La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Parler, lire, écrire en mathématiques. Récapitulatif des programmes du primaire et de ceux du collège Les nouveaux programmes du primaire insistent.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Parler, lire, écrire en mathématiques. Récapitulatif des programmes du primaire et de ceux du collège Les nouveaux programmes du primaire insistent."— Transcription de la présentation:

1 Parler, lire, écrire en mathématiques

2

3 Récapitulatif des programmes du primaire et de ceux du collège Les nouveaux programmes du primaire insistent sur l’importance de l’oral dans toutes les matières. Les mathématiques ont recours à: •La langue usuelle •Un langage spécifique •Des notations et des symboles •Des graphiques (figures, schémas, diagrammes…)

4 Parler •Validation de la preuve travaillée d’abord à l’oral  Etapes de raisonnement  Communiquer, échanger  Argumenter •Participation du maximum d’élèves (notamment ceux qui ont des difficultés de lecture) •Différence de signification dans le langage usuel et le langage mathématiques précis en faisant passer l’élève de « faire » à « faire faire ». C’est en écrivant pour autrui que l’obligation de précision apparaît comme une nécessité

5 Lire •Compréhension nécessaire du langage usuel et des symboles mathématiques ainsi que des notions évoquées •Au primaire, les situations sont la plupart du temps concrètes et exprimées dans un langage courant tandis qu’au collège la syntaxe et la formulation seront la source de difficultés supplémentaires •Savoir prendre des informations sur différents supports (textes tableaux, graphiques, schémas…) •Certains écrits de référence, souvent difficiles à décoder, demandent, pour être lus et compris un travail spécifique réalisé en classe

6 Ecrire •Ecrits de recherche: privés, brouillon, l’enseignant peut intervenir pour faire avancer la recherche de l’élève mais ne doit en aucun cas ni les corriger ni les critiquer •Ecrits d’échange: mise en forme minimum pour être lisible et servir de support à un débat •Ecrits de référence:  Ecrits à conserver  Institutionnalisation des éléments du savoir sous la responsabilité de l’enseignant  Constitution d’une mémoire du travail

7 En conclusion •Que ce soit au primaire ou au collège, la place de l’oral est primordiale. •Les lectures des énoncés, des notations et des symboles doivent se faire aussi souvent que possible en classe pour que les difficultés de lecture ne supplantent pas les difficultés mathématiques. •Avant de passer aux écrits individuels la nécessité de développer, d’expliquer et argumenter son raisonnement reste indispensable.

8

9 1ère version •Un élève pointe son doigt au hasard sur la liste de la classe (d’où le nom du jeu) •Prendre le cahier d’un élève et interroger l’élève désigné en lui posant 4 questions de cours. •Demander aux autres élèves de la classe de l’évaluer en tenant compte:  de la justesse de ses réponses  de la précision du vocabulaire utilisé et de la clarté des explications  du volume sonore

10 Conséquences •Vérification régulière des cahiers •Obligation pour l’élève interrogé de parler suffisamment fort pour se faire entendre de tous •Un côté ludique qui a lassé car un seul élève actif pour 24 passifs

11 2ème version •Un élève pointe son doigt au hasard sur 2 élèves de la liste de la classe •Un élève interroge en posant 4 questions l’autre répond •Si l’interrogé a des difficultés sur une question il a droit a un joker: « le vote du public » ou « le coup de fil à un ami » (il m’arrive d’aider si l’élève a bien démarré) •Si l’interrogé ne trouve pas la réponse, la question est renvoyée à l’interrogateur •Le travail d’évaluation concerne alors l’interrogateur et l’interrogé  Pertinence des questions / justesse des réponses  Précision du vocabulaire utilisé et clarté des questions / réponses  Volume sonore des orateurs

12 Conséquences •Obligation pour les élèves interrogés de parler suffisamment fort pour se faire entendre de tous •Au moins 2 élèves impliqués mais n’importe quel autre peut être appelé à l’aide d’où une attention accrue et des cahiers ouverts •Argumentation sur la difficulté des questions au moment de la notation •Argumentation sur l’expression de chacun au moment de la notation •Un côté ludique qui les accroche •Un exercice où il est facile d’obtenir une bonne note

13 3ème version A suivre…


Télécharger ppt "Parler, lire, écrire en mathématiques. Récapitulatif des programmes du primaire et de ceux du collège Les nouveaux programmes du primaire insistent."

Présentations similaires


Annonces Google