces Google