La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Focus sur les éléments financiers 2012 Etablissements Publics de Santé Séminaire régional finances EPS AMIENS, le 5 novembre 2013 Fabrice LAURAIN.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Focus sur les éléments financiers 2012 Etablissements Publics de Santé Séminaire régional finances EPS AMIENS, le 5 novembre 2013 Fabrice LAURAIN."— Transcription de la présentation:

1 Focus sur les éléments financiers 2012 Etablissements Publics de Santé Séminaire régional finances EPS AMIENS, le 5 novembre 2013 Fabrice LAURAIN

2 2 Une tendance à l’amélioration des comptes de résultats principaux, mais davantage de PRE En 2011, les déficits des EPS représentaient 23.4 M€, dont 10.2 M€ CHRU, 2.58 M€ CHAUNY, 1.95 M€ GHPSO, 1.75 M€ BEAUVAIS, 1.71 M€ LAON, 1.58 M€ PINEL, 17 EPS en déficit pour 6 PRE en cours. En 2012, les déficits représentent 20.3 M€. Le CHRU a amélioré de plus de 4 M€ sa situation, LAON et le GHPSO atteignent un quasi équilibre, CHAUNY améliore son résultat, mais PINEL, BEAUVAIS, CHÂTEAU THIERRY et surtout HIRSON se dégradent ; mi 2013, 11 EPS remplissent les critères de PRE ; 16 EPS en déficit. Le résultat régional CRPP passe de – 17.1 M€ à M€, soit une amélioration de 8.8% du résultat CRPP. Le résultat consolidé des EPS atteint M€ pour 16 EPS en déficit. Dans les PRE, on retrouve toujours un écart sur plusieurs années entre la progression des dépenses de titre 1 et celle des produits bruts d’exploitation.

3 3 L’évolution des marges brutes traduit les fondamentaux de la gestion Trois tableaux successifs. Taux de marge brute consolidés toutes aides incluses. Taux de marge brute CRPP toutes aides incluses. Taux de marge brute CRPP autonome hors aides ARS : les aides ponctuelles ARS n’ont pas vocation à être considérées dans les fondamentaux de gestion des EPS et les aides à l’investissement n’entrent pas dans le calcul de la marge brute courante puisqu’elles sont provisionnées au compte 68.

4 4 RATIOS MARGE BRUTE EX PIVOTS

5 5

6 6

7 7

8 8 RATIOS MARGE BRUTE autres MCO avec Chirurgie

9 9

10 10

11 11

12 12 EPSM

13 13

14 14

15 15

16 16 Les autres Etablissements Publics de Santé

17 17

18 18

19 19

20 20 Commentaires sur la marge brute Les trois séries de tableaux donnent les évolutions 2011–2012 selon trois présentations. S’agissant de la marge consolidée 2012 : 19 EPS ont un taux de marge supérieur à la moyenne constatée France entière de 7.56 % et 23 un taux supérieur à la référence CPOM ARS CNP de 6 % ; en 2011, ces chiffres étaient de 15 et 23. S’agissant de la marge CRPH toutes aides incluses : 13 EPS avaient un taux de marge supérieur à 6% en 2011 et 15 en 2012, traduisant que la marge est souvent portée par les CRPA. Enfin s’agissant de la marge brute CRPH hors aides ARS, seuls 9 EPS en 2011 et 10 en 2012 ont un taux de marge supérieur à 6%. Globalement les EPS picards manquent de taux de marge, avec un écart d’environ 1 point à la moyenne nationale, témoignant soit pour quelques EPS de façon durable d’une stratégie de «faible investissement», soit d’un écart entre la dynamique d’activité (T2A) et les dépenses des titres 1, 2 et 3.

21 21 FOCUS sur l’évolution des PDM en région Zones d’Attractivité des EPS en MCO

22 22 Un Focus sur les PDM, pourquoi ? Les dynamiques d’activité et de recettes sont une des explications de l’évolution des situations financières, elles amènent à se poser plusieurs questions de pilotage interne: - Le pilotage médico économique de l’activité, des recettes, de la facturation ; l’organisation de la chaîne de la réalisation de l’activité à l’encaissement des recettes quelles qu’elles soient. - L’articulation entre les recettes, leur «affectation» aux pôles, les tableaux de bord des pôles, le pilotage des pôles, la performance des organisations. - Optimiser les ressources (performance). - In fine, garantir qu’en permanence les dépenses, notamment de titre 1 évoluent moins vite que les produits bruts d’exploitation. Elles amènent nécessairement aussi à réfléchir au positionnement concurrentiel et sur les filières : - en repérant les ES concurrents ou partenaires en filières point par point. - en analysant les raisons d’une bonne ou mauvaise attractivité d’un EPS cf. la patientèle et les professionnels.

23 23 FOCUS PDM régionales des EPS en médecine En 2012, les EPS Picards assurent 64.7 % des PDM;; 57.5 hors GHPSO, en baisse de 1.3 % cf 2011 et 2010 : - en baisse de 0.1% GUISE / CLERMONT / BEAUVAIS / CORBIE / CHIMR / PERONNE. - en baisse de 0.2 % HIRSON / ABBEVILLE. - En baisse de 0.3 % CHAUNY. - En baisse de 0.4 % CHRU / SAINT QUENTIN. En hausse : - De 0.1 % LA FERE / DOULLENS. - De 0.2 % LAON. - De 0.4 % COMPIEGNE.

24 24 Focus PDM régionales chirurgie HC Les EPS : assurent en 2012 = 47.6: % des PDM En baisse % ABBEVILLE / CLERMONT / CHATEAU % PERONNE / LAON % NOYON (reconversion vers l’ambulatoire) % CHAUNY (¼ de ses PDM) En hausse : % COMPIEGNE / SOISSONS - 0.2% BEAUVAIS % CHRU / SAINT QUENTIN

25 25 FOCUS PDM régionales chirurgie ambulatoire Les EPS n’assurent que 35.2 % des PDM, ce qui marque leur retard dans le développement de la chirurgie ambulatoire ; une baisse de 0.6 % en trois ans marque le besoin d’une action résolue sur l’ambulatoire (première vague de coaching en ). En baisse: % PERONNE % LAON / CHAUNY % ST QUENTIN En hausse % COMPIEGNE % ABBEVILLE / BEAUVAIS % CHÂTEAU THIERRY % CHRU

26 26 FOCUS PDM obstétrique régionales En 2012, les EPS picards assurent 71.3% des PDM ; hors GHPSO l’évolution est néanmoins négative de –3.4% depuis Les reconversions : - DOULLENS - NOYON Les baisses : % PERONNE / BEAUVAIS / CHAUNY % CLERMONT % CHRU / ABBEVILLE / LAON Les hausses : % COMPIEGNE / SOISSONS % SAINT QUENTIN

27 27 FOCUS PDM hospitalisations en cancérologie hors séances En 2012, les EPS picards assurent 58 % des PDM en région. De fortes fluctuations de 2011 à 2012,les données Hospidiag ne remontant qu’en Les baisses : % CHÂTEAU THIERRY % SAINT QUENTIN / CHAUNY / NOYON - 0.3% BEAUVAIS / ABBEVILLE % CHRU Les hausses % SOISSONS / ALBERT/CORBIE/HAM/CHIMR/PERONNE % COMPIEGNE % LAON


Télécharger ppt "Focus sur les éléments financiers 2012 Etablissements Publics de Santé Séminaire régional finances EPS AMIENS, le 5 novembre 2013 Fabrice LAURAIN."

Présentations similaires


Annonces Google