La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LE SYNDROME DEPRESSIF UE 2-6 - 2eme semestre - ESI 1ere A.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LE SYNDROME DEPRESSIF UE 2-6 - 2eme semestre - ESI 1ere A."— Transcription de la présentation:

1 LE SYNDROME DEPRESSIF UE eme semestre - ESI 1ere A

2 UE 2.6 / / LG Fev PLAN Introduction - définitions et épidémiologie A - Le syndrome dépressif B- Etiologie C- Formes cliniques et particularités D- Traitements et rôle IDE

3 UE 2.6 / / LG Fev Introduction - définitions et épidémiologie La dépression : « perturbation de lhumeur anormalement triste se caractérisant par un fléchissement passager ou durable du tonus psychique et physique »

4 UE 2.6 / / LG Fev Introduction - définitions Lhumeur ou thymie est « une disposition affective de base qui donne à chacun de nos états dâme une tonalité agréable ou désagréable oscillant entre deux pôles extrêmes du plaisir et de la douleur »

5 UE 2.6 / / LG Fev Introduction - définitions A différentier de : –émotions : réactions affectives immédiates à un événements ( colère, peur, joie, tristesse ), –sentiments, état affectifs durables qui lient un sujet à un autre ( amour, haine, jalousie …) –Nouveau cahier de l infirmière N°13,page 53

6 UE 2.6 / / LG Fev Epidémiologie Problème de santé publique ( suicide, incidences multiples …) prévalence actuelle : environ de 8% de la population générale sur les 12 derniers mois prévalence sur la vie de 15% à 20% de la population générale. De prédominance féminine : x2 chiffre ministère 2007

7 UE 2.6 / / LG Fev Epidémiologie Selon l OMS : –première cause de handicap. –4eme rang des maladies en terme de coût financier par maladie. –2eme rang pour la catégorie d'âge de 15 à 44 ans pour les deux sexes. –chaque année au niveau mondial morts par suicide

8 UE 2.6 / / LG Fev PLAN A - le syndrome dépressif –1- description clinique –2- critères diagnostics

9 UE 2.6 / / LG Fev description clinique 1- Humeur dépressive 2- Inhibition psychomotrice 3- Anxiété 4- Symptômes somatiques 5- Idées suicidaires

10 UE 2.6 / / LG Fev humeur dépressive Changement thymique progressif, insidieux, mais parfois brutal ( en quelques jours ), contraire aux traits de caractères antérieurs Présentation : visage triste, expression de douleurs morale, indifférence affective, perte d intérêt, de plaisir, goût à rien...

11 UE 2.6 / / LG Fev humeur dépressive Réactions hyper-émotives, pleurs fréquents, irritabilité possible... Discours : négatif, perte d espoir, fatalité, pessimisme, poids, fardeau pour les autres, vie insupportable, inutilité Idées de dévalorisation - sentiment d incapacité, mépris de soi

12 UE 2.6 / / LG Fev humeur dépressive Idées de culpabilité : se sent coupable, rend les autres malheureux, interprète certains événement Idées morbides : obsession de la mort, de la maladie, vécue comme punition de ses fautes, suicide comme solution

13 UE 2.6 / / LG Fev Inhibition psychomotrice Bradykinésie : –apathie, perte de l élan vital, fatigue intense matinale en l absence de tout effort, gestes lents et rares, mimique pauvre et figée, hypotonie et ralentissement, repli sur soi –hygiène corporelle et vestimentaire négligée ( incurie ) –voix monocorde, débit verbal lent

14 UE 2.6 / / LG Fev Inhibition psychomotrice Bradypsychie : –diminution des capacités cognitives et intellectuelles, état de conscience préservé –discours pauvre, peu varié, centré sur une idée fixe, noir le plus souvent - vide de pensée –troubles de la mémoire, de l attention, mauvaise concentration, difficultés à prendre des décisions –chute de la libido, du désir sexuel

15 UE 2.6 / / LG Fev Anxiété Anxiété diffuse, constante sexprimant le plus souvent par la somatisation, lieux d expression de la souffrance et de la plainte manifestations anxieuses possibles ( peurs, phobies …) et crises d angoisse ( aigüe )

16 UE 2.6 / / LG Fev Symptômes somatiques Expression de l humeur dépressive conséquences de la perte d estime de soi, et du ralentissement anorexie, perte de poids / boulimie insomnies / hypersomnies constipation / vomissement, diarrhées, nausées

17 UE 2.6 / / LG Fev Symptômes somatiques Hypotension, bradycardie / tachycardie douleurs fréquentes ( céphalées, lombalgies, diffuses …) troubles neurologiques : crampes, tensions problèmes dermatologiques, cutanées autres...

18 UE 2.6 / / LG Fev Idées suicidaires Conséquences du vécu dépressif toujours présentes évaluation du risque, urgence = modalité de soins - hospitalisation - placements PEC spécifiques

19 UE 2.6 / / LG Fev AUTRES Vécu psychosocial - ruptures, isolement, instabilités, échec …. Trouble de l humeur en liens avec : –dynamique familiale –dynamique socioprofessionnelle et relationnelle

20 UE 2.6 / / LG Fev PLAN A - le syndrome dépressif –1- description clinique –2- critères diagnostics actuels

21 UE 2.6 / / LG Fev critères diagnostics actuels DSM IV, classification symptomatique tenant compte de : –Intensité : légère, moyenne ou sévère –Isolé ou récurrente, chronique ( trouble dysthymiques, supérieur à 2 ans) –Caractéristiques psychotiques ( délire, hallucination, dépression atypique ) –Aspect mélancolie, catatonique –Risque suicidaire

22 UE 2.6 / / LG Fev critères diagnostics actuels ( Critères présents toute la journée, presque tous les jours, signalés par le sujet ou observé par les proches ) 1- Humeur dépressive 2- Diminution marquée de l intérêt ou du plaisir 3- Perte ou gain de poids 4- Insomnies ou hypersomnies

23 UE 2.6 / / LG Fev critères diagnostics actuels 5- Fatigue ou perte d énergie 6- Sentiment de dévalorisation ou de culpabilité excessive, in-approprié 7- Diminution de l aptitude à penser 8- Pensées de morts récurrentes

24 UE 2.6 / / LG Fev Episode dépressif sévère 6 conditions : –1- Au moins 5 symptômes présents - période de 2 semaines – notion de changement / antérieur –2- Au moins 1 des 2 symptômes = humeur dépressive ou perte d intérêt et de plaisir –3- N est pas un épisode mixte ( PMD - accès manique et mélancolique )

25 UE 2.6 / / LG Fev conditions ( suite ) : –4- souffrance psychique cliniquement significative, altération du fonctionnement social, professionnel ou autre –5- pas imputable aux effets physiologiques directs d une substance - pas d étiologie organique ou toxique ( médicament, maladies ) –6- pas réactionnel à un deuil - qui deviendrait pathologique - supérieur à 2 mois, préoccupation morbides, idées suicidaires

26 UE 2.6 / / LG Fev PLAN Introduction - définitions et épidémiologie A - le syndrome dépressif B- Etiologies C- Formes cliniques et particularités D- traitements et rôle IDE

27 UE 2.6 / / LG Fev B- ETIOLOGIES DES DEPRESSIONS 1- Dépressions endogènes - psychogènes –1 1- Dépressions névrotiques –1 2- Dépressions mélancoliques 2- Dépressions exogènes ou réactionnelles

28 UE 2.6 / / LG Fev B- ETIOLOGIES DES DEPRESSIONS Endogènes ( psychogènes ) : troubles psycho-pathologiques exprimant un conflit intra psychique névrotique, ou psychotique et/ou Exogènes : réactionnelles à des situations physiques, psychiques traumatisantes, difficiles : patrologies lourdes, fatigue, stress, isolement, divorce …

29 UE 2.6 / / LG Fev Dépressions psychogènes : 1 1- Dépressions névrotiques Chez la personnalité hystérique : – prédominance de lanxiété intense, humeur plaintive avec sentiment dabandon, patient en quête daffection et de réassurance- – exacerbation des symptômes névrotiques, importance des bénéfices secondaires, sources de chronicité. Dans un contexte de frustration, avec rejet de la responsabilité sur lentourage

30 UE 2.6 / / LG Fev Dépressions psychogènes : 1 1- Dépressions névrotiques Chez la personnalité obséssionnelle : –prédominance dune évolution chronique, psychasthénique, proche de la mélancolie, avec culpabilité excessive. –Dépression souvent dans un contexte de surmenage, dépuisement chez des personnes négligeant joies et plaisirs, méticuleux et débordés par un travail qui petit à petit, va débordé les possibilités de la personne….

31 UE 2.6 / / LG Fev Dépressions psychogènes : 1 2- Dépressions mélancoliques -Psychotique dans le cadre de troubles unipolaires ou bipolaires – psychose maniaco-dépressive –( 3eme année ). - La mélancolie : forme la plus intense et la plus grave des états dépressifs. - Son tableau clinique diffère du syndrome dépressif qui vient dêtre décrit par 3 éléments essentiels

32 UE 2.6 / / LG Fev Mélancolie et dépression : différences douleur morale intense – inhibition parfois proche de la catatonie idées délirantes- réticences au contact - thèmes de dévalorisation, déchec, de culpabilité, de ruine ou dincurabilité …( cotard ) désir de mort constant, parfois verbalisé, forte réticence : seule son inhibition empêche le sujet de passer à la réalisation de lacte suicidaire. pronostic vital.

33 UE 2.6 / / LG Fev Dépressions exogènes ou réactionnelles A une pathologie somatique : –neurologique ( Parkinson, tumeur, sclérose en plaque ) –endocrinologique ( diabète, cushing ) –rhumatologique ( polyarthrite rhumatoïde ) –cardiaque ( infarctus ) –patrologies cancéreuses …….. A un événement particulièrement traumatisant : réactions de stress post traumatique à : –accidents, attentats, catastrophes … –Viols, agressions ……..

34 UE 2.6 / / LG Fev Dépressions exogènes ou réactionnelles A des causes psychosociales multiples –deuil, décès –perte demploi, de statut, –séparation amoureuse …. –Autres ….. A un surmenage et épuisement professionnel ( burn- out ) A des effets iatrogènes : –médicaments et toxiques divers, –au décours de ladministration ou du sevrage des conduites additives ( alcool, amphétamines, héroïne –autres

35 UE 2.6 / / LG Fev PLAN Introduction - définitions et épidémiologie A - le syndrome dépressif B- Etiologie C- Formes cliniques et particularités D- traitements et rôle IDE

36 UE 2.6 / / LG Fev C- Formes cliniques et particularités 1- Formes cliniques de la dépression 2- Dépression et anxiété - Diagnostic différentiel 3- Dépressions et âges : particularités

37 UE 2.6 / / LG Fev Formes cliniques de la dépression : –1-1 anxieuse : agitation, tension et nervosité, agressivité éventuelle et irritabilité au premier plan du tableau dépressif - patient impulsif, revendiquant, exigeant, aigri … exagération de soucis mineurs, exploration hyper-vigilante de lenvironnement. parfois même associé avec confusion, perplexité anxieuse ( notamment chez la personne âgée ) –1-2 masquée : trouble de lhumeur masqué par des symptômes somatiques auxquels le patient fait référence. Les somatisations multiples et les sensations dangoisse occultent le syndrome dépressif rendant le diagnostic difficile.

38 UE 2.6 / / LG Fev Formes cliniques de la dépression ( suite ): 1-3- délirante : les symptômes psychotiques prennent le devant du tableau clinique avec de préoccupations délirantes portant sur le corps ( syndrome de cottard ), des tableaux démentiels et confusionnels ( cf diagnostic différentiel de la démence ) 1-4 inhibition psychomotrice : intense, avec repli sur soi et mutisme, proche dun tableau mélancolique

39 UE 2.6 / / LG Fev Dépression et anxiété - Diagnostic différentiel ANXIETEDEPRESSION Expression psychique -vision pessimiste de lavenir -vision pessimiste de soi -Vision pessimiste des rapports avec les autres -voit son avenir avec appréhension - Pensées marquées par linquiétude, lhésitation, lévaluation et le doute « et si je ny arrive pas » - appréhende lerreur et sa conséquence -Erreurs invalidantes mais pas irrémédiables -précision, anticipation des conduites -Avenir envisagé avec désespoir, qui échappe à la personne, suicide parfois comme seule alternative -Pensées négatives englobent tout « je ne peux plus y arriver » ), découragé, impuissant - Se voit coupable de tout, est sûr que ce quil fait est mauvais - les autres ne peuvent laider

40 UE 2.6 / / LG Fev Dépression et anxiété - Diagnostic différentiel ANXIETEDEPRESSION Expression physique -activité -somatique -certains secteurs touchés - énergie bloquée, inhibée ( mais « à volt ) - butinage dune activité à une autre, incapacité à fixer son attention -hésitation permanente avant toute prise de décision - symptômes aiguës, crise de boulimie, vomissements, diarrhées, vertiges -Modification globale de lactivité - manque dénergie « à plat » -grande difficulté à démarrer une activité -grande difficulté de concentration - renoncement demblée à toute décision - symptômes chronique, fatigue, constipation, douleurs chroniques

41 UE 2.6 / / LG Fev Dépressions et âges : particularités 3.1 La dépression chez le nourrisson signes : retard du développement, troubles alimentaires, sphinctérien, du sommeil, agitation et pleurs / apathies et désintérêt…. –René spitz : dépression anaclitique consécutive à un événement extérieur, et vient donc en réaction à une séparation ou à un traumatisme. importance des pulsions agressives

42 UE 2.6 / / LG Fev Dépressions et âges : particularités Tableau dhospitalisme phase de pleurs et de protestation – anorexie, agitation, insomnie, cris et pleurs, anxiété, troubles somatiques ( vomissements, diarrhées etc..) phase de désespoir : résignation apparente, altération progressive de létat physique et psychique ( anorexie, perte de poids, surinfection …) qui peut être fatale phase dindifférence : apparente car masque une détresse psychologique profonde, un retrait pathologique grave : lenfant donne lair daller bien, sintéresse à toute personne. Agressivité très marquée à légard de sa mère, refus de contact ( lors déventuelle visite )

43 UE 2.6 / / LG Fev Dépressions et âges : particularités 3.2 Chez l enfant : –signes/évolution : apparition du langage, socialisation …. –plaintes dépressives rares / mal identifiées –sagesse excessive entrecoupée de passage à l acte ( fugue, TS, mise en dangers …) –culpabilité +++

44 UE 2.6 / / LG Fev Dépressions et ages : particularités 3-2 la dépression chez ladolescent : –contexte de crise de ladolescence - diagnostic de dépression difficile – agressivité, irritabilité, comportements antisociaux et conduites addictives, la recherche de solitude … – conduites déchec, conflits familiaux, – TS et risque suicidaire élevé

45 UE 2.6 / / LG Fev la dépression chez la personne âgée : – agitation, anxiété et culpabilité exprimant les regrets tournés vers le passé, – justifiée par l'âge – préoccupations hypochondriaques +++. Attitudes dincurie, disolement – perturbation du rythme du sommeil ( laprès-midi ), anorexie et amaigrissement avec pronostic vital, – risque suicidaire élevé

46 UE 2.6 / / LG Fev PLAN Introduction - définitions et épidémiologie A - le syndrome dépressif B- Etiologie C- Formes cliniques et particularités D- traitements et rôle IDE

47 UE 2.6 / / LG Fev D- traitements et rôle IDE 1- Les soins relationnels à visée psychothérapique 2- Antidépresseurs 3- Diagnostics IDE Prévalants

48 UE 2.6 / / LG Fev TRAITEMENT DE LA DEPRESSION Association indispensable dune approche psychothérapique et dun traitement psychotrope antidépresseur Ambulatoire le plus souvent Recours à lhospitalisation nécessaire face à : –un risque suicidaire important –une clinique sévère (mélancolie délirante, anxieuse, stuporeuse ou franche).

49 UE 2.6 / / LG Fev Les soins relationnels à visée psychothérapique 1 er temps : Les diverses thérapies de soutient A visée thérapeutique ( relation daide ): –restaurer limage de soi, la confiance, ( axe narcissique ) –améliorer les relations avec les autres et éviter certaines situations conflictuelles, éviter lisolement –recentrer sur la réalité A visée éducative : –connaître leur maladie et les traitements appropriés –hygiène de vie et prévention des récidives

50 UE 2.6 / / LG Fev Les soins relationnels à visée psychothérapique 2eme temps : le traitement de fond –Psychothérapie ( psychologue ou psychiatre ), orientations analytique, systémiques, cognitivo-comportementales …. –Suivi ambulatoire médical et/ou IDE en collaboration - CMP/ CATTP/VAD/Centre de Jour –SI : entretiens, activités et médiations, individuelles et/ou de groupe dans la prise en charge au cours de lhospitalisation et du suivi ambulatoire ultérieur éventuel ( cf soins infirmiers en santé mentale – spécificité – CM - L-G )

51 UE 2.6 / / LG Fev Antidépresseurs Théorie biochimique et Mécanisme : –Dans la dépression, observation dun dysfonctionnement des systèmes mono-aminergiques centraux, en particulier noradrénergiques et sérotoninergiques. Les antidépresseurs vont agir en augmentant la concentration des neurotransmetteurs au niveau synaptique.

52 UE 2.6 / / LG Fev Antidépresseurs objectifs du traitement antidépresseur : –faire disparaître les symptômes dépressifs ( traitement dattaque ) –consolider cette rémission en évitant les rechutes : traitement de consolidation –réduire les récidives et leur intensité dans les formes récurrentes par un traitement de maintenance

53 UE 2.6 / / LG Fev Les antidepresseurs : rappel Catégorie et noms –1- IMAO ( moclamine, humoryl, marsilid ) –2- Inhibiteur de la Re capture de la Serotonine ( deroxat, prozac, seropram, zoloft, floxyfral ) –3-Tricycliques ( anafranil, tofranil, laroxyl, prothiaden, surmontil, ludiomil –4- Inhibiteur de la Recapture de la Serotonine et de la Noradrenaline ( norset, effexor …) –5- Autres : ( athymil, vivalan, stablon, cledial …)

54 UE 2.6 / / LG Fev Les antidepresseurs : rappel Stratégies thérapeutiques : Prescription progressive ( pendant les 10 premiers jours jusquà dosage et seuil thérapeutique, efficacité attendue au bout de 15 jours voir plus. ( 3 semaines ) – indications du traitement per os ou en perfusion, de lhospitalisation en fonction de lefficacité recherchée et des conditions recherchées ( maternage, relation intime propice à la relation daide, surveillance …. ) Nécessité dun traitement prolongé à quelques mois ( 4 à 6 mois ) pour obtenir une efficacité durable antidépressive. Association assez souvent les anxiolytiques et hypnotiques

55 UE 2.6 / / LG Fev Traitement antidepresseur et Role IDE vérification de la prescription, la posologie, et modalités dadministration ( médicaments, heures, formes … ) administration du traitement : préparation du traitement, surveillance de la prise correcte et régulière du traitement évaluation de ladhésion du patient au programme thérapeutique surveillance des effets indésirables et sa prévention information et éducation du patient à son traitement évaluation de lefficacité du traitement

56 UE 2.6 / / LG Fev surveillance des effets indésirables, prévention et role IDE Concernant les antidépresseurs anciens : –Effets anticholenergiques : Sécheresse de la bouche, Constipation, Rétention urinaire –Effets vasculaires : Hypotension orthostatique, Troubles du rythme cardiaque –Effets endocriniens :Prise de poids –Troubles de l'accommodation et acuité visuelle

57 UE 2.6 / / LG Fev surveillance des effets indésirables, prévention et role IDE Les antidépresseurs les plus récents peuvent entraîner : –des nausées et des troubles intestinaux, –une perte ou une prise de poids, –un affaiblissement des fonctions sexuelles –des troubles du sommeil, et une nervosité accrue

58 UE 2.6 / / LG Fev surveillance des effets indésirables, prévention et role IDE Les benzodiazépines ( anxiolytiques ) –assez souvent associées, –sédation, fatigue, troubles de la mémoire, instabilité, défaut d'attention et réactions in- appropriées dans la conduite automobile ou d'engins, et une dépendance physique.

59 UE 2.6 / / LG Fev surveillance de lefficacité du traitement et role IDE Sur le plan physique / effet secondaires : –TA, pouls, élimination urinaire et fécale, conscience, poids, alimentation diversifiée et hydratation, hygiène de vie et stimulation à une reprise dactivité

60 UE 2.6 / / LG Fev surveillance de lefficacité du traitement et role IDE Sur le plan psychique : indicateur de lefficacité du traitement antidépresseur ( alimentation, sommeil, propos et idées, contact et relations avec son entourage et famille, activités ….) Efficacité du traitement et levée dinhibition = risque suicidaire, ( /// adolescents )

61 UE 2.6 / / LG Fev Éducation, information et rôle IDE reconnaître les effets secondaires suivi régulier du traitement, participation active au traitement et adhésion au programme thérapeutique hygiène de vie nécessaire – sommeil, alcool, hydratation …

62 UE 2.6 / / LG Fev Diagnostics IDE Prévalants Perturbation ( chronique, situationnelle ) de lestime de soi Risque de suicide ( violence envers soi-même ) Anxiété Perturbation de la dynamique familiale Deuil dysfonctionnel

63 UE 2.6 / / LG Fev Diagnostics IDE Prevalants Isolement social, perturbation des interactions sociales Déficit en auto-soin Perte despoir manifestations diverses et diag. iDE possibles : fatigue et perte de lélan vital, troubles du sommeil, anorexie …..

64 UE 2.6 / / LG Fev FIN


Télécharger ppt "LE SYNDROME DEPRESSIF UE 2-6 - 2eme semestre - ESI 1ere A."

Présentations similaires


Annonces Google