La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Marc BOUET Conseiller Technique National MATCH RACING Systématiser le départ.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Marc BOUET Conseiller Technique National MATCH RACING Systématiser le départ."— Transcription de la présentation:

1 Marc BOUET Conseiller Technique National MATCH RACING Systématiser le départ

2 Prendre un départ en MR, est une activité très complexe et différente de prendre un départ en flotte. Une hypothèse de base est que le hasard na rien à voir dans cette activité qui demande au contraire une analyse logique des problèmes à résoudre et une suite de réponses adaptées. Entreprendre cette analyse dun départ de MR et disséquer les comportements tactiques adaptés à chaque phase, tels sont les objectifs de ce document.

3 A – Les principes fondamentaux de positionnement Être à droite de ladversaire (ou sous le vent) Savoir conserver sa liberté de manœuvre: distance suffisante pour empanner ou virer Savoir rester dans une zone permettant le retour vers la ligne: proche de layline tribord -comité Se placer entre ladversaire et la ligne et bloquer

4 Se positionner à droite ou sous le vent Positionnement de base pour: Conserver sa liberté de manœuvre Rester dans la zone permettant un retour vers le comité: sur ou au vent de la layline comité. Jaune est en position favorable, sauf en position 5 si le départ est imminent

5 Conserver sa liberté de manoeuvre Il faut en permanence essayer de conserver une distance avec ladversaire qui permette de virer ou empanner: La position de base est celle de Jaune: bâbord, largue ou plus abattu avec distance pour empanner: de cette position, Jaune peut empanner, tourner, virer aussitôt et revenir bâbord au largue.

6 Rester dans une zone permettant le retour vers le comité Prendre la droite est le choix tactique fondamental: ne pas pouvoir partir au comité, cest abandonner la droite. Il faut donc pouvoir revenir au timing ou trop tôt au comité, jamais trop tard ou sous le vent du comité Zone favorable: à proximité et un peu au vent de la layline tribord-comité

7 Prendre le contrôle, cest souvent se positionner entre ladversaire et la ligne

8 B - Les 4 phases du départ MR Lentrée et 1er croisement: Eviter blocage en entrée babord - conserver lavantage en entrée tribord. La recherche dune prise de contrôle: Blocage tribord Blocage babord sous le vent Blocage sous le vent (si au vent ligne, au vent laylines comité ou marque). Le circling Le retour vers la ligne si il ny a pas de prise davantage.

9 Certains départs peuvent navoir quune phase: blocage en entrée bâbord jusquau départ. Dautres peuvent voir une succession de phases différentes. Un départ classique pourrait être: -Phase entrée avec blocage puis déblocage du bâbord. -Phase de circling. -Phase de retour vers la ligne

10 1- Entrée et 1er croisement Se positionner à droite de son adversaire est un objectif essentiel dans les phases initiales du départ en MR: Entrer à bâbord est donc un handicap (dautant plus important que le vent est faible, la ligne courte et le bateau grand et peu manoeuvrant). Entrer à bâbord offre à mon adversaire la position de blocage en tribord: en entrant à babord, je dois essayer déviter le blocage et de passer à droite de mon adversaire:

11 Actions en entrée babord 1 - Evaluer avant le départ les conditions de lentrée: Ligne square, babord, tribord: voir plus loin effet Ligne longue ou courte: plus ligne courte plus difficulté en babord. Présence de courant: courant portant au vent ou vers marque départ = plus difficile en babord. 2 - Soigner le timing entrée: ne jamais entrer trop tard en babord. ne jamais entrer trop tôt: pénalité stupide.

12 Entrée babord, bleu peut croiser devant et sous le vent: Possible si ligne tribord, Jaune en retard, fort courant venant de gauche Quand Bleu peut croiser devant et sous le vent de Jaune, OK 100% des cas

13 Entrée à babord: Bleu peut croiser devant et au vent Possible si ligne bâbord, Jaune en retard Si Bleu peut atteindre position 4 du dessin: OK 100% dans le petit temps. Choix plus discutable si vent fort: il est alors difficile de se sortir du blocage babord de la position 4.

14 Entrée à babord: aller au contact Objectifs de Bleu: écart minimum (collé sous le vent Jaune) et Jaune en avant, position 4

15 Quelques savoir faire pour obtenir cette position 4 Augmenter le déficit de vitesse par rapport à Jaune: choquer voiles et zigzaguer avant croisement, virer aussi brusquement que possible. Savoir virer le plus tard possible (avant dêtre pénalisé) en collant aux actions de Jaune. Attaquer le croisement légèrement décalé sous le vent de Jaune.

16 Arrêt des deux bateaux Jaune et Bleu doivent savoir estimer la position relative des 2 bateaux avant larrêt. Bleu est en bonne position pour reprendre la droite si il est proche de cette situation 4

17 Option 1 pour Bleu: faire virer Jaune et suivre le plus près possible

18 Option 2 pour Bleu: sortir par derrière en reculant et virant

19 Option 3 pour Bleu: sortir par décalage de rotation

20 Option 4 pour Bleu: sortir par devant

21 Option 5 pour Bleu: sortir par dial up successifs Pour le bateau entrant à gauche, une option peut être tentée de faire plusieurs dial up successifs: -Ne pas sarrêter au 1er -Rechercher une position plus favorable pour provoquer un arrêt et revenir aux solutions ci- dessus ensuite -Permet de déplacer peu à peu le jeu vers la droite: intéressant pour rester à gauche adversaire si on veut la gauche par exemple.

22 Arrêt favorable à Jaune Jaune doit chercher une position proche du blocage tribord. Savoir ne pas aller plus vite que Bleu ralentir son bateau comme Bleu. Savoir conserver de lécart latéral: faire deux virements pendant que Bleu termine son virement.

23 La meilleure position avant arrêt pour Jaune

24 Sortie de blocage 3 possibilités: -Le bloqueur parvient à enchaîner vers un blocage différent et à conserver un avantage: savoir lâcher un avantage pour passer à un avantage différent est un savoir faire capital -Le bloqué reprend sa liberté de manœuvre et lenchaînement se fait généralement en circling. -Le bloqueur peut devenir bloqué: renversement de situation complet.

25 PHASE 2: LE CIRCLING Le circling nest possible que si les 2 bateaux ont leur liberté de manœuvre, de façon générale ceci veut dire: Je suis babord, mon adversaire me suit à une distance suffisamment importante pour que je puisse empanner.

26 Les bases du circling:

27 Circling: équilibre, avantage

28 Circling: début dune prise davantage

29 PHASE 3: LES BLOCAGES -Cela peut être conserver un blocage: sur une entrée en tribord. -Cela peut être passer dun blocage à un autre. -Cela peut être créer une situation de blocage. -Eviter le cas, je bloque, je perds lavantage et je deviens bloqué.

30 Le blocage tribord

31 Le blocage babord/sous le vent

32 Réponse du bateau bloqué: SARRETER Larrêt est la meilleure réponse à un blocage, sauf si départ très proche. Pourquoi? Le bloqueur doit conserver la même position par rapport au bloqué: il calque le déplacement du bloqué. Le bloqué doit donc chercher à décalquer: sarrêter, éventuellement reculer, puis repartir est ce qui est le plus difficile à calquer (chercher décalage angle/vitesse) Sarrêter permet de ne plus séloigner de la ligne et de sauvegarder une possibilité de retour en timing correct.

33 Exemple darrêt sur une prise de contrôle.

34 Bleu doit éviter ce qui ne marche pas pour sortir du blocage

35 PHASE 4: LE RETOUR VERS LA LIGNE DE DEPART Deux écueils à éviter: Continuer à chercher prise de contrôle tardive: savoir basculer dans cette dernière phase. Sortir trop tard et/ou trop bas car dans ce cas le départ est fini et perdu.

36 Le retour avec situation de blocage Objectifs du bloqueur: Revenir après le signal de départ (jamais trop tôt). Revenir sur une extrémité (comité ou marque). Revenir avec écart maximum: amorcer le retour en ayant créer décalage de vitesse ou de rotation. Objectif du bloqué: Revenir avec écart minimum: savoir passer dune stratégie « je décalque pour sortir du blocage » à stratégie « je calque pour partir avec écart minimum ».

37 Si prise davantage à droite: revenir devant après le départ

38 Si prise davantage à gauche, mêmes principes

39 Gérer la phase de retour vers la ligne de départ

40 Choix du dernier empannage pour revenir

41 Une question: faut-il chercher à être devant ou derrière?

42 Se placer devant

43 Devant: principes Les risques: Être trop tôt sur la ligne. Derrière parvient à établir un engagement sous le vent Les savoir faire: Rester très près devant adversaire et griller du temps

44 Griller du temps: allonger la route

45 Griller du temps: engager derrière au vent

46 Devant en babord permet à adversaire dajuster le retour

47 Griller du temps: engager sous le vent dans le V

48 Sortir derrière: principes Éviter de se trouver derrière adversaire même vitesse-même angle. Ne jamais sengager au vent avant le V sauf si un tour supplémentaire possible. Chercher lengagement sous le vent avant le V. Rester derrière pour conserver le choix à lentrée du V.

49 Revenir derrière

50 Revenir derrière décalé au vent

51 Revenir derrière, sengager sous le vent

52 Revenir derrière, se décaler au vent

53 C Eléments de stratégie Stratégie 1: partir devant - adversaire revient trop tard et/ou trop bas. - Retour sur la ligne après blocage de ladversaire. Stratégie 2: Choisir un côté départ par rapport à ladversaire: - Je veux la droite et prendre la droite. - Je veux la gauche et partir sous le vent aussi collé que possible. Stratégie 3: Face à non réalisation de nos stratégies 1 ou 2: Savoir assurer un départ en concédant un écart minimum.

54 La stratégie 1 Partir devant est de loin la meilleure stratégie: Nous avons analysé déjà les possibilités: -Adversaire revient trop tard et/ou trop bas. -Après un blocage. A partir dun certain niveau pratique, il devient plus rare de pouvoir partir devant.

55 Stratégie 2: Vouloir la droite et la prendre, deux solutions de base: -Créer décalage au vent -Partir babord comité Partir collé dessous pour: - prendre la gauche - Prendre le 1er avantage et suivre

56 Créer décalage au vent et essayer tenir jusquà la layline

57 Départ babord sur comité

58 Collé sous le vent

59 Stratégie 3: le plan B Savoir envisager et mettre en place, une stratégie permettant de concéder le plus petit écart possible en cas déchec de la stratégie élaborée. Savoir faire fondamental qui demande: -analyse: je ne vais pas pouvoir mettre en place ma stratégie préférée. -décision: je renonce à cette stratégie (erreur fréquente: saccrocher à une stratégie devenue impossible à réaliser). -anticipation: mon meilleur choix dans ce cas a déjà été analysé et défini. -savoir faire pour mise en application.

60 Quelques exemples de plans B 1 Vouloir la droite et partir sous le vent: - avec écart minimum, -Un peu en avant -ou différentiel vitesse positif Objectif: sortir Jaune avant la layline

61 2 Vouloir la droite et partir au vent de ladversaire qui part bâbord au comité. Objectifs: Bloquer le virement et tenir jusquà la layline Ou 1er croisement en supériorité de vitesse

62 Vouloir la gauche et partir au vent avec différentiel vitesse positif: forcer si possible Bleu à faire un bord breton.


Télécharger ppt "Marc BOUET Conseiller Technique National MATCH RACING Systématiser le départ."

Présentations similaires


Annonces Google