La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

REGLEMENTATION AERIENNE REGLEMENTATION AERIENNE. La réglementation aérienne se justifie par un certain nombre dimpératif en face desquels létat se trouve.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "REGLEMENTATION AERIENNE REGLEMENTATION AERIENNE. La réglementation aérienne se justifie par un certain nombre dimpératif en face desquels létat se trouve."— Transcription de la présentation:

1 REGLEMENTATION AERIENNE REGLEMENTATION AERIENNE

2 La réglementation aérienne se justifie par un certain nombre dimpératif en face desquels létat se trouve placé. Il va de soi que la satisfaction de ces divers objectifs, et bien dautres encore, nécessite une réglementation à la fois rigoureuse et souple. De plus, elle doit être évolutive pour tenir compte: - de lévolution des techniques, - de lévolution de lenvironnement (réglementations étrangères) et du contexte politique et économique, - de lévolution des infrastructures sol, -etc.. -surveiller les qualités du matériel volant mis en service par les constructeurs. - surveiller la compétence des personnes mettant ces machines en oeuvre, - vérifier le maintien en bon état de fonctionnement du matériel volant, - assurer un haut niveau de sécurité du trafic aérien, - permettre la circulation conjointe de machines très variées par leurs tonnages, vitesses,altitudes dévolution, performances de décollage, datterrissage, etc. - fluidifier et accélérer le trafic aérien aux abords des aérodromes et en route, - conserver la surveillance étroite de lespace aérien, tout en permettant une circulation aussi large que possible aux machines françaises et étrangères, - préserver limperméabilité des frontières, tout en favorisant les échanges commerciaux,

3 ORGANISATION DE LA CIRCULATION AERIENNE

4 ORGANISATION DE LA CIRCULATION AERIENNE OBJECTIF RECHERCHE : LA SECURITE Risques liés au trafic aérien Risques liés à des situations imprévues Risques liés aux accidents

5 ORGANISATION DE LA CIRCULATION AERIENNE LES SERVICES MIS EN ŒUVRE Les services de contrôle Un service d information Un service d alerte

6 ORGANISATION DE LA CIRCULATION AERIENNE LE CONTRÔLE Le contrôle se subdivise en 3 services -Contrôle régional (CCR) En règle générale, cet organisme gère les voies aériennes et les TMA importantes -Le service dapproche (APP) En règle générale assure le service de contrôle dans les TMA et les CTR La tour de contrôle (TWR) Qui en règle générale assure le service de contrôle du trafic IFR et VFR

7 TMA CTR AIRWAY ESPACE AERIEN CONROLE D

8 ORGANISATION DE LA CIRCULATION AERIENNE L INFORMATION Les organismes chargés du service dinformation -Le contrôle -les centres dinformation en vol (CIV) Ils assurent linformation des vols lorsque le service de contrôle nest pas assuré. Les AFIS Organisme dinformation de vol pour la circulation daérodrome Les ATIS Ils sont des services automatiques dinformation de vol. Le SIA Ce service assure la publication de circulaire,cartes, NOTAM, etc…

9 ORGANISATION DE LA CIRCULATION AERIENNE L ALERTE Tous les organismes de la circulation aérienne sont habilités à déclencher le service dalerte. -CCR-APP-TWR-CIV-AFIS Le service dalerte comprend un service de recherche et sauvetage : Les search and rescue (SAR) et les centres de coordination de sauvetage (CCS).

10

11 LES ZONES MILITAIRES

12

13 LES CLASSES D ESPACE II s'agit de l'ensemble de l'espace aérien au dessus du niveau de vol 195 (et jusqu'au 660), et la région Parisienne. Les vols IFR y sont seuls admis, et ils sont contrôlés. L'espacement leur est assuré. L'information de trafic ne l'est pas (elle serait inutile). Radio et Clairance sont bien sûr obligatoires. Les services d'information et d'alerte sont bien sûr assurés A

14 B Cette classe d'espace n'est pas mise en oeuvre par les services Français. Les vols IFR et VFR y sont admis. Tous les vols sont contrôlés (IFR et VFR). L'espacement est assuré à tous les vols (aux IFR comme aux VFR). L'information de trafic ne l'est pas (elle serait inutile). Radio et Clairance sont bien sûr obligatoires, puisque tous les vols sont contrôlés. Les services d'information et d'alerte sont bien sûr assurés.

15 C Les vols IFR et VFR y sont admis. Tous les vols sont contrôlés (IFR et VFR). L'espacement est assuré :- entre les vols IFR,- entre vols IFR et VFR. L'information de trafic est assurée entre les vols VFR. Radio et Clairance sont bien sûr obligatoires, puisque tous les vols y sont contrôlés. Les services d'information et d'alerte sont bien sûr assurés.

16 D Cette classe est mise en oeuvre en France, il s'agit de l'espace entre les niveaux de vol 115 et 195, ainsi que les TMA et CTR importantes. Les vols IFR et VFR y sont admis. Tous les vols sont contrôlés (IFR et VFR). L'espacement est assuré entre les vols IFR. L'information de trafic est assurée :- entre les vols IFR et VFR,- entre les vols VFR. Radio et Clairance sont bien sûr obligatoires, puisque tous les vols sont contrôlés. Les services d'information et d'alerte sont bien sûr assurés.

17 E Cette classe est mise en oeuvre en France, elle comprend les TMA, CTR et voies aériennes (hors les cas d'espaces D). Les vols IFR et VFR y sont admis. Seuls sont contrôlés les vols IFR (ainsi que les VFR Spéciaux et les vols évoluant dans la zone de circulation d'un aérodrome contrôlé). Les vols VFR classiques ne sont pas contrôlés. L'espacement est assuré entre les vols IFR. L'information de trafic n'est assure qu'aux VFR Spéciaux entre eux, puisqu'ils sont seuls contrôlés(sans être espacés) donc les seuls astreints à faire connaître leur présence. Radio et clairance ne sont pas obligatoires en VFR classique, mais seulement en IFR et VFR Spécial. Les services d'information et d'alerte sont bien sûr assurés

18 F Cette classe n'est pas utilisée en France. Elle couvre des espaces non contrôlés (régions désertiques n'existant pas en France). Il s'agit d'un espace aérien à service consultatif, service qui n'est pas mis en oeuvre par l'administration Française.

19 G C'est l'ensemble de l'espace aérien restant. Cette classe concerne des espaces aériens non contrôlés. Les vols IFR et VFR y sont admis. L'espacement et l'information de trafic ne sont assurés à personne, l'espace n'étant pas contrôlé. Les services d'information et d'alerte sont seuls assurés

20 LES CLASSE D ESPACE

21 LES ZONES A STATUTS PARTICULIERS

22 Les zones « P » (prohibited) se sont les zones interdites

23 LES ZONES A STATUTS PARTICULIERS Les zones « R » (restricted) se sont les Zones réglementées Zone dont la pénétration est soumise à certaines conditions spécifiées dans le guide VFR Leur pénétration peut être interdite pendant les heures dactivité.

24 LES ZONES A STATUTS PARTICULIERS Les zones « D » (dangerous) se sont les Zones dangereuses La pénétration nest soumise à aucune autorisation et se fait sous la responsabilité du CDB La nature du danger et les heures dactivité sont spécifiés dans le guide VFR

25 RAPPEL !!! Le contrôle peut être civil ou militaire. En règle générale, sur les cartes OACI les zones bleues sont civiles les zones rouges sont militaires Certains aérodromes peuvent protéger des arrivées IFR sans être en espace contrôlé Elles sont désignées par un triangle rouge

26 LES CONDITIONS VMC Comme nous le savons la règle VFR consiste aux règle de vol à vue, donc voir et éviter. Il a semblé nécessaire de fixer des conditions météorologiques minimales permettant son application. Des conditions ont été fixées pour chaque classe despace. Si un seul de ces minimas nest pas atteint il suffit à rendre les conditions IMC.

27 LES CONDITIONS VMC DANS LES CLASSES D ESPACE

28 FL 100 CLASSE D 1500 M VISI 8 KM VISI 5 KM 300 M

29 FL 100 CLASSE E 1500 M VISI 8 KM VISI 5 KM 300 M EN VFR SPECIAL JE DOIS OBTENIR UNE CLAIRANCE

30 FL 100 CLASSE G VISI 8 KM VISI 5 KM SURFACE S 1000 pieds QFE 3000 pieds QNH HORS NUAGES EN VUE DE LA SURFACE LA VISIBILITE DOIT ETRE AU MOINS EGALE A LA PLUS ELEVE DES DEUX VALEUR: 1500 M ou 30 secondes de vol

31 LE VFR SPECIAL Pour être en VFR spécial en espace contrôlé. Il faut que les conditions météorologiques soient inférieures aux conditions minimales requises pour les vols VFR : A et au-dessus du FL 100 visibilité horizontale de 8 Km Au-dessous du FL 100 visibilité horizontale de 5 Km Classe B: Hors nuages Classe C, D, E: Espacement par rapport aux nuages de 1500 latéralement et 300 m verticalement. CTR : Plafond (nébulosité inf 4 octas) à1500 ft AAL Et que que le contrôle accorde la clairance

32 La réglementation autorise un aéronef en VFR à évoluer aux abords d'un aérodrome lorsque la situation météorologique est inférieure aux 5 Km de visibilité et aux 1500ft (450m) de plafond Les conditions qui définissent le VFR Spécial sont indiquées pour chaque terrain concerné sur les cartes VAC dans la rubrique VFR Spécial.

33 LE VFR SPECIAL Lorsque les conditions météorologiques sont inférieures aux conditions minimales requises pour les vols VFR en espace non contrôlé, ces minimas ont été abaissés en dessous dune certaine surface, dites surface « S », qui est définie comme étant le plus élevé des deux niveau: 3000 pieds au dessus du niveau de la mer (QNH) 1000 pieds au dessus du sol (QFE) La visibilité ne sera jamais inférieur à: 1500 m où 30 secondes de vol Hors des nuages mais en vue de la surface

34 RAPPEL !!! Comme toute Clairance,Une clairance VFR SPECIAL est un contrat avec lorganisme de contrôle Ce qui implique un respect rigoureux des trajectoires et de la tenue d'altitude par les aéronefs volant en VFR. Mais Le VFR SPECIAL ne permet en aucun cas le passage en IMC. Cependant, l'acceptation des vols en VFR spécial est laissée à l'appréciation du contrôleur en fonction des conditions météo, de l'évolution prévisible et du nombre d'aéronefs dans la zone. Ceci implique que le VFR spécial est soumis à une autorisation du contrôle et peut être refusée. Il faudra alors se dérouter.

35 LA REGLE SEMI CIRCULAIRE Les niveaux de vol utilisables réglementairement dépendent de l'orientation magnétique de la route suivie et du type de régime de vol : VFR. Si la route magnétique suivie est comprise entre 000° et 179°, le niveau de vol à adopter est IMPAIR+5 Si la route magnétique suivie est comprise en 180° et 359°, le niveau de vol à adopter est PAIR +5 L'espacement vertical assuré est ainsi d'au moins 1000 FT entre 2 avions VFR suivant des routes inverses. 500 FT entre un avion VFR et un avion IFR.

36 TABLEAU DES NIVEAUX DE VOL ROUTE MAGNETIQUE 000° à 179°ROUTE MAGNETIQUE 180° à 359° * *Si QNH est supérieur ou égal à 1032 hPa

37 ZONE NON CONTROLE SUFACE « S » FL 3000 ft amsl 1000 ft QFE Adoption dun niveau de vol Sur la règle semi-circulaire

38 ZONE CONTROLE Altitude de transition Niveau de transition QNH FL

39 ZONE CONTROLE Altitude de transition Niveau de transition QNH FL

40 LES SIGNAUX LUMINEUX SIGNAUX EN VOL AU SOL Feux vert continu Autorisé à atterrir Autorisé à décoller Feux rouge continu Cédez le passage et restez dans le circuit Arrêtez Eclats verts Revenez pour atterrir Autorisé à circuler Eclats rouges Aérodrome dangereux, natterrissez pas Dégagez laire en service Eclats blanc Atterrissez immédiatement et dégagez laire en service Retournez à votre point de départ sur laérodrome Artifice rouge Quelles que soient les instructions antérieures, natterrissez pas

41 CIRCUIT D AERODROME MONTEE INITIALE VENT TRAVERSIER VENT ARRIERE ETAPE DE BASE DERNIER VIRAGE FINALE

42 Règles de priorité de passage Priorité en fonction des machines (sauf clairance contraire) : Les ballons Les planeurs Les dirigeables Les aéronefs motopropulsés En outre, les aéronefs motopropulsés doivent céder le passage : Aux avions remorquant des aéronefs ou autres objets, aux aéronefs effectuant un ravitaillement en vol, aux formations de plus de deux aéronefs.

43 Priorité en fonction des phases de vol Aéronefs motopropulsés isolés se rapprochant face à face : Chacun oblique vers la droite. Aéronefs motopropulsés isolés suivant des routes convergentes : Celui qui voit l'autre à sa droite doit s'en écarter. Dépassement dun aéronefs motopropulsés : L'aéronef dépassé est prioritaire, et l'aéronef dépassant s'en écartera en obliquant vers la droite. Atterrissage de d un aéronefs motopropulsés : Un aéronef à l'atterrissage est prioritaire sur tout autre qui évolue au sol. Si deux aéronefs se présentent à l'atterrissage. le plus bas est prioritaire. Aéronefs circulant au sol : Si deux aéronefs arrivent face à face au sol, chacun dévie à droite. Si deux avions arrivent sur des routes convergentes. celui qui voit l'autre à sa droite lui cédera le passage.

44 HAUTEUR MINIMUM DE SURVOL SITE SURVOLE SEP -Usine et installation à caractère industriel -Hopitaux, maison de repos et centre médicaux -Etablissement portant une marque distinctive (couronne blanche sur carré rouge) - Autoroute 300 M -Agglomérations de largeur moyenne inférieure à 1200 m -Rassemblements de moins de personnes 500 M -Agglomérations de largeur moyenne comprise entre et m -Rassemblements de à personnes 1000 M -Agglomérations de largeur moyenne supérieure à m -Rassemblements de plus de personnes 1500 M

45 RAPPEL !!! Sauf clairance contraire, un avion n'utilisant pas un aérodrome doit se tenir à l'écart des circuits. L'atterrissage et le décollage doivent s'effectuer face au vent, conformément aux consignes publiées. En l'absence de consignes particulières, les virages se font à gauche. A l'atterrissage, sauf clairance contraire, un avion ne doit pas franchir le seuil de piste tant qu'un autre avion est sur ou au dessus de là piste. Au décollage, sauf clairance contraire, un avion ne doit pas commencer un décollage tant qu'un autre avion est sur ou au dessus de la piste. Aucun vol VFR ne doit être entrepris au niveau 200 et au dessus. Sauf manoeuvre d'atterrissage et de décollage, la hauteur minimum de vol est de 150 mètres(500 pieds) au dessus du sol ou de l'eau.

46 27 Interdiction de décoller et dattérrir hors des pistes balisées,et de rouler hors des voies de circulation balisées Atterrissages et décollages sur les pistes, roulage possible en dehors des voies de circulation balisées Précautions spéciales à prendre à latterrissage Interdiction datterrir Zones inutilisables Sens des atterrissages et décollages Numéro de la piste en service Tour de piste à droite PANNEAUX DE SIGNALISATION

47 EMPLACEMENT DU BUREAU DE PISTE VOLS DE PLANEURS VOLS D HELICOPTERES PARACHUTAGES

48 LES PROCHAINS COURS SERONT DONNES PAR NOS INSTRUCTRICES A BIENTOT


Télécharger ppt "REGLEMENTATION AERIENNE REGLEMENTATION AERIENNE. La réglementation aérienne se justifie par un certain nombre dimpératif en face desquels létat se trouve."

Présentations similaires


Annonces Google