La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Promenade à St Jacques de la lande ( près de Rennes) de lautre côté du périphérique Matin brun En évitant de faire des rapprochements avec des faits ayant.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Promenade à St Jacques de la lande ( près de Rennes) de lautre côté du périphérique Matin brun En évitant de faire des rapprochements avec des faits ayant."— Transcription de la présentation:

1 Promenade à St Jacques de la lande ( près de Rennes) de lautre côté du périphérique Matin brun En évitant de faire des rapprochements avec des faits ayant existé ……. 27 Juin 2008

2 À quelques mètres de laéroport et du « Music-hall » lieu daccueil rennais des vedettes du show-biz une pancarte étrange vous intrigue ……

3 Cest là que M.Hortefeux le dévoué ministre de limmigration du Président Sarkozy a fait installer un espace cloturé de barbelés pour enfermer les sans-papiers de louest de la France Cest là que M.Hortefeux le dévoué ministre de limmigration du Président Sarkozy a fait installer un espace cloturé de barbelés pour enfermer les sans-papiers de louest de la France

4 Rennes, centre de rétention et confusion Polémique ce mercredi (1er août) autour de l'ouverture du premier centre de rétention dnas l'Ouest. Il pourra accueilir 60 personnes en attente de reconduite dans leur pays d'origine. 21 ressortissants irakiens et iraniens, interpellés lundi à Cherbourg, y sont d'ailleurs arrivés ce mercredi après-midi. La construction de ce centre à coûté 10 millions d'euros. Le collectif rennais a décidé de mener une action symbolique pour dénoncer l'ouverture de ce centre et ses membres se sont rassemblés devant le centre ce midi. D'un autre côté, le batônnier de l'ordre des avocats se dit sceptique sur l'intérêt de ce nouveau centre, qui accueillera notamment des enfants qui n'ont commis d'autres fautes que suivre leurs parents Entrefilet dans Ouest-France du 26/07/2007

5 Reportage Rennes Infohnet (26/07/07) A quoi cela ressemble-t-il ? Honnêtement, à une prison. Même si du côté de la préfecture, de la gendarmerie ou de la PAF, on tente de nous convaincre du contraire. Les ressemblances avec le monde carcéral restent troublantes : barbelés et grillages tout autour du centre, Honnêtement, à une prison. Même si du côté de la préfecture, de la gendarmerie ou de la PAF, on tente de nous convaincre du contraire. Les ressemblances avec le monde carcéral restent troublantes : barbelés et grillages tout autour du centre, 43 caméras, 75 gendarmes mobilisés, horaires fixes pour tous, chambres de 9m² pour deux, interdiction de se faire à manger, les effets personnels gardés à l'entrée... On parle même de possibles évasions. Certes, on nous assure : « Pour un détenu, nous sommes autorisés à utiliser nos armes. Pas pour les retenus ». Le capitaine Poitou, en charge du centre, s'affaire à nous montrer que cela n'a rien à voir avec une prison : « le téléphone est en libre utilisation, les retenus ont la possibilité de voir un avocat, médecin, assos... Ils circulent librement à l'intérieur du centre. Ils peuvent recevoir des visites de la famille ».

6 Reportage France 3 ouest ( ) Rennes : avec son bébé au centre rétention Bemenga Bekay est retenue au centre de rétention de Saint-Jacques-de-la-Lande avec son bébé de 15 mois. Leurs vies c'est à Tours avec Michel, en France depuis 18 ans, et chauffeur routier. Ils vivent ensemble depuis trois ans. Lui n'a pas pu récupérer son fils lors de la garde à vue après l'interception imposée par le Prefet d'Indre et Loire... Bemenga Bekay est retenue au centre de rétention de Saint-Jacques-de-la-Lande avec son bébé de 15 mois. Leurs vies c'est à Tours avec Michel, en France depuis 18 ans, et chauffeur routier. Ils vivent ensemble depuis trois ans. Lui n'a pas pu récupérer son fils lors de la garde à vue après l'interception imposée par le Prefet d'Indre et Loire...

7 Article de Libération du 25/4/2008 ( extraits) Les constations effectuées au centre de rétention administrative (CRA) de Rennes-Saint-Jacques, qui portent sur la période du 1er aout, date de son ouverture, au 31 décembre 2007, ne font quillustrer les conclusions générales de lorganisation humanitaire. Difficultés dexercer ses droits? Pas évident en effet de faire une demande dasile quand les stylos sont interdits à lintérieur du CRA. Coût humain? drames? absurdités? Les exemple abondent. A commencer par cette famille moldave enfermée en octobre avec son bébé de trois semaines avant dêtre libérée et abandonnée sur un trottoir devant la cité judiciaire. Ou ce Camerounais qui refusait un embarquement et a été sorti de force nu dans la cour du CRA en pleine nuit avec seulement une couverture sur le dos. Ou encore ce Comorien qui, arrivé au terme des 32 jours à quelques minutes près, pensait être libéré alors quon lemmenait sans lavoir averti vers un avion pour lexpulser... Il arrive aussi que la loi ne soit pas respectée par ceux-là même censés la défendre comme le montre lhistoire de cette roumaine quon a tenté dexpulser avant lexpiration des 48 heures légales pour pouvoir exercer un recours... Le rapport de la Cimade concernant le CRA de Rennes Saint- Jacques, qui dispose de 58 places individuelles et 2 places pour les familles, est aussi très instructif sur les conditions de vie à lintérieur. …/… Les constations effectuées au centre de rétention administrative (CRA) de Rennes-Saint-Jacques, qui portent sur la période du 1er aout, date de son ouverture, au 31 décembre 2007, ne font quillustrer les conclusions générales de lorganisation humanitaire. Difficultés dexercer ses droits? Pas évident en effet de faire une demande dasile quand les stylos sont interdits à lintérieur du CRA. Coût humain? drames? absurdités? Les exemple abondent. A commencer par cette famille moldave enfermée en octobre avec son bébé de trois semaines avant dêtre libérée et abandonnée sur un trottoir devant la cité judiciaire. Ou ce Camerounais qui refusait un embarquement et a été sorti de force nu dans la cour du CRA en pleine nuit avec seulement une couverture sur le dos. Ou encore ce Comorien qui, arrivé au terme des 32 jours à quelques minutes près, pensait être libéré alors quon lemmenait sans lavoir averti vers un avion pour lexpulser... Il arrive aussi que la loi ne soit pas respectée par ceux-là même censés la défendre comme le montre lhistoire de cette roumaine quon a tenté dexpulser avant lexpiration des 48 heures légales pour pouvoir exercer un recours... Le rapport de la Cimade concernant le CRA de Rennes Saint- Jacques, qui dispose de 58 places individuelles et 2 places pour les familles, est aussi très instructif sur les conditions de vie à lintérieur. …/…

8 …/… Les visites strictement limitées à une demi-heure, limpossibilité davoir des magazines ou des livres depuis que les sanitaires ont été bouchés avec du papier, les problèmes de chauffage... La Cimade relève également que la plupart des sans- papiers sont seulement informés la veille de leur départ quils vont être expulsés ce qui a conduit plusieurs personnes a refuser leur embarquement alors quelles nétaient pas contre le fait de rentrer dans leur pays mais voulaient simplement organiser la récupération de leurs effets personnels parfois nombreux après plusieurs années de vie en France. On apprend que 288 personnes, en grande majorité des hommes, de 36 nationalités différentes (une soixantaine sont africains, 30 sont Turcs et 29 Chinois), ont été retenus au CRA durant la période étudiée. Beaucoup ont été interpellés en tentant de gagner lAngleterre, mais aussi sur les chantiers, dans les restaurants ont fait lobjet dune expulsion effective, cinq ont obtenu un statut de réfugié. Enfin, dans son introduction au chapitre consacré à ce centre de rétention, la Cimade fait cette remarque plutôt cocasse si ces murs ne cachaient autant de drames: il est moderne mais sans cesse en réparation. Aucune porte na fonctionné correctement depuis louverture. Elles ne remplissent pas leur fonction de fermeture et sont bricolées les unes après les autres. Pierre-Henri ALLAIN …/… Les visites strictement limitées à une demi-heure, limpossibilité davoir des magazines ou des livres depuis que les sanitaires ont été bouchés avec du papier, les problèmes de chauffage... La Cimade relève également que la plupart des sans- papiers sont seulement informés la veille de leur départ quils vont être expulsés ce qui a conduit plusieurs personnes a refuser leur embarquement alors quelles nétaient pas contre le fait de rentrer dans leur pays mais voulaient simplement organiser la récupération de leurs effets personnels parfois nombreux après plusieurs années de vie en France. On apprend que 288 personnes, en grande majorité des hommes, de 36 nationalités différentes (une soixantaine sont africains, 30 sont Turcs et 29 Chinois), ont été retenus au CRA durant la période étudiée. Beaucoup ont été interpellés en tentant de gagner lAngleterre, mais aussi sur les chantiers, dans les restaurants ont fait lobjet dune expulsion effective, cinq ont obtenu un statut de réfugié. Enfin, dans son introduction au chapitre consacré à ce centre de rétention, la Cimade fait cette remarque plutôt cocasse si ces murs ne cachaient autant de drames: il est moderne mais sans cesse en réparation. Aucune porte na fonctionné correctement depuis louverture. Elles ne remplissent pas leur fonction de fermeture et sont bricolées les unes après les autres. Pierre-Henri ALLAINla Cimadela Cimade

9 Lorsque vous en faites le tour à pied, faites vite car vous serez interpellé pendant un ¼ dh par des gendarmes se déplaçant en Jeep pour le contrôle de votre identitéLorsque vous en faites le tour à pied, faites vite car vous serez interpellé pendant un ¼ dh par des gendarmes se déplaçant en Jeep pour le contrôle de votre identité Cest tout propre et on vient même de semer de la pelouse pour que ce soit plus accueillant pour les visiteurs

10 70 ans plus tard les bâtiments sont plus modernes….

11 et les clôtures aussi …..

12 Les isolateurs sont-ils aussi efficaces ????? Les caméras cest sur !!!

13 Tout y est bien compartimenté et les cellules plus propres …

14 Juste un détail auxquels les nazis navaient pas pensé ….. Des jeux pour les enfants….. cest quand même plus humain !!!!!!

15 Elle est belle la France que nous prépare Sarkozy !!!!! En abolissant les acquis de 1945….. Presque tous !!!

16 Pour la Police cest plus facile à identifier lauteur …… Cest lui


Télécharger ppt "Promenade à St Jacques de la lande ( près de Rennes) de lautre côté du périphérique Matin brun En évitant de faire des rapprochements avec des faits ayant."

Présentations similaires


Annonces Google