La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

II Populus Romanus Qui vit à Rome? Connaître le parcours politique romain Rappel des questions: Quelles sont les difficultés que connaît Rome à cette période.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "II Populus Romanus Qui vit à Rome? Connaître le parcours politique romain Rappel des questions: Quelles sont les difficultés que connaît Rome à cette période."— Transcription de la présentation:

1 II Populus Romanus Qui vit à Rome? Connaître le parcours politique romain Rappel des questions: Quelles sont les difficultés que connaît Rome à cette période ? Sous quel régime politique nous trouvons-nous ? Comment le voyez-vous ? Relevez tous les titres politiques contenus dans ce texte ? Relevez de même les titres religieux ? Quels sont les camps qui sopposent à la fin de ce texte ? Quelles solutions a-t-on envisagées ?

2 [3,32] Épidémie et famine à Rome. Fondation du premier décemvirat. (1) Les guerres étrangères ne troublèrent point cette année. Celle qui suivit, sous le consulat de Publius Curiatius et Sextus Quinctilius, fut encore plus paisible, grâce au silence que gardèrent constamment les tribuns. On en était redevable d'abord à l'envoi des députés à Athènes, à l'attente des lois qu'ils en devaient rapporter; (2) puis à deux fléaux terribles qui éclatèrent en même temps, la famine et la peste, également funestes aux hommes et aux bêtes. Les champs se dépeuplèrent; la ville s'épuisa en funérailles; une foule de maisons illustres se couvrirent de deuil. (3) Le flamine de Quirinus Servius Cornélius succomba, et aussi l'augure Gaius Horatius Pulvillus. […] (4) La mort frappa le consul Quinctilius et quatre tribuns du peuple. Une succession de désastres marqua cette année, qui d'ailleurs ne fut point troublée par l'ennemi. (5) Les consuls suivants furent Gaius Ménénius et Publius Sestius Capitolinus. Cette année se passa encore sans guerres étrangères; mais, à l'intérieur, des troubles s'élevèrent. (6) Déjà les envoyés étaient de retour avec les institutions d'Athènes. Les tribuns n'en apportaient que plus d'instance à demander qu'on se mit enfin à rédiger les lois. On convint de créer des décemvirs avec une autorité sans appel, et, pour cette année, de n'élire aucun autre magistrat. (7) Devait-on en choisir quelques-uns dans l'ordre des plébéiens ? On agita longtemps cette question. Enfin on céda aux patriciens. [3,33] Entrée en charge des décemvirs. (1) L'an trois cent deux de la fondation de Rome, la forme de la constitution se trouve de nouveau changée, et l'autorité passe des consuls aux décemvirs, comme auparavant elle avait passé des rois aux consuls. (2) Ce changement eut moins d'éclat, parce qu'il eut peu de durée. [3,32] XXXII. (1) Ab externis bellis quietus annus fuit, quietior insequens P- Curiatio et Sex. Quinctilio consulibus, perpetuo silentio tribunorum, quod primo legatorum qui Athenas ierant legumque peregrinarum exspectatio praebuit, (2) dein duo simul mala ingentia exorta, fames pestilentiaque, foeda homini, foeda pecori. Vastati agri sunt, urbs adsiduis exhausta funeribus; multae et clarae lugubres domus. (3) Flamen Quirinalis Ser- Cornelius mortuus, augur C- Horatius Puluillus. (4) Mortuus consul Quinctilius, quattuor tribuni plebi. Multiplici clade foedatus annus; ab hoste otium fuit. (5) Inde consules C- Menenius P- Sestius Capitolinus. Neque eo anno quicquam belli externi fuit : domi motus orti. (6) Iam redierant legati cum Atticis legibus. Eo intentius instabant tribuni ut tandem scribendarum legum initium fieret. Placet creari decemuiros sine prouocatione, et ne quis eo anno alius magistratus esset. (7) Admiscerenturne plebeii controuersia aliquamdiu fuit; postremo concessum patribus.XXXIIAbexternisbellisquietusannusfuitquietiorinsequens PCuriatioetSexQuinctilioconsulibusperpetuosilentio tribunorumquodprimolegatorumquiAthenasierant legumqueperegrinarumexspectatiopraebuitdeinduo simulmalaingentiaexortafamespestilentiaquefoeda hominifoedapecoriVastatiagrisunturbsadsiduis exhaustafuneribusmultaeetclaraelugubresdomus FlamenQuirinalisSerCorneliusmortuusaugurC HoratiusPuluillusMortuusconsulQuinctiliusquattuor tribuniplebiMultiplicicladefoedatusannusabhoste otiumfuitIndeconsulesCMeneniusPSestius CapitolinusNequeeoannoquicquambelliexternifuit domimotusortiIamredierantlegaticumAtticislegibus Eointentiusinstabanttribuniuttandemscribendarum leguminitiumfieretPlacetcrearidecemuirossine prouocationeetnequiseoannoaliusmagistratusessetAdmiscerenturneplebeiicontrouersiaaliquamdiufuit postremoconcessumpatribus [3,33] XXXIII. (1) Anno trecentensimo altero quam condita Roma erat iterum mutatur forma ciuitatis, ab consulibus ad decemuiros, quemadmodum ab regibus ante ad consules uenerat, translato imperio. (2) Minus insignis, quia non diuturna, mutatio fuit.XXXIIIAnnotrecentensimoalteroquamconditaRomaerat iterummutaturformaciuitatisabconsulibusad decemuirosquemadmodumabregibusanteadconsules uenerattranslatoimperioMinusinsignisquianon diuturnamutatiofuit

3 Observemus Trois types de magistratures apparaissent dans ce texte: 1.Les décemvirs 2.Les consuls, soutenus par les patriciens 3.Les tribuns, soutenus par la plèbe cest-à- dire le peuple.

4 [3,32] Épidémie et famine à Rome. Fondation du premier décemvirat. (1) Les guerres étrangères ne troublèrent point cette année. Celle qui suivit, sous le consulat de Publius Curiatius et Sextus Quinctilius, fut encore plus paisible, grâce au silence que gardèrent constamment les tribuns. On en était redevable d'abord à l'envoi des députés à Athènes, à l'attente des lois qu'ils en devaient rapporter; (2) puis à deux fléaux terribles qui éclatèrent en même temps, la famine et la peste, également funestes aux hommes et aux bêtes. Les champs se dépeuplèrent; la ville s'épuisa en funérailles; une foule de maisons illustres se couvrirent de deuil. (3) Le flamine de Quirinus Servius Cornélius succomba, et aussi l'augure Gaius Horatius Pulvillus. […] (4) La mort frappa le consul Quinctilius et quatre tribuns du peuple. Une succession de désastres marqua cette année, qui d'ailleurs ne fut point troublée par l'ennemi. (5) Les consuls suivants furent Gaius Ménénius et Publius Sestius Capitolinus. Cette année se passa encore sans guerres étrangères; mais, à l'intérieur, des troubles s'élevèrent. (6) Déjà les envoyés étaient de retour avec les institutions d'Athènes. Les tribuns n'en apportaient que plus d'instance à demander qu'on se mit enfin à rédiger les lois. On convint de créer des décemvirs avec une autorité sans appel, et, pour cette année, de n'élire aucun autre magistrat. (7) Devait-on en choisir quelques-uns dans l'ordre des plébéiens ? On agita longtemps cette question. Enfin on céda aux patriciens. [3,33] Entrée en charge des décemvirs. (1) L'an trois cent deux de la fondation de Rome, la forme de la constitution se trouve de nouveau changée, et l'autorité passe des consuls aux décemvirs, comme auparavant elle avait passé des rois aux consuls. (2) Ce changement eut moins d'éclat, parce qu'il eut peu de durée. [3,32] XXXII. (1) Ab externis bellis quietus annus fuit, quietior insequens P- Curiatio et Sex. Quinctilio consulibus, perpetuo silentio tribunorum, quod primo legatorum qui Athenas ierant legumque peregrinarum exspectatio praebuit, (2) dein duo simul mala ingentia exorta, fames pestilentiaque, foeda homini, foeda pecori. Vastati agri sunt, urbs adsiduis exhausta funeribus; multae et clarae lugubres domus. (3) Flamen Quirinalis Ser- Cornelius mortuus, augur C- Horatius Puluillus. (4) Mortuus consul Quinctilius, quattuor tribuni plebi. Multiplici clade foedatus annus; ab hoste otium fuit. (5) Inde consules C- Menenius P- Sestius Capitolinus. Neque eo anno quicquam belli externi fuit : domi motus orti. (6) Iam redierant legati cum Atticis legibus. Eo intentius instabant tribuni ut tandem scribendarum legum initium fieret. Placet creari decemuiros sine prouocatione, et ne quis eo anno alius magistratus esset. (7) Admiscerenturne plebeii controuersia aliquamdiu fuit; postremo concessum patribus.XXXIIAbexternisbellisquietusannusfuitquietiorinsequens PCuriatioetSexQuinctilioconsulibusperpetuosilentio tribunorumquodprimolegatorumquiAthenasierant legumqueperegrinarumexspectatiopraebuitdeinduo simulmalaingentiaexortafamespestilentiaquefoeda hominifoedapecoriVastatiagrisunturbsadsiduis exhaustafuneribusmultaeetclaraelugubresdomus FlamenQuirinalisSerCorneliusmortuusaugurC HoratiusPuluillusMortuusconsulQuinctiliusquattuor tribuniplebiMultiplicicladefoedatusannusabhoste otiumfuitIndeconsulesCMeneniusPSestius CapitolinusNequeeoannoquicquambelliexternifuit domimotusortiIamredierantlegaticumAtticislegibus Eointentiusinstabanttribuniuttandemscribendarum leguminitiumfieretPlacetcrearidecemuirossine prouocationeetnequiseoannoaliusmagistratusessetAdmiscerenturneplebeiicontrouersiaaliquamdiufuit postremoconcessumpatribus [3,33] XXXIII. (1) Anno trecentensimo altero quam condita Roma erat iterum mutatur forma ciuitatis, ab consulibus ad decemuiros, quemadmodum ab regibus ante ad consules uenerat, translato imperio. (2) Minus insignis, quia non diuturna, mutatio fuit.XXXIIIAnnotrecentensimoalteroquamconditaRomaerat iterummutaturformaciuitatisabconsulibusad decemuirosquemadmodumabregibusanteadconsules uenerattranslatoimperioMinusinsignisquianon diuturnamutatiofuit

5 Le Cursus Honorum Consul: 40 ans Chef du pouvoir exécutif et des armées. 2 postes annuels. Praetor, ans Gère la justice 6 postes annuels Aedilis: Âgé de 30 à 37 ans. Gère la ville de Rome, voirie, eau, police… 4 postes tous les ans. Quaestor Il faut être âgé entre 25 et 30 ans. Il gère les finances. 20 postes tous les ans Plebis Tribunus: Âgé de 30 ans. Obligatoirement plébéins. Convoquent les Conciles Plébéins et les Comices Tributes. Droit de véto. 10 postes annuels.


Télécharger ppt "II Populus Romanus Qui vit à Rome? Connaître le parcours politique romain Rappel des questions: Quelles sont les difficultés que connaît Rome à cette période."

Présentations similaires


Annonces Google