La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les particularités de la CAMIEG Les particularités de la CAMIEG  C’est un régime obligatoire complémentaire d’assurance maladie, pas une mutuelle. 

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les particularités de la CAMIEG Les particularités de la CAMIEG  C’est un régime obligatoire complémentaire d’assurance maladie, pas une mutuelle. "— Transcription de la présentation:

1

2 Les particularités de la CAMIEG Les particularités de la CAMIEG  C’est un régime obligatoire complémentaire d’assurance maladie, pas une mutuelle.  Ce régime spécial protège les actifs, les retraités et leur famille.  Un niveau de prestations égal pour tous.  Une cotisation actifs et inactifs de 2,36 % du salaire ou de la pension, mais plafonnée à 1,55 fois le plafond de la sécu soit : 4471 € /mois.  Une solidarité des actifs vers les inactifs. 2

3 Le contexte actuel Après la centralisation du régime, la mise en place de la Camieg et la réintégration des agents des prestations, la CSM est la troisième étape de cette importante réforme portée unanimement par les partenaires sociaux. 3 Dés le début des négociations la CFDT a exigé que les retraités puissent bénéficier du même niveau de prestations que les actifs. Avec 60% de participation des employeurs, il y a un intérêt à basculer certaines prestations sur la CSM et libérer ainsi du 1% pour aider à la cotisation des inactifs. Le montant de cette contribution est voté annuellement par le Comité de Coordination ( 27 M€ pour 2011). La situation financière de la CCAS permettra t-elle de pérenniser durablement cette aide ?

4 Les limites du régime spécial  La CAMIEG ne peut compléter que les remboursements de base du régime général de Sécurité Sociale.  Certaines prestations, contrairement aux véritables mutuelles, sont donc exclues et leur prise en charge impossible (forfait hospitalier, lentilles refusées, ostéopathie, pilule contraceptive, certains vaccins par ex).  Trop d’améliorations dans la grille unique pénaliseraient à terme les retraités sur le montant de leur cotisation.

5 Pour la CFDT, la priorité demeure l’amélioration globale des prestations servies par la CAMIEG sans pénaliser les inactifs  Les excédents de la section des actifs permettent d’améliorer la grille actuelle des prestations à hauteur de 7 M€ en ciblant les remboursements qui favoriseraient les inactifs (optiques, dentaire, auditif). 5

6 Couverture supplémentaire maladie des actifs (CSM) 6 Accord de Branche

7 Qui et quand ?  Tous les agents actifs adhéreront obligatoirement à la Couverture Supplémentaire Maladie à compter du 1er janvier C’est un accord de branche. 7

8 Les cotisations Elles sont réparties entre le salarié (40%) et l’employeur (60%) et sont plafonnées sur une assiette de 2885 € / mois  Taux salarial : ◦ Isolé : 0,332 % du salaire ◦ Famille : 0,586 % du salaire  Taux patronal : ◦ Isolé : 0,498 % du salaire ◦ Famille : 0,880 % du salaire 8

9 Les cotisations (exemples) 9 SalaireActif « isolé »Actif « famille » 1500 € 4,98 € / mois8,79 € / mois 2885 € (plafond) 9,57 € / mois16,91 € / mois

10 Les prestations 10

11 Couverture supplémentaire maladie des inactifs (CSM-R) 11 Projet Passerelles

12 Le projet « passerelle »  D’une décision individuelle et volontaire, c’est :  Une construction d’une protection sociale tout au long de la vie des agents actifs (CAMIEG + CSM obligatoire), puis des retraités (CAMIEG + CSM-R facultative).  Une aide à la mutualisation sous la forme de réductions des cotisations par la contribution du 1%.  Une réduction complémentaire possible de la cotisation CSM-R en fonction de l’ancienneté du premier contrat IDCP souscrit par l’assuré.  Hors dispositif, des produits optionnels proposés par la Mutieg pour diminuer encore le reste à charge. 12

13 Utilisation du fond du1%  Financer partiellement la CSM-R des inactifs par une dotation de 27 Millions en  Pas d’engagement sur le long terme. Cette subvention sera votée annuellement. 13 La CFDT revendique une participation du 1% pérenne pour ne pas prendre le risque d’une explosion des cotisations qui sont pratiquement financées à 50% par ce fonds.

14 Les principes de la grille des cotisations TranchesTranche 1Tranche 2Tranche 3Tranche 4 Revenu fiscal N-2 / nombre de part < =8 650 € à € à € > € Impact du 1% « Isolé » 100% de 44 à 49% de 40 à 44% de 36 à 40% Impact du 1% « Famille » 100% de 42 à 46% de 37 à 42% de 34 à 37% Répartition population 8%30% 32%

15 15 Utilisation du 1% (27 M€) Avant intervention du 1% T1T2T3T €8651 € à17501 € à € € €et plus Isolé CSM-R uniquement 36,50 € 0 €18,30 €21,90 €26,30 € Famille CSM-R uniquement 67,83 € 0 €35,80 €42,30 €49,90 € Projet de grille des cotisations CSM-R mensuelles (cotisations fixes par tranche)

16 Dispositions particulières 16 •Les remboursements automatiques du Forfait Hospitalier, de la Chambre Particulière et du Lit Accompagnant par la CAMIEG et financés par le 1% seront stoppés au 31 décembre 2010 (*). Ces prestations sont intégrées dans la grille. (Il y a donc nécessité d’adhésion à la CSMR pour y prétendre.) •La mise en place de la CSM-R annule tous les contrats MUTIEG existants. •Possibilité de réduction des cotisations mensuelles sur la CSM-R pour les adhérents IDCP. (*) La CMCAS pourra assurer cette prestation à titre exceptionnel durant 18 mois, mais 1 seule fois.

17 Calendrier de mise en place et services associés  Lancement au 1er janvier  Campagne de communication dans le CCAS Info d’ octobre avec guide pratique et bulletin d’adhésion joints à cet envoi.  Mise en place d’une plateforme de renseignements au  Mise en place d’une plateforme Priorité Santé Mutualiste : 3935 code Mutieg  Site internet : 17

18 Modalités d’adhésion  Par retour du bulletin joint au guide pratique ou en imprimant les formulaires disponibles sur le site  Adhésion possible de tous les membres de la famille couverts par la Camieg.  Quelque que soit l’âge, pas de visite médicale.  Pour les déjà retraités au 1 er janvier 2011, aucun droit d’entrée à payer si l’adhésion survient avant le 30 juin 2012, soit un délai de 18 mois.  Au-delà de ces délais, un délai de carence (stage) de 9 mois sera appliqué pour toute nouvelle adhésion.

19 Les actifs partant en retraite à compter du 1 er janvier 2011 peuvent, à compter de la date de leur départ en inactivité : - dans les 6 mois, choisir le régime d’accueil loi Evin et rester sur CSM actifs (paiement cotisations salariés + part employeur + majoration). Isolé : 1,625 % et famille : 2,052 % du salaire. -La grille des prestations restera figée dans le temps. -Dans les 12 mois, choisir la CSM-R Au delà de ces délais, un délai de carence (stage) sera appliqué


Télécharger ppt "Les particularités de la CAMIEG Les particularités de la CAMIEG  C’est un régime obligatoire complémentaire d’assurance maladie, pas une mutuelle. "

Présentations similaires


Annonces Google