La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les complications obstétricales chez les ruminants

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les complications obstétricales chez les ruminants"— Transcription de la présentation:

1 Les complications obstétricales chez les ruminants
Prof. Ch. Hanzen Faculté de médecine vétérinaire Service de Thériogénologie des animaux de production Cours de 2ème GMV Année Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

2 Objectif général Chirugicales, métaboliques, locomotrices ou infectieuses, les complications obstétricales sont de nature diverses. Elles concernent la mère ou le nouveau-né. Ce chapitre en fait un inventaire exhaustif tout en en présentant les causes les plus fréquentes, les symptômes et les stratégies thérapeutiques. Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

3 Objectifs spécifiques
Objectifs de connaissance Enoncer 4 complications lésionnelles de la mise bas. Enoncer les causes et symptômes du renversement utérin. Enoncer deux types de lésions vasculaires Enoncer les conséquences possibles de ces lésions Enoncer les manifestations cliniques des lésions nerveuses Enoncer les signes cliniques du clapier péritonéal Objectifs de compréhension expliquer les examens cliniques et complémentaires nécessaires au diagnostic différentiel des complications Commenter la conduite à tenir en cas de clapier péritonéal Objectifs d’application Faire le choix d’une stratégie thérapeutique en cas de renversement Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

4 Les complications obstétricales
Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

5 Complications obstétricales (mère/veau)
Chirurgicales Hémorragies , hématomes Embolies Chocs Lésions traumatiques de l ’intestin Renversements : vessie, vagin, utérus Lésions vulvo-vagino-rectales Déplacement de la caillette Locomotrices : fractures, lésions des nerfs, desmorexie, fièvre vitulaire, fourbures Infectieuses : tétanos, métrites, vaginites, mammites Métaboliques : rétention placentaire, fièvre vitulaire, acétonémie, hémoglobinémie Hypoxie/anoxie du veau Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

6 Année 2009-2010 Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

7 Les hémorragies Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

8 Vascularisation artérielle pelvienne chez la vache
A. fessière antérieure A. fessière postérieure A. obturatrice A. honteuse interne A. utérine Branche cervico-utérine Branche vagino-rectale A. vaginale Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

9 Vascularisation artérielle et veineuse pelvienne chez la vache
Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

10 Rupture de l ’artère vaginale
Fait suite à une traction exagérée : unilatérale le plus souvent, plus rarement bilatérale. Sang en jets au travers d ’une plaie après sortie du veau Traitement : compression par l’éleveur dans l’attente du vétérinaire pince hémostatique laissée en place pendant 10 jours Ou mieux : ligature transfusion, Ab, hémostatique Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

11 Rupture de l ’artère utérine ou de l’artère iliaque
Fait suite à un prolapsus utérin Fait suite à la réduction d’un prolapsus utérin, cette réduction supprimant la compression sur les artères utérines Traitement : Illusoire Abattage immédiat à envisager Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

12 Hémorragie cotylédonnaire
Etiologie après torsion ou césarienne (tractions sur le ligt large) traumas obstétricaux (embryotomie, arrachement, macération…) Après extraction manuelle Après renversement utérin troubles de la coagulation (insuffisances hépatiques, mycotoxicoses, ensilages de maïs…: plaquettes / mm3) Diagnostic : apathie, écoulements, caillots utérins Diagnostic différentiel : choc, hypocalcémie Traitement Hémostatique (Sergotonine R ) Transfusion sanguine (5 à 6 litres) Astringents locaux : eau vinaigrée Laparatomie et suture in situ de la tige cotylédonnaire Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

13 Hémorragie cotylédonnaire (BBB J+1)
Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

14 Année 2009-2010 Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

15 Chiavassa : la césarienne chez la vache)
Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

16 Hémorragie intra-utérine
Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

17 Transfusion : principes de base
Cathétériser l’animal à transfuser (poche de Ringer Lactate de 5 litres) Contentionner (voire tranquiliser) l’animal « donneur » Injection d’anesthésique en regard de la jugulaire Incision de la peau Cathétérisation de la jugulaire au moyen d’un trocart à saignée Récolte du sang dans un récipient très propre contenant 5 g de citrate sodique par litre de sang Prélever le sang (4 à 6 litres selon que la vache est encore debout ou couchée) Transvaser le sang dans la poche de Ringer lactate (couper la poche en son extrémité supérieure) Vitesse de transfusion : la moitié en 3 à 5 minutes et le reste en 5 à 10 min Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

18 Les embolies Thrombo-embolies faisant le plus souvent suite à des hémorragies Cardiaques, respiratoires ou cérébrales elles sont imprévisibles et leur traitement est illusoire. Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

19 Les chocs Réduction sévère et généralisée de la perfusion des tissus
Choc hypovolémique : perte de 35% ou plus du volume sanguin total Choc cardiogénique : défience cardique primaire ou secondaire à une césarienne ou une traction exagérée Choc endotoxinique : libération de toxines suite à une réduction d’une torsion utérine Choc vasogénique : volume sanguin correct mais volume circulant réduit. C’est le cas lors de renversement utérin et passage d’anses intestinales dans l’utérus prolabé Traitement des chocs Solutés de NaCl hypertoniques (3 à 5ml/kg d’une solution à 7 %) Corticoïdes : 120 mg de Solumedrol R Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

20 Les clapiers péritonéaux
Encore appelés « hématomes » Pelviens, abdominaux (vache) ou vulvaires (jument) Après un accouchement dystocique ou une césarienne Etiologie ? ? ? Contusions tissulaires Lésions vasculaires Troubles de la coagulation Parfois en série dans une exploitation Traitements Ponction Drainage locaux Antibiothérapie, hémostatique Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

21 Les lésions intestinales
Rares (vache) Compression d ’une anse intestinale ou du colon flottant Rupture possible Laparotomie nécessaire pour le diagnostic Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

22 Les prolapsus Prolapsus rectal : jument surtout
Prédisposition anatomique de l ’anus Epidurale, tranquilisation et repositionnement Illusoire si plus de 50 cm Renversement de la vessie : jument > vache Diagnostic différentiel avec prolapsus vaginal Aspect de la muqueuse Identification de l ’abouchement des uretères ruissellement d ’urine non-détection du méat urinaire Traitement : épidurale, tranquilisation et repositionnement Rétroversion de la vessie : truie Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

23 Prolapsus rectal chez la vache
Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

24 Le renversement de l’utérus (prolapsus, intususception)
Ruminants > jument Simple ou compliqué si vessie ou intestin Etiologie relâchement des ligaments utérins (Pluripares > primipares) inertie utérine, absence d ’involution cervicale parts secs : < 1 h contractions apicales persistantes (rétention partielle) hypocalcémie : < 36 h prolapsus vaginal ante-partum Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

25 Le renversement de l’utérus (prolapsus, intususception)
Symptomatologie masse prolabée entre les lèvres vulvaires muqueuse rose à violacée souvent adhérence du placenta efforts expulsifs, coliques (juments) Complications choc (rare) hémorragie interne réplétion rectale et urinaire par compression plaies de l ’organe prolabé métrites Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

26 Renversement utérin (Cluj Roumanie)
Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

27 Année 2009-2010 Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

28 Renversement total de l ’utérus chez la vache
Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

29 Prolapsus de l’utérus (X Berthelot, ENVT)
Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

30 Le renversement utérin (Chiavassa : la césarienne chez la vache)
Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

31 Traitement du renversement de l ’utérus (prolapsus, intususception)
Corticoïdes (choc), toniques cardiaques, calcithérapie, épidurale.. Phase de préparation en position debout si possible si couché : position sterno - abdominale avec extension des postérieurs vers l ’arrière (position de l ’éléphant ou de Pieralisi) surélévation du train postérieur cathétérisme vésical et vidange du rectum ablation des membranes fœtales suture des plaies éventuelles rinçage et lubrification avant le massage Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

32 Réduction du renversement utérin chez la vache :
position de Pieralisi dite aussi de l’éléphant Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

33 Décongestion utérine après renversement chez la vache
Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

34 Traitement du renversement de l’utérus (prolapsus, intususception)
Phase de réduction d ’abord au niveau cervico-vaginal puis progressivement vers l ’arrière déplissement complet par instillation d ’une dizaine de litres d ’AS drainage de la cavité utérine injection de 30 à 40 ui d ’ocytocine Truie : laparotomie parfois nécessaire Phase de maintien Récidives rares Bouclage de la région vulvaire agrafes de Flessa cordon de Buhner Antibiothérapie locale et générale Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

35 Schéma de la mise en place des agrafes de Flessa
Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

36 Pessaire à pelotte Pessaire à bilboquet à 3 branches Pessaire en bois
Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

37 Bandages contentifs de l ’utérus
Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

38 Le renversement utérin : un cas bizarre Sur www. Vetofocus
Le renversement utérin : un cas bizarre Sur Dr Herbeuval Adeline Bretagne Lundi soir : Mon confrère m'appelle en me disant qu'il est en face d'une génisse blonde d'aquitaine âgée de 15 mois jamais inséminée, ni saillie (en tout cas elle le jure...) et qui présente un renversement de matrice !! Mardi matin : nous ressortons la masse qui avait préalablement était remise dans le vagin pour la nuit et confirmation : c'est bien l'utérus, mais il n'est vraiment pas beau ! (photos 1 et 2). Devant l'impossibilité de réduction, une hystérectomie est donc réalisée. Celle ci est faite sous xylazine. Nous essayons de tirer le plus possible sur l'utérus pour couper en partie saine, mais contrairement à une vache fraiche vêlée, les ligaments ne sont pas distendus et nous devons donc ligaturer (en transfixant) et couper en avant du col. Nous tentons une vague suture du moignon, mais le tissu n'est pas très solide. Avant de ligaturer et de couper nous avons vérifié l'absence de la vessie et d'anse intestinale. La corne droite (celle qui est saine) est extraite en totalité alors qu'une petite partie de la gauche n'a pas pu être atteinte (cf défaut de relachement des ligaments). Photos 3 et 4. Une suture en bourse peu serrée est laissée en place. La génisse est traitée pendant 5 jours avec une association péni-strepto- méthylprednisolone. 10 jours plus tard : la ligature est retirée. Le moignon a très fortement diminué de volume et paraît souple. Par voie rectale, aucune réaction inflammatoire et à l'exception des ligamants ovariens un peu tendus vers l'arrière et d'une place atypique des ovaires, la fouille ressemble à s'y méprendre à celle d'un génisse free-martin. La génisse mange normalement et a conservé toute son énergie.... L'anapath nous apprendra que les lésions utérines sont probablement secondaires au renversement, ce qui explique bien avec la récupération totale du moignon. Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

39 Le renversement utérin : un cas bizarre Sur www. Vetofocus
Le renversement utérin : un cas bizarre Sur Dr Herbeuval Adeline Bretagne 2 1 Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

40 Le renversement utérin : un cas bizarre Sur www. Vetofocus
Le renversement utérin : un cas bizarre Sur Dr Herbeuval Adeline Bretagne 3 4 Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

41 Les lésions nerveuses périphériques
Ecrasement des nerfs pelviens par le fœtus, dystocies Nerf obturateur (vache > jument) : m. pectiné, obturateurs, adducteurs Lésion unilatérale : abduction, boiterie, faucher, appui interne Lésion bilatérale : relever impossible, postérieurs le long du corps Nerf fémoral (jument) : triceps crural relever difficile, appui en pince ou sur le boulet Nerf sciatique : biceps fémoral, demi-tendineux, demi-membraneux rare position de l ’éléphant Nerfs de la queue : lésions si fractures, épidurales Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

42 Innervation pelvienne chez la vache
S2 S1 L6 L5 L4 Sciatique (épaule) Obturateur (coudes, grasset) Fémoral (coude, grasset) Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

43 Espèce bovine : lésions du nerf femoral
Paraplégie postérieure : lésions des nerfs obturateurs Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

44 Lésions nerveuses (Chiavassa : la césarienne chez la vache)
Nerf tibial gauche Nerfs tibiaux Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

45 Lésions nerveuses (Chiavassa : la césarienne chez la vache)
Nerf obturateur Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

46 Les lésions nerveuses périphériques
Conséquences Atrophies musculaires Plaies de décubitus Traitement Paillage Suspension Entrave des membres (n. obturateurs) Abattage si pas d ’amélioration < 10 jours Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

47 La desmorexie sacro-iliaque (luxation sacro-iliaque)
Etiologie : Etirement excessif des ligaments lors de dystocies graves Symptomatologie Craquement lors de l ’extraction du veau Décubitus sterno-abdominal après le part Vacillement du train postérieur Affaissement du sacrum et rapprochement des iliums Traitement : pronostic très réservé et donc réforme Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

48 Lésions traumatiques du tractus génital antérieur : utérus, col, vagin
Lésion utérine sur col fermé : diagnostic difficile Lésion utérine et hémorragie plus ou moins forte Torsion cotylédonnaire et saignement intra-utérin Lésion utérine ou vaginale et éviscération (brebis) Lésion du col : dystocie Suture difficile, risque d’incompétence cervicale pronostic réservé si lésion > 45° Lésion du vagin (partie dorsale) lors de la saillie (jument) : Ab et suture vaginale ou 2ème intention Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

49 Lésion cervicale chez la vache
Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

50 Lésions traumatiques du tractus génital postérieur : Vagin, vulve, périnée, rectum
Degré 1 : atteinte de la partie muqueuse du vagin ou de la vulve Degré 2 : atteinte de la paroi vaginale ou vulvaire Degré 3 : atteinte de la paroi vaginale, vulvaire, rectale et/ou anale Rupture périnéale ou recto-vestibulaire (pont ano-vulvaire) Atteinte de l’anus, du vestibule et du rectum Fistule rectovestibulaire : Atteinte du vestibule, du rectum, le périnée et l ’anus étant intacts Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

51 Rupture du pont anovulvaire et vaginite nécrosante chez la vache
Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

52 Lésions vulvaire et périnéales (Chiavassa : la césarienne chez la vache)
Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

53 Année 2009-2010 Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants

54 Hypoxie/Anoxie du veau : principes thérapeutiques de base
Dégager les voies aériennes (suspension du veau en hauteur) Rejet des liquides fœtaux Aspiration manuelle ou mécanique des mucosités Oxygénation du cerveau Stimuler la respiration au moyen d’analeptiques Respirot R 5 ml en instillation nasale ou Dopram R 5 ml en IV Ventiler en soufflant dans les naseaux ou au moyen d’une sonde endotrachéale Lutter contre l’acidose respiratoire en perfusant du soluté hypertonique de bicabonate de Na Oxygéner le cerveau au besoin en injection 5 ml IV de Candilat veau R, un vasodilatateur Lutter contre le choc : injection de 120 mg de Solumedrol R Nursing apport de colostrum ou de glucose (250 à 500 ml IV d’une solution glucosée à 10%) Réduire les pertes de chaleurs Année Prof. Ch. Hanzen Complications obstétricales chez les ruminants


Télécharger ppt "Les complications obstétricales chez les ruminants"

Présentations similaires


Annonces Google