La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Anne MILLET DESC Réanimation Médicale Nice Juin 2010.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Anne MILLET DESC Réanimation Médicale Nice Juin 2010."— Transcription de la présentation:

1 Anne MILLET DESC Réanimation Médicale Nice Juin 2010

2 DESC réanimation Médicale Juin 2010 UN PEU D’HISTOIRE…  Sérum salé isotonique utilisé pendant épidémie de cholera (T. LATTA 1832)  Début des colloides avec Albumine (IIème guerre mondiale) J Clinical Investigation

3 DESC réanimation Médicale Juin 2010 SUJET DE CONTROVERSE  Colloides  Action rapide de longue durée  Diminuerait OAP (quantité + petite, oncotique)  Mais effets secondaires  Infectieux  Insuffisance rénale (Wiedermann, BMC 2008; Schortgen et al, Lancet 2001; Cittanova et al, Lancet 1996; Legendre et al, Lancet 1993)  Troubles hémostase (Wilkes et al, Ann Thorac Surg 2001)  Troubles hépatiques (Christidis et al, J Hepatol 2001)  Coût +++

4 DESC réanimation Médicale Juin 2010 VERSUS…  NaCl 0,9%:  Acidose hyperchlorémique (Reid et al, Clinical Sc 2003, Williams et al, Anesth Analg 1999; Lobo et al, Clinical Sc 2001)  Mais …  Moins cher  Pas de démonstration d’une efficacité moindre que les colloides (Perel et al, Cochrane review 2007; Schortgen et al, I Care Med 2004; Choi et al, Crit Care Med 1999)

5 DESC réanimation Médicale Juin 2010 METHODES  Etude comparative randomisée contrôlée en cross over sur les trois solutés testés, simple aveugle  Population:  10 sujets volontaires sains  Poids: 65-80Kg; IMC: 20-25Kg/m²  Exclusion:  Affections chroniques  Affection aigue dans 6 mois précédents  Sous traitement au long cours  Intoxication ancienne ou récente  Test student

6 DESC réanimation Médicale Juin 2010 Arrivée des sujets Recueil données M20 position allongée P, t Ionogramme sanguin, Osmolalité, NFS, Urée Créatinine, Albumine Rénine, aldostérone, AVP, BNP Urines: osmolalité, urée, Na, K Clairance créatinine sur urines de 24H Temps de recueil des données: -Poids -Aldostérone, AVP, BNP, rénine -Changement volume sanguin -Eau totale et volume fluides extra-vasculaire Infusion 1L d’une des trois solutions sur 1H au hasard, à 10j d’intervalle chacune DEROULEMENT DE L’ETUDE T0H1H2H3H4H5H6

7 DESC réanimation Médicale Juin 2010 CALCULS DONNEES (1)  Volume sanguin: Formule de Nadler Volume sang au temps 0 Poids du corps au temps 0 Taille en mètre

8 DESC réanimation Médicale Juin 2010 CALCUL DONNEES (2) Volume sanguin au temps t Changement volume sanguin entre temps 0 et t % Variation volume sanguin à un temps t NB:

9 DESC réanimation Médicale Juin 2010 CALCUL DONNEES (3) Changement en volume d’eau totale du corps entre temps 0 et t Changement en volume de fluides extra-vasculaire entre temps 0 et t

10 DESC réanimation Médicale Juin 2010 COMPARAISON 3 SOLUTES

11 DESC réanimation Médicale Juin 2010

12 RESULTATS (1)  Caractéristiques des sujets de base

13 DESC réanimation Médicale Juin 2010 RESULTATS (2) Pas de changement de poids > 68% NaCl extra vasculaire à H1

14 DESC réanimation Médicale Juin 2010 RESULTATS (3)

15 DESC réanimation Médicale Juin 2010 RESULTATS (4) Pic lutte contre hypervolémie

16 DESC réanimation Médicale Juin 2010 RESULTATS (5)

17 DESC réanimation Médicale Juin 2010 DISCUSSION (1)  Colloides > cristalloides?

18 DESC réanimation Médicale Juin 2010 DISCUSSION (2) Différence de distribution dans espace intravasculaire

19 DESC réanimation Médicale Juin 2010 ET VARIATION DE POIDS MOLECULAIRE?  Opposition différentes théories:  + PM petit + capillaire traversé facilement ≠ études animales  Théorie des deux pores:  Petit PM passent barrière capillaire tout le long du lit microvasculaire  + gros PM passent côté veineux microvasculaire et veinules > traversée due à P° hydrostatique par convection  P° hydrostatique > passage molécules gros PM  Intégrité endothéliale < barrière glycocalix imperméable molécules anioniques  Passage dépend surtout diamètre moléculaire

20 DESC réanimation Médicale Juin 2010

21 LIMITES  Volontaires sains  Toute cette étude repose sur Ht, or grande variabilité chez sujets en choc:  Autres études: marquage GR Cr51

22 DESC réanimation Médicale Juin 2010 CONCLUSION  Variabilité distribution et pouvoir d’expansion des solutés en intravasculaire  Pas de différence significative en terme de variabilités ioniques, hormonales ou urinaire  Pas de différences d’expansion volémique entre colloides malgré PM différent


Télécharger ppt "Anne MILLET DESC Réanimation Médicale Nice Juin 2010."

Présentations similaires


Annonces Google