La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Mise en œuvre d’un cahier de l’élève en EPS Production d’un groupe composé de : Mesdames KERLOGOT Agnès, QUIBEL Fabienne, LANGE Aurélie et VESPIER Marie-

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Mise en œuvre d’un cahier de l’élève en EPS Production d’un groupe composé de : Mesdames KERLOGOT Agnès, QUIBEL Fabienne, LANGE Aurélie et VESPIER Marie-"— Transcription de la présentation:

1 Mise en œuvre d’un cahier de l’élève en EPS Production d’un groupe composé de : Mesdames KERLOGOT Agnès, QUIBEL Fabienne, LANGE Aurélie et VESPIER Marie- France, Messieurs DEFRANCE Jean-Pierre, PINEL Nicolas, RIPOLL Jean-Yves et de VAAS Frédéric Conseillers pédagogiques de circonscription pour l’EPS et de Madame VAUTIER Catherine, Conseillère pédagogique départementale pour l’EPS

2 Préalable La mise en œuvre du cahier d’EPS s’inscrit dans le Plan D’Action Départemental pour l’EPS. Ce PowerPoint élaboré suite à une expérimentation menée dans une vingtaine de classes du département ( écoles à profils variés) a pour objectif d’accompagner les enseignants souhaitant travailler autour de cet outil pédagogique. Pour toute question, s’adresser au CPC EPS de votre circonscription ou à Catherine VAUTIER, CPD EPS - IA 76

3 Sommaire   IntroductionIntroduction   Mise en œuvre pratiqueMise en œuvre pratique  Les fonctions du cahier d’EPS Les fonctions du cahier d’EPS   Lire, dire, écrire avec le cahier d’EPS Lire, dire, écrire avec le cahier d’EPS   Les contenus possiblesLes contenus possibles

4  Introduction  Préalable à la mise en œuvre : → L’équipe pédagogique a élaboré une programmation par cycle d’enseignement, en conformité avec les programmes. Menu

5  Lien au socle commun : « Chaque compétence qui le constitue requiert la contribution de plusieurs disciplines et, réciproquement, une discipline contribue à l’acquisition de plusieurs compétences. », l’EPS « aide également à concrétiser certaines connaissances et notions plus abstraites» et constitue une des disciplines les plus favorables à la construction de compétences méthodologiques dans les apprentissages. » => L’idée d’un cahier jouant le rôle de support d’interdisciplinarité s’inscrit donc parfaitement dans cette logique.  Introduction Menu

6  Objectif : Etre un outil de communication au service des apprentissages. - Pour quoi ? - Pour faire de l’EPS une discipline d’enseignement à part entière ; - Pour donner du sens aux apprentissages ; - Pour assurer une continuité dans les apprentissages. - Pour qui ? - Pour l’élève ; - Pour les maîtres ; - Pour les familles.  Introduction Menu

7  Mise en œuvre pratique  La forme : - Quel support choisir ? Le classeur ou porte-vues semble le choix le plus judicieux, dans l’idée d’un outil évoluant sur l’ensemble de la scolarité élémentaire, du cycle d’enseignement. - Comment l’organiser ? L’entrée se fera par les quatre compétences des programmes, en les codant par icône, par couleur… Menu

8  Organisation :  Mise en œuvre pratique Menu Extraits, Cahier d’EPS , école maternelle Prairial (Vitrolles).

9  Organisation:  Mise en œuvre pratique Menu

10  Organisation:  Mise en œuvre pratique Menu

11 Le contenu : Il peut contenir des documents divers qui ont du sens pour l’élève : l’élève est acteur de ses apprentissages. Il comprend, sait ce qu’il va construire, pourquoi et comment. Il pourra alors identifier et mesurer ses progrès.  Mise en œuvre pratique Menu

12  Le cahier d’EPS intervient : → Avant la séance : Présentation des situations d’apprentissage, permettant aux élèves de « préparer » la séance, d’anticiper leur action. Proposer différentes fiches : fiches de sécurité (les règles et consignes à respecter), fiches de matériels... → Au cours de la séance : Présentation des buts et critères de réussite des situations proposées. → Après la séance : Etablir un bilan, verbaliser et formaliser le vécu de la séance.  Les fonctions du cahier d’EPS

13  Une fonction de trace → Les documents élaborés vont constituer une mémoire personnalisée du vécu en EPS de l’élève, → C’est une étape dans la construction des apprentissages (aide à la structuration des connaissances / capacités / attitudes de l’élève, par l’élève). → Le cahier d’EPS peut témoigner de l’interdisciplinarité construite autour de l’EPS. Les traces vont faire du cahier, l’espace concret de mise en cohérence entre le « dire » et le « faire » où l’élève va réaliser, formaliser, se mettre en projet, s’évaluer (j’écris ce que j’ai fait, ce que je vais faire…).  Les fonctions du cahier d’EPS

14  Une fonction de communication → Outil de communication avec : - les autres enseignants : c’ est une trace du cursus d’apprentissage, un outil de continuité au sein du cycle et de l’école. - les parents : en leur communiquant les connaissances, capacités, attitudes et progrès de leur enfant, le compte-rendu de la rencontre sportive… - les partenaires : les intervenants extérieurs.  Les fonctions du cahier d’EPS

15  Une fonction d’évaluation Evaluation : - diagnostique - formative, - sommative - certificative Réalisée par: - l’élève, - ses camarades - l’enseignant  Les fonctions du cahier d’EPS Menu

16  Lire, dire, écrire avec le cahier d’EPS •Le cahier d’EPS sera l’occasion d’un travail interdisciplinaire, quel que soit le cycle d’enseignement. •Il ne doit pas être conçu comme une charge supplémentaire de travail mais s’insérer dans la programmation de la classe. Menu

17  Lire, dire, écrire avec le cahier d’EPS Menu Extraits d’un stage « Dire, lire, écrire et EPS », Béatrice VAN HECKE, mars 2006 – Académie de Grenoble

18 Des ateliers de natation

19  Lire, dire, écrire avec le cahier d’EPS Menu Extraits d’un stage « Dire, lire, écrire et EPS », Béatrice VAN HECKE, mars 2006 – Académie de Grenoble

20  Lire, dire, écrire avec le cahier d’EPS Extraits d’un stage « Dire, lire, écrire et EPS », Béatrice VAN HECKE, mars 2006 – Académie de Grenoble

21 … des terrains de badminton : Menu

22  Connaissances sur l’activité : Connaissances sur l’activité : ◦ Représentations (dessins), règles du jeu, aspect culturel, fiches techniques, règles de sécurité, lexique, arbitrage.  Connaissances sur soi : Connaissances sur soi : ◦ Evaluation, stratégie, respect des autres, estime et connaissance de soi, notion de plaisir, d’effort.  Contribution à l’acquisition d’autres compétences : Contribution à l’acquisition d’autres compétences : ◦ Des exemples en mathématiques, en sciences, en français, avec les TICE.  Les contenus possibles Menu

23 ◦ Représentations (dessins /photographies) Représentations (dessins /photographies) ◦ Planning Planning ◦ Règles d’action Règles d’action ◦ Aspect culturel Aspect culturel ◦ Fiches techniques, fiches outils Fiches techniques, fiches outils ◦ Règles de sécurité Règles de sécurité ◦ Lexique Lexique ◦ Arbitrage Arbitrage  Les contenus : connaissances sur l’activité Menu

24 Représentations : dessins, photographies…

25

26 Menu

27 Planning : Menu

28 Règles d’action :

29

30 Menu

31 Aspect culturel : Menu

32 Fiches techniques, fiches outils : Menu

33 Fiches techniques, fiches outils : Menu Source inconnue

34 Fiches techniques, fiches outils Menu

35 Règles de sécurité : Menu

36

37 Lexique :

38 Menu

39 Arbitrage : Menu

40 ◦ Evaluation Evaluation ◦ Stratégies Stratégies ◦ Respect des autres Respect des autres ◦ Estime et connaissance de soi Estime et connaissance de soi ◦ Impressions et sensations Impressions et sensations  Les contenus possibles: connaissances sur soi Menu

41 Evaluation :

42 Menu

43 Stratégies : Source inconnue

44 Stratégies : Menu

45 Respect des autres : Menu

46 Estime et connaissance de soi : Menu

47 Estime et connaissance de soi : Menu

48 Les impressions, les sensations …:

49 Menu

50  Les contenus : contribution à l’acquisition d’autres compétences Des exemples Des exemples : ◦ En mathématiques En mathématiques ◦ En sciences expérimentales et dans le domaine des « Pratiques artistiques » En sciences expérimentales et dans le domaine des « Pratiques artistiques » ◦ Avec les TICE Avec les TICE ◦ En français En français

51

52

53 Menu

54

55

56

57

58 Merci à : - Mesdames DAVESNE, EL ALLALI, HERNANDEZ et BRIFFARD et Monsieur DEMANDRILLE, École élémentaire M.Touchard, St Aubin les Elbeuf, circonscription d’Elbeuf ; - Mesdames BOCHE et FOLDRIN, École de Grand-Camp, Grand-Camp, circonscription de Lillebonne; - Madame MASSON, École maternelle Brévière, Rouen, circonscription de Rouen Centre ; - Mesdames GIBERT et BRUNET, École maternelle Nibelle, Rouen, circonscription de Rouen Centre ; - Madame BEAUVISAGE, École élémentaire Cavaillès, Grand-Quevilly, circonscription de Grand-Quevilly; - Madame LELOUARD, École maternelle V.Hugo, Grand-Couronne, circonscription de Grand-Quevilly ; - Madame LEVASSEUR, École élémentaire L.Michel, Petit-Couronne, circonscription de Grand-Quevilly ; - Mesdames GAUDRAIN et MENARD, École de Saumont la Poterie, Saumont la Poterie, circonscription de Neufchâtel ; - Madame JUBERT, École de Gaillefontaine, Gaillefontaine, circonscription de Neufchâtel; - Monsieur DELATRE, École Rameau, circonscription de Rouen Nord ; - Mesdames CHAUDRELOT et FARAH, École maternelle Flaubert, Canteleu, circonscription de Canteleu ; - Monsieur LENOUVEL, École élémentaire Maupassant, Canteleu, circonscription de Canteleu. … pour leur collaboration et leurs contributions. Menu


Télécharger ppt "Mise en œuvre d’un cahier de l’élève en EPS Production d’un groupe composé de : Mesdames KERLOGOT Agnès, QUIBEL Fabienne, LANGE Aurélie et VESPIER Marie-"

Présentations similaires


Annonces Google