La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PROJET INTERDISCIPLINAIRE 2 Alexandra Gossart Jonathan Nyst Karin Moehler Maha Zouhair Eric Progneaux Guy Ahoussoude Gigi Wello.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PROJET INTERDISCIPLINAIRE 2 Alexandra Gossart Jonathan Nyst Karin Moehler Maha Zouhair Eric Progneaux Guy Ahoussoude Gigi Wello."— Transcription de la présentation:

1 PROJET INTERDISCIPLINAIRE 2 Alexandra Gossart Jonathan Nyst Karin Moehler Maha Zouhair Eric Progneaux Guy Ahoussoude Gigi Wello

2 Objectif du projet  Construire un scénario de solution faisable techniquement, économiquement, socialement, politiquement et permettant de répondre aux exigences institutionnelles nationales et supranationales  Faire un état des lieux et comprendre l’échec de Bruxelles Biogaz  Organiser une politique de gestion de valorisation des déchets organiques (DO) en RBC  Rechercher une valorisation optimale des DO en RBC. 2

3 Présentation du projet  Gestion des déchets organiques ménagers en Région de Bruxelles-capitale  Procédé: Tri sélectif et valorisation par biométhanisation  Choix technologique et élaboration d’une architecture de projet adaptée aux contraintes de la région Bruxelles-capitale. 3

4 Déchet organique  Quoi?  L’ensemble des résidus, produits et sous-produits organiques engendrés ou issus de produits agricoles, de pêche, d’élevage et de leurs transformations industrielles et rejetés par l’homme après consommation.  Sources:  Fraction fermentescible des déchets ménagers ou collectifs  Déchets verts  Agriculture: fruits, légumes frais, crus ou cuits  Elevage: Viande, lait, œufs  Pêche: poissons, crustacés, mollusques  Produits exotiques: fruits, légumes, viande, volaille, épices… 4

5 Les déchets organiques en chiffre  350 kg de tout venant par an et par habitant en RBC  Déchets organiques:  50 % en volume des déchets ménagers  35 % en poids de ces mêmes déchets  122,5 kg (par an et par habitant)  pourraient sortir de la masse à traiter par les pouvoirs publics 5

6 La biométhanisation (I)  Procédé permettant de valoriser les DO  Principe:  DO placés en milieu anaérobie en présence de bactéries spécifiques (en digesteur)  Paramètres critiques: température et temps de séjour  Dégradation de la MO par les microorganismes présents  Production de biogaz (principalement CH4 + CO2)  Production de digestat (résidu contenant les composés non dégradés au cours de l’opération) 6

7 La biométhanisation (II) Figure 3 : Schéma général du procédé de biométhanisation (Source : Vademecum technique et administratif relatif à la biométhanisation en région wallonne, 2010) 7

8 La biométhanisation (III)  Avantages  Valorisation/recyclage de la matière  Production d’énergie (thermique, électrique)  Production d’amendement de bonne qualité  Intérêt environnemental – réduction des GES  Inconvénients  Coût d’investissement  Nécessité d’un suivi permanent et rigoureux du processus  Nuisances olfactives  Risques liés à la production de biogaz (sécurité)  Volatilisation de l’ammoniac (digestat) 8

9 Paramètres d’influence de l’adhésion politique au projet Environnemental Social Scientifique É conomique Adh é sion volontaire au changement de comportement M é canismes normatif POLITIQUE 9

10 Analyse systémique de la décision politique Feedback loop Pressions exogènes: Traités & Directives Pressions Endogènes Acteurs Politiques Potentiel de valorisation Institutionnels Publiques du projet & civils ON/OFF Evaluation Politique Économique & Sociale 10

11 Réalisation existantes: Intradel (liège) • Depuis 2009 • habitants • Conteneurs verts, collecte porte à porte, 2X semaine en meme temps que les déchets ménagers • Système mixte taxes + facturation au poids • 1.4 kg/hab/an • capacité de t   e 6 m³biogaz, 5.3 GWh électricité et T digestat 11

12 Réalisations existantes: IVVO (Ypres)  2003  hab  1 collecte/jour et 2 en été  Dimensionnée pour traiter t  16000MWh par an d’électricité (145kW/tonne déchets)  4500 ménages et 400 kg digestat/tonne déchets  73 euros/tonne

13 Réalisations existantes: Lille (Fr)  2007  hab  t (2012)  88 kg/an par habitants, collecte : 80 véhicules, 1/ semaine (benne tasseuse )  Biogaz brut = Nm³  Biométhane injecté= Nm³  Compost commercialisé = tonnes  63 euros/tonne

14 Réalisations existantes: Brecht (Anvers)  1991, seconde implantation en 2000  hab  Capacité t (1) t (2)  8500 MWh/an (40% utilisation interne)  70 euros/tonne

15 Réalisations existantes: Recybell (Boden)  1999 (grandissement 2004)  hab  t (augmenté de )  80 à 150 m³ biogaz/t (35% utilisé en interne)  1/3 de la masse traitée en digestat  60 euros/t recybell-umweltschutzanlagen-gmbh- co-kg.html

16 NomannéePopulati on (hab) Capacité (t)Energie produiteDigest at Cout (euros/ t) Collect e Liège (B) e 6 m³biogaz, 5.3 GWh électricité 2/sem Ypres (B) t16000MWh 145kW/t 400 kg /t /sem Brecht (B)1: : : : t 8500 (40% utilisation interne) MWh/an 70 Lille (Fr) t (2012) Biogaz : Nm³ Biométhane injecté= Nm³ / sem Benne tasseus e Boden (All) 1: : : : à 150 m³ biogaz/t (35% utilisé en interne) 1/3 de la masse traitée 60

17 Et à Bruxelles ? (I) Valorisation des déchets organiques en RCB  Chiffres 2013  Compostage déchets verts  Site de Forest  T  Approvisionnement cyclique (avril à octobre)  Incinération  T déchets ménagers  Potentiel de T DO  T déchets commerces, entreprises, communes,…  Potentiel de T 17

18  Production Vapeur vendue: KT à 385°C  Production électrique vendue: KWH  Valorisation des matières solides récupérées  0,13% des intrants mis en décharge après stabilisation  Impact carbone: T Et à Bruxelles ? (II) 18

19 Unité de biométhanisation  Diversification des techniques de valorisation  Aujourd’hui tout à l’incinération  Valorisation des déchets verts  Capacité insuffisante  Problème olfactif  Fermeture planifiée  Projet d’une unité de T déchets vert sur un site de 2 hectares (appel d’offre en 2010) Le projet Bruxelles Biogaz (I) 19

20 Le projet Bruxelles Biogaz (II)  Points forts du projet:  Fermeture du centre de compostage  Valorisation des biogaz  Empreinte CH4 diminuée 25 CO2eq 20

21 Le projet Bruxelles Biogaz (III)  Points faibles du projet  Valorisation du gisement DO pas prise en compte ( T)  Proximité riverains (problèmes olfactifs)  Gestion de la collecte des déchets  Qualité et quantité des intrants DO  Rendements énergétiques faibles par rapport incinération  Coût: installation, collecte, transport, sacs, containers  Coût de fonctionnement80€/T 21

22 Le projet Bruxelles Biogaz (IV)  Faut-il abandonner le projet ? NON  Les points faibles = opportunités  Actuellement  Projet pilote de collecte sélective DO  Démarrageseptembre 2013  Fin prévue septembre 2014  2 communesEvere et Etterbeek habitants 22

23 Solutions proposées  Biométhanisation partielle au niveau de la RBC  Investissement de la RBC dans une unité de biométhanisation dans une autre région du pays  Vente par la RBC de la MO récoltée sur son territoire à une ou plusieurs unités de biométhanisation situées dans d’autres régions 23


Télécharger ppt "PROJET INTERDISCIPLINAIRE 2 Alexandra Gossart Jonathan Nyst Karin Moehler Maha Zouhair Eric Progneaux Guy Ahoussoude Gigi Wello."

Présentations similaires


Annonces Google