La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

M. Girardin - FORMATION 2010 1 CONSTRUIRE UNE PROGRESSION.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "M. Girardin - FORMATION 2010 1 CONSTRUIRE UNE PROGRESSION."— Transcription de la présentation:

1 M. Girardin - FORMATION CONSTRUIRE UNE PROGRESSION

2 2 Définir une progression C’est un outil de gestion du temps et de la classe, représentant l’organisation prévisionnelle, le déroulement séquentiel et le suivi du programme. Il est recommandé de travailler avec l’équipe pédagogique, plus particulièrement avec les professeurs d’enseignement professionnel pour établir des progressions articulées sur le principe de la transversalité. Les projets de formation peuvent être élaborés sur des durées différentes selon le diplôme préparé : 2 ans pour des CAP et BEP 3 ans pour des BAC PRO rénovés

3 3 Qu’est-ce qu’une progression ? Les ingrédients de votre progression La présentation des progressions peut se traduire par la présence des informations suivantes :  durée exprimée en semaines  connaissances ou compétences à faire acquérir aux élèves au travers des connaissances associés ou de thèmes développés (voir exemples)  activités à mettre en œuvre pour les acquérir  les méthodes pédagogiques pour développer les compétences visées  les évaluations

4 4 BAC COMPTA  Deux propositions de progression  Thèmes d’étude pour une démarche possible : « les opérations liées à la trésorerie » « la prévision » BAC SECRETARIAT  Deux propositions de progression  Thème d’étude pour une démarche possible : « la gestion des dossiers du personnel »

5 5 La recette de cuisine en six étapes Les ingrédients obligatoires :  référentiel (une grande partie d’entre eux est disponible en ligne sur le site du CNDP et reprise et développée sur nombre de sites académiques,  guide d’accompagnement et autres documents officiels s’ils existent  répartition des horaires  calendrier de l’année en cours (vacances, voyages, périodes de formation en entreprise quand c’est le cas)  ouvrage de la classe  emploi du temps de l’enseignant

6 6 Les ingrédients recommandés :  plusieurs ouvrages, à titre de comparaison  référentiels de la discipline en amont (classe précédente) et en aval (il vous précise ce qui doit être acquis en fin d’année)  emploi du temps de la classe

7 7 Étape 1. Préliminaires :  Survoler en premier lieu l’ensemble du programme ou du référentiel  Diviser le programme en grandes masses : le recours aux ouvrages peut ici être utile (nombre de chapitres, de pages consacrées à chaque partie…) ; le travail peut d’abord se faire par trimestre   Connaître le référentiel de l’année précédente doit permettre de s’appuyer sur les prérequis de la classe  Si possible, travailler selon l’organisation prévue dans l’établissement : trimestre ou semestre selon le cas, en vous basant sur des périodes courtes, de vacances à vacances (soit six à huit semaines en général)

8 8 Étape 2. Découpage précis :  Repérer l’organisation de la classe (heures de cours TP ou TD, classe entière, groupes…)  Dates des PFE pour exploiter l’expérience des élèves  Dates des examens

9 9 Étape 3. Gestion du temps :  Placer sur le calendrier les vacances et les périodes hors cours (type stage), ou les événements locaux et manifestations prévues qui peuvent jouer sur votre enseignement (journée portes ouvertes, Salon du lycéen, examens blancs…)  Laisser une marge de manœuvre suffisante pour tenir compte d’aléas possibles (en général, une à deux séances par trimestre)

10 10 Étape 4. Construction de la progression :  Penser dès le départ aux évaluations : forme, durée, fréquence… pour les intégrer à ce stade dans votre calendrier  Vérifier que vous traitez l’ensemble du programme  Préparer ensuite aussi efficacement le contenu de chacune de vos interventions (détail par séquences, en fonction de la progression). Mais il n’est pas forcément possible de le faire dès le début de l’année pour l’ensemble des séquences : il ne faut pas oublier l’actualisation des données et d’éventuelles opportunités qui vous obligeront à vous adapter.

11 11 Étape 5. Adaptation en cours d’année :  Contrôler son déroulement au fur et à mesure de l’année pour rattraper au plus vite d’éventuels retards  l’adapter si nécessaire, sans perdre de vue votre objectif principal : traiter l’ensemble du programme, La progression est un guide de travail, flexible et évolutif, à adapter à la classe, à son niveau

12 12 Étape 6. L’année suivante :  Recommencer… en tenant compte de l’année passée et des nouvelles données : durée de certaines séances à revoir, modifications éventuelles des évaluations, difficultés des élèves sur certains points, mise à jour ou rénovation des programmes à prendre en compte…

13 13  La progression est d’abord une affaire de sens que vous voulez donner à l’organisation des apprentissages, contenus et savoir- faire. Pour aborder chacun des points du programme, le professeur devrait répondre aux deux questions successives :  quelles notions vais-je construire en m’appuyant sur cette activité?  quelle problématique pour atteindre ces notions ? Qu’est-ce que je veux qu’en fin de compte mes élèves retiennent, quel «message»?  La progression que vous élaborez peut utilement prévoir une certaine souplesse en planifiant ce que de Peretti appelle un temps « sabbatique », en fin de séquence, ou en fin de trimestre, de sorte à faire un bilan des savoirs, un point sur les réussites. Comment améliorer sa méthode ? Investir sa liberté pédagogique

14 14 Ma progression à l’épreuve des réalités  L’harmonisation dans une discipline d’une progression annuelle entre plusieurs collègues n’est pas obligatoire, mais elle présente des avantages certains : la charge de travail est répartie, l’échange de compétences entre enseignants expérimentés et jeunes est permis, le croisement de modules possibles, l’évaluation partagée et facilitée.  Ainsi, aligner ses progressions permet d’envisager des regroupements différenciés d’élèves, des exercices communs, des organisations de type « professeur à la carte » qu’on a pu voir tester dans quelques établissements.

15 15


Télécharger ppt "M. Girardin - FORMATION 2010 1 CONSTRUIRE UNE PROGRESSION."

Présentations similaires


Annonces Google