La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le Pic Pétrolier et ses conséquences © 2006 Conception version 27/10/2006: Emmanuel Broto contribution et source: Laurent Pacelli, Yves Cochet, Colin Campbell,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le Pic Pétrolier et ses conséquences © 2006 Conception version 27/10/2006: Emmanuel Broto contribution et source: Laurent Pacelli, Yves Cochet, Colin Campbell,"— Transcription de la présentation:

1 Le Pic Pétrolier et ses conséquences © 2006 Conception version 27/10/2006: Emmanuel Broto contribution et source: Laurent Pacelli, Yves Cochet, Colin Campbell, Jean Laherrère, Wolf At the Door, ASPO, AIE, infocom, Kjell Aleklett, Ministère de léconomie français, energy.com, Dennis Meadow (Limits To Growth), energies-renouvelables.org, Richard Duncan Terre de Brut présente

2 1.Limportance du pétrole 2.Choc géologique 3.Choc géopolitique 4. Choc économique 5.Peut-on remplacer le pétrole ? 6.Les scénarios du futur Sommaire

3 1.Limportance du pétrole dans la société industrielle Le pétrole miraculeux Lutilisation du pétrole Lhistoire de son extraction Importance du pétrole

4 Le pétrole miraculeux Du latin « Petroleum » : « huile de pierre » Cest un Hydrocarbure ( H et C ) Intensité énergétique exceptionnelle Facilement transportable et stockable Facilement transformable en toutes sortes de produits Facilement exploitable (cest de moins en moins vrai) Avec un litre dessence, votre voiture fait 20 km : imaginez lénergie que des être humains devraient déployer pour faire avancer une voiture de 1 tonne sur 20 km! 95% des moyens de transport (voitures, avions, bus, trains, bateaux) sont alimentés par des dérivées du pétrole ( kérosène, essence, fioul)

5 Aujourdhui, la consommation de pétrole dun français-moyen équivaut à lénergie consommé par 25 personnes ( consommation moyenne de pétrole en France tout âge confondu : kcal/jour/hab) (consommation moyenne calorique moyenne dun être humain : 2000 kcal/jour) la consommation dénergie primaire totale en France est équivalente à lénergie de 60 personnes ( kcal/jour/hab)

6 Utilisation du pétrole plus grande industrie mondiale: industrie pétro-chimique Les carburants ( GPL, essence, gazole, carboréacteur) : industrie automobile, aviation Les combustibles (fioul domestique, fioul lourd) :chauffage domestique, chauffage urbain, transport maritime, locomotives, fours industriels, industries (cimenteries, tuileries, papeteries, verreries) et usines thermiques (production délectricité) Les lubrifiants : huile pour moteur, huile pour transmission automatique et hydraulique, huiles de procédés (encres, insecticides, caoutchouc), huiles blanches pharmaceutiques, graisses (roulement à billes), cires (encaustiques, enduction de tissus, protection des métaux), paraffines (emballages, produits dentretien, produits pharmaceutiques, explosifs, imperméabilisation du bois) Les bitumes: revêtement routier, étanchéité des bâtiments, isolation, anticorrosion Les gaz : usage domestique Les bases pétrochimiques: polymères (plastiques, isolants), fibres synthétiques (nylon) caoutchouc synthétique, solvants (encres dimprimerie, peintures, colles, teintureries, détergents) Agronomie: pesticides

7 85% des objets courants sont issus du pétrole… Climatiseurs, ammoniaque, antihistaminiques, antiseptiques, gazon artificiel, asphalte, aspirine, ballons, pansements, bateaux, bouteilles, chewing-gums, butane, cameras, bougies, voitures, batteries pour l'automobile, carrosseries de voitures, moquettes, cassettes vidéo, calfeutrage, CD, peignes/brosses, ordinateurs, cortisone, crayons de couleur, crèmes, adhésif dentaire, déodorants, détergents, produits-vaisselle, vêtements, séchoirs, couvertures chauffantes, toile isolante, engrais, leurres de pêche, fils de pêche, cire pour sols, ballons de foot, colles, glycérine, balles de golf, cordes de guitares, teintures pour cheveux, bigoudis, aides auditives, valves cardiaques, mazout de chauffage, peintures, congélateurs, encres, insecticides, isolation, kérosène, gilets de sauvetage, linoléum, beurre de cacao, rouges à lèvres, haut-parleurs, médicaments, éponges, lubrifiants, casques de moto, pellicule cinématographique, vernis à ongles, filtres à huile, pagaies, pinceaux, parachutes, paraffine, stylos, parfums, vaseline, chaises en plastique, vaisselle en plastique, ruban adhésif, contreplaqué, matières plastiques, réfrigérateurs, roues de skateboards, pare-vapeur, sacs poubelle, bottes en caoutchouc, chaussures de jogging, saccharine, joints, cirage, chaussures, rideaux de douche, solvants, lunettes, chaînes-stéréo, pulls, balles de ping-pong, enregistreurs, téléphones, magnétoscopes, raquettes de tennis, thermos, collants, garnitures de WC, dentifrice, transparents, pneus, rubans encreurs, parapluies, capsules de vitamines, tapisseries, conduits d'eau, résines…

8 1859: Premier puit dans un gisement de Pennsylvanie

9 1920: forêt de puits dans le gisement de Los Angeles

10 Limportance du pétrole ( source : Agence Internationale de lEnergie 2005)

11 Consommation dénergie

12 Lutilisation du pétrole en France ( Source: ministère de lEconomie )

13 2. La géologie du pétrole Sa formation Lextraction du pétrole Le Pic de Hubbert Les découvertes La technologie

14 Il y a 90 et 140 millions dannées, un fort réchauffement entraîne la prolifération dalgues Les rifts se remplissent de débris organiques Daprès Colin Campbell

15 Des sédiments recouvrent les débris organiques Les débris organiques se transforment en pétrole Daprès Colin Campbell

16 1.Dissipation 2. Echappement 3. Gisement Surface de la Terre Daprès Colin Campbell Yves Cochet – 26/08/04 Migration du pétrole Formation du pétrole à 2000 m de profondeur

17 Géologie dun champ Couverture Daprès Colin Campbell Gaz Pétrole Roche mère Eau Grès

18 Exploration

19 Le derrick : la production primaire en moyenne, seulement 25% du pétrole en place dans un gisement est extrait par la production primaire

20 Dr King Hubbert ( ) « Notre ignorance nest pas aussi vaste que notre incapacité à utiliser ce que nous savons » –Géophysicien très connu pour avoir modélisé la production des énergies fossiles et pour avoir prédit que lère des énergies fossiles serait courte (1949). Il a travaillé pour Shell, pour lUSGS et a prédit en 1956, dans un article « Nuclear energy and the fossil fuels » que la production pétrolière US piquerait en 1970, ce qui sest effectivement produit.

21

22 Prudhoe Bay Cycle de production du plus grand gisement dAlaska 1981 Pré-pic Pic ou plateau Le déclin

23 Organe de lOCDE (Organisation de Coopération et de Développement Economique) Regroupe les 26 pays les plus industrialisés de la planète LAIE représente lintérêt des gros consommateurs de pétrole (64,5 % de la consommation mondiale)

24

25

26

27

28

29 Pic de production en pétrole conventionnel Hors OPEP pour 52 pays producteurs (source Campbell, 2005) Autriche : 1955 Allemagne :1966 Ukraine : 1970 Bharain : 1970 USA : 1971 Canada : 1973 Turkménistan : 1973 Roumanie : 1976 Indonésie : 1977 Trinidad: 1978 Brunei : 1978 Tunisie :1981 Pérou :1983 Chili : 1982 Albanie : 1983 Brésil : 1986 Cameroun : 1986 Russie : 1987 Pays-Bas : 1987 Hongrie : 1987 Croatie : 1988 France : 1988 Dubai : 1991 Turquie : 1991 Pakistan : 1992 Papouasie : 1993 Syrie : 1995 Egypte : 1995 Gabon : 1996 Argentine : 1998 Angola : 1998 Ouzbékistan : 1998 Colombie : 1999 UK : 1999 Yémen : 1999 Australie : 2000 Norvège : 2001 Oman : 2001 Congo : 2001 Chine: 2003 Danemark : 2004 Mexique : 2004 Inde : 2004 Malaisie : 2004 Equateur : 2004 Italie : 2004 Vietnam : 2005 Thailande : 2005 Tchad : 2008 Azerbaïdjan :2009 Bolivie : 2010 Kazakhstan :2030

30 Schéma général de la déplétion Daprès Colin Campbell - 15 mai 2004 Le pic de Hubbert

31 Découvre-t-on encore du pétrole? 90% des réserves de pétrole dans le monde ont été trouvées.

32 Quelle quantité de pétrole est extractible sur Terre ? Le lac Leman mesure environ 100km de long, 10km de large et 150 mètres de profondeur en moyenne. CEST LA QUANTITÉ DE PÉTROLE QUE NOUS AVONS CONSOMMÉ DEPUIS PRESQUE 150 ANS DEXPLOITATION. NOUS AVONS SIPHONÉ LÉQUIVALENT DUN LAC LÉMAN IL NOUS EN RESTE UN AUTRE MAIS IL SERA BEAUCOUP PLUS DIFFICILE À VIDER…

33 Courbe des découvertes et de la production aux USA

34

35 Balance entre la consommation et les découvertes Le Monde a basculé en déficit en 1982, et a commencé à entamer son patrimoine issu des découvertes précédentes.

36 La technologie peut-elle nous sauver? La production renforcée ne peut que ralentir pour un temps la déplétion… Mais au prix dun chute plus brutale par la suite

37 Effet de la technologie sur le gisement Yates aux USA

38 Effet de linjection deau dans les gisements

39 Effet catastrophique des puits horizontaux

40 3. Choc géopolitique Répartition inégale des réserves La chute de la production de lOCDE Déclin des exportations mondiales Le mensonge de lOPEP Le processus de déplétion Prévisions du pic de production Guerres du pétrole

41 Choc géopolitique Le Moyen-Orient détient 51% des réserves mondiales

42 Pays exportateurs de pétrole en 2005 source : BP statistical review 2006

43

44

45

46 Projection de lévolution des exportations mondiales de pétrole source: Prof Goose sur

47

48

49

50

51

52 Processus de déplétion 1859 Premier puit creusé aux USA 1914 Les USA produisent 67% du pétrole dans le monde 1930s Pic des découvertes aux USA 1955 Premier pays producteur en déclin : Autriche 1971 PIC DE PRODUCTION AUX USA 1970s 10 pays passent leur pic de production 1982 LES DÉCOUVERTES SONT INFÉRIEURS À LA PRODUCTION MONDIALE ET LE RESTERONT : LE MONDE COMMENCE À VIVRE SUR SES DÉCOUVERTES PASSÉES

53 Processus de déplétion 1980s Développement de la production en Mer du Nord et en Alaska 12 pays passent leur pic de production dont La Russie 1990s 14 pays passent leur pic de production 1999 Pic de production en Grande-Bretagne PIC DE PRODUCTION MER DU NORD 2001 Pic de production de la Norvège DÉBUT DU DÉCLIN DE LA PRODUCTION DE LOCDE Décembre 2003 Pic de production dans le Golfe du Mexique PIC DE PRODUCTION DE LA PRODUCTION NON-OPEP ET NON-FSU

54 Processus de déplétion Octobre 2004 Fort ralentissement de la croissance de production en Russie Début du plateau de la production mondiale de Pétrole 2005 Lopep tourne à pleine capacité Pic de production de pétrole conventionnel (campbell) Production stationnaire NON-OPEP par rapport à 2004 Possible Pic des exportations mondiales de pétrole (Prof Goose) pays passent leur pic de production 2000s Développement de la production en eaux profondes PIC DE PRODUCTION MONDIALE TOUT LIQUIDE 2020 DÉCLIN DE 20 À 30% PAR RAPPORT AU PIC!

55 Les prévisions sur le pic mondial AuteurDate du pic pétrolier Deffeyes K.Novembre 2005 Bakhtiari A Skrebowski C Goodstein D.Avant 2010 Campbell C.2010 Laherrère J Ministère de lIndustrie françaisA partir de 2013 EIA -référence case2016 CERA-Après 2020 AIEAprès 2025 ShellAprès 2024 Exxon MobilPas avant 2030 George W. Bush2080

56 Guerres du Pétrole : la flotte navale anglaise passe du charbon au pétrole : utilisation massive de machines roulant au pétrole : chars, camions, avions, bateaux : les nazis envahissent la Russie et tentent de sapproprier le pétrole de la Roumanie : le Japon veut mettre la main sur les réserves dhydrocarbures dIndonésie conduisant à un embargo des USA et à Pearl Harbour 5.Octobre 1973: Guerre du Kippour et embargo pétrolier de lOAPEP : Deuxième choc pétrolier avec lIran : Première Guerre du Golfe : Début de la « Guerre contre la Terreur » : Guerre des USA contre Afghanistan et Irak : Guerre de lOccident contre lIran???, etc….

57 4. Choc économique Le prix du baril Choc économique Inflation et crack boursier Transport et agriculture

58 Le prix du pétrole entre 1920 et 2005

59 Prix du pétrole sur les 12 derniers mois à New York

60 Choc économique : la demande croît de 2,5% /an Demande mondiale de pétrole (en Mtep - selon l'Agence internationale de l'énergie, 2002)

61 Effets économiques coûts de production biens et services åinflation, chômage : de la conso å des investissements å revenues de lEtat å déficits budgétaires å taux dintérêts å RALENTISSEMENTS ÉCONOMIQUES åPERTE DE CONFIANCE DES CONSOMMATEURS ET DES INVESTISSEURS

62 Perte de confiance : Crash Boursier

63 Plus vite, plus loin, plus souvent, et moins cher Moins vite, moins loin, moins souvent, et plus cher

64 Engrais agricole et pétrole Consommation mondiale dengrais ( )

65 Production total de céréales

66 Production, consommation et réserves mondiales de grain

67 5. Peut-on remplacer le pétrole ? Efficacité énergétique Part des énergies renouvelables Quelles alternatives au pétrole?

68 Densité énergétique de différents carburants Ordures ménagères Lignites Pailles en bottes Bouse séchée Bois Charbon noir Coke (base de houille) Ethanol Pétrole brut Diesel automobile Essence automobile Naphta Kérosène Gaz naturel Hydrogène

69 Part des énergies renouvelables dans la production primaire

70 Part des énergies renouvelables dans la production délectricité

71 Le nucléaire : ressource fossile et grand danger! La fusion nucléaire : 2080 si on y arrive! Le gaz naturel : pic prévu entre 2008 et 2025 Le charbon : seul alternative praticable mais aux conséquences écologiques désastreuses et nécessitant de construire 16 raffineries CTL par mois pour faire face au déclin du pétrole et à la croissance de la demande Lhydrogène : nexiste pas sur Terre, rendement énergétique négatif, utilisation dangereuse et énormes problèmes de stockage Les biocarburants : limite de la capacité de production agricole pleine capacité = 2 à 3% de la production de pétrole actuelle et compétition entre les voitures et les être vivants et rendement énergétique presque nul Les énergies renouvelables : Développement actuel très faible et problème sur lintermittence de leur activité et intensité faible de la production énergétique mais ce seront les seules ressources restantes à terme Les alternatives au pétrole

72 6. Scénarios du futur

73 Le dépassement de la capacité de charge de la Terre (source Dennis Meadow, Limits to Growth)

74 La théorie dOlduvai ou le destin dune civilisation basée sur les énergies fossiles. Note 1: (1930) le début de la Civilisation Industrielle Note 2: (1945) progression fulgurante de lénergie par tête Note 3: (1970) ralentissement de la courbe Note 4: (1979) : la plateau commence : équivalence entre population et énergie Note 5: (2004) lutte de lindustrie énergétique pour conserver le niveau actuelle Note 6: (2008) basculement de la cpurbe : la chute vertigineuse commence Courant 2010 : Des pannes électriques se produisent partout dans le monde Note 7: (2030) la production mondiale d'énergie chute au niveau de 1930

75 Le Scénario « catastrophe » -Première étape: augmentation des prix de lénergie -Deuxième étape: inflation générale des prix sur lalimentation, les transports et les biens de consommation ou/et accélération des délocalisations et des faillites -Troisième étape: Accélération du démantélement de lEtat-Providence dans les pays industrialisés -Quatrième étape: ralentissement économique puis récession -CInquième étape : production économique et production énergétique sont en forme de tôle ondulée. -Sixième étape: déplétion confirmée des ressources énergétiques fossiles : dépression économique et effondrement financier du « casino mondialiste »; les secteurs économiques seffondrent les uns après les autres. -Septième étape: développement de guerres en tout genre ; établissement de régimes ultra-autoritaires par les classes dirigeantes qui se cloîtrent dans des îlots ultra- protégés alors que la population vit dans le noir, meurt de faim, de maladie, de peur et de violence -Huitième étape : effondrement des Etats et des nations ; les survivants doivent reconstruire un autre monde….

76 Le scénario « Poursuite de la course folle » utiliser le gaz naturel pour remplacer le pétrole -> Pic du gaz possible à partir de 2008! relancer le nucléaire -> luranium sera épuisé en quelques années, investissements lourds et mise en service sur 10 ans utiliser le charbon - Le procédé Fischer-Tropsch permet de fabriquer des hydrocarbures ou de lessence - le charbon brut est très polluant et moins performant que le pétrole - qualité du charbon et accessibilité du charbon de plus en plus difficile. Conclusion: fausse solution aggravant la situation en accélérant la pollution et le réchauffement climatique : risque dune planète inhabitable dici la fin du siècle! Les fausses bonnes idées pour poursuivre la croissance :

77 Le scénario « limitation des dégâts » Protocole de déplétion de lASPO : recherche de la paix Transparence sur les réserves de ressources minières en fossiles Sortie du dogme de la croissance Mouvement dUrgence de Relocalisation Economique (MURE) Réorientation massive des investissements vers les énergies renouvelables et dans lagriculture biologique et locale et exode urbain massif Recherche de lindépendance alimentaire et énergétique Conservation, Recyclage, Réutilisation, Multi-usage, Encouragement à linterdépendance mutuelle dans les communautés Travail important sur le changement de mentalité humaine : redécouverte de la vie en collectivité Changement massif des occupations humaines : industrie et services vers agriculture et artisanat Elimination progressive de la société industrielle basée sur les énergies fossiles : lHomme redécouvre son indépendance et son insertion dans lécosystème planétaire.

78 Le paradigme écologique 1- les êtres humains sont juste une espèce parmi dautres espèces toutes interdépendantes et impliquées dans des communautés biotiques 2- La vie sociale humaine est impliquée dans des liens de cause à effet avec lécosystème, de ce fait, les actions des êtres humains ont des conséquences imprévisibles 3- Le monde dans lequel nous vivons est fini et limité, aussi il y a de puissantes limites biologiques et physiques qui contraignent la croissance économique, le progrès social et tous les autres aspects de la vie humaine 4- Linventivité de lHomo Sapiens ou le pouvoir de lHomo Colossus lui ont un instant fait croire quil pouvait transcender les limites de la capacité de charge de la terre, mais la nature a toujours le dernier mot.

79 « Pour finir, il ny a seulement que deux réponses : Lauto-limitation ou une sélection de la population par la famine, la pestilence et la guerre. Les énergies fossiles ont fait monter les enjeux du Dilemme Ecologique vers de nouvelles hauteurs et le « Peak Oil » apparaît ainsi comme une période de choix historique et pivotale pour lHumanité. Le Protocole de Déplétion Pétrolière représente un chemin dauto-limitation coopératif et pourrait bien être notre dernière et seule opportunité déviter la solution que la Nature réservera à lexubérance humaine. » Richard Heinberg Auteur de « The Oil Depletion Protocol : A Plan to Avert Oil Wars, Terrorism and Economic Collapse » Sorti en septembre 2006

80 Les CPC regroupent entre 20 et 40 individus et ont pour but de devenir des outils collectifs pour générer des changements profonds de modes de vie et dorganisation sociale au niveau individuel et collectif par leffet synergique du groupe. Proposition en développement au sein de Terre De Brut « Les Coopératives Post-Carbon ou CPC »

81 Les CPC prennent en compte tous les aspects de la vie humaine et visent à tendre vers une auto-suffisance dans tous les besoins essentiels et vitaux du groupe humain de la CPC. (alimentation, logement, chauffage, déplacement, santé, vêtement, etc…). Proposition en développement au sein de Terre De Brut « Les Coopératives Post-Carbon ou CPC »

82 Un aspect capital réside dans la prise en compte du réapprentissage de linterdépendance mutuelle entre les membres de la CPC dans le sens ou la survie de chacun des membres de la CPC dépend de la bonne marche collective de la CPC. Ceci implique la redécouverte de la collectivité et labandon de lindividualisme et légocentrisme. Cest lenjeu le plus difficile humainement. Proposition en développement au sein de Terre De Brut « Les Coopératives Post-Carbon ou CPC »

83 Proposition en développement au sein de Terre De Brut « Les Coopératives Post-Carbon ou CPC » Les CPC ont le devoir de créer un réseau entre elles et donc une nouvelle organisation sociale à lintérieur même de la société industrielle. Les CPC doivent se penser comme les germes de la société post- industrielle et post-énergies fossiles mais les CPC peuvent se penser comme des processus dévolution vers la nouvelle société. Aussi, chacun dans chaque CPC et chaque CPC en sera à des niveaux dimplications diverses. Les CPC refusent donc tout dogmatisme et le refus de toute reconstruction dune aristocratie mais au contraire louverture et le partage des expériences.

84 Proposition en développement au sein de Terre De Brut « Les Coopératives Post-Carbon ou CPC » Les CPC sont donc souveraines dans leur choix et leur tentatives et leurs expériences. Les expériences réussies au sein des CPC doivent être partagées aux autres CPC, etc… Toute tentative autoritaire au sein dune CPC doit être considéré comme une résurgence de lancien ordre social et doit donc être combattu avec laide dautre CPC si besoin est. Les conditionnements impliqués par la société industrielle à lœuvre en chacun de nous seront les principaux facteurs limitatifs de la CPC.

85

86 Pour en savoir plus


Télécharger ppt "Le Pic Pétrolier et ses conséquences © 2006 Conception version 27/10/2006: Emmanuel Broto contribution et source: Laurent Pacelli, Yves Cochet, Colin Campbell,"

Présentations similaires


Annonces Google