La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

C OMMENT PENSER LA DIVERSITÉ LINGUISTIQUE : DE QUOI EST - ELLE FAITE ET POURQUOI LA PRÉSERVER ? Colette Grinevald linguiste, CNRS-DDL, Université de Lyon,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "C OMMENT PENSER LA DIVERSITÉ LINGUISTIQUE : DE QUOI EST - ELLE FAITE ET POURQUOI LA PRÉSERVER ? Colette Grinevald linguiste, CNRS-DDL, Université de Lyon,"— Transcription de la présentation:

1 C OMMENT PENSER LA DIVERSITÉ LINGUISTIQUE : DE QUOI EST - ELLE FAITE ET POURQUOI LA PRÉSERVER ? Colette Grinevald linguiste, CNRS-DDL, Université de Lyon, membre senior de lInstitut Universitaire de France. 9 Juin 2008 Programme Sorosoro Fondation Chirac

2 Familles et Langues Lindo européen Le maya Grandes Langues vs Petites Langues Le monde dans sa diversité biologique et linguistique 2 C.Grinevald - 9 juin 2008 Comment penser la diversité linguistique

3 L A FAMILLE INDO E UROPÉENNE 3 C.Grinevald - 9 juin 2008 Comment penser la diversité linguistique. Indo-Européen Balto-Slave BalteSlave Germanique Roman Celtique Indo-iranien Brittonique Gaélique Albanais Grec Arménien Indien Iranien 5000 ans avant notre ère lituanien letto ukrainien polonais tchèque bulgare russe anglais néerlandais allemand suédois norvégien danois afrikaans frison islandais irlandais Écossais mannois gallois breton cornique français espagnol italien catalan portugais occitan roumain romanche hindi ourdou bengali marathi farsi pashtou kurde tadjik EuropéenIndo EURASIATIQUE

4 L A FAMILLE M AYA 1 FAMILLE 30 LANGUES 4 C.Grinevald - 9 juin 2008 Proto Maya wasteka yukateka occidental oriental Rama wasteka Rama yukateka 1. wasteko 2. chikomuselteko 3. yukateko 4. mopan 5. itzaj 6. lakantun 7. chontal 8. chol 9. chorti 10. tzotzil 11. tzeltal 12. tojolabal 13. chuj 14. qanjobal 15. akateko 16. popti 17. mocho 18. mam 19. teko 20. ixil 21. awateko 22. uspanteko 23. kiche 24. kaqchikel 25. tzutujiil 26. sakapulteko 27. sipakense 28. poqomchi 29. poqomam 30. qeqchi Rama chol Rama qanjobal Rama mam Rama kiche Chol propio tzotzil chuj Qanjobal propio Grupo qanjobal Mam propio ixil Kiche propio poqom Comment penser la diversité linguistique.

5 GRANDES LANGUES VS PETITES LANGUES 5 C.Grinevald - 9 juin 2008 Les « grandes » langues du monde Comment penser la diversité linguistique. Breton 4% Population mondiale Langues du monde PARLE 96% « grandes » langues (anglais, arabe…)

6 G RANDES LANGUES VS P ETITES LANGUES Les petites langues de la famille Carib (Amérique du Sud) 6 C.Grinevald - 9 juin 2008 waiwai922 locuteurs kalapalo191 ingarikó459apalaí135 bakarií409wayana125 atroarí350tixikao107 hixharyana308nahukwá83 warikyana300arara do pará72 tirió264matipú40 kuikuru221amapá37 taulipáng220waimiríNo data mayongóng200 kaxuyana198 Adelaar 1991:60 Moyenne 232 loc / langue Comment penser la diversité linguistique. 4% Population mondiale Langues du monde SONT PARLÉES PAR « petites » langues (waiwai, ese ejja…) 96%

7 D IVERSITÉ LINGUISTIQUES FAMILLE D A MÉRIQUE / LANGUES D A FRIQUE ET D A SIE 7 C.Grinevald - 9 juin 2008 FamillesLangues Amérique du Nord Méso Amérique Amérique du Sud Europe Afrique Asie du nord Asie du Sud et du Sud Est Îles du Pacifique Australie 230 langues 50 familles Comment penser la diversité linguistique. Daprès Nettle & Romaine (2000)

8 G ÉOGRAPHIE DE LA DIVERSITÉ BIOLOGIQUE 8 C.Grinevald - 9 juin 2008 Diversité linguistique & Diversité biologique Très forte diversité biologique Daprès Nettle & Romaine (2000)

9 G ÉOGRAPHIE DE LA DIVERSITÉ LINGUISTIQUE 9 C.Grinevald - 9 juin 2008 Diversité linguistiqueDiversité biologique Très forte diversité linguistique Daprès Nettle & Romaine (2000)

10 P ARALLÈLE DIVERSITÉ LINGUISTIQUE ET DIVERSITÉ BIOLOGIQUE 10 C.Grinevald - 9 juin ° parallèle Tropique du Capricorne Diversité linguistiqueDiversité biologique

11 11 C.Grinevald - 9 juin 2008 Diversité linguistiqueDiversité biologique DES HOMMES, DES LANGUES DANS LA FORÊT (BRÉSIL) Déforestation intense au Brésil (Amérique du Sud)

12 12 C.Grinevald - 9 juin 2008 Diversité linguistiqueDiversité biologique DES HOMMES, DES LANGUES DANS LA FORÊT Langues en danger dans la même région (Brésil - Amérique du Sud) UNESCO - Wurm

13 13 C.Grinevald - 9 juin 2008 Diversité linguistiqueDiversité biologique 19. ofayé 20. guató 21. aweti 22. matipu 26. panarã 27. gavião 28. surui 29. Cinta larga 30. salamãi 31. aikana 32. kwaza 33. latundé 34. akũtsũ 35. kanoê 36. mekens 37. makurap 38. arua 39. puruborá 40. diahói 42. katawixi 44. karipuna 45. wari 46. oro win 47. arikapu 48. arikapu 49. ayuru En danger Très en danger Moribonde Des hommes, des langues en danger dans la forêt détruite! (Amérique du Sud) DES HOMMES, DES LANGUES DANS LA FORÊT UNESCO - Wurm

14 Les causes de la disparition des langues « Meurtres » : Mort des populations par massacre, maladie, déportation « Discrimination » : Politique linguistique pour éradiquer les langues. Dévalorisation des langues « Suicide linguistique » : Décision de ne pas transmettre la langue 14 C.Grinevald - 9 juin 2008 Le phénomène des langues en danger

15 15 C.Grinevald - 9 juin 2008 Le phénomène des langues en danger F ACTEURS D E VALUATION DE LA VITALITÉ DES LANGUES * Facteur 1 : Transmission de la langue dune génération à lautre : proportion denfants parlant la langue Facteur 2 : Nombre absolu de locuteurs Facteur 3 : Taux de locuteurs sur lensemble de la population et âge des derniers locuteurs Facteur 4 : Utilisation de la langue dans les différents domaines publics et privés Facteur 5 : Réaction face aux nouveaux domaines et médias Facteur 6 : Matériels dapprentissage et denseignement des langues Facteur 7 : Attitudes et politiques linguistiques au niveau du gouvernement et des institutions – usage et statut officiels Facteur 8 : Attitude des membres de la communauté vis à vis de leur propre langue Facteur 9 : Type et qualité de la documentation * Critères UNESCO Programme de l'UNESCO Sauvegarde des langues en danger Section Patrimoine culturel immatériel

16 EN SECURITEdominantesA + (langues nationales) SENSIBLESviables*A INSTABLESérodéesB MENACEESen dangerC TRES MENACEEStrès en dangerD EN ETAT CRITIQUEmoribondesE ETEINTESdisparuesF Adaptation de M.Krauss 16 C.Grinevald - 9 juin 2008 E VALUATION DU DEGRÉ DE VITALITÉ DES LANGUES * « Viables » qui ont une chance de survivre jusquà la fin du 21 ème siècle Le phénomène des langues en danger Classification par niveaux de vitalité

17 17 C.Grinevald - 9 juin 2008 Petites langues « viables » mais population très menacée C AS 1 : L ES LANGUES C ARIB (A MÉRIQUE DU S UD ) E VALUATION DU DEGRÉ DE VITALITÉ DES LANGUES Le phénomène des langues en danger

18 18 C.Grinevald - 9 juin 2008 La plus grande langue dAmérique 8 à 18 millions de locuteurs la menace dun abandon radical (la province de Pichincha) IMImbaruba CH Chimborazo PI Pichincha CACañar COCotopaxiAZAzuay TUTungurahuLOLoja BOBolivia IM PI CO TU BO CH CA AZ LO C AS 2 : LE KECHUA D EQUATEUR (A MÉRIQUE DU S UD ) M.Haboud Quito Provinces E VALUATION DU DEGRÉ DE VITALITÉ DES LANGUES Le phénomène des langues en danger kechua espagnol bilingue

19 19 C.Grinevald - 9 juin 2008 Pourcentage de locuteurs et âge des derniers locuteurs C AS 3 : LE FRANCOPROVENÇAL M.Bert E VALUATION DU DEGRÉ DE VITALITÉ DES LANGUES Le phénomène des langues en danger

20 A LERTE À LA FIN DU 20 ÈME SIECLE : U N SCÉNARIO CATASTROPHE 50 … 90 % des 6000 (environ) langues sont en danger (50% Afrique – Asie … 90% Amérique – Australie) Le cas des Etats-Unis : une perte accélérée 45% perdues entre le 15 ème et le 21 ème siècle 93% en danger dextinction avant la fin du 21 ème siècle 20 C.Grinevald - 9 juin 2008 Parlées en 1492autour de 300 langues Parlées aujourdhui175langues Encore parlées par des enfants : 20langues Considérées viables : 5langues Le phénomène des langues en danger

21 E T ALORS ? WHY SHOULD WE CARE ? Parce que nous avons besoin de diversité… Parce que les langues sont lexpression de notre identité… Parce que les langues sont les dépositaires de lHistoire… Parce que les langues contribuent à la somme des connaissances humaines… Parce que les langues sont intéressantes en elles- mêmes… » daprès David Crystal, Language Death (2000) 21 C.Grinevald - 9 juin 2008

22 Déclarations UNESCO & ONU UNESCO Atlas of the Worlds languages in Danger of Disappearing Wurm (dir), 1991 Patrimoine oral et immatériel de lhumanité ONU « 2008 Année internationale des langues » « Le droit à lusage de sa langue, la capacité à communiquer et donc à comprendre et se faire comprendre, la préservation dun héritage souvent vieux de plusieurs siècles ou millénaire doivent bien être au cœur de la mission des Nations Unies » J-M de La Sablière, Ambassadeur de France aux Nations Unies 22 C.Grinevald - 9 juin 2008 Et alors? « Why should we care? » D ES RÉPONSES POUR LE 21 ÈME SIÈCLE 2001

23 23 C.Grinevald - 9 juin 2008 LA DEMANDE DES COMMUNAUTÉS : R EVALORISATION, REVITALISATION La Californie Le Guatemala Le Nicaragua

24 24 C.Grinevald - 9 juin : les derniers locuteurs des langues de Californie Los Angeles San Francisco Sacramento San Diego Revalorisation, revitalisation

25 La Californie : Le programme « Master -Apprentice » 25 C.Grinevald - 9 juin 2008 Revalorisation, revitalisation Grand-mère & Petite fille Karuk

26 Le Guatemala : langues mayas entre tradition et modernisme 26 C.Grinevald - 9 juin 2008 ALMG Academia de Lenguas Mayas de Guatemala 2001 BISBAL POPTI Numeración jakalteka Proyecto educativo « waxajebnoh » Romeo Montejo Díaz CEDIM-NORAD Guatemala, 1997 Revalorisation, revitalisation

27 Projet Rama du Nicaragua Miss Nora « sauve » la langue rama (1985 – 2001) 27 C.Grinevald - 9 juin 2008 Revalorisation, revitalisation © Claudia Gordillo

28 2008 : Une langue rama pour la défense du territoire Rama 28 C.Grinevald - 9 juin 2008 Revalorisation, revitalisation URACCAN Bluefields Nicaragua Mai 2008

29 29 C.Grinevald - 9 juin 2008 Rama Cay Mai 2008

30 Colette Grinevald -Université de Lyon, DDL CNRS Document réalisé par Vincent Monatte -AALLED, DDL CNRS


Télécharger ppt "C OMMENT PENSER LA DIVERSITÉ LINGUISTIQUE : DE QUOI EST - ELLE FAITE ET POURQUOI LA PRÉSERVER ? Colette Grinevald linguiste, CNRS-DDL, Université de Lyon,"

Présentations similaires


Annonces Google