La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Langlais dans les disciplines Source image : National Museum of AustraliaDominique Le Dréau CPC QUIMPER EST.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Langlais dans les disciplines Source image : National Museum of AustraliaDominique Le Dréau CPC QUIMPER EST."— Transcription de la présentation:

1 Langlais dans les disciplines Source image : National Museum of AustraliaDominique Le Dréau CPC QUIMPER EST

2 Des changements du monde sont à lorigine de fondements dactualisation de pratiques Le brassage des populations, avec : Le brassage des populations, avec : mélange des populations, des langues et des cultures. mélange des populations, des langues et des cultures. approche de la diversité. approche de la diversité. On ne peut pas dissocier la langue de la culture. On ne peut pas dissocier la langue de la culture. Il sagit de savoir pourquoi on apprend une autre langue, un autre moyen de communication. Le statut des langues. Il sagit de savoir pourquoi on apprend une autre langue, un autre moyen de communication. Le statut des langues. On apprend donc dans une langue, parfois sans comprendre, et on apprend la langue en même temps. On apprend donc dans une langue, parfois sans tout comprendre, et on apprend la langue en même temps. On apprend « en faisant » : pédagogie actionnelle, pour des élèves davantage acteurs. On apprend « en faisant » : pédagogie actionnelle, pour des élèves davantage acteurs.

3 Quelles sont les conséquences didactiques et pédagogiques ? Il convient dutiliser davantage de documents authentiques, afin dimmerger dans la culture autant que dans la langue. Il convient dutiliser davantage de documents authentiques, afin dimmerger dans la culture autant que dans la langue. Induire des situations de communication réelles, pour impliquer les élèves facilement dans du langage/langue et favoriser lutilisation de la langue en apprentissage. Induire des situations de communication réelles, pour impliquer les élèves facilement dans du langage/langue et favoriser lutilisation de la langue en apprentissage. Favoriser des disciplines variées couplées à l apprentissage de la langue : on napprend pas que la langue cible. Favoriser des disciplines variées couplées à l apprentissage de la langue : on napprend pas que la langue cible. Les situations de compréhension, de production,orale ou écrite permettent progressivement des automatismes de langue qui installent la langue cible comme outil utile. Les situations de compréhension, de production,orale ou écrite permettent progressivement des automatismes de langue qui installent la langue cible comme outil utile.

4 Des attitudes de lenseignant à ajuster Toutes les situations proposées sont propices à une immersion linguistique forte. Les gestes professionnels aident à une meilleure compréhension : théâtralisation, illustration du propos par images ou références sonores. On met en avant les « native speakers ». Toutes les situations proposées sont propices à une immersion linguistique forte. Les gestes professionnels aident à une meilleure compréhension : théâtralisation, illustration du propos par images ou références sonores. On met en avant les « native speakers ». Les documents, oraux ou écrits, témoignent de la culture autant que de la langue cible, et permettent une contextualisation plus facile. Les documents, oraux ou écrits, témoignent de la culture autant que de la langue cible, et permettent une contextualisation plus facile. On accepte une production langagière en langue maternelle (ou langue 1). Prendre en compte les phases dapprentissage silencieux. Les profils/niveaux délèves sont de ce fait mieux pris en compte. On accepte une production langagière en langue maternelle (ou langue 1). Prendre en compte les phases dapprentissage silencieux. Les profils/niveaux délèves sont de ce fait mieux pris en compte. Lenseignant ne traduit pas dans lautre langue ce quil vient de dire ; ceci nempêche pas davoir recours à la langue L1 pour autant avec parcimonie. Lenseignant ne traduit pas dans lautre langue ce quil vient de dire ; ceci nempêche pas davoir recours à la langue L1 pour autant avec parcimonie. Le statut de lerreur a toute sa place, du fait que lapprentissage ne se réduit pas à un objectif linguistique. Il sagit bien dencourager à parler et non à avoir des seules formules expertes artificielles. Le statut de lerreur a toute sa place, du fait que lapprentissage ne se réduit pas à un objectif linguistique. Il sagit bien dencourager à parler et non à avoir des seules formules expertes artificielles. Le tutorat et les interactions entre pairs ont toute leur place. Le tutorat et les interactions entre pairs ont toute leur place.

5 Des situations qui impliquent de laction

6 PE : Physical Education Trainings : cf « playground games » Trainings : cf « playground games » Cat and mouse Cat and mouse Simon says Simon says Hide and seek Hide and seek Athletics : Arzano school project (extrait video) Athletics : Arzano school project (extrait video) Games : action songs and games from Pat Beaton Games : action songs and games from Pat Beaton exemple : « Who stole the cookies from the cookiejar ? » Pour apprendre à poser une question.

7 Danse : aller vers la danse de création, avec alphabet des gestes : imagier des positions, pour apprendre les éléments du schéma corporel. Références à Martha Graham, Merce Cunningham, Carolyn Carlson.

8 Numeracy Mental Arythmetics: (extrait video Montpellier) Mental Arythmetics: (extrait video Montpellier) Grocery shop: prendre appui sur un espace marchand en classe maternelle ; utiliser les étiquettes des produits sur sites de supermarchés anglosaxons. Grocery shop: prendre appui sur un espace marchand en classe maternelle ; utiliser les étiquettes des produits sur sites de supermarchés anglosaxons. Livre à compter : prendre appui sur lalbum « The very hungry caterpillar » Livre à compter : prendre appui sur lalbum « The very hungry caterpillar »

9 « Create a story and visual arts « : creating activities (faces) with pieces of fabrics ; then you give the person a name, and you create a short story.

10 Dautres exemples Musique : coder des sons, hauts, bas etc… avec symboles ou couleurs. Musique : coder des sons, hauts, bas etc… avec symboles ou couleurs. Sciences : comparer des longueurs, des poids etc… Sciences : comparer des longueurs, des poids etc… On peut prendre appui sur la démarche dapprentissage de la langue en école maternelle. On peut prendre appui sur la démarche dapprentissage de la langue en école maternelle.

11 Literacy : understand a story Exemple1: Meerkat Mail Exemple1: Meerkat Mail Narration de lhistoire Narration de lhistoire Quest ce que lauditeur déploie pour comprendre ? Quest ce que lauditeur déploie pour comprendre ? Y a-t-il des activités antérieures à mener, et lesquelles ? Y a-t-il des activités antérieures à mener, et lesquelles ? Explication des mots : activités annexes. Se référer à lapproche dun album en école maternelle : illustration imagée ; jeux de memory (ou autres) pour fixer le lexique Explication des mots : activités annexes. Se référer à lapproche dun album en école maternelle : illustration imagée ; jeux de memory (ou autres) pour fixer le lexique Structuration du récit : comme en français, mais en plus, on apprend les connecteurs logiques, lutilisation des temps, les lieux de lhistoire ; possibilité de prendre appui sur la démarche anglo saxonne de « the story pyramid » (explication annexe). Structuration du récit : comme en français, mais en plus, on apprend les connecteurs logiques, lutilisation des temps, les lieux de lhistoire ; possibilité de prendre appui sur la démarche anglo saxonne de « the story pyramid » (explication annexe). Exemple dalbum utile pour la préparation à produire un écrit en CM2. Exemple dalbum utile pour la préparation à produire un écrit en CM2. Cet album peut circuler de maison en maison ensuite. Cet album peut circuler de maison en maison ensuite.

12

13 Exemple 2 : « My first LONDON BUS » Exemple 2 : « My first LONDON BUS » Narration de lalbum ; des éléments facilitateurs : des mots (bus, stop, post, policeman… Narration de lalbum ; des éléments facilitateurs : des mots (bus, stop, post, policeman… Découverte virtuelle dune ville. Découverte virtuelle dune ville. Référence au projet « les mascottes voyageuses » Référence au projet « les mascottes voyageuses » Confection dun livre sur le même principe sur son village, avec prises de vue.

14

15 Où trouver des documents authentiques ?

16 PRECAUTION DUSAGE : en utilisant ces documents, on en prend lacception du pays, donc la culture, lapproche notionnelle et conceptuelle PRECAUTION DUSAGE : en utilisant ces documents, on en prend lacception du pays, donc la culture, lapproche notionnelle et conceptuelle Les liens suivant sont seulement quelques exemples : des histoires racontées à loral : junior.kent.sch.uk/interactive/onlinestory.htm des histoires racontées à loral : junior.kent.sch.uk/interactive/onlinestory.htm junior.kent.sch.uk/interactive/onlinestory.htm junior.kent.sch.uk/interactive/onlinestory.htm -« London ABC » ill by Ben Hawkes -« London ABC » ill by Ben Hawkes -Merrkat mail d Emily Gravett cf son site : emilygravett.com -Merrkat mail d Emily Gravett cf son site : emilygravett.com -My first London bus de Marion Billet cf site : -My first London bus de Marion Billet cf site : en sciences : faire du papier recyclé : r.cfm en sciences : faire du papier recyclé : r.cfm r.cfm r.cfm questacon imagination factory : questacon imagination factory : en histoire les vikings : en histoire les vikings : en géographie trouver le lieu origine de la Tamise : en géographie trouver le lieu origine de la Tamise : en maths : additions junior.kent.sch.uk/maths/units120.html en maths : additions junior.kent.sch.uk/maths/units120.htmlhttp://resources.woodlands- junior.kent.sch.uk/maths/units120.htmlhttp://resources.woodlands- junior.kent.sch.uk/maths/units120.html

17 Construire un projet

18 Exemple : « The enormous turnip »

19 Les aides au projet -les fiches imagiers, que lon archive dans un classeur de langue, à lespace bibliothèque, que lon garde aussi dans son cahier de langue (port folio pratique pour le suivi de classe en classe tout au long de lécole primaire). -les fiches imagiers, que lon archive dans un classeur de langue, à lespace bibliothèque, que lon garde aussi dans son cahier de langue (port folio pratique pour le suivi de classe en classe tout au long de lécole primaire). -les marottes des personnages que lon construit en les scannant dans lalbum. -les marottes des personnages que lon construit en les scannant dans lalbum. -les petits sacs à histoires : contiennent les marottes des personnages en réduction, les objets importants en miniature, les lieux de lhistoire en « mini tapis ». -les petits sacs à histoires : contiennent les marottes des personnages en réduction, les objets importants en miniature, les lieux de lhistoire en « mini tapis ». -les albums de projet (du type album écho), avec bulles de parole, que lenfant se plaît à commenter. -les albums de projet (du type album écho), avec bulles de parole, que lenfant se plaît à commenter. -les petits enregistrements, pour sécouter parler dans une autre langue. -les petits enregistrements, pour sécouter parler dans une autre langue.

20 Comment programmer le lexique et les structures de langues ? Mettre en regard : Mettre en regard : les petits projets et leurs activités annexes de structuration de la langue (programme LV 2007) les petits projets et leurs activités annexes de structuration de la langue (programme LV 2007) avec les compétences du Socle commun, avec les compétences du Socle commun, et des grilles de progressivité ( EDUSCOL janvier 2012) et des grilles de progressivité ( EDUSCOL janvier 2012) Construire un tableau de progressivité où figurent les opportunités de vie de classe pour mener à bien ces apprentissages : Construire un tableau de progressivité où figurent les opportunités de vie de classe pour mener à bien ces apprentissages : pour la classe pour la classe pour lécole pour lécole ex des automatismes de langue.

21 Échanges de ressources

22 From your point of view, in your language teaching, What to keep ? What to recycle ? What to put to the rubbish bin ?


Télécharger ppt "Langlais dans les disciplines Source image : National Museum of AustraliaDominique Le Dréau CPC QUIMPER EST."

Présentations similaires


Annonces Google