La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Crise dans le Sahel. Grant Leaity Chef Régional des Urgences UNICEF Afrique de lOuest et du Centre.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Crise dans le Sahel. Grant Leaity Chef Régional des Urgences UNICEF Afrique de lOuest et du Centre."— Transcription de la présentation:

1 Crise dans le Sahel

2 Grant Leaity Chef Régional des Urgences UNICEF Afrique de lOuest et du Centre

3 Situation nutritionnelle au Sahel 19 million personnes à risque dinsécurité alimentaire, 1,1 million d enfants de moins de 5 ans risquent de souffrir de malnutrition aiguë sévère et 3 million denfants de malnutrition aiguë modérée en 2012 SENEGAL

4 Cas attendus de malnutrition aiguë en 2012

5 Niger: nouvelles admissions denfants souffrant de malnutrition aiguë sévère Semaines

6 Tchad nouvelles admissions denfants souffrant de malnutrition aiguë sévère Mois

7 Enquêtes nutritionnelles 2012 PaysDernière enquête Prochaine enquête Type denquêteDonnées Burkina Faso Aout/Sept 2011Aout/Sept 2012Nationale0-59 mois CamerounJuillet 2011Juillet 2012Régionale N, Extrême-N, E- Adamaoua, Centre et S 0-59 mois GambieMICS 2006Juin 2012Nationale0-59 mois MaliJuin-Juillet 2011Juin-Juillet 2012Régionale0-59 mois MauritanieDécembre 2011-Juillet Décembre 2012 Nationale0-59 mois Mortalité NigerMai-Juin 2011En coursNationale0-59 mois Nord Nigeria Janv-Fev 2012Juillet 2012Régionale 10 états du nord 0-59 mois Femmes SénégalNovembre 2011-En cours -Octobre 2012 Nationale0-59 mois TchadAout 2011-En cours -Décembre 2012 Régionale Bande sahélienne + NDJ 0-59 mois Femmes ANJE Mortalité

8 Zones dinsécurité 350,000 déplacés par la crise au nord du Mali, dont 58% enfants; population hôte situation vulnérable

9 Un plan de réponse intégré Réponse à la crise nutritionnelle et aux populations déplacés par la crise au nord du Mali doit répondre aux besoins en terme de nutrition, la santé, leau, hygiène et assainissement, VIH/ SIDA, protection and léducation. Cholera déjà au Cameroun, Nigéria, Niger; Mali, Tchad et Burkina Faso à risque avec larrivé de saison des pluies. Epidémies récurrents dont méningite, rougeole et le polio.

10 Fonds reçus au 24 mai 2012 Réponse nutrition bien financé mais manque de fonds pour les autres secteurs et la crise Malienne. $13 million reçu à travers des Comités Nationaux !

11 La réponse à la crise nutritionnelle et les résultats obtenus à fin avril 2012

12 Capacité de réponse renforcé au Niger, Tchad et Nigéria, développé pendant les réponses à lurgence précédents. Renforcement des capacités: centres de santé assurent la prise en charge de la malnutrition aiguë contre en 2011 : élément clé de résilience. Amélioration de la remontée dinformations du terrain (partenariat avec la CDC: données mensuelles disponibles au 15 du mois suivant).

13 Sahel face à la vulnérabilité Crises à répétition: la population du Sahel est prise dans un cercle vicieux de vulnérabilité et de paupérisation. Les gouvernements nationaux, acteurs centraux de leffort de renforcement de la résilience. Le rôle des agences des Nations unies: soutenir lélaboration et la mise en oeuvre des stratégies gouvernementales et des plans nationaux.

14 (i)Les activités de lUNICEF pour renforcer la résilience de la population sarticulent autour de 4 domaines clés: Renforcer la résilience (i)Renforcement du taux de couverture et laccessibilitédes services sociaux de base (ii)Promotion des pratiques familiales essentielles dans un but de prévention des principales maladies tueuses denfants et de la malnutrition; (iii)Programmation et budgétisation de plans de développement à travers une meilleure évaluation des risques (iv)Stratégies de protection sociale. (v)Education pour transformation sur la longue terme

15 Mobiliser autour de la crise

16 9 décembre 2011 – LUNICEF alerte sur la menace dune crise pour les enfants au Sahel 22 décembre 2011 – Déclaration du Directeur général de l'UNICEF, Anthony Lake, sur la situation de crise des enfants au Sahel 20 mars 2012 – Une catastrophe menace les enfants du Sahel 6 avril 2012 – Sahel : agir dès maintenant pour éviter une tragédie et briser le cycle de la malnutrition 25 avril 2012 – « Je suis venu parce quil y a une situation extrêmement grave dans le Sahel », Erik Orsenna, Niger. 7 juin 2012 – Communiqué prévu suite à la conférence de presse organisée à loccasion de la présence de Grant Leaity à Paris. En parler, en faire parler

17

18

19 Couverture médiatique Tahoma 20

20

21 Erik Orsenna Membre du Comité de parrainage Envoyé spécial au Niger

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

32 Arial rounded MT bold 24 Tahoma 20

33

34

35

36

37

38

39

40

41

42

43

44

45

46 Photographies: © Michaël Zumstein / Agence Vu Merci!

47 La situation au Mali

48 14,5 millions dhabitants 5,5 millions de personnes touchées par la crise enfants menacés de malnutrition aiguë sévère personnes dans des zones à risque de choléra 167,954 réfugiés maliens dans les pays voisins Environ 200,000 déplacées (y compris ceux hébergées en familles d'accueil) Des conséquences en termes de protection et daccès à léducation

49 La crise nutritionnelle au Mali La crise alimentaire affecte l'ensemble du pays, en particulier les enfants, avec 87% des cas de malnutrition concentrés dans les régions du Sud. Prise en charge de 18,000 enfants de moins de cinq ans souffrant de malnutrition aiguë sévère dans les centres nutritionnels. Renforcement des capacités nationales à travers la formation de 3,000 personnels de santé pour répondre aux besoins émergents et d'urgence, lancée la semaine dernière. L'impact de la crise dans le Nord commence à être visible dans le sud du pays (PDI).

50 Réponse initiale au nord de Mali COMPRENDRE LES BESOINS: Les évaluations rapides menées dans les régions septentrionales de la santé, WASH, protection de l'enfant et de l'éducation. Le recrutement d'enfants (300) par les forces armées, nombre limité de centres de santé fonctionnent au nord. AYANT ACCÈS À L'INFORMATION: Les canaux de communication et d'engagement avec les acteurs clés dans le nord pour évaluer les besoins, renforcer les canaux de sensibilisation, et d'aider les membres de la société civile à garder leurs négociations efficace pour les questions de protection qui touchent les femmes et les enfants. RÉPONDRE ET PRÉVENIR: Capable d'envoyer huit camions d'aide humanitaire (IEH, WASH / NFI kits et Plumpynut) dans le nord et dans le Sud. EAU ET ASSAINISSEMENT (WASH): dans les écoles des interventions atteignant 52,045 enfants des écoles dans trois régions (Mopti, Koulikoro et Sikasso). Préparez-vous à une éventuelle épidémie de choléra. Photo ©UNICEF Botswana WASH/NFI Kits 9,300 personnes Kit Inter-Agences durgence de sante pour 60,000 personnes Plumpynut pour 60,000 enfants Kits de recreation pour 400 enfants

51 Défis L'accès aux régions du nord et la prolifération dentités non étatiques rend complexe le réponse durgence. Fonctionnement limité des centres de santé dans les régions du nord, manque de personnel sur la nutrition et de personnel qualifié au niveau décentralisé. Dans l'ensemble, faible capacité au niveau décentralisé et besoins de renforcement des systèmes de surveillance de routine.

52 MERCI


Télécharger ppt "Crise dans le Sahel. Grant Leaity Chef Régional des Urgences UNICEF Afrique de lOuest et du Centre."

Présentations similaires


Annonces Google